27.06.2014

Autant dedans que dehors ♡

d25a279fcd33ed21d60c5719304aa026.jpg

Mon bébé a 9 mois Autant dehors que dedans (en réalité un peu plus dehors, elle est née a 8 mois 1/2!).

9 mois pour bébé

  • 9 mois, 9,5kg et 74cm. Soit +5,7kg et 24cm !
  • Presque deux mois à t'allaiter. Aujourd'hui tu manges de tout avec plaisir. Je te cuisine toujours les purées et tu les préfères toujours aux petits pots (mode maman fière ON).
  • 4 dents. Et à chaque fois une caractère de cochon.
  • Tu dors de 20h à 7h en moyenne tous les jours. Depuis que tu as 2 mois. Bonheur.
  • Tu n'aimes pas le 4 pattes mais tu cherches à te lever.
  • Tu souris et tu rigoles tout le temps bébé bonheur :-)
  • Tu as adopté Jojo lapin en doudou et j'adore te voir lui faire des câlins.
  • Tu dors toujours avec le pouce. Et toujours sur le côté ou le ventre.
  • Tu fais tous les sons possibles (et très fort!) mais pas encore de vrai "papa" ou "maman"
  • Tu as déjà été à la piscine et à la mer et tu as adoré manger le sable.
  • Quand tu as des chagrins, tu te blottis contre mon épaule et mon cœur s'arrête de battre.
  • Tu joue toute la journée. Le tambourin, les maracas et les livres sont ton top 3.

9 mois pour maman

  • Encore 3kg de trop sur les +20kg pris. Sans rien faire, je suis plutôt contente.
  • 1 taille de soutien gorge en plus conservée.
  • Une cicatrice de moins en moins visible et beaucoup moins sensible.
  • des tonnes de sourires et de rires en plus grâce à toi.
  • des journées qui passent trop vite.
  • une thèse reprise depuis début janvier.
  • quelques moments de nostalgie du "petit bébé" disparu.
  • mais tellement de fierté à chacun de tes progrès.
  • des moments de stress à tes premières chutes et premiers chagrins.
  • des tonnes de fringues achetées, vendues, données !

9 mois dans mon ventre, 9 mois dans mes bras = 18 mois dans mon cœur

 

c7fd82c02a1756e631fef2e5dfdee6c2.jpg

 

11:58 Publié dans Maternité Baby | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : bébé, baby, bilan, 9 mois |  del.icio.us | |  Facebook

24.06.2014

Petit manuel du démaquillage "bio"

713ac65c16d00124304d73018b4671c4.jpg

Source image : Garance Doré (j'adore tellement ses illustrations ♡)

Le démaquillage et moi, ça a toujours été la guerre. Plus jeune, c'est une étape qui m'ennuyait grandement et que je zappais très souvent pour cause de flemme aiguë! Puis j'ai commencé à être plus assidue pour le bonheur de ma peau mais sans jamais vraiment prendre de plaisir.

Je crois que j'ai tout utilisé. Le lait démaquillant (trop gras, je n'aimais pas la sensation sur la peau), le gel moussant (trop agressif pour ma peau), le savon (pique les yeux), l'huile démaquillante (pas agréable sur les yeux) et même un mélange d'huiles végétales maison. 

J'ai alors opté pendant longtemps pour l'eau micellaire Bioderma qui me permettait d'aller vite sans utiliser d'eau. Parce que le gros problème de l'huile ou du savon c'est qu'il faut le rincer à grand coup d'eau et je n'aime pas vraiment ça (je fini toujours par en avoir la moitié sur mes vêtements, l'autre dans mes cheveux!). 

Le problème c'est que l'eau micellaire nécessite des cotons...et là vous voyez où je veux en venir mais le démaquillage est rapidement arrivée en tête de mes consommations "pas écolos" ! J'ai donc cherché une solution, réfléchie à mes habitudes, tester...

Je suis donc ultra fière de vous présenter, à presque 29 ans, une routine démaquillage la plus écolo que je puisse faire mais qui reste pratique, agréable et abordable !

Petites astuces écolos

  • Bannir les cotons. Même ceux qui commerce équitable ou biodégradables (c'est inutile car ils finissent incinérés). J'en ai plus qu'un paquet qui me sert à enlever le vernis donc il durera longtemps.
  • Utilisez une bonne huile démaquillante. Vous pouvez sans problème utiliser un mélange d'huile végétale. Sinon dans le commerce, j'adore celle de Melvita. Elle vous servira les jours où vous êtes beaucoup maquillées ou lorsque vous avez de maquillage waterproof plus résistant.

