Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Obsession savons ♡

Pin it! Imprimer

.jpg

J'ai une légère tendance à la collectionite aïgue. Quand j'aime quelque chose, je me retrouve à en acheter plusieurs exemplaires : les bougies, les boucles d'oreilles, les carnets, les plantes...et les savons !

J'utilisais très peu de savons solides il y a quelques années. Le seul dont je suis habituée depuis petite est le savon de marseille mais je ne l'utilise pas pour la peau. J'en ai toujours un dans ma cuisine pour me laver les mains ou détacher un vêtement si besoin (et maintenant pour faire ma lessive).

Le moins qu'on puisse dire est que depuis, ma collection et mes usages sont largement diversifiés !

J'aime le savon pour la "beauté de l'objet" : son odeur, sa couleur...c'est toujours quelque chose que j'adore regarder (#psychopathe). J'aime aussi le fait qu'il produise moins de déchets que son copain le gel lavant liquide. On trouve beaucoup de savons en vrac ou emballés en carton recyclé et recyclable.

Et petit à petit, j'ai appris à apprécier ses effets sur la peau. Au début, ça paraît étrange cette sensation de peau "propre" qui crisse un peu. On a peur pour l'hydratation de sa peau et on redoute ses effets à long terme. Finalement, c'est tout l'inverse et aujourd'hui, j'ai plus de difficultés à utiliser un gel douche liquide par exemple. 

Par contre, il est essentiel de faire attention à la composition de ses savons et surtout à la méthode de saponification : à froid si vous voulez les utiliser sur le corps ou le visage, sinon vous perdrez tout le bénéfice des huiles végétales et risquez d'assécher votre peau petit à petit. 

On fait alors confiance aux marques bio, affichant une saponification à froid et avec un contrôle des ingrédients. Et on regarde du côté des petites marques locales, pas forcément bio (un label ça coûte cher!) mais avec des ingrédients souvent de qualité et bien contrôlés. Si vous avez la peau vraiment sensible ou si vous avez un bébé chez vous, préférez un savon sans huiles essentielles. 

Mes préférés

Les petites marques locales

Consommer local, c'est pas que pour les carottes ! Il y a énormément de petites marques de savons, faites un tour dans un magasin bio près de chez vous, vous en trouverez sans doute. 

Dans mon sud-ouest, on trouve beaucoup de petites marques issues soit du Pays Basque, soit des Pyrénées. Ma préférée reste Le Moly, savonnerie implantée à Pau. Pour l'instant, je n'ai testé que le Macadamia/Aloé Vera et Avoine/Karité mais ce sont de gros coup de coeur. N'hésitez pas à aller faire un tour, elle vend aussi des huiles végétales et du beurre de karité! 

unnamed-4.jpg

Sinon, j'ai plusieurs petites marques made in 64 qui sont toutes chouettes mais il doit en exister des similaires dans tous les coins de France : Savon Naturel artisanal des Pyrénées, Pierretoun, Savons Pyrénéa...

unnamed-1.jpg

Les marques en ligne 

Quand on trouve pas son bonheur près de chez soi, il reste encore la solution des eshops! Et maintenant, il y a beaucoup de marques chouettes qui se sont lancées dans le savon saponifié à froid. 

Ma préférée reste encore une fois Clémence et Vivien dont je vous ai déjà parlé. J'adore leurs déodorants mais aussi leurs savons! Je recommande chaudement le Chérubin, sans huiles essentielles et donc parfait pour les plus jeunes ou les futures maman. Et j'ai testé le Vahiné qui était aussi très chouette. 

2365726357.JPG

Autre marque que j'aime beaucoup : Gaïïa, notamment pour leur savon surgras très doux ou nature. J'aime beaucoup l'esprit de cette marque, qui propose même de vendre des chutes de savons ! 

Le cas du savon de marseille

 

Pour ma part, je n'utilise que le savon de marseille de Marius Fabre parce que c'est le seul que je trouve facilement et qui me garantisse un procédé traditionnel. J'en profite pour répondre ici à plusieurs commentaires que je reçois : la glycérine présente chez Marius Fabre est naturellement présente dans les huiles végétales et ne pose aucun problème. Pour la lessive, il faut éviter les savons à base de glycérine ajoutée. Et pour la question de l'huile de palme et de ma position...je vous en reparlerai mais sachez que la déforestation liée à l'exploitation de l'huile de palme est en (très) grande majorité en lien avec l'alimentation et non avec les cosmétiques. 

unnamed-5.jpg

Aujourd'hui, je préfère m'approvisionner localement, les prix sont souvent moins élevés (4€ les 100g contre 7/8€ parfois) et on évite le transport des produits mais on est pas à l'abris d'autres découvertes de marques !

Plusieurs savons, plusieurs usages

Pour le corps, j'utilise à peu près tous les savons tant qu'ils sont saponifiés à froid. La grande découverte de l'année, c'est de faire un trou dedans pour pouvoir l'accrocher à la douche. Bien plus pratique que de le laisser prendre l'eau sur le rebord ! Sinon, je vous conseille plutôt un porte savon en loofah qui va absorber l'eau et garantir une vie plus longue à votre savon!

unnamed-3.jpg

Pour le visage, j'utilise des savons saponifiés à froid mais en plus avec une composition adaptée à mon visage : beaucoup d'huile végétale, de l'aloé vera, des huiles essentielles intéressantes. Bref, chaque peau trouvera son savon. 

Parce que oui, je me savonne le visage ! Grosse hérésie dans le monde du "pas-d'eau sur le visage" ou "pas de savon sur les peaux à imperfections". Pourtant, j'ai testé, j'ai adapté et maintenant j'adore. A vous de trouver ce qui convient à votre peau mais si le savon l'agresse c'est peut être à cause de votre routine, de votre eau ou du choix de votre savon. 

