Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Banana Pancakes

  • Fabrique ton tote-bag sans couture !

    Pin it! Imprimer

    tote-bag,totebag,diy,idecologie

    RIP le tee-shirt Quiksilver de Monsieur ;)

    Suite à mon article sur Achète un tote-bag, une lectrice m'a rappelé qu'on pouvait facilement se fabriquer un tote-bag. Alors facilement, c'est vite dit. Si on est un poil  manuelle et/ou qu'on a une machine à coudre, la fabrication n'est pas bien compliquée.

    Mais quand on est un peu boulet de la couture comme moi, on ne se lance jamais dans ce style de DIY et c'est dommage !

    Tu es nulle en couture ? Tu as pleins de vieux tee-shirts que tu comptes donner ? Tu n'es pas à cheval sur le tote-bag trop beau, trop canon ? Idecologie a pensé à toi !

    Avec un vieux tee-shirt et un bon ciseau, on se fait un petit tote-bag en trois mouvements ! Alors c'est pas le plus beau de la terre et clairement, il serait plus joli avec un peu de couture sur le bord. Mais, il fait l'affaire, permet de réutiliser de vieux tee-shirts et peut servir à pleins de choses : ranger des chaussures, transporter le repas du midi, porter les petites conneries de votre enfant quand vous partez en balade, remplacer un sac de courses, etc...

    Le DIY est en ligne sur le site d'idécologie. C'est ARCH-simple, on retourne le tee-shirt, on coupe les manches, le col, on fait des franges au bas et ensuite des petits noeuds. On retourne et hop !

    tote-bag, totebag, DIY, idecologie

    Bon le mien n'est pas le plus beau, j'essayerais d'en faire un autre avec un peu plus d'attention (on est manuelle ou on l'est pas ;).

    Mais je suis très contente d'avoir essayer. Ça ne sera clairement pas celui que je vais utiliser pour le shopping, par contre, ce type de tote-bag est parfait pour ce faire des petites pochettes rapido pour ranger certaines affaires.

    Dites moi que je suis pas la seule à être un boulet de la couture! 

  • Etre optimiste

    Pin it! Imprimer

    37132ed5f6e8480b8a949ce187f8125c.jpg

    Oh un article bla-bla ! Ca fait un moment que je voulais partager avec vous une petite réflexion personnelle. On me reproche constamment le fait d'être optimiste, voir complètement naïve. Et souvent dans le domaine de l'écologie. Faire des efforts dans le tri, consommer différemment, s'intéresser au sort de l'Océan ou des tortues marines…tout ça apparaît souvent comme bien futile, un peu naïf ou carrément utopiste. Je serais alors un peu stupide de croire en tout ça et surtout de croire que cela va changer quelque chose. 

    C'est pas réellement que je m'inquiète de ce que l'on pense de moi mais à force, j'ai tenté de réfléchir à pourquoi j'étais comme ça et surtout à pourquoi je continuais à l'être alors que la majorité semble penser que je me fatigue inutilement. 

    En fait, je suis optimiste. C'est un fait, c'est ma personnalité et je pense que j'ai toujours été comme ça.

    Je vois le bon avant le mauvais. Je vois les efforts avant les échecs. Je pense "ça va s'arranger" avant de penser "c'est foutu". Je crois qu'il faut du temps avant d'abandonner. Je suis éblouie par certaines personnes ou certaines actions bien plus que désespérée par certaines autres.

    C'est un trait de caractère dont je suis fière. Pourtant, ce n'est pas simple et ça me demande souvent un gros travail sur moi-même, au point parfois de ne plus réussir à savoir pourquoi je suis optimiste.

    Les informations et les réseaux sociaux mettent plus souvent en avant les catastrophes, les horreurs et les désespoirs du monde que les petits bonheurs. Je lutte alors sans cesse pour y voir du bon, du positif, de l'humanité. Il est tellement plus aisé d'être fataliste. Mettre en avant "le tous pourris!", le "ça sert à rien" demande bien moins de courage que l'inverse. Un peu comme le bonheur. J'ai toujours trouvé qu'il fallait plus de courage pour accepter d'être heureux que d'attendre en permanence la réalisation de ce bonheur.

    Après les attentats du 13 novembre, j'ai été abattue comme tout le monde. L'horreur de enlèvement, la peur pour mes proches, les images, les témoignages...il était difficile de rester optimiste. Pourtant, comme pour les attentats de Charlie Hebdo, mon cerveau s'est mis en "pilote automatique" pour ne retenir que le bon : l'élan de solidarité, l'émotion collective, le besoin retrouvé de dire à ses proches qu'on les aime, l'envie de montrer au Monde que l'on ne pliera pas...

