Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Gang des tomates - Des semis à la terre

Pin it! Imprimer

gangdestomates,jardinage,potager,potager urbain,intérieur,plants,semis,conseils

Je vous laisse revoir le premier épisode du Gang des tomates pour apprendre déjà quelques astuces pour réaliser les semis de tomates. N'oubliez pas aussi qu'il y a beaucoup d'infos sur Instagram, sur le #gangdestomates et sur mon profil en stories épinglées (sous Gang des tomates).

Maintenant que vos semis sont en place, je vous détaille quelles sont les premières étapes et de quoi vous allez avoir besoin en suivant, notamment si vous jardinez en appartement.

Je vous ai mis des photos glanées sur internet, désolée pour la qualité, décidément le jardinage a encore de beaux jours un peu vieillot :) 

La chronologie des semis jusqu'au plant

Semer des graines de tomates vous permettra de développer vos propres plants. N'oubliez pas qu'il ne faut pas semer toutes les graines de votre sachet, au risque d'avoir une production astronomique de plants ! Pour une famille de 4 personnes, la moyenne de plants nécessaires est de 4 plants de tomates classiques et 3 plants de tomates cerises. Evidemment, si vous êtes de gros consommateurs ou si vous comptez faire des conserves, vous pouvez augmenter le nombre de plants. N'oubliez pas que les plants de tomates prennent ensuite pas mal de place. 

En appartement, ou dans des petits espaces, 2 plants de tomates seront suffisants pour commencer et je vous conseille d'opter plutôt pour des tomates cerises. 

Etape 1 : la mise en place du semis. Semer vos graines dans des petits godets. Gardez bien à la lumière et au chaud. Relire l'article (voir la vidéo sur IGTV @julie_pancakes)

Etape 2 : les cotylédons. La graine germe au bout de 10/15 jours et le plant pousse avec deux feuilles que l'on appelle les cotylédons.

0-6.jpg

Ces feuilles sont les cotylédons.

Etape 3 : premier repiquage. Les vraies premières feuilles poussent, on les reconnaît souvent parce qu'elles sont dentelées, alors que les cotylédons sont lisses sur les bords. Quand vous avez deux vraies feuilles, il est temps de repiquer vos plants dans des plus gros godets ou petits pots. Procédez comme pour les semis et retirer le plant délicatement avec une fourchette pour ne pas abîmer les racines. Repiquez dans un pot et enfouir la tige jusqu'aux cotylédons. Laissez toujours vos plants au chaud et à la lumière.

0-5.jpg

Vous pouvez reconnaître les vraies feuilles de tomates à leur forme dentelée.

Etape 4 : repiquage définitif. Au bout d'un mois environ, il va être nécessaire de rempoter une dernière fois votre plant dans son contenant définitif : au potager, dans une jardinière ou un grand pot (voir en suivant). Si vous avez commencé vos semis fin février/mi mars, en général, vous arrivez pile au moment où les gelées sont terminées et vous pouvez planter au potager ou sur le balcon. Si vous comptez les replanter en extérieur et que vous avez conserver vos plants en intérieur jusque là, il faut auparavant les "endurcir" : les sortir quelques heures l'après-midi puis de plus en plus pendant les cinq jours précédents le rempotage. Cela va les habituer aux différences de températures.

Etape 5 : au prochain numéro ! Ca sera aussi le moment de faire monter dans le gang des tomates tous ceux qui veulent partir des plants à acheter et non des semis !

Les petits soucis des semis

Les semis peuvent mettre plus de temps à sortir, notamment si vous avez commencer tôt ou s'ils n'ont pas été assez protégé. Si rien n'apparaît au bout de 10 jours, réchauffer vos semis : changez-les d'endroit, ajouter un bac transparent au dessus pour faire un effet serre, etc. 

Lorsque les plants commencent à pousser, ils peuvent "s'étioler" s'ils manquent de lumière notamment : la tige pousse très fine et se penche vers sa source lumineuse. Ce n'est pas très grave, vous pouvez le rattraper au moment du premier rempotage en enfouissant la tige au maximum sous terre. Veillez quand même à leur mettre le plus de lumière possible à disposition.

