Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Diner comme les Anglais

Pin it! Imprimer

40d075ddf52de48e65eb2d4d017740d8.jpg

Je ne compte plus le nombre de fois où on a souligné que j'avais une légère tendance mamie. Alors quand je dis que chez moi, on mange TRES tôt, ça termine d'achever cette image de vieille fille/pas fun/marmotte.

En vrai, ça me passe à 3 km au-dessus de la tête :) Mais comme ça a toujours l'air de surprendre, je me dis qu'un petit article promotion pour la vie de mamie pourrait intéresser !

Alors premièrement, oui faut que je vous dise. Je suis une marmotte. J'adore dormir, je tiens très très mal le manque de sommeil et je suis très sensible au rythme naturel du soleil. Ca signifie que j'ai toujours été une bonne dormeuse mais pas dans le sens de la majorité des gens : je ne dors jamais plus tard que 9h le matin (même quand j'étais ado!) et par contre, j'ai sommeil dès 21h ! Clairement, je suis une couche tôt et une lève tôt.

J'ai bien sûr eu des périodes plus compliquées niveau sommeil, la grossesse, les premiers mois de ma fille et la fin de ma thèse (tout ça dans une période de 3ans #yummy). Je pense que c'est à ce moment là que j'ai complètement assumé le fait d'avoir besoin de beaucoup de sommeil mais surtout d'avoir besoin de me coucher avant minuit.

Et évidemment, ma fille tient ça de moi, elle se couche entre 20h et 20h30 tous les soirs (c'était même plutôt 19h bébé!), demande régulièrement à aller au lit et bébé.

Le problème, quand tu es une marmotte, c'est qu'évidemment il est compliqué d'aller au lit tôt dans nos vies modernes. Et souvent, on me donne l'argument du "oui mais on a plus du vie si on se couche tôt".

Pourtant, je me couche relativement tôt et j'ai pas du tout l'impression de ne pas avoir de vie !! Tout ça parce que par rapport à beaucoup (et à la tradition "française"), je mange très tôt le soir. Mais aussi parce que j'ai un peu revu cette histoire "avoir une vie le soir".

Manger plus tôt pour ma fille 

Premièrement, je mange tôt pour vivre plus sereinement les soirées avec ma fille. Tous les parents d'un jeune enfant vous diront que le fameux 18-20h est parfois compliqué à gérer. Le bain, le repas, tout s'enchaîne et souvent dans une atmosphère "explosive". A 18h, les enfants sont déjà fatigués et souvent ils ont faim ! Résultat, c'est un peu le parcours du combattant pour les mettre au bain, les faire patienter jusqu'au repas et ensuite arriver à les coucher assez tôt sans que ça vire au drame.

J'ai vite compris qu'il fallait qu'on réorganise notre fin de journée pour que tout se passe plus sereinement et l'élément déclencheur a été de décaler le repas.

Ma fille a besoin d'être au lit vers 20h/20H15. Mais si on mange à 19h30, elle passe directement de la fin du repas au lit. Avec en prime un peu de stress lors des repas où on arrête pas de lui dire de se "dépêcher". Et encore elle ne râle pas pour aller se coucher mais quand elle a pris "trop" de temps pour manger, ensuite on enchaîne vite et on finit par lui dire qu'on a plus le temps pour une histoire.

Un jour, j'en ai eu marre de toujours la presser et de faire sauter des moments de partage comme l'histoire pour éviter qu'elle ne se couche trop tard. 

La solution a été de décaler légèrement l'heure du repas et petit à petit manger entre 18h30 et 19h (voir un peu avant parfois!). 

Le changement a été radical. Elle termine son repas vers 19h15 maximum en général. Le fait d'être rassasiée la rend déjà plus cool mais surtout on a encore presque une heure pour profiter ensemble ! Le coucher se fait naturellement, plus de stress et de pression, on a le temps pour pleins d'histoires, pour se raconter nos vies ou faire un jeu ensemble avant de dormir. 

Aujourd'hui, je vois complètement les bénéfices de ce rythme quand on ne peut pas le tenir pour X raisons. Elle devient grognon parce qu'elle a faim, mange plus lentement, on s'énerve...bref c'est jamais des chouettes soirées. 

Manger plus tôt pour nous

Faire manger son enfant tôt ne choque pas vraiment en général. C'est plus le fait que nous aussi on s'aligne sur ce rythme !