    Et chaque jour, mes convictions écologiques pourraient me rendre folles. Je m'intéresse à l'écologie et je travaille dans ce domaine. Je passe donc les 3/4 de ma journée à lire des informations alarmantes, inquiétantes et surtout soulevant si peu l'indignation des gens. Si je n'étais pas optimiste, sincèrement, j'aurais arrêté ce blog, arrêter de soutenir certaines causes et trouver un boulot moins sensible. Mais finalement, à la fin d'une journée, si je me suis inquiétée pour beaucoup de sujets, j'ai aussi eu connaissance de tellement de projets innovants, rencontré des gens qui œuvrent tous les jours pour changer les choses et même ici, je lis des commentaires vraiment positifs et encourageants. Alors je préfère retenir tout ça et me dire que tout le négatif aura bien le temps d'évoluer.

    La grande majorité des gens voit l'optimisme comme synonyme de naïveté. On me reproche des combats perdus d'avance, des causes peu importantes face à la misère humaine, des gestes qui ne changeront pas la face du monde. Je me suis très longtemps posée la question de savoir où était la frontière entre les deux. Au point de vouloir abandonner ce blog puisque ces questions n'intéressent personne ou parce qu'on me sortira toujours l'excuse du "politique pourri" qui anéantira tous mes efforts.

    Aujourd'hui j'ai choisi et j'espère ne plus en douter. J'ai choisi de cultiver cet optimiste et d'en être fière. Je ne peux pas changer ma nature, ni mes convictions. Je sais très bien qu'on continuera à me trouver naïve ou pleine d'illusions. Je sacrifierai encore beaucoup de mon calme et de ma tension sur certains sujets mais je suis maintenant bien plus sereine sur les raisons qui me poussent à faire ça.

    L'équation est simple. Je me préoccupe de l'environnement (au sens large) et j'ai un enfant. Je ne peux pas faire autrement que de croire profondément en l'être humain, en ses capacités, en sa faculté à changer les choses. Tout simplement parce que si j'abandonne cette croyance, je ne saurais pas comment être maman. Comment expliquer à ma fille qu'elle doit croire en elle, qu'elle peut changer le monde et qu'elle est responsable de ces actions dans le monde ? Comment lui expliquer que les choses vont mal et qu'on ne fait rien ? Quand on ressent l'urgence d'une situation, lutter contre son naturel optimiste revient à s'effondrer plusieurs fois par jour.

    J'ai bien conscience que tout ça sonne "bateau" et très naïf. Mais c'est exactement comme ça que je ressens les choses. Les commentaires que vous faites ici, les échanges que j'ai sur les réseaux sociaux et les discussions avec mes proches me donnent raison d'être optimiste. Je ne suis pas naïve, je suis réaliste MAIS optimiste. Il est facile de se laisser aller à la peur, au désespoir et de passer à côté de tous ces gens, ces projets, ces entreprises qui font tous les jours un petit pas dans le bon sens.

    Alors, si vous passez par ici, merci pour tout ça. Grâce à vous, je suis heureuse d'être optimiste, d'avoir des opinions, des envies, des valeurs et surtout, d'avoir l'envie de les partager. Je ne culpabilise plus d'avoir un "petit" blog, ni un thème qui soulève moins les passions. Je me dis qu'un seul commentaire "je vais tenter" ou "merci pour la découverte" vaut bien que je continue à m'exprimer !

    Je ne changerais pas le monde mais si les gens optimistes ne continuaient pas à l'être, les autres feraient comment pour être pessimistes ?

    7ef173b7301ecdcd4c2c72be1bb48ae7.jpg

  • MinsGame #1

    Pin it! Imprimer

     

    minsgame

    J'échange les revues web pour les bilans MinsGame pendant les dimanches du mois de février, vous ne m'en voudrez pas ?

    Pour le no-shopping, je ferais un bilan final en fin de mois. En attendant, vous pouvez aller relire mes conseils pour celles qui le font !

    Alors cette première semaine ? De 1 à 7 objets donnés, c'est pour l'instant assez facile. J'ai globalement donné des choses qui attendaient sagement d'être triés, je n'ai jamais eu besoin d'aller assez loin. La majorité des choses seront données ou vendues donc j'évite aussi de faire grossir ma poubelle. En fin de semaine, l'effort a commencé à être plus important, ce qui laisse présager des difficultés pour la semaine prochaine !

    minsgame`

    minsgame

    J'ai donc viré un leggings sequin qui je ne mettrais plus jamais, deux livres, deux portefeuilles et une coque cassée, 4 paires de chaussures que je ne mets jamais, des produits de beauté presque finis mais que je gardais sans les utiliser, un lisseur à cheveux cassé et un pour les boucles, 4 parfums offerts et jamais mis (j'ai le même depuis le lycée!!), et 7 paires de chaussures trop petites de ma fille. Je ne ressens aucun manque de ces objets et je suis bien contente de me forcer un peu grâce à ce jeu !

