Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Tests

  • J'ai testé la marque Evolve

    Pin it! Imprimer

    IMG_2945 1.jpg

    J'oublie souvent de vous faire un retour sur les produits que je teste. Non pas que je n'aime pas mais en réalité, je n'y pense pas ! Et finalement, j'intègre peu de produits cosmétiques dans ma routine, préférant m'en tenir à mes huiles végétales, aloé vera and co !

    Mais les produits Evolve méritaient bien que je revienne rapidement vous en parler. C'est une marque que j'avais envie de tester depuis très longtemps mais le prix m'a toujours freiné. 

    Finalement, j'ai trouvé l'astuce parfaite : pouvoir les tester en format mini ! Que ce soit sur leur eshop anglais ou sur CornerB par exemple, vous pouvez trouver les mini format (10ml en général). 

    Je suis contente d'avoir testé dans ce format, déjà parce que certains produits durent longtemps et finalement ça me suffit déjà dans ce format mais aussi parce que je ne pense pas reprendre tous les produits. 

    Non pas que je n'ai pas aimé....en vrai, j'ai tout adoré !! C'est un gros coup de coeur, tant sur les packagings, sur la qualité des produits et leur efficacité. Mais vous savez combien je tiens à ma routine naturelle, je n'ai pas envie de retomber dans la consommation de produits de beauté. Et aussi parce que ma peau est une vrai cata en ce moment (va falloir que je vous raconte) et j'essaye de limiter ce que je lui appliquer. 

    Mais sincèrement, si la marque vous tente depuis longtemps, foncez les yeux fermés ! Surtout que la marque vous envoie 3 échantillons d'autres produits et que même dans ce-là, j'ai eu un coup de coeur ! 

    Petit debrief des produits testés :

    Le masque Eclat radieux Cacao

    IMG_2957 2.JPG

    J'ai avais entendu beaucoup de bien, notamment sur son odeur à tomber (#teamchocolat) mais j'hésitais un peu du fait que je n'utilise plus que des masques "maisons" et que ça me va très bien. 

    J'ai bien fait de me lancer, ce masque est une réussite. L'odeur est divine, c'est très dur de résister à ne pas le manger ! On voit son effet dès la première utilisation, ce qui n'est pas toujours le cas avec les masques. Ici, pas besoin de le laisser poser longtemps mais il a un effet légèrement exfoliant et "teint frais" qu'on remarque à chaque fois. C'est un très bon masque pour les jours où on a la peau un peu terne, fatiguée...

    La petite contenance m'a quand duré assez longtemps, finalement il faut peu de produits à chaque fois. Je ne le commanderais pas immédiatement mais je pense quand même succomber une prochaine fois en essayant de le garder plus longtemps, pour les jours vraiment cata ;) 

    Le sérum à l'acide hyaluronique

    C'est essentiellement pour ce produit que je voulais tester la marque. L'acide hyaluronique est évidemment connu pour ses effets sur les rides et les ridules, la fermeté de la peau en générale et son hydratation. Non pas que je devienne vieille (juste un peu) ni que mes rides ne me complexent particulièrement mais j'ai quand même un visage très expressif, donc assez marqué. Si j'ajoute à ça mon passif de fumeuse, ma peau a bien besoin d'aide. 

    Là encore le mini contenant est finalement une bonne option pour tester, je viens juste de le terminer. Je l'utilise souvent le soir, juste avant de mettre mon huile végétale (ou seul) mais aussi le matin, uniquement sur le contour de l'oeil (pas trop proche quand même). Je pourrais pas dire que j'ai la peau de mes 15 ans mais je vois quand même la différence, surtout sur mes ridules de déshydratation et les petites que j'ai autour des yeux (je ris trop, que voulez vous!). Et le matin, ma peau a l'air d'être plus reposée.

    Je vais sans doute le recommander, je ne sais pas encore si je vais opter pour la full size, peut être encore la petite taille pour être bien sûre de l'incorporer à ma routine. 

