Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bilan no-shopping 2016

Pin it! Imprimer

 

f85333ad825c539b256a111ddf4c8453.jpg

Le mois de no-shopping s'achève. J'ai eu un petit soucis puor le Minsgame, je reviens vite vous en parler!

Ne rien acheter de superflu pendant un mois a été à la fois simple et complexe (la fille simple).

Simple parce que mes finances me forçaient à ralentir le rythme et que mon travail m'a occupé l'esprit. Globalement, je me passe très bien des objets déco, des magazines, des produits de beauté... Du moins, quand j'ai pas le temps de traîner en ville ou sur le net ;)

Compliqué parce que j'ai quand même souvent eu envie d'acheter, surtout des vêtements. Et j'en ai un peu marre d'être constamment insatisfaite des vêtements que j'ai et d'en vouloir de nouveaux. C'est complètement contraire à mes convictions mais c'est plus fort que moi.

Je sais que ça tient à plusieurs paramètres. Je déteste mettre plusieurs fois la même tenue donc ça complique un peu la volonté d'avoir un dressing minimaliste. Et même quand j'achète un vêtement qui me plaît beaucoup, je m'en lasse assez rapidement. Je n'investis pas dans des vêtements de très bonnes qualités aussi et je me retrouve donc invariablement avec des jeans qui se détendent et des pulls qui peluchent. Enfin, je suis évidemment victime de la publicité, d'instagram et des filles qui ont des dressings plus grands que mon appart et des inspirations look qui augmentent forcément mes envies.

Que faire ?

  • Essayer d'acheter de la meilleure qualité. Forcément, ça a un coût et mon budget ne me permet pas de le faire pour l'ensemble de mon dressing. J'ai prévu de le faire d'abord pour les chaussures. Acheter de meilleure qualité et de fabrication plus respectueuse de l'environnement. En avoir moins mais de meilleure qualité, ça me semble faisable pour mes pieds ;)
  • noter ce dont je pense manquer. J'ai constamment l'impression de manquer (d'un gilet gris, d'un pantalon noir, d'un haut blanc....) sans jamais vraiment savoir de quoi une fois que je fais les magasins. En fait, il y a certains vêtements que je n'arrive pas à assortir sans me souvenir pourquoi. Je me retrouve à acheter un énième pull alors qu'il me manque toujours un gilet noir par exemple...Je vais essayer de noter pendant 1 mois toutes mes envies pour voir si je peux en sortir une certaine cohérence et faire du shopping plus efficace !
  • arriver à mieux me connaître. J'ai 30ans passé et pourtant je continue à acheter des pulls à col rond alors que j'aime pas ça, des robes à la mauvaise longueur, etc... Tant pis pour la règle de "un dans chaque catégorie" si je met finalement plus de pull gris à col en V, mieux vaut en avoir deux ! J'arrive maintenant à identifier que j'aime les hauts amples et plutôt longs, et les bas plutôt courts ou serrés. Inutile de me forcer à entrer dans un petit pull cintré ! Mais je fais encore des faux-pas comme si la "moi que je ne suis pas" revenait toujours pour tenter de me faire mettre des choses qui ne me ressemblent pas.
  • lutter contre mon envie de nouveauté. Là c'est plus difficile, j'ai vraiment du mal à m'habiller plusieurs fois de la même manière. J'ai bien conscience que c'est inutile et un peu stupide mais les vêtements, ce ne sont pas que du tissu, c'est tout un rapport avec son corps, son image... La nouveauté, l'attrait de ce que porte les autres viennent plus souvent du "je veux être comme elle"que du vêtement lui-même. On voit un super jean sur une super fille, on l'achète et finalement on se sent pas satisfaite. Ce n'est pas parce que le jean est nul, c'est juste parce qu'il n'a pas transformé la fille qu'on est ;) Je ne vais pas forcément enlever tous les comptes IG ou Pinterest que je suis mais je vais essayer de ne les prendre que comme des inspirations pour faire avec ce que j'ai. Cependant, je vais surtout garder celles qui sont inspirantes et non celles qui achètent toutes les semaines, à ce niveau là il est facile d'être inspirante! Arrêter de me comparer (et de me dévaloriser) m'aiderait sans doute beaucoup à diminuer mes envies shopping!

Je pense donc continuer un peu le no-shopping pour les vêtements sans me forcer mais pour essayer de me familiariser davantage avec mon dressing et ne pas céder aux pulsions que je regretterais.

Et vous, vous étiez en no-shopping ? C'est quoi votre rapport avec les fringues ?

Commentaires

  • Bonjour,

    je lis votre blog depuis quelques mois et je commente pour la première fois.

    Pour essayer de lutter contre les envies irrépressibles (mais qui doivent l'être ;-) ) je m'astreint maintenant à une petite gymnastique mentale: trouver ce qui dans ma garde de robe se rapproche fortement voire soit carrément pareil .
    Si je trouve -c'est souvent- je me demande pourquoi je ne le mets pas si je souhaite en acheter un similaire : forme, couleur, coupe ou tout simplement "pour acheter"... Et dans ce cas, j'imagine le look qui m'a donné envie avec mon vêtement.
    C'est comme ça que je me suis retrouvée à couper tous mes pantalons à la longueur 7/8e; celle que j'aime et qui me va :-)
    Si je trouve pas -c'est pas souvent-, je réfléchis au pourquoi et est ce que j'en aurais besoin ou l'utilité, je regarde de chez qui il vient pour limiter les achats "peu chers mais mouton et souvent décevants".
    Bref, en gros je réfléchis un peu et avec honnêteté envers moi même ;-)

  • Pour être bien dans son corps il faut être bien dans sa tête. C'est difficile et long puis il faut trouver son style et non pas copier telle star (qui est payée TRES cher pour étaler son look dans les magasines et faire acheter) . L'acte d'achat doit être réfléchi en fonction de nos critères. Savoir qui l'on est et ce qui nous va - peu mais bien- C'est réalisable, vous êtes sur le chemin, bon courage.

Écrire un commentaire

Optionnel