01.09.2014

Bonne rentrée !

 

Parce que l'été va nous manquer ! Bonne rentrée à tous !

14:46 Publié dans Découverte | Lien permanent | Commentaires (1) |  del.icio.us | |  Facebook

29.08.2014

Diversification menée par l'enfant : mon avis !

c1ecf2e004960dd016a2bdfe2c576c6c.jpg

Cela fait longtemps que je voulais vous poster un article sur l'alimentation des bébés. J'ai souvent eu des questions sur ma façon de nourrir ma fille et je vois souvent que l'alimentation amène beaucoup de questionnement.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je tiens à vous expliquer ma façon de procéder. Elle vaut pour ma fille, pour notre mode de vie et n'ira pas forcément à tout le monde, autant planter le décor.

Je suis d'une nature très "cool" en ce qui concerne la nourriture. Je suis aidée par un bébé qui a toujours bien mangé et par un pédiatre très rassurant lui aussi. Mais je pense qu'il y a aussi une façon de fonctionner chez les parents qui peut limiter un peu l'apprentissage "serein" d'une alimentation diversifiée. Pour ma part, l'alimentation n'est pas source de stress mais de plaisir. J'aime cuisiner et j'aime les bonnes choses. Je ne me suis jamais inquiétée sur l'alimentation de ma fille : quand elle a faim, elle mange ; quand elle n'a pas faim, elle ne mange pas. Ca parait simple mais pourtant l'alimentation des bébés est pleine des principes, de choses à faire ou à ne pas faire, de quantité à donner, d'heure à respecter...

En très résumé, je ne suis pas regardante sur les quantités ni sur le type de repas. Si elle est malade ou fatiguée, le repas du soir est un biberon et ça ne me pose aucune problème. L'apprentissage des repas est long : c'est salissant, elle refuse parfois certains aliments, joue avec la nourriture... Mais c'est un apprentissage. De même qu'on tient la main de son enfant qui ne sait pas encore marcher, on doit aider son enfant à manger par lui même. Il ne me viendrait pas à l'idée de crier sur mon enfant qui ne marche pas ou qui tombe ; pour l'alimentation c'est la même chose. On ne crie pas, on gère les repas dans le calme et si rien ne passe, un biberon et on essaie au prochain !

Pour en venir à l'alimentation même, elle a commencé à manger des purées de légumes vers 4 mois et demi puis des protéines vers 5 mois et des féculents à 6 mois. Je lui fait moi même ses purées en alternant parfois avec de l'industriel pour éviter qu'elle ne le refuse. Je n'ai jamais fait un légume par un légume. Mon pédiatre est de l’école no stress et ça me va bien. S'il n'y a pas d'allergies dans la famille, l'introduction légume par légume est inutile et risque même de refroidir l'enfant (goûter donc une purée de carottes ou de courgettes seule). J'avais donc un duo de départ : pomme de terre/carotte auquel je rajoutais un légume vert. Pour éviter de donner trop de carotte (qui constipe), j'alternais avec de la patate douce ou du potiron. En ajoutant à chaque fois une cuillère à café de matière grasse, huile d'olive ou beurre cru.

Tout s'est toujours bien passé jusqu'à ses 7mois environ. Elle a commencé à manger des boudoirs, des petits bouts de fruits crus comme la banane et elle a adoré. Et les repas à base de purée devenaient plus compliqués. Je suis alors passée aux repas en morceaux, un peu sur la méthode DME (diversification menée par l'enfant).

Qu'est ce que la DME ?

La DME c'est la diversification alimentaire de façon autonome et principalement à base d'aliments solides. Pour faire clair, on oublie les purées bien mixées données (parfois de force) à la cuillère par un adulte.

Cela part du principe d'un nourrisson est à même de montrer ses besoins en alimentation (et en boisson) dès le plus jeune âge. Vers 6 mois environ, il exprime généralement le souhait de passer à une alimentation plus solide.