Dans quoi faire le premier rempotage 

Le premier repiquage est nécessaire parce que les petits godets ou les boîtes à oeufs des semis sont trop petites pour contenir la plante pendant un mois et demi, temps nécessaire avant de pouvoir planter définitivement votre plant de tomates. 

Vous pouvez utiliser toute sorte de contenant, du moment qu'il est plus grand que celui dans lequel vous avez fait vos semis : grand godet, petits pots, bouteille en plastique coupée en deux, etc. Pour ma part, j'utilise à la fois des godets plus grands et des pots en plastique récupérés de mes plantes vertes. Vous pouvez utiliser de la terre classique ou faire un mélange avec de la terre à semis si besoin.

Est-ce que je peux repiquer directement dans le contenant définitif ? Oui si c'est un plant de tomates cerises et si vous jardinez en intérieur ! Dans tous les autres cas, il est bien trop tôt pour avoir des plants en extérieur, même si un balcon. 

0-2.jpg

tomate-2.jpg

Repiquer ses semis (étape 3)

Le principal conseil est d'être doux avec vos plants, ils sont fragiles à ce stade. Aidez-vous d'une fourchette par exemple pour les sortir de terre, après avoir bien arrosé pour que ce soit plus simple. Choisissez uniquement les plants vigoureux, avec de belles feuilles et la tige la plus droite possible. 

Ensuite, il suffit de faire un trou dans la terre de votre nouveau pot et d'enfouir le plant jusqu'aux cotylédons. La tige fabriquera de nouvelles racines (si vous regardez bien, il y a des petits "poils"). Vous pouvez pencher légèrement la tige sous terre, ça l'aidera à fabriquer ses racines.

images.jpg

repiquage_tomate_2.jpg

Les deux premières feuilles lisses sont les cotylédons, la tige est bien enfouie sous terre.

repik-06602-rust-1325844245-l432-h0.jpg

Faire le dernier repiquage définitif

Une fois que vos plants auront bien poussé et que les gelées seront passées, vous pouvez repiquer définitivement votre plant : au potager, au balcon, dans un grand pot.

La marche à suivre est identique, il faut bien mouiller la terre et retirer le plant doucement. Dans votre potager ou vos pots, faites un trou assez profond, déposez un peu d'engrais ou de compost au fond et il vous suffit de poser votre plant, de biais, avant de recouvrir de terre (voir l'image ci-dessous). Installez directement un tuteur pour aider le plant à pousser droit, en l'attachant lâche et sans serrer, pour ne pas abîmer la tige.

Les plants doivent être espacés d'environ 50 cm au potager.

Je vous détaillerais davantage cette étape quand il sera le moment de planter en extérieur !

Illustration-plant-de-tomate-1024x768.jpg

plantation-tomate-yuriys-595x397.jpg

0-4.jpg

Ne voyez pas trop grand au potager, 3/4 plants sont parfaits pour les débutants et les petits espaces !

Trouver des contenants pour les jardiniers urbains 

Pour tous ceux qui ne disposent pas d'un jardin mais d'un appartement - avec ou sans balcon - la culture des tomates est tout à fait possible, avec une préférence pour les tomates cerises. Il vous faudra seulement un endroit bien ensoleillé et favoriser un peu la pollinisation le moment venu. Prévoyez un espace suffisant quand même ou alors il vous faudra beaucoup tailler vos plants !

Mais souvent, on se demande dans quoi planter ses plants de tomates. Vous pouvez utiliser de simples pots ou jardinières déjà, pas forcément besoin d'investir. Les plants de tomates cerises pourront d'ailleurs être taillés pour produire plus de fruits sans prendre trop de place. 