Dans tous les cas, bannir complètement de votre salle de bain contenant du Sodium Lauryl Sulfate : irritant, asséchant et polluant pour les rivières. Attention, il n'est pas interdit dans les produits bio. Pour en savoir plus : un article sur FemininBio.

  • Investissez dans un gant en microfibre. C'est une révolution dans ma salle de bain ! J'ai choisi le gant Lapiglove, de fabrication française, et franchement je regrette de ne pas l'avoir fait plus tôt. Il enlève tous les maquillages (j'ai toujours du mascara waterproof), n'agresse pas la peau, laisse le film hydrolipidique de la peau, se nettoie facilement, etc...

Je humidifie, je le passe sur le visage, j'insiste sur les yeux (ça n'irrite pas DU TOUT!), je rince et je suis complètement démaquillée sans AUCUNS produits. Tout ça grâce au maillage particulier du gant. Et il m'évite aussi de m'asperger d'eau, je l'utilise même pour me rincer l'huile (et comme ça j'utilise aussi moins d'eau=). Je le nettoie tous les jours en frottant avec du savon de marseille et je le passe à la machine une fois par semaine. Il est même vendu avec un gant miniature pour les voyages

  • Rincer tous vos produits. Si vous utilisez encore de l'eau micellaire, du lait ou autre, n'oubliez pas de rincer! Et pour ceux qui vivent dans des villes où l'eau est calcaire, adoptez le geste eaux florales. J'adore l'eau de rose ou l'eau de fleur d'oranger.

Routine démaquillage

  • LE SOIR

La plupart du temps, je ne me sers que du gant en microfibre sans aucuns produits. Quand l'envie me prends ou que j'ai les yeux très maquillés, j'utilise l'huile démaquillante et je rince avec le gant. Je lave rapidement mon gant avec mon savon et je me sèche doucement le visage en tamponnant une serviette.

Je termine avec un peu d'eau florale à la fleur d'oranger et un peu d'huile de jojoba.

  • LE MATIN

C'était mon point noir. C'est inutile et agressif d'utiliser des produits démaquillants mais j'aime quand même rafraîchir mon visage. C'est surtout ici que j'avais du mal à me passer d'eau micellaire.

Finalement, je passe un coup de gant microfibre et un pschitt d'eau florale et c'est parfait pour passer au maquillage. 

RÉSULTAT: je gagne du temps, de l'argent et ma routine démaquillage n'est plus un point noir "non écolo" chez moi

Et vous ?

12:34 Publié dans Beauté, Green | Lien permanent | Commentaires (1) |  del.icio.us | |  Facebook

23.06.2014

Mon top 5 des huiles végétales

huiles-vegetales-bio.jpg

J'utilise les huiles végétales depuis assez longtemps mais de façon très régulièrement depuis ma grossesse. Je ne trouvais aucun produit assez naturel mais assez costaud pour nourrir ma peau qui s'était beaucoup asséchée. Depuis, j'avoue, c'est devenu une habitude et je compte bien en tester d'autres !

Je met à part l'huile d'olive, que je consomme quotidiennement en cuisine et qui peut servir à nourrir la peau et les cheveux tout aussi bien. Mais j'avoue que son odeur fait que je préfère la réserver à ma cuisine ou dans mes savons de marseille (je vous prépare d'ailleurs un article sur le savon de marseille!!).

Voici donc mes cinq huiles végétales préférées. C'est un classement bien sûr subjectif car ces huiles répondent à des besoins qui me sont particuliers. N'hésitez pas à aller faire un tour sur Aroma Zone, ils ont des fiches techniques sur toutes leurs huiles végétales !

Et petite précision, préférez toujours les huiles pressées à froid (mention "vierge") et bio pour s'assurer d'une composition respectable. J'aime beaucoup les huiles d'Aroma Zone, mais aussi Phytosuns ou Melvita.

Cliquez sur le nom de chaque huile pour trouver la fiche technique correspondante.

Top 5 :

  • L'huile de Jojoba : celle dont je ne pourrais plus me passer! L'huile de jojoba est l'huile nourrissante et protectrice par excellence. Elle est alors parfaite pour le visage, le corps ou les cheveux secs. Mais l'avantage premier, pour moi, est qu'elle est extrêmement bien tolérée par les peaux mixtes. Elle se rapproche en effet de la composition du sébum et empêche la déshydratation de la peau. Quand on a la peau mixte ou à imperfections, on a toujours tendance à zapper la case hydratation pour assécher la peau. Grosse erreur ! Et l'huile de jojoba permet de réduire cet asséchement et donc évite la production de sébum qui peut donner ensuite des imperfections. Chez moi, elle a eu un effet spectaculaire, je ne peux que la recommander.