Il s'agit alors de lui proposer des petits morceaux qu'il piochera avec ses doigts. Puis de l'amener petit à petit à se servir d'une cuillère.

Pourquoi cela fait-il peur ?

Je trouve qu'il y a trois craintes qui reviennent régulièrement :

  • bébé n'a pas assez de dents, il risque de s'étouffer

Il faut savoir que le plus gros risque d'étouffement avec la nourriture se présente quand on force l'enfant (avec des morceaux ou même avec de la purée). La DME commande de ne pas nourrir son enfant, c'est lui qui choisi ses morceaux et les portent à la bouche. Tous les enfants ont leur propre rythme mais ils passeront toutes par les mêmes étapes : attraper les aliments, les mettre à la bouche, faire marcher les mâchoires, faire fonctionner sa langue pour déglutir. Forcer un enfant à avaler c'est le meilleur moyen de perturber cet apprentissage.

Un bébé sait mâcher instinctivement depuis le plus jeune. Il a aussi un réflexe de régurgitation très prononcé qui lui permet de recracher les morceaux. Et enfin, les dents sont un bon indicateur pour passer aux morceaux mais rappelez vous qu'en aucun cas un bébé ne mâche avec les dents de devant (les premières à arriver). Ça lui simplifiera seulement la tâche pour couper des plus petits morceaux.

Le risque d'étouffement est bien plus grand dans l'alimentation classique des purées. Le réflexe de mastication n'est que peu solliciter et l'introduction des morceaux dans la purée rend l'exercice compliqué pour un bébé. De même que le fait de ne pas contrôler ce qui entre dans sa bouche perturbe l'enfant qui peut recracher quand il n'arrive pas à mastiquer.

L'essentiel est d'être vigilent, de ne jamais laisser votre enfant manger seul mais de le laisser se gérer. Les premières fois où il recrachera seront un peu déroutantes pour vous mais on s'aperçoit vite qu'ils gèrent très bien. Et si besoin, pour l'aider à recracher, pencher légèrement votre enfant vers l'avant.

A noter que c'est pour cela qu'il vaut commencer l'alimentation solide quand l'enfant se tient assis droit tout seul et ne jamais lui donner à manger quand il marche par terre ou autre.

  • je ne sais pas ce que bébé mange 

On a tous en tête la quantité de nourriture que doit manger l'enfant, environ 200g le midi (légumes-féculents-protéines compris). Le passage aux aliments solides rend impossible de comptabiliser précisément ce qu'il mange. Si votre enfant n'a pas de problème de poids à surveiller, ce n'est pas quelque chose qui doit vous stresser. Je prend pour base son assiette et je rempli avec grosso modo la même quantité que version purée. Elle ne mangera pas tout, beaucoup d'aliments finiront par terre (et aussitôt dans mon chien=) mais ce n'est pas grave ! Elle mange à sa faim, s'arrête quand elle ne veut plus. La DME nécessite un gros effort sur soi pour être détendue et cool fac aux injonctions des pédiatres, famille et amis. Un enfant ne se laisse pas mourir de faim, il a le droit d'avoir moins faim certains jours et de manger un plus un autre jour.

Bref, relax !

  • les repas vont être longs et salissants

Alors là c'est vrai ! Là encore il faut s'investir dans la DME en étant détendue! Bébé risque de jouer avec la nourriture, de l'étaler dans les cheveux, d'écraser les morceaux... Et le repas prend forcément plus de temps. Une fois qu'on a passé le stade "OMG y'en a partout", on apprécie le fait que les repas sont beaucoup plus sereins. C'est la première raison qui m'a fait introduire les morceaux : elle en avait marre de se faire nourrir à la cuillère, les repas commençaient à devenir stressant pour elle et pour nous. Avec la DME, elle se gère, elle découvre des textures, des goûts et elle a l'air toute fière de manger seule! Bref, plus de crise lors des repas, ça vaut bien un coup d'éponge après (voir une douche pour elle!!).