En vrai, ça n'a jamais été vraiment été débattu en famille. On a toujours mangé ensemble. Déjà parce qu'on le pouvait (en raison de nos horaires) mais aussi parce qu'on adore ces moments-là. Elle nous raconte sa journée, elle est bien plus cool, on discute...

Manger tôt pour nous, ça permet aussi de ne pas craquer sur pleins d'autres choses à 18h. Franchement, qui n'a pas faim a cette heure-là ? En mangeant tôt, je n'ai jamais envie de craquer sur du fromage ou sur goûter tardif. Et si je cuisine un minimum, ça me coupe la faim jusqu'au repas.

Mais surtout, ça signifie qu'à 20h30 maximum, on est complètement tranquille tous les deux. On a mangé, on a souvent eu le temps de ranger et faire la vaisselle. Même la maison est plus rangée puisque pendant le laps de temps entre le repas et le coucher de la mini, on est plus disposé à ranger les trucs qui traînent. A 21h, clairement, je ne suis pas disposée du tout à ranger ^^

On a alors tout le temps pour un épisode d'une série, une discussion, un bouquin...et même en me couchant tôt, j'ai aussi profité de ma soirée avec l'amoureux.

Je vois même l'effet sur le sommeil, la vie de couple...tout est plus cool, tranquille, on finit rarement épuisé à 1h du mat en se forçant à aller se coucher (bon sauf nouvelle saison de GOT;).

Ce rythme a été plus compliqué à tenir les derniers mois où je travaillais loin de la maison et où j'avais plus de mal à rentrer tôt le soir. Et j'ai détesté les effets : manger sans ma fille, manger devant la télé, se coucher épuisée en ayant l'impression de ne faire que bosser...

Comment on s'organise?

La deuxième réaction que ça suscite c'est généralement "impossible pour moi de manger si tôt". Alors bien évidemment, si vous avez des boulots prenants et si vous rentrez tard le soir, ça va être plus compliqué oui!

Mais si vos horaires vous le permettent, ce n'est pas insurmontable de manger plus tôt ! On a rien de super-parents très bien organisés ;)

Le premier changement a été de prévoir des repas en avance ou très simples. J'ai fait le deuil des menus ultra-équilibrés et diversifiés. Ma fille mange des supers repas à la cantine tous les midis, alors si on doit manger deux soirs de suite des pâtes à la sauce tomate, le monde ne va pas s'écrouler ! Sinon, je force sur les soupes en hiver, les purées en grande quantité qui font un gratin, les bocaux de sauce aux légumes et les féculents cuits en grande quantité ! 

Pour être très concrète, en général, le repas se prépare vers 18h et ne prends pas plus d'un quart d'heure. Pendant ce temps-là, elle file se laver. Là encore, si elle veut une douche rapide, pas de soucis, pourquoi forcer ses enfants à barboter dans un bain pendant 30min ??? Petit à petit, on lui a appris à se laver seule, à se sécher, à mettre son pyjama...Aujourd'hui, elle n'a besoin d'aide que pour se laver les cheveux et c'est tout !

En gros, tout le monde est prêt à manger vers 18h30, 18h45 maximum. Sincèrement, ça change tout chez nous, voir cette heure-là à la pendule fait qu'on est beaucoup plus cool pendant le repas et qu'on ne la speed plus pour manger vite parce qu'il est bientôt 20h. 

Après, on débarrasse (elle aussi!) et là ça dépend des jours. Soit elle est très fatiguée et on lit une histoire ou on regarde un dessin-animé. Soit elle est en forme (la plupart du temps!) et on joue à un jeu de société ensemble, on danse, on dessine. Bref, on fait tout ce qu'on avait pas le temps de faire avant et souvent ce qui frustre les enfants ! 

La transition vers le coucher est bien plus douce, je pense qu'elle a intégré qu'on avait bien profité avant et elle ne râle pas à terminer la journée alors '"qu'on a pas joué aux petits-poneys^^".

Stop à la pression "d'avoir une vie le soir"!

J'ai bien conscience que ce rythme ne convient pas à tout le monde. Déjà à cause du boulot. Mais aussi parce que certains aiment manger qu'en couple ou sont des couches-tard. Chacun son rythme...mais ça vaut aussi pour moi alors ! Ca ne rends pas mes journées plus courtes ou mes soirées moins intéressantes.