    L'elixir Cheveux nourrissant

    Vous savez que question cheveux je suis plutôt minimaliste mais plus mes cheveux poussent, plus je ressens le besoin de les "nourrir" en dehors de mes bains d'huile. Clairement, cette huile est parfaite, elle sent divinement bon (mais vraiment divinement!!), nourrit très bien. Il faut quand même faire attention à ne pas en mettre trop, mais du coup le produit dure longtemps. Mes 10ml sont à la moitié environ et pourtant, j'en met quasiment tous les jours et même parfois sur les cheveux de ma fille. 

    Pour l'instant, je ne recommanderais pas vu que j'en ai encore mais je conseille sans problème ! 

    En échantillon, j'ai reçu la crème visage Daily Renew, un shampoing et la douce gelée nettoyante. La crème visage et la gelée nettoyante ne m'ont pas vraiment convaincue mais cela tient plutôt de ma routine où je me suis déshabituée de la crème de jour et je préfère maintenant mes savons SAP aux gels nettoyants. Mais rien de désagréable non plus, n'hésitez pas à dire en commentaire si vous avez apprécié ces produits. 

    Par contre le shampoing était vraiment très chouette ! Il n'y en avait que pour une application mais j'ai adoré l'effet sur mes cheveux, je vais peut être me laisser tenter dans une version plus grande ! J'utilise un shampoing solide la plupart du temps mais j'aime bien avoir une version liquide pour alterner ou juste pour le plaisir. 

    Pour conclure, je suis ravie d'avoir testé cette marque que je regardais depuis longtemps. Les packagings sont canons et les produits sont tous très réussis. Certes les prix sont chers, n'hésitez pas à tester des formats plus petits ! 

  • Obsession savons ♡

    Pin it! Imprimer

    .jpg

    J'ai une légère tendance à la collectionite aïgue. Quand j'aime quelque chose, je me retrouve à en acheter plusieurs exemplaires : les bougies, les boucles d'oreilles, les carnets, les plantes...et les savons !

    J'utilisais très peu de savons solides il y a quelques années. Le seul dont je suis habituée depuis petite est le savon de marseille mais je ne l'utilise pas pour la peau. J'en ai toujours un dans ma cuisine pour me laver les mains ou détacher un vêtement si besoin (et maintenant pour faire ma lessive).

    Le moins qu'on puisse dire est que depuis, ma collection et mes usages sont largement diversifiés !

    J'aime le savon pour la "beauté de l'objet" : son odeur, sa couleur...c'est toujours quelque chose que j'adore regarder (#psychopathe). J'aime aussi le fait qu'il produise moins de déchets que son copain le gel lavant liquide. On trouve beaucoup de savons en vrac ou emballés en carton recyclé et recyclable.

    Et petit à petit, j'ai appris à apprécier ses effets sur la peau. Au début, ça paraît étrange cette sensation de peau "propre" qui crisse un peu. On a peur pour l'hydratation de sa peau et on redoute ses effets à long terme. Finalement, c'est tout l'inverse et aujourd'hui, j'ai plus de difficultés à utiliser un gel douche liquide par exemple. 

    Par contre, il est essentiel de faire attention à la composition de ses savons et surtout à la méthode de saponification : à froid si vous voulez les utiliser sur le corps ou le visage, sinon vous perdrez tout le bénéfice des huiles végétales et risquez d'assécher votre peau petit à petit. 

    On fait alors confiance aux marques bio, affichant une saponification à froid et avec un contrôle des ingrédients. Et on regarde du côté des petites marques locales, pas forcément bio (un label ça coûte cher!) mais avec des ingrédients souvent de qualité et bien contrôlés. Si vous avez la peau vraiment sensible ou si vous avez un bébé chez vous, préférez un savon sans huiles essentielles. 

    Mes préférés

    Les petites marques locales

    Consommer local, c'est pas que pour les carottes ! Il y a énormément de petites marques de savons, faites un tour dans un magasin bio près de chez vous, vous en trouverez sans doute. 