J'ai essayé mais bébé ne veut pas de morceaux !

Alors déjà bébé n'est peut être pas prêts. Continuez à lui en présenter, en commençant par ce qu'il préfère. Des morceaux de banane, de pomme cuite, de patate douce, de pâtes... Chaque enfant à son rythme et si bébé mange ses purées sans problème, il n'y a pas d'urgence.

La deuxième raison est souvent liée à une erreur de notre part. On a l'habitude de commencer les morceaux avec des petits pots qui en contiennent. Ou alors en mixant moins finement ses purées. Comme je l'ai précisé plus haut, le mélange des textures est très compliqué à gérer pour un bébé. Il devra à la fois mâcher les morceaux mais aussi avaler la purée. Il vaut mieux garder les purées lisses et mettre quelques petits morceaux à côté. J'ai commençais comme ça : par exemple une purée de potiron, je lui mixais et je mettais à côté dans une assiette quelques petits morceaux fondants.

Comment ça se passe en pratique chez moi

Je ne pratique pas la DME au sens strict. C'est à dire que certains de ses repas continuent d'être sous forme de purées. Pour des raisons pratiques d'abord, afin qu'elle continue à manger plus rapidement quand on est dehors ou chez la nounou. Mais aussi pour lui apprendre à manger à la cuillère. Là encore je la laisse gérer (oui elle en met partout) mais petit à petit, en la guidant, elle commence à comprendre le geste et adore avoir la cuillère. Elle commence à prendre elle même les desserts aussi mais là vu que c'est plus liquide, il faut vraiment pas être maniaque!!

Le midi, elle a un repas classique : légumes/féculents/protéines mais elle n'a pas des féculents à tous les repas. J'essaye de faire deux repas du midi avec uniquement légumes/protéines. En purée, c'est classique, elle a environ 200g de purée auxquels j'ajoute une cuillère à café de matière grasse (huile d'olive généralement). J'ajoute un yahourt et un morceau de pain.

Au gouter, elle a parfois des morceaux de fruits à la place de la compote.

Le soir, ça dépend de son humeur. Le repas classique c'est un soupe épaisse avec des petits pâtes (alphabets par exemple) et un bout de fromage. Quand elle est fatiguée, je termine plutôt avec un biberon (150ml environ), voir je remplace complètement le repas par un biberon quand elle est vraiment fatiguée ou malade. Si elle est en forme, c'est un repas avec morceaux, légumes/féculents/fromage. A noter que j'ai commencé par les fromages classiques pour enfant (kiri, babybel...) mais je me suis rendue compte qu'elle préférait les fromages plus forts (chèvre, gouda...) que je fais attention de ne pas prendre au lait cru.

Quand elle mange des morceaux, je la laisse complètement faire sauf si elle veut la cuillère, je la guide un peu. Je la gronde jamais si elle joue avec ou si elle s'en met partout. Je lui explique et je lui dis de continuer à manger. Il faut de la patience, parfois même faire semblant d'être occupée pour la laisser complètement gérer seule. Je ne sais pas si c'est la bonne méthode mais elle mange très bien dans ce contexte alors que dès qu'on commence à la stresser ou à la "gronder", c'est l'horreur pour qu'elle finisse l'assiette !

Questions pratiques

Pour le matériel, des assiettes antidérapantes et compartimentées peuvent être utiles, surtout si bébé à l'idée de jeter l'assiette ! Et une cuillère spécial bébé pour qu'il l'attrape bien.

Sinon pour l'organisation des repas, quasiment tous ces repas sont préparés à l'avance car je cuisine le week-end et je congèle. J'utilise les pots Avent pour la conservation.