    Niveau organisation, je vous prépare un article un peu plus complet dans la semaine sur l'organisation quand on se lance dans le Minsgame, par quoi commencer, où chercher quand on est à cours d'idées, etc... En attendant, je me suis organisée avec un sac pour mettre tous les objets à donner et un autre pour ce qui est à jeter. Le plus difficile est de m'y tenir tous les soirs, je sens que je prendrais de l'avance le weekend pour m'aider certains soirs. 

    Et vous, vous en êtes où ?

  • Achète un tote-bag

    Pin it! Imprimer

    dc05a07b68454993b61c303fb02055c0.jpg

    Au 1er juillet 2016, l'interdiction des sacs en plastique à usage unique prend un nouveau virage. Seuls les sacs réutilisables, les sacs pour le vrac et les sacs en matière autre que le plastique seront autorisés. C'est un premier pas, bien qu'encore insuffisant. Le sac en plastique engendre une pollution incroyable à plusieurs points de vue mais rien qu'au niveau maritime, c'est pas moins de 122 millions de sacs qui décorent notre littoral chaque année. Et ils mettront plus de 1000 ans à se dégrader...s'ils ne finissent pas dans le ventre des espèces maritimes (dont MES tortues!). Le dernier rapport du forum économique mondial et de la fondation Ellen MacArthur "Une nouvelle économie du plastique" est accablant.

    Si on arrive facilement à prendre le pli pour les courses en apportant ses propres sacs (en plastique souvent), on dépense encore énormément en plastique lors du shopping. Alors bien sûr, le sac en plastique au nom de la marque est un avantage marketing car vous devenez ainsi une publicité ambulante pour elle. Mais j'ose espérer qu'un jour, ils trouveront un avantage autre à proposer leur propre sac en tissu ou à ne plus regarder de travers leurs clientes apportant leur sac.

    En attendant, j'ai toujours un tote-bag plié dans mon sac à main ou dans ma voiture. Un arrêt inattendu dans un magasin et je refuse ainsi leur sac pour mettre les articles dans mon tote-bag. C'est plus joli, plus écologique et moins embêtant vu que je n'ai pas de sacs à trier en rentrant chez moi.

    On trouve facilement un tote-bag. D'une part, de nombreuses marques donnent des tote-bags après un achat ou vendent certains tote-bags lors de partenariats spécifiques. Certaines grandes surfaces mettent aussi en vente des sacs en tissu pour peu cher mais souvent moins jolis. On peut aussi trouver des sacs neutres à customiser, même Ikea explique comment faire !

    Sinon, la meilleure façon d'être sûr de l'utiliser tous les jours, c'est d'en trouver un qui nous plaît vraiment !

    Voici une petite sélection pour vous aiguiller !

     

    tote bag
    1. Cool and the bag - Oeil de mouche - 16€
    2. Shaman - "Je le ferais demain" - 12.90€
    3. Etsy - Sac cactus - 10.13€
    4. Etsy - In Unicorn we trust - 16€
    5. Supernana - Good Morning - 11.10€
    6. Petite Mila - Gypsy Spirit - 16€
    7. Alphabets Bags - I need to be beside the sea - 17.10€
    8. Oh Hello Friends - Gold Foil - 13.5€

    Vous avez le réflexe tote-bag ? Vous en avez un en particulier ?

  • Ton assistant perso de transition écologique !

    Pin it! Imprimer

    90jours.jpg

    L'appli 90 jours, c'est un peu la réponse à la petite grosse part de flemmards qui sommeille en nous. Être plus écolo oui, mais comment/par quoi commencer/c'est trop compliqué/ça sert à rien...

    C'est un assistant personnel de transition écolo. C'est pas trop cool comme boulot ?

    L'application est gratuite, disponible sur Iphone et Android, et en gros le principe est simple : après un mini questionnaire pour vous situer sur "l'échelle de l'écolo", vous commencez vos défis. Vous pouvez choisir d'accepter votre défi ou de passer à un autre. Et il reste dans l'appli tant que vous n'avez coché "défi réussi".

    La présentation de chaque défi est la même : elle marque le temps nécessaire pour le réaliser, le bonus carbone que vous aurez à réussir ce défi et les informations nécessaires pour mieux comprendre le défi. Vous pouvez alors l'accepter ou le refuser. Et bien sûr le partager ensuite sur vos réseaux sociaux !

    555.png

    Mon expérience

    Je l'utilise depuis quelques temps mais pour l'instant, je n'ai relevé que quelques défis.

    Le premier avait commencé fort, il s'agissait de changer de fournisseur d'électricité ! Les informations étaient top, je m’intéresse un peu à la question pour mon boulot mais je me doute que les 3/4 des personnes sont encore perdus face aux différents fournisseurs d'électricité. Je ne l'ai pas réussi dans le sens où je ne souhaite pas changer de fournisseur pour le moment mais ça m'a permis d'en apprendre un peu plus quand le moment sera mieux choisi pour que je me penche sur la question. Premier défi abandonné, c'était mal parti!!