En vrai, je serais presque militante d'une slow life bien plus douce et d'arrêter de se mettre la pression pour avoir une vie trépidante après 21h. C'est toujours la réponse que l'on me sort "oui mais du coup tu fais plus rien en dehors du boulot et de ta fille!!!". 

Cette injonction d'avoir des soirées ultra remplies est quand même dingue. D'une part, quand je demande aux autres ce qu'ils font le soir de si passionnant, ça se termine souvent en soirée Netflix. Donc pour profiter de sa soirée, il faut la passer avec son amoureux à côté à regarder des films ou des séries. Et sinon, on me réponds qu'on retravaille, qu'on écrit sur son blog, qu'on range, qu'on fait les courses en ligne...bref on me répond rarement qu'on file voir une expo trop cool ou une soirée déguisée :) 

Alors, d'une part, je passe aussi des soirées avec l'amoureux à regarder des séries. Sauf qu'on commence dès 20h30 et donc à 22h sincèrement, je file sans problème me coucher !

Mais surtout, être dispo, sans s'être énervé avant avec son enfant, avoir la maison rangée, etc. ça change vos soirées mes coco ! On est détendu, on peut discuter et même faire des trucs de vieux (genre là, monsieur Pancakes m'apprends les Dames, c'est pas gagner...). Alors c'est pas glamour ? Déjà, on s'en fout, c'est notre soirée. Et clairement, boire un verre de vin, discuter, lire un peu, écouter de la musique...c'est TELLEMENT reposant! On fait assez de choses dans une journée non ? Pourquoi se mettre encore la pression à la productivité à la maison et surtout en couple !! 

Donc oui on mange tôt et même parfois on se couche tôt...mais ça veut pas dire qu'on dort...(#ooooh) ;)

Bon et quand on critique vraiment beaucoup notre habitude, je sors toutes les études scientifiques qui prônent un dîner tôt pour une meilleure santé !

Commentaires

  • Bonjour Julie,

    J'ai vécu en Allemagne et je suis aussi devenue adepte de ce rythme. Je me rends compte que j'apprécie d'avoir une longue soirée devant moi après le repas et chose qui ne m'arrivait jamais, je regarde maintenant les films en entier avant de dormir ! Avant, si je le commençais après 21h, c'était sûr que j'allais m'endormir devant ou devoir le regarder sur 2 soirs. Maintenant, j'ai le temps de le regarder jusqu'au bout et même de lire un peu avant de dormir !! Donc oui, à fond pour les dîners tôt (et en plus on a le temps de digérer).

  • C'est un bel article où je me retrouve car j'ai toujours fonctionné un peu comme ça. J'organise mes petits repas du soir une fois par semaine en faisant mes courses autour de chez moi. Même si je pars bosser l'été entre 20h-21h, je ne me couche pas tard non plus car j'ai déjà mangé avant de partir.

  • Yes !!!
    On a à peu près le même rythme, douche du mini à 18h30, avec l'aide de l'un de nous, pendant que l'autre prépare le dîner, on mange à 19h pétantes, et de 19h30 à 20h/20h15, on range, fait un jeu calme tous les 3. Puis les histoires, le calin, et à 20h30/45, notre soirée de parents peu commencer, pour être couchés à 22h. Et ça change carrément la vie ! On a profité d'être à 3, à 2, passé un vrai moment ensemble...
    Et pareil que toi pour la cuisine, on fait simple, et on se rattrape le week-end.

  • Alors là, je découvre donc que je fais partie de la team Mamie :D
    Chez nous, on mange à 18h, parfois avant si on a déjà faim...En semaine, je vais me coucher grand max à 22h, j'ai jamais été douée pour me coucher tard. Comme toi par contre, je me lève rarement à plus de 9h. Ca me convient bien, je préfère lire un bon livre et ne pas avoir de stress le soir. Je ne suis pas contre une sortie le weekend par contre, mais faut reconnaître qu'il me faut de plus en plus de temps pour récupérer après coup ;-)