Je l'utilise comme un sérum, avant ma crème de jour et souvent toute seule le soir, comme une crème de nuit. J'en applique aussi parfois sur les pointes de mes cheveux avant le shampoing.

  • L'huile de germes de blé : celle qui m'a sauvé la grossesse ! Beaucoup plus nutritive que l'huile de jojoba, elle est plutôt recommandée pour les peaux sèches. Je n'applique qu'elle sur le visage pendant la grossesse. Désormais, je l'utilise plutôt pour ces propriétés régénératrices après une exposition au soleil.

Je l'applique donc après un coup de soleil ou une simple exposition pour nourrir ma peau. Elle est terriblement efficace !

  • L'huile de ricin : elle est recommandée surtout pour nourrir les cheveux et les ongles. Je l'utilise exclusivement pour les ongles, je la trouve trop grasse pour mes cheveux. Elle est par contre hyper efficace pour les ongles mous, cassants et même pour les nourrir entre deux phases de vernis.

Je l'applique avant d'aller me coucher les jours où je n'ai pas de vernis, en massant bien l'ongle et les cuticules.

  • L'huile d'amande douce : la classique ! Elle nourrit, assouplit et protège la peau. Elle est très bien tolérée par les peaux sensibles. Un peu un passe partout à avoir dans sa salle de bain !

Je l'utilise surtout sur le corps pour son effet "velouté" quand je suis en robe ou short. Je l'utilisais aussi pendant la grossesse quand je n'avais plus mon huile spécial de Weleda. Et je l'utilise désormais aussi sur ma fille pour des massages ! C'est un peu mon équivalent à la fameuse boîte bleue Nivea mais avec une composition bien plus naturelle !

  • L'huile de coco : découverte assez tard grâce à Victoria de Mango and Salt, je suis devenue rapidement fan. Elle est parfaite en cuisine (on en reparlera!). Dans la salle de bain, elle est nourrissante et apaisante pour la peau et très utile pour les cheveux secs. 

Je l'utilise surtout pour mes cheveux, elle est parfaite en soin avant-shampoing et en petite touche sur cheveux mouillés pour avoir de jolies boucles. Je l'utilise aussi sur le corps surtout pour son parfum ;)

Maintenant j'ai envie d'en tester d'autres dont l'huile de carotte pour le bronzage, l'huile de Karanja qui a des propriétés anti-UV et l'huile de figue de barbarie reconnue pour son action anti-vieillissement (ben quoi je deviens vieille!!)

Et vous, vous utilisez des huiles végétales ? Vous en avez à me conseiller ?

10:14 Publié dans Beauté | Lien permanent | Commentaires (3) |  del.icio.us | |  Facebook

12.06.2014

Quitterie et les tortues ♥

eab5f83c78f143089e3b60d7961ef8cf.jpg

A l'occasion du baptême de notre fille (Quitterie), on a cherché comment lui faire un cadeau "utile" et dont elle se souviendra. Je n'ai rien contre les cadeaux traditionnels mais je pense qu'elle a assez de vêtements, de jouets et livre pour les 20 prochaines années !

Un don plutôt qu'un cadeau

On a réfléchi à ce qui compte pour nous : la protection des océans, des espèces animales ou des espaces protégés. Rapidement, on en a conclu que ce qui nous tenait vraiment à cœur c'est qu'elle puisse grandir et voir toutes les merveilles de monde. On veut qu'elle puisse un jour voir des éléphants, des pandas et tous les espaces fabuleux qu'il y a dans le monde.

Comme on est particulièrement sensible au milieu maritime et qu'on a l'habitude de l'appeler "notre petite tortue" (rapport à son cou tendu et ses grosses joues ;-), on s'est orienté vers les tortues marines.

On a alors demandé à nos familles et amis de ne pas apporter de cadeaux pour son baptême mais de nous aider à réaliser un don au profit de WWF et de la protection des tortues marines

WWF a eu la gentillesse d'accepter de lui donner une attestation de don pour qu'elle puisse en garder le souvenir (le reçu fiscal ça le faisait moins ;).

Pourquoi protéger les tortues ?