0-1.jpg

354696canvas.png

gangdestomates,jardinage,potager,potager urbain,intérieur,plants,semis,conseils

Mais vous avez aussi de nombreux contenants sympa :

mini-carré-potager.png

Les carrés potager de Pousse Pousse

sac-de-plantation-tomates-et-tuteur.jpg

Des sacs de plantation

Fertiliser vos plants

J'ajoute très peu d'engrais à mes plants pendant l'étape de pousse. Je vous ferais un article spécifique pour les engrais et les maladies des plants, une fois que les plants seront en terre (vers avril).

Par contre, il peut être intéressant d'aider un peu vos plants lors du premier repiquage en mettant un peu de compost ou d'engrais organique au fond du trou, avant de planter. 

J'utilise uniquement l'engrais de La Belle Bouse mais vous pouvez maintenant en trouver en jardinerie, vérifier bien la composition. 

labellebouse_06.jpeg

 C'est tout pour ce deuxième numéro ! N'oubliez pas d'aller faire un tour sur Instagram avec le #gangdestomates.

gangdestomates,jardinage,potager,potager urbain,intérieur,plants,semis,conseils

Commentaires

  • Bonjour,
    Je suis très contente de trouver un tel article, alors que je m'apprête à faire des semis (jusqu'alors, j'achetais des plants, mais j'aimerais tenter l'aventure depuis le début). J'habite le midi de la France, à proximité de la mer. En ce moment, il fait déjà 20° dans la journée (à partir de 10 heures à peu près) et la nuit, la température n'est pas froide : m'est-il dès lors possible de repiquer directement au jardin une fois les vraies feuilles apparues ? Dans un mois, il devrait faire dans les 25° pendant la journée...

  • Bonjour,
    Je suis très contente de trouver un tel article, alors que je m'apprête à faire des semis (jusqu'alors, j'achetais des plants, mais j'aimerais tenter l'aventure depuis le début). J'habite le midi de la France, à proximité de la mer. En ce moment, il fait déjà 20° dans la journée (à partir de 10 heures à peu près) et la nuit, la température n'est pas froide : m'est-il dès lors possible de repiquer directement au jardin une fois les vraies feuilles apparues ? Dans un mois, il devrait faire dans les 25° pendant la journée...

  • Bonjour,
    Je suis très contente de trouver un tel article, alors que je m'apprête à faire des semis (jusqu'alors, j'achetais des plants, mais j'aimerais tenter l'aventure depuis le début). J'habite le midi de la France, à proximité de la mer. En ce moment, il fait déjà 20° dans la journée (à partir de 10 heures à peu près) et la nuit, la température n'est pas froide : m'est-il dès lors possible de repiquer directement au jardin une fois les vraies feuilles apparues ? Dans un mois, il devrait faire dans les 25° pendant la journée...

  • Bonjour,
    Je suis très contente de trouver un tel article, alors que je m'apprête à faire des semis (jusqu'alors, j'achetais des plants, mais j'aimerais tenter l'aventure depuis le début). J'habite le midi de la France, à proximité de la mer. En ce moment, il fait déjà 20° dans la journée (à partir de 10 heures à peu près) et la nuit, la température n'est pas froide : m'est-il dès lors possible de repiquer directement au jardin une fois les vraies feuilles apparues ? Dans un mois, il devrait faire dans les 25° pendant la journée...

  • Bonjour,
    Je suis très contente de trouver un tel article, alors que je m'apprête à faire des semis (jusqu'alors, j'achetais des plants, mais j'aimerais tenter l'aventure depuis le début). J'habite le midi de la France, à proximité de la mer. En ce moment, il fait déjà 20° dans la journée (à partir de 10 heures à peu près) et la nuit, la température n'est pas froide : m'est-il dès lors possible de repiquer directement au jardin une fois les vraies feuilles apparues ? Dans un mois, il devrait faire dans les 25° pendant la journée...

  • Oups ! Mes excuses pour les répétitions ci-dessus, que je viens de voir. J'ai eu un message de non enregistrement du commentaire suite à un problème technique et j'ai donc cliqué à nouveau. Visiblement, le message était faux... Vous pouvez sans remords effacer toutes les itérations de mon commentaire originel.

Écrire un commentaire

Optionnel