  • Bonjour Julie ! Très bel article.
    Je ne peu malheureusement pas l’appliquer à la lettre à la maison vu que nous rentrons du boulot tous les deux à 18h-18h30. Mais étant bientôt parents on réfléchit beaucoup à une organisation optimale pour tout le monde et je pense que celle que tu décris est tellement ce dont nous avons besoin. Ici à 20h on a fini le repas, on débarrasse doucement, on va à la douche si cela n’a pas été fait et hop jeux, profitons de nos animaux, lecture... mon mari est un couché tard mais sans rythme il a tendance à je pas manger par excès de fatigue. Du coup je pense que tout le monde est gagnant en vivant a la nordique (il fait nuit très tôt chez eux ;))

  • Bonjour Julie,

    Super Article ! Je n'ai pas d'enfant et pourtant j'ai le même rythme

  • Merci Julie pour cet article dans lequel je te rejoins complètement ! Mon conjoint et moi n'avons pas encore d'enfants mais nous avons déjà ce rythme et cela nous convient tout à fait !

  • Mais tellement, depuis que mon fils mange à peu près la même chose que nous, on est passés sur ce rythme et ça va tellement mieux! Pareil, à 20h15 on commence notre soirée adultes cuisine rangée, bébé couché! Et en prime un bébé qui mange à l'heure où il a faim ça évite les loooongues minutes où il faut le faire patienter!

  • On a aussi opté pour cette option de manger plus tôt les soirs et le’ niveau de stress a largement baissé...on s’en presse moins et ça se passe bien mieux avec les enfants!!
    Et de toute façon avec des enfants au lit, les soiree n’ont rien de mondaine de toute facon alors autant faire les choses routinières en mode cool !!!

  • C’est ce qu’on faisait...et j’étais (je suis !) convaincue que c’est la bonne méthode...et les devoirs le soir de mon aîné sont venus chambouler tout ça...

  • Je n'ai pas d'enfant mais j'ai le même rythme, je suis en forme on se lève maximum à 9h et on profite de nos soirées!

  • Je suis 100% d’accord avec tout ça! On a du mal à suivre de notre côté parce que monsieur rentre souvent tard et que souvent je l’attends pour manger. Par contre les enfants mangent vers 18h30 après la douche souvent et vont au lit à 19h30 au plus tard. Même comme ça le grand a du mal à se réveiller le lendemain.
    On se couche souvent très tard vers 23h30 mais on aimerait prendre le pli de se coucher plus tôt. C’est l’objet de beaucoup de discussions, parce que d’un côté on a envie de faire « quelque chose » de nos soirées pour décompresser un peu du boulot mais au final la fin de soirée se font souvent à traîner sur les smartphones ce qui ne nous apporte rien d’autre que d’être crevés le lendemain ! Difficile de changer les habitudes.

  • Hello Julie,

    Mais merci mille fois pour cet article ! Il me parle tellement !
    Avant je culpabilisais énormément de ne rien avoir le samedi soir, parce que c'était pas "cool", parce que effectivement tu passes pour une mamie... Alors qu'en fait maintenant, je suis comme toi, j'accepte mon rythme de vie. Cela ne m'empêche pas d'avoir des sorties occasionnelles, évidemment, mais je suis définitivement une "casanière". J'aime profiter de mon foyer, prendre mon repas quand j'ai faim et pas quand c'est "l'heure" de dîner, et me coucher tôt parce que comme toi je suis une lève tôt et que dormir 6 heures par nuit, merci mais non merci !
    Cet article fait un bien fou aux personnes comme moi qui n'ont pas des vies "tumultueuses" mais pourtant tout aussi emplies de joie et de bonheur !

    Bises
    Justine

  • Bravo pour cet article! Drôle, juste et plein de vérités simples comme d'hab! Et merci pour la remise en contexte : les couche-tard n'ont pas tous une vie trépidante (enfin si, quand ils s'imaginent être le héros dont ils suivent les aventures sur Netflix!). J'ai beau être une lève-tôt depuis toujours, j'avais pris le rythme de mon homme qui est un couche très-tard... mais tes arguments m'ont convaincue d'essayer : je ne vois pas ce que j'ai à y perdre, mais tout ce que j'ai à y gagner! En qualité de vie, en partage en famille, en couple, en sommeil, en digestion, en temps.... tout ça tout ça!!! Bon bien-sûr, si ça ne fonctionne pas, je t'en tiendrais personnellement responsable! (je plaisante, hein) . Merci dans tous les cas.