En dehors du fait qu'on les trouve adorables, elles subissent activement l'activité de l'homme et la pollution. Les tortues existent depuis plus de 65 millions d'années, du temps où des dinosaures foulaient le sol de la Terre. Mais elles n'ont jamais été autant menacé que depuis l'arrivée de l'Homme. 

Vous trouverez toutes les infos sur le site de WWF. Mais en bref, elles subissent la pêche intensive, la détérioration de leurs plages de ponte, le vol de leurs œufs et de graves séquelles pouvant mener à la mort à cause de la pollution (étranglées par des sacs plastiques, le corps pris dans des anneaux en plastiques, les pollutions au pétrole...).

WWF travaille contre tous ces dangers en aidant la promotion d'une pêche utilisant des hameçons ou filets moins dangereux, en luttant contre la chasse et le braconnage des tortues et leurs oeufs, en créant des zones maritimes protégées, en aidant les populations à surveiller les plages lors de la ponte...

Notre objectif

Recueillir un maximum de dons et l'envoyer à WWF au nom de Quitterie. Lui conserver son attestation et sa tortue en peluche WWF. Se renseigner ensuite sur l'évolution de la situation des tortues et pouvoir enfin l'amener en voir quand elle saura grande. Lui montrer ce qu'elle a contribué à sauver et tout ce qui reste à faire pour que ces futurs enfants puissent aussi avoir la chance d'en voir en vrai. 

On a bien conscience des limites de notre action et qu'on ne sera sans doute qu'une goutte d'eau dans cet Océan. Mais je crois beaucoup dans les petites actions, dans la connaissance et l'explication aux gens non sensibilisés à l'écologie, et au fond, j'espère qu'elle arrivera à lui transmettre notre amour pour la planète. 

Et vous ? 

J'ai été extrêmement touchée de voir que certaines personnes voulaient y participer par le biais d'Instagram ♥ Je ne pensais pas aborder le sujet ici mais en fait je me dis que si ça peut contribuer à faire passer le message, à sensibiliser sur les actions de WWF ou du moins, à s'intéresser à la protection des Océans !

Du coup j'ai posé la question à WWF pour savoir comment faire : 

  • soit vous nous faites un chèque à nous qu'on ajoutera au montant global du don que l'on fera, mais sans possibilité de reçu fiscal. Tout sera détaillé pour chaque personne s'assure que son don a bien été pris en compte. 
  • soit vous faites un chèque au nom de WWF que vous nous envoyez avec vos coordonnées postales si vous souhaitez un reçu fiscal. Nous préciserons que tous les dons sont à affecter à la protection des tortues marines. 
  • soit vous faites directement le don en ligne sur le site de WWF en précisant que c'est pour les tortues marines. Vous recevrez un reçu fiscal. Par contre signalez juste votre don (pas forcément le montant juste que vous avez fait un don en ligne), pour qu'on puisse le rajouter aux nombres de personnes pour Quitterie ;-) (et pour vous envoyer une carte postale dans dix ans quand on ira les voir en vrai!!!). 

Si vous êtes intéressés ou si vous avez des questions, écrivez-moi : bananapancakes@live.fr ou contactez moi via Instagram julie_bananapancakes

ed7ec8aedc26c8d3d1395b0c0c9913c3.jpg

22:14 Publié dans Green, Nature | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : quitterie, tortues marines, wwf, don |  del.icio.us | |  Facebook

10.06.2014

De l'après-soleil naturel

8c13fc4e21ebfdc543a0f8326702f6ae.jpg

J'ai pris un sacré coup de soleil ce week-end. Fait rarissime chez moi puisque je suis habituée à me tartiner d'indice 50 jusqu'à mi-Août !

Pour les rares fois où cela m'arrive, j'ai une routine plutôt efficace pour lutter contre les coups de soleil et comme elle est assez naturelle, je me suis dis que j'allais la partager avec vous (sympa hein!).

Dans l'ordre à partir du moment où je rentre chez moi :

  • me doucher sous une eau juste tiède pour éviter de raviver la chaleur mais pas trop froide non plus sinon ça brûle encore plus ! Je n'utilise que du savon doux mais évitez les savons parfumés ou avec de l'alcool pour ne pas agresser la peau.
  • prendre un doliprane si j'ai mal et boire beaucoup d'eau.
  • me tartiner d'Aloé Vera. Bien plus efficace et naturel que la biafine, je ne pourrais plus m'en passer.

aloe_vera_planters_02.jpg

La mienne vient de chez Planter's mais on en trouve assez facilement en parapharmacie ou en ligne comme chez Aroma Zone. Faite attention à la choisir titré à froid et non transformé.