    Dans mon sud-ouest, on trouve beaucoup de petites marques issues soit du Pays Basque, soit des Pyrénées. Ma préférée reste Le Moly, savonnerie implantée à Pau. Pour l'instant, je n'ai testé que le Macadamia/Aloé Vera et Avoine/Karité mais ce sont de gros coup de coeur. N'hésitez pas à aller faire un tour, elle vend aussi des huiles végétales et du beurre de karité! 

    unnamed-4.jpg

    Sinon, j'ai plusieurs petites marques made in 64 qui sont toutes chouettes mais il doit en exister des similaires dans tous les coins de France : Savon Naturel artisanal des Pyrénées, Pierretoun, Savons Pyrénéa...

    unnamed-1.jpg

    Les marques en ligne 

    Quand on trouve pas son bonheur près de chez soi, il reste encore la solution des eshops! Et maintenant, il y a beaucoup de marques chouettes qui se sont lancées dans le savon saponifié à froid. 

    Ma préférée reste encore une fois Clémence et Vivien dont je vous ai déjà parlé. J'adore leurs déodorants mais aussi leurs savons! Je recommande chaudement le Chérubin, sans huiles essentielles et donc parfait pour les plus jeunes ou les futures maman. Et j'ai testé le Vahiné qui était aussi très chouette. 

    2365726357.JPG

    Autre marque que j'aime beaucoup : Gaïïa, notamment pour leur savon surgras très doux ou nature. J'aime beaucoup l'esprit de cette marque, qui propose même de vendre des chutes de savons ! 

    Le cas du savon de marseille

     

    Pour ma part, je n'utilise que le savon de marseille de Marius Fabre parce que c'est le seul que je trouve facilement et qui me garantisse un procédé traditionnel. J'en profite pour répondre ici à plusieurs commentaires que je reçois : la glycérine présente chez Marius Fabre est naturellement présente dans les huiles végétales et ne pose aucun problème. Pour la lessive, il faut éviter les savons à base de glycérine ajoutée. Et pour la question de l'huile de palme et de ma position...je vous en reparlerai mais sachez que la déforestation liée à l'exploitation de l'huile de palme est en (très) grande majorité en lien avec l'alimentation et non avec les cosmétiques. 

    unnamed-5.jpg

    Aujourd'hui, je préfère m'approvisionner localement, les prix sont souvent moins élevés (4€ les 100g contre 7/8€ parfois) et on évite le transport des produits mais on est pas à l'abris d'autres découvertes de marques !

    Plusieurs savons, plusieurs usages

    Pour le corps, j'utilise à peu près tous les savons tant qu'ils sont saponifiés à froid. La grande découverte de l'année, c'est de faire un trou dedans pour pouvoir l'accrocher à la douche. Bien plus pratique que de le laisser prendre l'eau sur le rebord ! Sinon, je vous conseille plutôt un porte savon en loofah qui va absorber l'eau et garantir une vie plus longue à votre savon!

    unnamed-3.jpg

    Pour le visage, j'utilise des savons saponifiés à froid mais en plus avec une composition adaptée à mon visage : beaucoup d'huile végétale, de l'aloé vera, des huiles essentielles intéressantes. Bref, chaque peau trouvera son savon. 

    Parce que oui, je me savonne le visage ! Grosse hérésie dans le monde du "pas-d'eau sur le visage" ou "pas de savon sur les peaux à imperfections". Pourtant, j'ai testé, j'ai adapté et maintenant j'adore. A vous de trouver ce qui convient à votre peau mais si le savon l'agresse c'est peut être à cause de votre routine, de votre eau ou du choix de votre savon. 

    Pour ma part, j'utilise le savon uniquement le soir après le démaquillage à l'huile et pas forcément tous les soirs. Je frotte doucement, je rince à l'eau tiède, je sèche tout aussi doucement et surtout, je m'asperge d'eau florale ensuite. Mais, DON'T PANIC, je vous refais bientôt ma routine visage et je vous en parlerais plus longuement. 

    Pour tout le reste, il y a le savon de Marseille ! Vous l'aurez compris, le savon de marseille, c'est un peu ma passion ! Pourtant je ne l'utilise jamais sur le corps ou sur le visage, il assèche trop ma peau. Je peux le tolérer quelques jours mais rarement plus et mon amoureux-a-la-peau-atopique ne le supporte pas du tout. On le garde uniquement pour se laver les mains. 