Elle mange quoi ? Ma fille mange presque de tout. Mon pédiatre est de l'école "on peut manger de tout" donc il n'y a pas grand chose qu'elle n'a pas goûter. J'ai juste introduit doucement les aliments les plus allergènes - œuf, fruits rouges - ou les plus difficiles à digérer comme les choux. Sachez aussi que les fruits et légumes crus sont beaucoup plus faciles à digérer pour un enfant que pour nous. On a l'habitude de ne pas en donner de peur que ça leur fasse mal au ventre mais ils ont encore l'enzyme qui leur permet d'assimiler les fibres crues sans problème. Donc n'hésitez pas à donner des fruits et même des légumes comme le concombre, la courgette, la tomate...crus!

La quantité. Je ne calcule pas vraiment. A force de faire ses purées, je sais à peu près combien elle mange de légumes. Sinon je prend pour exemple sa petite assiette que je remplis de légumes, une petit poignée de féculents. Les protéines (viande, jambon, poisson, œuf) sont par contre limité à 30g.

La taille des morceaux. Il y a deux écoles. En général, on dit qu'il faut couper des petits morceaux. Mais cela fonctionne que si votre enfant gère très bien la "pince" : le fait de prendre un petit objet entre son pouce et son index. Sinon il vaut mieux couper des morceaux de la taille de sa paume pour qu'il puisse les saisir facilement et les grignoter. Ici, on fait les deux suivant les fruits ou légumes.

A l'extérieur. C'est le plus dur à gérer car les repas à l'extérieur ne nous permettent pas souvent d'être aussi patient qu'à la maison. Il faut alors gérer les remarques et montrer que cette méthode permet à votre enfant de manger dans le calme et sans stress de la part des parents.

Conclusion

Dans mon cas, le passage aux morceaux a rendu nos repas sereins et amusants. Elle est très fière de manger seule et ça se voit. Elle trie ce qu'elle aime d'abord mais finit toujours par manger de tout. Et sinon je sors la cuillère pour l'inciter à goûter le reste. Elle s’épanouit, elle progresse et nous on s'amuse bien à la regarder faire sa petite vie. Franchement, que de positif qui mérite d'essayer tout en respectant la personnalité et le rythme de votre enfant !

Pour plus d'infos :

www.diversificationalimentaire.com

Guide pratique de la DME

Voilà ! J'espère que j'ai répondu à toutes les questions! Sinon n'hésitez pas à me les poser en commentaires ! Et je pense faire un deuxième article sur des idées de repas en morceaux si cela vous intéresse.

10:58 Publié dans Maternité Baby | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : bébé, dme, alimentation bébé |  del.icio.us | |  Facebook

19.08.2014

Une corvée écolo #2 : Spray multi-usage

56df64b0d907b9841c5562c66c3d108b.jpg

Source image : Pinterest (je n'ai pas encore de jolies bouteilles à vous montrer)

On commence la série des produits naturels par le plus simple : le spray multi-usage! C'est vraiment le produit industriel qui me gênait le plus : l'odeur, la javel, les différence entre les sprays cuisine, salle de bain.. et le coût! Et finalement c'est celui que j'ai adopté le plus rapidement et le plus facilement. 

Avoir un seul spray pour nettoyer la cuisine, la salle de bain, la table a manger, etc..., c'est quand même plus simple ! Pour l'instant, j'utilise une recette simple mais efficace. Je compte en essayer d'autres, dont une a base d'écorces d'orange ou de citron, je vous tiendrais au courant !

Ingrédient :

-  4 cuill. à soupe de vinaigre blanc

- de l'eau

- 2 cuill. à soupe de bicarbonate de soude

facultatif : une dizaine de gouttes d'HE (les plus désinfectantes comme Tea tree ou Eucalyptus mais c'est au choix! J'aime beaucoup l'HE d'orange douce aussi)

- un bouteille spray (les proportions sont pour une bouteille classique de 500ml)

Préparation (finger in the nose!) :

Remplir la bouteille en spray avec de l'eau tiède presque au maximum. Ajouter le bicarbonate puis le vinaigre blanc (avec en entonnoir c'est plus simple!). Laisser refroidir et ajouter les HE. 