J'en applique une première couche assez épaisse puis j'en rajoute une à deux fois avant d'aller me coucher. Le gel n'est pas ce que je préfère mais la sensation "collante" disparaît très vite pour laisser la peau douce. Sincèrement, je n'ai jamais mal depuis que j'en utilise et ça apaise surtout l'effet "chaleur" qui est désagréable pour dormir. Vous pouvez même conserver le tube au frigo pour plus d'effet froid.

Note : l'Aloé Vera est aussi très utile pour hydrater des peaux à tendance grasse ou à imperfections, pour soulager des piqûres d'insectes ou des coupures en tout genre.

  • le lendemain matin, après la douche, j'applique de l'huile de germe de blé en général. Sauf si j'ai encore mal (assez rare) ou si je dois protéger ma peau d'une future exposition. Dans ce cas là je continue avec l'aloé vera car l'huile végétale bloque la crème solaire. Mais je vous conseille plutôt d'éviter d'exposer à nouveau les parties brûlées pendant un ou deux jours.

L'huile de germe de blé est très efficace pour réparer la peau et la nourrir. L'huile de coco fait aussi très bien l'affaire mais je la trouve moins pratique à utiliser les matins où je suis pressée puisqu'il faut d'abord la faire fondre.

Voilà ! Dés que le coup de soleil s'est estompé, je continue à très bien hydrater ma peau pour rattraper un peu les dégâts. Et généralement, ça m'a vacciné pour tout l'été et je repars à mon indice 50 !

efdece6cfce83c23b331745b74fd329a.jpg

 

13:37 Publié dans Beauté | Lien permanent | Commentaires (6) |  del.icio.us | |  Facebook

06.06.2014

Journée mondiale de l'Océan

54706bb40f9ceffb1acc3f6958ac65cc.jpg

Ce dimanche 8 Juin, on célèbre la Journée mondiale de l'Océan ! Les Nations Unies ont décidé d'instaurer une journée mondiale de l'Océan depuis 2009. C'est une occasion de sensibiliser les gens sur la protection des Océans et sur les prochains défis à relever. Le Réseau Océan Mondial organise et gère cette journée, n'hésitez pas à aller faire un tour sur leur site!!!

C'est une cause qui me tient à cœur, j'ai encore des difficultés à comprendre la dégradation des plages, le peu d'intérêt pour la qualité de notre eau et pour la protection de la biodiversité marine.

Voici ce qu'en dit le site des Nations Unies :

Les océans

Notre eau de pluie, notre eau potable, le climat, les littoraux, une grande partie de notre nourriture et même l'oxygène de l'air que nous respirons, tout cela est en fait fourni et régulé par la mer. A travers l'histoire, les océans et les mers ont été des axes vitaux pour le commerce et les transports.

La gestion prudente de cette ressource mondiale essentielle est fondamentale pour un avenir viable.

Faits et chiffres

  • L’océan recouvre 70% de la planète. Seul 1% de l’océan est protégé aujourd’hui.
  • Selon les estimations, 50 à 80% de la vie sur Terre se trouve sous la surface de l'océan, qui constitue 90% de l’espace habitable de la planète. Moins de 10% de cet espace a été exploré.
  • L’océan contient 96% de l’eau de surface de la Terre, le reste étant de l’eau douce trouvée dans les glaces, lacs et rivières.
  • Globalement, la valeur marchande des ressources et des industries marines et côtières est estimée à 3.000 milliards de dollars par an, soit environ 5 % du PIB mondial.
  • Les océans abritent près de 200 000 espèces non encore identifiées mais il est possible qu'en réalité, leur nombre se compte en millions.
  • L’océan absorbe environ 25% du CO2 ajouté à l’atmosphère à cause d’activités humaines chaque année, réduisant fortement l’impact de ce gaz à effet de serre sur le climat.
  • Les océans sont la première source de protéines du monde et plus de 2,6 milliards de personnes dépendent principalement des océans pour leurs besoins en protéines.
  • Les pêcheries maritimes emploient directement ou indirectement plus de 200 millions de personnes.
  • Près de 40 % des océans sont considérés comme ‘lourdement affectés’ par les activités humaines, dont la pollution, la diminution des stocks de poisson, la destruction d'habitats côtiers tels que les récifs de coraux, les mangroves et les algues marines, ainsi que l'implantation d'espèces aquatiques envahissantes.
  • Les récifs de coraux rendent de nombreux services de grande valeur – dans les domaines de la gestion des risques naturels (en hausse, à 189.000 dollars par hectare et par an), du tourisme (en hausse, à 1 million de dollars/hectare/an), du matériel génétique et de la bio-prospection (en hausse, à 57.000 dollars/hectare/an) et des pêcheries (en hausse, à 3.818 dollars/hectare/an).
  • Les subventions accordées aux secteurs de la pêche contribuent à la diminution rapide des stocks de nombreux poissons et entravent les efforts déployés pour sauvegarder et restaurer les pêcheries à travers le monde et les emplois qui leur sont liés, et il en résulte pour les pêcheries maritimes un manque à gagner de 50 milliards de dollars par an.