    Pourtant, c'est un vrai indispensable pour moi, mais pour le ménage. Non seulement je fais ma lessive avec mais j'en ai toujours un dans la cuisine et la salle de bain pour me laver les mains et détacher les vêtements. Encore aujourd'hui, j'ai frotté les baskets blanches de ma fille (#ministan) et elles sont de nouveau toutes blanches sans avoir eu besoin d'utiliser du cirage ou autre ! En gros, dès que j'ai une tâche un peu costaud (chocolat, tomate...), je frotte à l'eau froide et au savon de marseille avant de laver. 

    Bilan

    Je vous épargne les avantages/inconvénients, d'ailleurs Victoria, de Mango and Salt a fait un article il y a peu où elle détaille très bien tout ça (et hop on en revient à mon ratio d'utilité...;). 

    Pour moi, c'est avant tout un plaisir lié à l'objet et un immense bénéfice de pouvoir vérifier ce qu'il y a dedans. Alors, c'est sûr que si vous êtes habitués aux gels douches Nivea ou autre, vous sentirez la différence sans vous apercevoir de tous les ingrédients problématiques que vous mettiez avant sur votre peau (et une peau on en a qu'une hein). Mais ça facilite la gestion des produits de beauté, le transport en cas de voyage et ça limite énormément les déchets chez vous!

    unnamed-2.jpg

  • Revue Lamazuna

    Pin it! Imprimer

     

    .jpg

    Grâce à Idecologie, j'ai pu tester trois produits de chez Lamazuna et j'ai récemment complété en testant leur si fameux shampoing solide.

    C'est une marque que je suis depuis longtemps et dont j'admire beaucoup l'esprit et les engagements. Mais c'est surtout des produits qui me faisaient très envie, notamment au fil des revues très positives que j'ai pu lire.

    Finalement, 2 produits sur 4 m'ont vraiment plu... Alors je suis toujours un peu gênée d'écrire des avis un peu mitigé, surtout pour une marque si engagée que Lamazuna. Mais, après tout, il y a beaucoup de paramètres qui entrent en compte pour un produit de beauté, aussi parfaite soit sa composition. Ce n'est pas parce que je n'ai pas aimé qu'il ne vous conviendra pas ! Et parfois, il faut aussi un peu de recul et d'habitude pour utiliser un produit un peu différent comme le sont ceux de Lamazuna.

    Je reste tout de même très intéressé par la marque et ses engagements. Je regrette que ce soit si peu accessible en Province (en réel, vous pouvez trouver la marque facilement en ligne!). Les produits de beauté solides sont une super alternative pour réduire les déchets et changer sa consommation. Ils sont en plus très pratique en voyage !

    ddd.jpg

    Le dentifrice solide

    C'est le produit qui m'a le moins plu. Je pense que ça tient surtout à l'originalité du produit. Je suis habituée au solide pour plein de choses mais pas du tout pour le dentifrice !

    Si je suis convaincue par le solide, je pense qu'il faut aussi que cela soit pratique pour changer durablement les comportements des consommateurs. C'est bête mais si c'est moins bon, moins pratique et plus cher, ça sera difficile de convaincre même si la composition et l'impact pour l'environnement est bien meilleure.

    Pour le coup, j'ai trouvé qu'il n'était pas du tout pratique à utiliser. Il se présente sur un petit bâton en bois qu'il faut déjà arriver à caler dans un petit verre ou autre pour qu'il tienne et qu'il sèche entre plusieurs utilisations. Ensuite, au bout de deux ou trois utilisations seulement, il s'effrite, glisse et tombe du bâton. J'ai vu que certaines l'avaient même écrasé directement dans un petit pot pour ensuite tremper la brosse à dent.

    Bref, une vrai galère pour moi à utiliser et je trouve ces défauts trop importants par rapport à d'autres produits produisant plus de déchets. Dommage...

    Je noterais que le goût n'est pas ultra agréable mais ça ne m'a pas dérangé non plus. Je n'aime pas vraiment la menthe et les dentifrices bio ou naturels ont déjà un goût différent. Mais c'est bon à savoir si vous n'avez jamais testé autre chose que le colgate...

    Le déodorant solide

    Là encore, c'est surtout le concept qui m'a dérangé mais sinon il reste assez efficace. 