Je l'utilise pour absolument toutes les surfaces de ma maison, même les vitres et les miroirs! Pour des tâches plus importantes je laisse un peu agir mais ça dégraisse très bien. Et l'odeur du vinaigre blanc part rapidement. 

Ca vous tente ? La suite prochainement!

22:02 Publié dans DIY, Green | Lien permanent | Commentaires (2) |  del.icio.us | |  Facebook

14.08.2014

Peanut Wishlist 1an ♡ Les vêtements

P1110664.jpg

L'anniversaire de la demoiselle (Peanut pour les intimes, je t'expliquerais) arrive à grand pas. Pour l'occasion, point de vaste, de grand déco à thème et de cadeaux par centaines. Un premier anniversaire, c'est le moment de se rappeler tous les changements qu'on a eu dans notre vie en 12 mois, tous les progrès qu'elle a fait et de deviner la petite fille qu'elle deviendra. 

Je pense alors à des cadeaux simples, qu'elle utilisera vraiment et dont elle pourra profiter. Il y aura des cadeaux pour elle bien sûr mais aussi des vêtements. C'est que la miss grandit et que l'automne arrive. Elle est bien trop petite pour apprécier ses vêtements mais je ne trouve pas ça plus stupide que les listes de cadeaux longues comme un bras alors qu'elle finira forcément par jouer avec le papier !

Pour la rentrée, je cherche des vêtements basiques, des jolies matières et des jolies couleurs en évitant le rose et les papillons que l'on voit trop dans les rayons filles! Voici donc une première inspiration autour des vêtements, suivront les wishlists jouets et décoration d'anniversaire! 

 

wishlist1

 

09:28 Publié dans Fashion, Maternité Baby | Lien permanent | Commentaires (1) |  del.icio.us | |  Facebook

13.08.2014

Une corvée écolo #1 : les produits de base

Bu2YjjiCQAA9ZFQ.jpg

S'il y a bien un domaine où on utilise des produits hautement toxiques pour nous et pour l'environnement, c'est le nettoyage de la maison. Amusez-vous à prendre un produit classique et à taper sur google quelques ingrédients pour vous faire peur ! On pollue volontairement l'air que l'on respire, les surfaces que l'on touche et l'eau dans laquelle on déverse nos produits. 

Sur le blog d'Antigone, vous trouverez toutes les explications relatives aux produits qu'on utilise couramment. Elle l'explique très bien : la plupart des composants classiques sont au choix : cancérigènes, allergisants ou polluants…et souvent les trois à la fois. 

Si l'argument écologique ne vous parle pas, sachez aussi que chaque année, des enfants (et adultes) s'empoissonnent avec des produits ménagers, javel et liquide vaisselle en tête de liste !

Voir ma fille marcher à quatre pattes par terre m'a donné un déclic : quand on sait ce qu'il y a dans les nettoyants classiques ou dans la javel, ça ne sert à rien de trembler quand elle tombe. Ce n'est pas une bosse qui lui fera le plus de mal mais bien l'air qu'elle respire et le sol qu'elle touche. J'en avais aussi un peu marre de racheter constamment des produits pour le nettoyage, en comparant les odeurs, les prix. 

Alors j'ai cherché des avis, des recettes et j'ai essayé. Et aujourd'hui, il me reste seulement un fond de lessive bébé à terminer, sinon tous les produits que j'utilise ne sont nocifs ni pour ma fille ni pour l'environnement. Bien évidemment, ils sont quand même conservés en hauteur, je suis pas sûre que ce soit top qu'elle ingurgite la bouteille de vinaigre blanc!

Sur plusieurs articles, je vais vous donner mes recettes, celles qui marchent chez moi et que j'aime utiliser. Mais je vous conseille d'essayer, de chercher et de vous renseigner. 