Je comprends en revanche que l'on se sente parfois impuissant ou éloigné de ces questions lorsque l'on va à la plage qu'une fois par an. Du coup je me dis que c'était l'occasion de trouver des petits gestes qui peuvent aider l'Océan.

Bien sûr la réduction de la consommation, le tri des déchets, l'agriculture raisonnée et l'aide financière aux associations qui luttent pour la préservation des Océans sont des solutions ayant un impact plus important (Surfrider Foundation, WWF, Greenpeace...).

Mais il est possible de trouver des petits gestes originaux qui permettent de contribuer à cette protection et qui peuvent aider à sensibiliser les plus petits.

Quelques idées en vrac pour participer à la Journée de l'Océan :

-acheter de la crème solaire certifiée non toxique pour le corail et le milieu marin : EVOA développe une gamme de protection solaire 100% naturelle et non toxique pour le milieu marin. Les crèmes solaires classiques contiennent en effet des filtres chimiques et un filtre minéral extrêmement nocif pour le corail et source de pollution de la biodiversité marine. Très rapidement le corail est directement menacé par cette pollution et un quart des espèces marines sont dépendantes du corail. Les crèmes EVOA assure à la fois une protection naturelle efficace (UVA/UVB) et une préservation du milieu aquatique !

De l'indice 15 à l'indice 30, disponible sur leur site ou dans de nombreux points de vente (épicerie bio, pharmacie, magasin de surf...)

-offrez vous un cendrier de plage. Alors forcément je vous dirais d'arrêter de fumer mais plutôt de déplacer le problème, trouver un cendrier pour la plage! Les mégots sont une vraie pollution de l'Océan et un danger pour les animaux marins, alors ON NE JETTE PLUS SON MEGOT DANS LE SABLE ! Et d'ailleurs pas non plus en ville, l'action des pluies faisant que beaucoup se retrouvent finalement dans l'Océan.

Il fut un temps où Surfrider en distribuait il me semble mais je retrouve plus. Parfois des distributions gratuites ont lieu l'été, organisées soit par des associations soit par les collectivités. Mais il y a d'autres solutions disponibles pour se procurer un cendrier de plage, notamment sur nomad attitude. Sinon on pense au moins à regrouper ses mégots et à les jeter dans une poubelle verte.

-emmener les plus petits dans un Aquarium : voir comment fonctionne les Océans, les courants maritimes et la biodiversité marines permet souvent de sensibiliser les enfants à la protection des Océans. Il y a souvent des expositions pour les plus jeunes mais sinon n'hésitez pas à leur montrer le lien entre la protection et ce qu'ils peuvent voir à l'Aquarium.

A l'occasion de la Journée de l'Océan, renseignez vous près de chez vous, de nombreux aquariums, musées ou associations organisent des activités pour enfants !

-participer à un nettoyage de plage : Initiatives Océanes recensent les nettoyages de plage et vous pouvez même en organiser un ! Voilà un bon moyen de rendre concret la protection des Océans et de faire comprendre aux plus petits la problématique des déchets.

 -demander un passeport de Citoyen de l'Océan, disponible aussi pour les enfants avec pleins d'idées d'activités pour protéger les Océans. Mis en place par le Réseau Océan Mondial, a télécharger ou à commander, c'est une idée qui devrait plaire aux enfants!

Voilà quelques idées, il y en a des tonnes d'autres ! L'essentiel est de participer à son niveau même simplement en lisant un article sur internet, en regardant un film ou en faisant dessiner l'Océan à votre enfant. Tout le monde a une vie à mener mais les Océans participent directement à notre oxygène (et à vos vacances) :-)

312c63797a3e98578d51b7b0ab550c00.jpg

11:17 Publié dans Green, Nature | Lien permanent | Commentaires (1) |  del.icio.us | |  Facebook