    Il se présente en forme de cône et doit être humidifié avant de l'utiliser en frottant sous les aisselles. Déjà, ce n'est pas très pratique puisqu'il faut ensuite le faire sécher mais surtout, le fait de devoir frotter irrite tout de même la peau. Il est à base de bicarbonate et d'huile essentielle, des ingrédients potentiellement irritants, surtout sur des aisselles épilées. 

    Pour ma part, je dois déjà espacer l'application de mon déodorant Clémence et Vivien que j'aime pourtant beaucoup, mais celui-ci, l'irritation était vraiment trop importante. 

    Je suis donc un peu déçue même si cela est surtout dû à la composition, ce qui peut varier d'une personne à l'autre et surtout, ce qui pourra peut être à terme être modifié. 

    L'oriculi

    L'oriculi est une super découverte par contre ! Alors, comme ça, un truc pour se nettoyer les oreilles...on a connu plus glamour. 

    Mais sachez que l'utilisation de contons-tiges est très mauvaise pour votre oreille et surtout que c'est un vrai désastre pour l'environnement (calculez le nombre de cotons-tiges que vous utilisez sur une semaine, multipliez par la population française...voilà voilà!). 

    L'utilisation pourra alors surprendre ceux qui sont habitués à se nettoyer profondément l'oreille. Ici, il suffit d'un passage en surface, léger et doux pour enlever l'excès. Mais c'est le seul moyen de ne pas former de bouchon et de protéger votre tympan. 

    Voilà un tout petit outil que je trouve très intelligent et vraiment pratique ! 

    Le shampoing solide

    fff.jpg

    C'est un peu la star de Lamazuna ! 

    Je suis habituée aux shampoings solides mais chez moi, on ne trouve que les fleurs de shampoing solide de la marque Douce Nature. Je les aime bien mais à force d'entendre du bien de ceux de Lamazuna, j'ai voulu tester ! 

    J'ai la version "cheveux secs" et je le trouve vraiment très bien. Mon seul bémol serait qu'il n'est pas meilleur qu'un autre, je le trouve aussi bien que celui de Douce Nature. La forme est une question de goût je pense, je préfère la largeur de la fleur de shampoing mais la version cannelé ne pas dérangé non plus. 

    L'avantage est ici à l'emballage puisque chez Douce Nature, c'est du plastique ! 

    En tout cas, je rachèterais sans problème, je trouve ça très pratique à utiliser, efficace et parfait pour voyager. 

    Voilà ! 

    Un avis un peu mitigé mais je suis assez exigeante parce que je sais qu'on trouvera vite des points négatifs qui rebutent les gens à changer leur routine. Pour moi, il faut donner des alternatives meilleures pour l'environnement et la santé, sans rogner sur le confort ou l'efficacité de l'utilisation. 

    Il n'empêche que c'est une très jolie marque et n'oubliez pas que si vous êtes à Paris, vous pouvez tout trouver en vrac dans leur boutique !

     *le dentifrice, le déodorant et l'oriculi m'ont été envoyés par Idecologie à la suite de leur concours des 2 ans ! 

  • Mode d'emploi : les cotons lavables

    Pin it! Imprimer

    IMG_0719.JPG

    Ah les cotons lavables ! Toute une histoire !

    Persuadée de l'impact écologique très négatif des cotons jetables (la culture du coton est une des plus polluantes  et consommatrice d'eau au monde), j'ai investi dans des cotons lavables il y a plusieurs mois...pour ne réussir à les utiliser que depuis le début d'année !

    Je pense que c'est un nouveau geste, une nouvelle organisation que je n'était pas prête à avoir. Et comme je me démaquille en général à l'huile de coco, je m'étais déjà passée de beaucoup de cotons puisque j'utilisais des gants de toilettes pour rincer mon huile.

    Aujourd'hui, je ne m'en passerai plus. L'organisation n'est pas contraignante une fois qu'on met en place une bonne routine et le coton lavable est plus agréable à utiliser (et plus rapide à laver) que le gant de toilette. Il est parfait pour passer uniquement de l'eau florale et même pour débarbouiller ma fille !

    Je vais essayer de répondre à toutes les questions qu'on m'a posé sur instagram mais si j'oublie quelque chose, n'hésitez pas à me demander en commentaire !