Le passage aux produits "écolos" est complexe : des odeurs nouvelles qui souvent nous dérangent au départ, une utilisation différente, des mélanges à faire. Mais la première chose qui m'a ravie a été d'avoir uniquement un petit placard de produits et une économie hallucinante. Je suis plus que ravie de ne plus hésiter trois heures devant le rayon lessive ! Puis peu à peu j'ai trouvé le ménage plus simple, plus besoin de jongler entre les produits "salle de bain", "sol", "cuisine"… 

Aujourd'hui, je ne reviendrais en arrière pour rien au monde. Je fuis le rayon ménager des supermarchés, j'ai toute confiance quand Quitterie fait des bisous au sol (oui oui!) et on fait des économies dingues. Je n'ai pas encore terminé toutes mes recherches, certains produits vont évoluer et je cherche encore certaines solutions. Mais sincèrement je ne trouve que des avantages à ce changement de vie. 

Je vais essayer de vous décrypter les produits que j'utilise et les recettes que je fais. N'hésitez pas à me poser des questions, certaines recettes ne seront peut être pas adaptées à votre maison ou à votre mode de vie. Il y aura un produit nettoyant multi-usage, un liquide vaisselle, le linge… Et j'essayerais de vous faire des articles plus spécifiques sur certains produits afin de lister toutes les utilisations possibles. 

Pour commencer, je vous liste l'armoire "idéale" pour un ménage "écolo" !

Armoire idéale du ménage écolo

J'ai fait énormément de recherches sur les produits de base. Pour infos, beaucoup de produits "bio" ou "écolo" contiennent des composants très allergisants ou irritants. D'autres produits naturels sont difficiles à trouver purs, j'ai souvent du m'y prendre à plusieurs fois, contacter des marques et cherchez sur des blogs. Un conseil, lisez les étiquettes et taper dans google les noms d'ingrédients que vous ne connaissez pas. La liste des ingrédients est écrite dans l'ordre décroissant des quantités utilisées, plus c'est au début de la liste, plus il y en a!

Le vinaigre blanc

La base et le plus facile à trouver (vinaigre blanc ou vinaigre d'alcool). Non nocif, il est dégraissant, désodorisant, détartrant, antiseptique, antifongique. On lui reproche son odeur forte (à juste titre) mais sachez que celle-ci s'évapore rapidement ou peut être améliorée grâce aux huiles essentielles. Je l'utilise dilué ou pur. Je l'achète en supermarché pour moins d'1€. A lire : l'article de Green me up.

Le savon de Marseille

Difficile sujet que le savon de Marseille. J'ai eu beaucoup de mal à trouver des explications claires sur la composition d'un savon de Marseille et j'y reviendrais rapidement dans un article spécifique. 

Sachez que le VRAI savon de Marseille est rare. Il est composé de 72% d'huiles végétales et sans parfum, sans conservateur, sans colorant. Pour pouvoir l'utiliser en mélange (pour une lessive par exemple), il faut en plus veiller à ce qu'il soit sans glycérine ! A ce jour, seuls les savons de Marius Fabre entre dans la case mais je continue à chercher et je vous ferais un article complet. 

J'achète donc directement à la savonnerie (a Salon de Provence) des blocs de savons de Marseille ou des paillettes (plus rapide à faire fondre). Vous pouvez tout achetez en ligne ou dans certaines épicerie verte. Un gros savon de 400g coûte environ 4€, un sachet de paillettes pour 750g 11€

Le savon noir

Il existe à l'huile d'olive ou à l'huile de lin (le premier étant plus fort mais plus efficace). Il est composé de 100% d'huiles végétales, sans parfum, sans colorant. Il existe en version solide ou liquide. Attention à la composition, il doit seulement contenir du savon potassique et de l'eau. Je l'achète en bidon d'1l pour l'instant, environ 8€. 

Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude ou de sodium se trouve facilement en supermarché et dure une éternité ! Elle s'utilise un peu comme une poudre à récurer et nettoie le calcaire comme personne. Il peut aussi servir à blanchir (le linge ou même les dents!), à désodoriser (le frigo) et remplace la levure dans les gâteaux ! A lire pour des idées d'utilisation. 

