Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Petit manuel du démaquillage "bio"

Pin it! Imprimer

713ac65c16d00124304d73018b4671c4.jpg

Source image : Garance Doré (j'adore tellement ses illustrations ♡)

Le démaquillage et moi, ça a toujours été la guerre. Plus jeune, c'est une étape qui m'ennuyait grandement et que je zappais très souvent pour cause de flemme aiguë! Puis j'ai commencé à être plus assidue pour le bonheur de ma peau mais sans jamais vraiment prendre de plaisir.

Je crois que j'ai tout utilisé. Le lait démaquillant (trop gras, je n'aimais pas la sensation sur la peau), le gel moussant (trop agressif pour ma peau), le savon (pique les yeux), l'huile démaquillante (pas agréable sur les yeux) et même un mélange d'huiles végétales maison.

J'ai alors opté pendant longtemps pour l'eau micellaire Bioderma qui me permettait d'aller vite sans utiliser d'eau. Parce que le gros problème de l'huile ou du savon c'est qu'il faut le rincer à grand coup d'eau et je n'aime pas vraiment ça (je fini toujours par en avoir la moitié sur mes vêtements, l'autre dans mes cheveux!). 

Le problème c'est que l'eau micellaire nécessite des cotons...et là vous voyez où je veux en venir mais le démaquillage est rapidement arrivée en tête de mes consommations "pas écolos" ! J'ai donc cherché une solution, réfléchie à mes habitudes, tester...

Je suis donc ultra fière de vous présenter, à presque 29 ans, une routine démaquillage la plus écolo que je puisse faire mais qui reste pratique, agréable et abordable !

Petites astuces écolos

  • Bannir les cotons. Même ceux qui commerce équitable ou biodégradables (c'est inutile car ils finissent incinérés). J'en ai plus qu'un paquet qui me sert à enlever le vernis donc il durera longtemps.
  • Utilisez une bonne huile démaquillante. Vous pouvez sans problème utiliser un mélange d'huile végétale. Sinon dans le commerce, j'adore celle de Melvita. Elle vous servira les jours où vous êtes beaucoup maquillées ou lorsque vous avez de maquillage waterproof plus résistant.

Dans tous les cas, bannir complètement de votre salle de bain contenant du Sodium Lauryl Sulfate : irritant, asséchant et polluant pour les rivières. Attention, il n'est pas interdit dans les produits bio. Pour en savoir plus : un article sur FemininBio.

  • Investissez dans un gant en microfibre. C'est une révolution dans ma salle de bain ! J'ai choisi le gant Lapiglove, de fabrication française, et franchement je regrette de ne pas l'avoir fait plus tôt. Il enlève tous les maquillages (j'ai toujours du mascara waterproof), n'agresse pas la peau, laisse le film hydrolipidique de la peau, se nettoie facilement, etc...

Je humidifie, je le passe sur le visage, j'insiste sur les yeux (ça n'irrite pas DU TOUT!), je rince et je suis complètement démaquillée sans AUCUNS produits. Tout ça grâce au maillage particulier du gant. Et il m'évite aussi de m'asperger d'eau, je l'utilise même pour me rincer l'huile (et comme ça j'utilise aussi moins d'eau=). Je le nettoie tous les jours en frottant avec du savon de marseille et je le passe à la machine une fois par semaine. Il est même vendu avec un gant miniature pour les voyages

  • Rincer tous vos produits. Si vous utilisez encore de l'eau micellaire, du lait ou autre, n'oubliez pas de rincer! Et pour ceux qui vivent dans des villes où l'eau est calcaire, adoptez le geste eaux florales. J'adore l'eau de rose ou l'eau de fleur d'oranger.

Routine démaquillage

  • LE SOIR

La plupart du temps, je ne me sers que du gant en microfibre sans aucuns produits. Quand l'envie me prends ou que j'ai les yeux très maquillés, j'utilise l'huile démaquillante et je rince avec le gant. Je lave rapidement mon gant avec mon savon et je me sèche doucement le visage en tamponnant une serviette.

Je termine avec un peu d'eau florale à la fleur d'oranger et un peu d'huile de jojoba.

  • LE MATIN

C'était mon point noir. C'est inutile et agressif d'utiliser des produits démaquillants mais j'aime quand même rafraîchir mon visage. C'est surtout ici que j'avais du mal à me passer d'eau micellaire.

Finalement, je passe un coup de gant microfibre et un pschitt d'eau florale et c'est parfait pour passer au maquillage. 

RÉSULTAT: je gagne du temps, de l'argent et ma routine démaquillage n'est plus un point noir "non écolo" chez moi

Et vous ?

Commentaires

Écrire un commentaire

Optionnel