Pour ma part, j'utilise le savon uniquement le soir après le démaquillage à l'huile et pas forcément tous les soirs. Je frotte doucement, je rince à l'eau tiède, je sèche tout aussi doucement et surtout, je m'asperge d'eau florale ensuite. Mais, DON'T PANIC, je vous refais bientôt ma routine visage et je vous en parlerais plus longuement. 

Pour tout le reste, il y a le savon de Marseille ! Vous l'aurez compris, le savon de marseille, c'est un peu ma passion ! Pourtant je ne l'utilise jamais sur le corps ou sur le visage, il assèche trop ma peau. Je peux le tolérer quelques jours mais rarement plus et mon amoureux-a-la-peau-atopique ne le supporte pas du tout. On le garde uniquement pour se laver les mains. 

Pourtant, c'est un vrai indispensable pour moi, mais pour le ménage. Non seulement je fais ma lessive avec mais j'en ai toujours un dans la cuisine et la salle de bain pour me laver les mains et détacher les vêtements. Encore aujourd'hui, j'ai frotté les baskets blanches de ma fille (#ministan) et elles sont de nouveau toutes blanches sans avoir eu besoin d'utiliser du cirage ou autre ! En gros, dès que j'ai une tâche un peu costaud (chocolat, tomate...), je frotte à l'eau froide et au savon de marseille avant de laver. 

Bilan

Je vous épargne les avantages/inconvénients, d'ailleurs Victoria, de Mango and Salt a fait un article il y a peu où elle détaille très bien tout ça (et hop on en revient à mon ratio d'utilité...;). 

Pour moi, c'est avant tout un plaisir lié à l'objet et un immense bénéfice de pouvoir vérifier ce qu'il y a dedans. Alors, c'est sûr que si vous êtes habitués aux gels douches Nivea ou autre, vous sentirez la différence sans vous apercevoir de tous les ingrédients problématiques que vous mettiez avant sur votre peau (et une peau on en a qu'une hein). Mais ça facilite la gestion des produits de beauté, le transport en cas de voyage et ça limite énormément les déchets chez vous!

unnamed-2.jpg

Commentaires

  • Je suis passée aussi aux savons solides depuis quelques mois, et je ne reviendrai pas en arrière ! Le seul inconvénient pour moi est en voyage, pas hyper pratique à trimballer... J'emmène un petit savon de Marseille, pour les mini-lessives, mais comme toi, je ne l'utilise pas pour le corps, encore moins pour mon bébé !
    Et merci pour la découverte de la marque Moly, je cherchais justement des jolis savons à offrir à mes amis new yorkais que l'on voit la semaine prochaine, et qui me demandent toujours des savons français. Mon amie s'appelant Molly, elle va adorer ;)

  • Ah... la SAF... Je suis passée des gels douches aux savons SAF avec un bon de géant : en les fabriquant moi-même. Et c'est devenu une vraie passion, au point de me demander si je n'essaierais pas d'en vendre un peu ;-)
    Je commence à avoir quelques recettes fétiches, j'utilise aussi un savon pour le visage dont la composition me va tellement bien que ma peau est top.
    Bref, j'adore aussi. Seul bémol aussi, l'utilisation pour des voyages, pas trop pratique...

  • Ah... la SAF... Je suis passée des gels douches aux savons SAF avec un bon de géant : en les fabriquant moi-même. Et c'est devenu une vraie passion, au point de me demander si je n'essaierais pas d'en vendre un peu ;-)
    Je commence à avoir quelques recettes fétiches, j'utilise aussi un savon pour le visage dont la composition me va tellement bien que ma peau est top.
    Bref, j'adore aussi. Seul bémol aussi, l'utilisation pour des voyages, pas trop pratique...

  • Côté entretien maison / linge, je ne sais pas ce que je ferais sans le savon noir et le savon de Marseille !

    Côté hygiène, j'ai adopté les savons du Professeurs Albert Savon et de Lady Glasco depuis 2014 (ils sont conçus et créés par des copains de Niort, ça m'aide côté confiance car je sais comment ils sont faits, avec quoi et je peux choisir mes parfums préférés). Ceux de Lady Glasco sont originaux et j'adore les utiliser pour faire des cadeaux : ce sont des "patissavons" (le fils d'une amie a d'ailleurs faillit croquer dans une part de "gâteau" en savon, ce qui nous a bien fait rire...).

    Quand on veut vraiment utiliser des pains de savon saponifié à froid, on s'aperçoit vite qu'il y a effectivement des artisans qui en font un peu partout sur le territoire.

  • Ah vraiment, je ne reviendrai pas en arrière pour les Savons saponifiés à froid. Et quand je me déplace, j'ai un petit Tupperware de la taille du savon (qui lui est réservé) qui me permet de le transporter facilement. Je je connaissais pas les Moly. Tu les achètes où?

  • Je les achètes à Pau là où ils sont fabriqués, sinon il y a un site ! Regarde dans les magasins bio de chez toi, il y a souvent des savons locaux très chouettes !

  • Bonjour,
    Merci pour ton article très intéressant. Le savon d'Alep liquide BIO de https://www.bioriental.com/ est une bonne alternative au gel douche industriel. Et puis pour voyager c'est pratique.

  • Bonjour de la Côte Basque ! J'ai lu les articles de votre blog avec intérêt. Notamment ceux sur le partenariat ...
    Sinon, pour se laver les mains avec du savon de Marseille, sans en gaspiller et de manière hygiénique, on peut se râper la quantité juste nécessaire directement dans les mains au moment du lavage. Voyez plutôt: www.soapplaner.fr
    Bonne continuation,
    Christophe.

Écrire un commentaire

Optionnel