Les cristaux de soude

Le seul ingrédient que je connaissais pas avant de me lancer dans le ménage écolo. Ils dégraissent, désinfectent sans danger pour l'environnement et la santé. Ils servent pour le liquide vaisselle maison ou la lessive, ou même en cas de tâches récalcitrantes. 

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles servent à une multitude de choses et méritent bien un article à elles. Mais pour le ménage, elles servent à la fois à désinfecter et à parfumer. Je n'ai pas encore tester toutes les HE mais pour l'instant, les indispensables me semblent d'avoir une bonne HE à fort pouvoir désinfectant (Tea Tree, Eucalyptus, Lavande…) et une HE dont vous aimez particulièrement le parfum (Orange, Lavande, Citronnelle…). Je les achète bio en parapharmacie.

Attention, les HE peuvent être dangereuses et ne doivent pas être utilisées pures. Elles sont interdites pour les femmes enceintes et les petits enfants. Chez moi, j'en utilise peu à cause de ma fille en bas âge, mais 3 ou 4 gouttes quand vous nettoyez le sol sera toujours moins nocif que d'utiliser un produit conventionnel. Renseignez vous

Voilà ! Prévoyez aussi des contenants pour vos mélanges (des jolis bocaux, des anciennes bouteilles de nettoyant ménager, un spray…). 

La suite prochainement !

 

17:46 Publié dans DIY, Green | Lien permanent | Commentaires (1) |  del.icio.us | |  Facebook

27.06.2014

Autant dedans que dehors ♡

d25a279fcd33ed21d60c5719304aa026.jpg

Mon bébé a 9 mois Autant dehors que dedans (en réalité un peu plus dehors, elle est née a 8 mois 1/2!).

9 mois pour bébé

  • 9 mois, 9,5kg et 74cm. Soit +5,7kg et 24cm !
  • Presque deux mois à t'allaiter. Aujourd'hui tu manges de tout avec plaisir. Je te cuisine toujours les purées et tu les préfères toujours aux petits pots (mode maman fière ON).
  • 4 dents. Et à chaque fois une caractère de cochon.
  • Tu dors de 20h à 7h en moyenne tous les jours. Depuis que tu as 2 mois. Bonheur.
  • Tu n'aimes pas le 4 pattes mais tu cherches à te lever.
  • Tu souris et tu rigoles tout le temps bébé bonheur :-)
  • Tu as adopté Jojo lapin en doudou et j'adore te voir lui faire des câlins.
  • Tu dors toujours avec le pouce. Et toujours sur le côté ou le ventre.
  • Tu fais tous les sons possibles (et très fort!) mais pas encore de vrai "papa" ou "maman"
  • Tu as déjà été à la piscine et à la mer et tu as adoré manger le sable.
  • Quand tu as des chagrins, tu te blottis contre mon épaule et mon cœur s'arrête de battre.
  • Tu joue toute la journée. Le tambourin, les maracas et les livres sont ton top 3.

9 mois pour maman

  • Encore 3kg de trop sur les +20kg pris. Sans rien faire, je suis plutôt contente.
  • 1 taille de soutien gorge en plus conservée.
  • Une cicatrice de moins en moins visible et beaucoup moins sensible.
  • des tonnes de sourires et de rires en plus grâce à toi.
  • des journées qui passent trop vite.
  • une thèse reprise depuis début janvier.
  • quelques moments de nostalgie du "petit bébé" disparu.
  • mais tellement de fierté à chacun de tes progrès.
  • des moments de stress à tes premières chutes et premiers chagrins.
  • des tonnes de fringues achetées, vendues, données !

9 mois dans mon ventre, 9 mois dans mes bras = 18 mois dans mon cœur

 

c7fd82c02a1756e631fef2e5dfdee6c2.jpg

 

11:58 Publié dans Maternité Baby | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : bébé, baby, bilan, 9 mois |  del.icio.us | |  Facebook