    Pour quelle utilisation ?

    Par principe, les cotons lavables remplacent tous les usages que vous faites des cotons jetables (on parlera du vernis à ongles un peu après). Donc principalement pour le démaquillage, la lotion...

    Vous pouvez donc les utiliser si vous vous démaquillez à l'eau micellaire ou au lait démaquillant. Pour ma part, je me démaquille à l'huile de coco et j'utilise les cotons pour rincer l'huile après les avoir humidifier. J'en utilise aussi pour me passer de l'eau florale ou de la lotion.

    Si vous utilisez des cotons pour les enfants, vous pouvez très bien passer aux cotons lavables. Pour le débarbouillage, des cotons lavables classiques font très bien l'affaire. Pour la propreté, je vous conseillerais plutôt des grands cotons lavables, qu'on trouve généralement au rayon bébé (les lingettes débarbouillettes  ou les carrés lavables) . C'est plus pratique à utiliser grâce à la grande surface et vous pouvez réserver ces cotons à cet usage exclusif.

    Quelle matière choisir ?

    C'est la question qui revient le plus souvent. Il existe plusieurs matières de cotons, ce qui complique le choix : en coton, eucalyptus, bambou, chanvre... Elles ont toutes des qualités différentes et le choix doit se faire en fonction de votre peau et de votre utilité. Les cotons ont généralement deux faces : une lisse et une plus épaisse (bouclettes). Le côté lisse étant le plus doux, il s'utilise pour les peaux sensibles et le démaquillage des yeux. Le côté épais est parfait pour les produits plus fluides (lotion, eau florale) car plus absorbant. Il nettoie parfaitement les huiles pour celles qui se démaquillent à l'huile végétale. 

    Le coton est le plus classique. La face lisse est très douce tandis que la face épaisse a un effet bouclette assez prononcé. Du point de vue écologique, le coton bio demande moins d'eau que le coton classique mais reste une matière très consommatrice d'eau.

    C'est une matière à éviter en cas de peau très sensible. Le côté épais a un effet "gommage" qui peut irriter certaines peaux. Convient à tout type de démaquillage. Se nettoie plus difficilement en cas de maquillage waterproof ou fond de teint important.

    L'eucalyptus est la matière la plus douce et écologique. Il est maintenant vendu avec les deux faces (lisse et épaisse) mais reste particulièrement doux. Il se nettoie très bien, même en cas de maquillage prononcé. Si vous avez la peau très sensible, c'est la matière à privilégier.

    Le bambou est légèrement plus épais, il convient parfaitement pour le démaquillage à l'huile et nettoie en profondeur les peaux à imperfections. C'est cependant le moins écologique car il nécessite une étape de transformation.

    Le chanvre est assez similaire au coton tout en étant plus doux et plus absorbant. Il est conseillé pour les démaquillage à l'eau micellaire et à celles qui trouvent le coton trop rêche.

    Mon avis : j'en ai en coton bio et en eucalyptus. J'utilise ceux en coton, plus épais pour rincer l'huile après le démaquillage. Je privilégie la face douce pour les yeux et la face épaisse pour le reste du visage. Et j'utilise ceux à l'eucalyptus, beaucoup plus doux, pour appliquer de l'eau florale ou quand je me démaquillage à l'eau micellaire par manque de temps (ou quand je ne suis pas maquillée).

    L'eucalyptus est de loin le plus doux mais le coton bio reste très efficace pour le démaquillage à l'huile. Je suis contente d'avoir les deux, je les trouve très complémentaires.

    L'avis d'une copine (coucou Stéphanie!) : j'ai demandé à une amie qui utilise aussi des cotons lavables de me donner son avis sur ceux au bambou et au chanvre. Comme je le pensais, le bambou est assez rêche et ne conviendra pas à une peau sensible. Il faut vraiment le réserver aux peaux mixtes à grasses et peut être pas pour tous les jours. Mais ça peut être un bon choix pour exfolier légèrement la peau si besoin. Ceux au chanvre sont par contre très doux et elle en est très contente !

    Conclusion : je vous conseillerais de commencer par l'eucalyptus ou le chanvre, surtout si vous avez la peau sensible ou que vous êtes très sensible à la "douceur" du coton jetable.