    Heureusement, ils ne sont pas tous aussi "radicaux". J'ai ensuite eu le défi "brancher mes appareils sur une multiprise", "utiliser un sac de course réutilisable" ou encore "faire pipi sous la douche" (oui oui!!). J'ai beaucoup aimé le défi "j'affiche le calendrier de fruits et de légumes sur mon frigo". Non seulement, il explique pourquoi consommer de saison mais il vous permet d'accéder à une calendrier tout mignon envoyé gratuitement par mail ! Il ne vous reste plus qu'à l'afficher !

    hyy.png

    Dans le même ordre d'idée, le défi "coller un autocollant stop-pub" sur ma boîte au lettres vous donne directement dans votre boîte mail, les liens pour le télécharger (et même comment le coller).

    Mon dernier est d'installer Amazon Killer, ça fera plaisir à certaines qui passent ici ;)

    ko.png

    Je trouve l'application très bien faite, jolie, pratique et intuitive. Elle permet d'avoir de nouvelles idées quand on se demande toujours si nos actions quotidiennes ont un impact sur l'environnement. Là c'est concret, c'est réalisable et ça donne un objectif !

    Il ne tiendrait qu'à moi, elle serait pré-enregistrée dans chaque téléphone (genre à la place de la boussole, qui se sert de la boussole ???).

    Alors ça vous tente un assistant personnel de transition écologique ?

  • Minsgame & no shopping

    Pin it! Imprimer

    701a251a43316428dc41828311c41682.jpg

    L'année dernière à la même époque, je me lançais dans un mois de no-shopping et j'avais beaucoup aimé l'expérience. J'ai décidé de recommencer pour ce mois de février (petite joueuse, il n'y a que 29 jours!) mais de le compléter par un autre défi...

    Défi no-shopping

    Principe : ne rien acheter de superflu pendant un mois !

    A part les achats "nécessaires" à la vie de tous les jours, la seule exception est ce qui concerne les anniversaires ou les achats type "bébé grandit trop vite et n'a plus de chaussures". Mais logiquement, je ne vais rencontrer aucune de ces situations en février. L'unique situation "problématique" est que je suis à Paris le mardi 2 février et donc potentiellement en contact avec des choses auxquelles je n'ai pas accès ici (genre Monoprix!!). Je verrais en fonction mais j'essayerais d'éviter les achats inutiles.

    Donc exit les vêtements, produits de beauté dont je n'ai pas besoin, magazines, fleurs, objets de décoration, bougies...

    Le but est évidemment de faire des économies mais pas uniquement ! Il s'agit surtout de se concentrer sur ce qu'on a, d'apprendre à résister aux nombreuses tentations journalières et à mieux connaître nos envies.

    C'est là que le 2ème défi entre en jeu : le minsgame. Il s'agit de profiter de cette pause "shopping" pour trier et vider sa maison. Un peu dans la continuité du Home minimalize dont j'avais déjà évoqué le principe ici.

    Défi minsgame

    Le principe : se débarrasser d'un objet chez soi le 1er jour du mois, deux objets le 2ème jour, 3 objets le 3ème jour et ainsi de suite.

    Le minsgame a été lancé par le blog The Minimalists et je l'ai personnellement découvert chez Ekolovy. Contraction de "minimalisme" et de game, il s'agit de tendre vers un mode de vie plus minimaliste en relevant un petit défi et non en triant massivement en une seule fois.

    Chaque jour, je vais devoir me débarrasser d'un ou plusieurs objets inutiles. En principe, il faut essayer au maximum de les donner ou les revendre avant d'envisager de les jeter. Et normalement, il faut s'en débarrasser avant le lendemain. Sur ce point, je ferais une exception, je ne pourrais pas m'en occuper tous les jours mais je vais essayer de le faire chaque weekend. Je mettrais tous les objets de la semaine dans des sacs (à donner, à jeter...) pour m'en occuper le weekend.

    Au total, je vais devoir me séparer de 435 objets !! Tous les objets sont pris en compte, je vais devoir m'occuper des vêtements, chaussures, vaisselles, objets de déco... Faire ce défi en même temps que le no-shopping est une bonne motivation. Ça m'occupera et ça permettra de vider la maison avant d'envisager de nouveaux achats !

    Je ne sais pas encore comment je vous en parlerai ici, je ferais peut-être un post chaque weekend pour vous montrer l'évolution et les éventuelles difficultés. Dans tous les cas, je partagerais mon expérience sur facebook et twitter plus régulièrement !

    Si jamais ça vous tente, n'hésitez pas à vous joindre à moi !

    db0bda3a38ef2c0fe96ad1d98ef2c198.jpg