  • J'aurais pu écrire cet article avec exactement les mêmes mots !
    Les soirées de la semaine se passent exactement de la même façon chez moi et depuis qu'on a mis en place cette organisation, tout le monde est en effet plus détendu et on profite de vrais moments en famille ! A+

  • J'ai toujours eu la chance de pouvoir rentrer vers 18h30 chez moi habitant à coté de mon travail. et je suis définitivement sur ce rythme même si je vis seule. Je mange tôt vers 19h et cela me laisse ensuite 2h30 tranquille pour lire, regarder une série, une balade, m'occuper de la terrasse. et 22H30 dodo pour un lever vers 6h du matin où je profite encore de deux belles heures avant d'aller au travail. C'est un rythme très allemand j'en conviens mais qui correspond à mon rythme de vie. Et même quand je sors j'essaie de garder le même rythme de lever le matin. Moralité : par rapport à mes collègues, je ne suis jamais fatiguée et rarement malade car je suis en phase avec mon biorythme.

  • J'ai toujours eu la chance de pouvoir rentrer vers 18h30 chez moi habitant à coté de mon travail. et je suis définitivement sur ce rythme même si je vis seule. Je mange tôt vers 19h et cela me laisse ensuite 2h30 tranquille pour lire, regarder une série, une balade, m'occuper de la terrasse. et 22H30 dodo pour un lever vers 6h du matin où je profite encore de deux belles heures avant d'aller au travail. C'est un rythme très allemand j'en conviens mais qui correspond à mon rythme de vie. Et même quand je sors j'essaie de garder le même rythme de lever le matin. Moralité : par rapport à mes collègues, je ne suis jamais fatiguée et rarement malade.

  • J'ai toujours eu la chance de pouvoir rentrer vers 18h30 chez moi habitant à coté de mon travail. et je suis définitivement sur ce rythme même si je vis seule. Je mange tôt vers 19h et cela me laisse ensuite 2h30 tranquille pour lire, regarder une série, une balade, m'occuper de la terrasse. et 22H30 dodo pour un lever vers 6h du matin où je profite encore de deux belles heures avant d'aller au travail. C'est un rythme très allemand j'en conviens mais qui correspond à mon rythme de vie. Et même quand je sors j'essaie de garder le même rythme de lever le matin. Moralité : par rapport à mes collègues, je ne suis jamais fatiguée et rarement malade.

  • On mange super tôt aussi. On a immigré au Québec il y a 5 ans et on a rapidement basculé vers des horaires typiquement canadiennes. On dîne directement en rentrant le soir. Les enfants goûtent tôt à l’ecole, vers 15h, donc elles ont faim quand on rentre ! Effectivement je trouve que ça limite aussi le grignotage. J’avais pris cette habitude lors de qq mois en Irlande et je trouvais que ça se faisait super bien.

  • C’est rare que je mange tôt, non pas parce que je n’aime pas, c’est juste que je ne trouve jamais le temps de diner de bonne heure. Entre le boulot et la vie de couple, c’est dur de respecter un rythme. J’aimerais bien essayer un jour juste pour voir si j’y arrive !

  • Je suis complètement de votre team aussi. Ici on mange à 19h les enfants sont déjà douchés et du coup après le dîner ils lisent tranquillement dans leurs chambres, j'en profite pour lire un peu aussi, puis 20h15/20h30 c'est le coucher pour eux et généralement on peut regarder en couple une série et j'ai même le temps de relire un peu si j'ai envie ! Les horaires sont un peu décalés le weekend mais pas énormément.

  • Ah mais le voilà l'article de mes rêves! Je suis aussi une couche tôt, c'est plutôt les jours où je me lève après 8h que j'ai l'impression d'avoir "raté ma journée" "le temps de rien", enfin toutes ces choses que les couches tards reprochent aux couches tôt. Quand j'étais étudiante en Irlande, j'étais en coloc avec des hollandaises, on dinait à 18h et c'était le pied. Je vais vraiment essayer de refaire ça à la maison, bon on récupère le fiston à 19h les soirs de semaine donc ce ne sera pas hyper tôt mais c'est qu'on a tendance à "attendre" 19h30,et à courir au lit dès que le repas est avaler. Alors que bon, on pourrait manger direct, trainer un peu après tranquilou, et ce serait plus zen pour tout le monde... Allez, affaire à suivre, on tente ça la semaine prochaine!

Écrire un commentaire

Optionnel