    Question couleur : je vous conseille d'investir uniquement dans des blanches, plus simples pour voir le démaquillage et plus simple à laver.

    Pour les plus indécises, vous pouvez acheter un kit pour tester les différentes matières ;)

    Combien faut-il en avoir ?

    Si vous utilisez des cotons pour vous démaquiller et pour vos enfants, essayez d'y aller petit à petit sinon il vous faudra investir beaucoup dès le départ. Le plus simple est de commencer par vous, il suffit de réfléchir au nombre de cotons qu'on utilise, sachant que les cotons lavables sont plus grands que les cotons ronds classiques. Si vous utilisez 4/5 petits cotons jetables par démaquillage, ne vous inquiétez pas, un seul lavable fera souvent l'affaire.

    Pour ma part, j'en consomme 2 à 3 par jour. Généralement un le matin pour me passer de l'eau florale et un le soir pour enlever l'huile. Un troisième est parfois nécessaire quand je suis très maquillée ou quand je me passe de l'eau florale le soir. Si vous vous démaquillez au lait ou à l'eau, il en faudra peut être un ou deux de plus.

    Les premiers "kit" sont de 10 et c'est un bon début. A mon sens, c'est quand même insuffisant pour un roulement sans se presser de les laver. J'en ai 20 et je ne suis jamais en manque. Je les lave environ tous les 10 cotons, ils sèchent très vite donc pas de soucis d'attente.

    Question prix, c'est entre 12 et 15€ les 10. Un budget pour commencer, je comprends bien les réticences de chacun. Sachant que le prix moyen d'un paquet de 60 cotons jetables est à 2,40€, l'économie réalisée n'est pas folle. Vous pouvez utilisez les cotons lavables entre 300 et 500 fois, donc ça vous donne le coton à 0.03€, à peu près le prix d'une paquet de jetable. Oui sauf....qu'on utilise bien plus de cotons jetables que lavables! Même si je me maquille peu, il me faut au moins 3 cotons jetables pour bien tout démaquiller alors qu'un coton lavable suffit amplement. L'avantage économique est donc sur le long terme pour les cotons lavables.

    Pour les enfants, 10 c'est vraiment le minimum, surtout s'ils ont encore des couches et que vous les utilisez par les nettoyer.

    Conclusion : on commence par 10 en pensant à les laver plus souvent et si ça nous convient on en reprend 10 de plus.

    Quelle marque acheter ? Les faire soi-même ?

    Les miens viennent de la marque Les tendances d'Emma. Vous pouvez les acheter directement sur le site ou sur d'autres sites en ligne. Mes premiers à l'eucalyptus viennent de Greenweez et les seconds au coton de DouxGood. J'en suis très satisfaite donc je conseille sans problème.

    Vous en trouvez aussi de la marque Lulu Nature par exemple, disponible chez bébé au naturel. C'est notamment cette marque qui fait ceux au chanvre.

    Mais rien ne vous empêche de les faire vous-même, surtout quand vous en avez besoin de beaucoup. Si vous des enfants par exemple, il peut être très pratique de faire soi-même des carrés pour le débarbouillage et cela vous reviendra bien moins cher!

    Voici quelques articles qui peuvent vous aider : sur le blog couture, sur le blog d'Antigone XXI. Pour le tissu, vous pouvez sûrement en trouver en ligne mais les magasins de tissu sont aussi une bonne alternative pour trouvez des tissus pas chers.

    Comment les utilisez ?

    C'est un nouveau geste. On utilise pas tout à fait un coton lavable comme un coton jetable, surtout à cause du tissu. Peu importe la matière que vous choisissez, elle sera toujours moins douce que le coton classique.

    La plupart de celles qui commencent à en utilisez, moi y compris au début, ont donc beaucoup de mal à s'habituer et regrettent la douceur du coton traditionnel. En fait, il faut s'habituer à la matière et avoir des gestes plus doux. On ne frotte pas sur les yeux comme une acharnée et on y va doucement!

    Mais avant toute première utilisation, un petit conseil : laissez tremper vos cotons dans de l'eau chaude pendant 24h. Les cotons lavables sont souvent un peu "pelucheux" au début mais cela disparaît après quelques lavages mais si vous les faites tremper avant, ils se tiendront bien mieux!

    Niveau organisation, j'ai un pot pour les ranger sur le dessus du lavabo et un deuxième pot en haut de mon placard de salle de bain pour les stocker en attendant la lessive.

    Comment les laver ?

    Principale question qui revient souvent aussi : l'hygiène, les tâches de maquillage...

    Tout d'abord, il faut laver les cotons à chaque fois. Un coton utilisé sur peau propre ou non maquillée peut très bien être nettoyé uniquement avec votre savon et le laisser sécher. Mais pour le démaquillage, c'est directement machine !

    Je lave tous mes cotons avec mes vêtements (blancs) et avec ma lessive maison au savon de Marseille. Et uniquement à 30/40°C et non à 60°C comme c'est parfois recommandé. Sincèrement, si vous le lavez correctement, il n'y a aucun problème d'hygiène et les lavages à hautes températures les abîment plus rapidement. Et si ça vous inquiète, rien ne vous empêche de les laver une fois par mois à 60°C.

    Vous pouvez stocker vos cotons avant de les passer à la machine sans les détacher mais il restera clairement des tâches, notamment pour le fond de teint et le mascara. Les cotons seront propres mais rapidement "colorés" et moins agréables à utiliser.

    Du coup, je les détache mais comme je suis flemmarde, j'ai deux techniques bien rodées :

    - après avoir enlevé mon huile de coco, je frotte mon coton avec un peu de savon pour les mains (le mien est un savon de Marseille parfumé) pour le détacher le plus possible. Ça prends 5 sec et on enlève le plus gros.

    - quand j'ai vraiment trop la flemme, je les rince uniquement à l'eau et les stocke en attendant la lessive. Et juste avant de faire la lessive, je les passe à l'eau chaude et les frotte au savon de Marseille. Ça prend plus de temps mais c'est tout à fait faisable et ça permet de ne pas y faire attention tous les jours. Le savon de Marseille est magique pour enlever les tâches.

    J'utilise mes cotons depuis plusieurs semaines et à part quelque uns qui sont un peu "gris", ils ne sont pas du tout tachés. Finalement, je trouve ça plus simple de les détacher rapidement tous les soirs et si jamais certains sont encore tâchés, je les frotte un peu avant la lessive !

    Pour finir, ne lavez pas vos cotons tel quel dans la machine sous peine de les perdre ! Il faut absolument les mettre dans un filet pour les laver. Soit vous optez pour un filet dans les kit de cotons lavables mais vous pouvez aussi trouver des filets en magasin, notamment dans les magasins de lingerie. Le mien vient de Etam, je ne m'en servais pas et il est parfait pour ça !

    IMG_0723.JPG

    Pour le séchage, rien de particulier, je n'ai pas de sèche linge donc je les laisse sur mon étendoir. Ils sèchent très vite donc pas de panique !

    Et pour le vernis à ongles ?

    C'est le seul point noir : le vernis à ongle ne part pas au lavage et tâche donc les cotons.

    J'ai testé de les réutiliser même après lavage mais ils deviennent "durs" là où le vernis reste. Et détacher le coton avec du dissolvant est très long et très coûteux en dissolvant !

    Du coup, je garde encore quelques cotons jetables pour le vernis à ongles. Dites moi comment vous faites !

    Alternatives aux cotons lavables

    Si jamais ça vous intéresse, il existe aussi des cotons ou tissus qui permettent de démaquiller sans démaquillant !

    Je vous ai déjà parlé du gant Lapiglove mais il existe aussi les lingettes Lamazuna. Je trouve que c'est une chouette alternative, notamment pour les sportives ou pour les voyages où l'on ne veut pas partir avec son démaquillant. 

    Conclusion

    J'aime beaucoup ma nouvelle routine aux cotons lavables. Je vous prépare un article sur la routine complète car j'ai un autre chouchou qui complète les cotons lavables ;)

    J'ai mis du temps à me lancer mais je suis ravie d'y être parvenue. N'hésitez pas à essayer et à vous laisser du temps. On ne change pas ses habitudes en un clin d’œil ♡

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer