Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Peau déshydratée et routine slow

Pin it! Imprimer

 

beauté,green,routine slow,peau déshydratée,huile végétale

Je prône la routine slow depuis longtemps maintenant par ici. Évidemment, il n'y a pas qu'une seule routine slow et il vous faudra trouver la vôtre. Néanmoins, il y a quelques règles d'or quand on passe à une routine plus naturelle, minimaliste, slow ou peu importe le nom que vous lui donnez.

Le BA-BA de la routine slow :

- privilégiez les ingrédients brutes : huiles végétales, eaux florales, aloé véra, beurres végétaux, etc.

- optez pour des compositions minimalistes et bio.

- avoir le moins de produits possibles ou si vous préférez, le plus de produits multi-fonctions : typiquement le cas de l'aléo vera qui a de nombreuses utilités (si besoin, j'ai fait un mini post sur Instagram avec tous les usages que je fais de l'aloé vera).

- apprendre la douceur...et la résilience : le principe de base d'une routine slow est que la cosmétique vient aider votre peau et non remplacer ses fonctions. Les changements sont donc longs et les gestes doivent être répétés pour avoir un effet.

La routine slow la plus commune est celle qui préconise :

- démaquillage à l'huile végétale et nettoyage au savon saponifié à froid et eau florale

- hydratation avec aloé vera et huile végétale

- soins ciblés avec huiles essentielles, argile, etc.

L'avantage est que tous les types de peaux peuvent a priori passer à une routine slow : peau sèche, peau grasse ou peau mixte. Évidemment il faudra adapter les produits et les gestes en fonction de votre type de peau. Et ne pas oublier qu'il est possible d'adapter aussi votre routine en fonction de l'état de votre peau à un moment donné : temps froid, règles, chaleur, etc.

Pourtant, il y a un "type" de peau qui est souvent peu mentionné dans le cadre d'une routine slow : la peau déshydratée. En réalité, ce n'est pas un type de peau particulier puisque chaque type de peau peut être déshydratée à un moment donnée, même les plus grasses.

Et pour cause, la déshydratation est bien le "problème" le plus compliqué à gérer avec une routine slow !

Petit rappel : hydratation et nutrition

Avant d'entrer dans le vif du sujet, un rappel essentiel : votre peau a besoin d'hydratation ET de nutrition (comme vos cheveux d'ailleurs!).

En très bref et pour éviter d'entrer dans des précisions scientifiques :

- hydratation : l'eau présente dans votre peau

- nutrition : les lipides (le gras)

En règle générale, on a besoin des deux mais dans un équilibre différent suivant son type de peau, son mode de vie, la saison, etc.

Une peau sèche par exemple a essentiellement un problème de nutrition puisque les lipides ne sont pas suffisants pour protéger la peau. Une peau grasse aura à l'inverse tendance à fabriquer trop de sébum et devra donc chercher à réguler l'apport de lipides.

Mais, une peau déshydratée présente un taux hydrique (d'eau) trop faible et montre ainsi des signes de déshydratation.

Repérer une peau déshydratée

Les signes de déshydratation sont relativement faciles à repérer et pourtant souvent méconnus. De manière générale, votre peau a tendance à tirailler et à montrer des signes de sécheresse à certains endroits. Mais surtout une peau déshydratée forme des petites ridules de déshydratation, visible surtout en fin de journée et notamment aux endroits où les expressions du visage marquent le plus (autour de la bouche et des yeux).

Vous pouvez faire un test tout simple devant un miroir : pincez doucement la peau de vos joues et vérifier si des petites ridules apparaissent. Et encore plus simple, si vous avez les marques prononcées de l'oreiller le matin, votre peau a de grande chance d'être déshydratée !

Les causes principales de la déshydratation

Elles sont très nombreuses mais il convient déjà de vérifier la base : consommation trop faible en eau dans la journée, alimentation pauvre en végétaux, consommation important de café, alcool ou cigarettes, lieu d'habitation pollué, stress, produits cosmétiques à base d'alcool, perte de poids importante...Et évidemment le vieillissement, puisque petit à petit notre peau perd sa capacité à retenir l'eau.

La déshydratation peut être temporaire, notamment en cas de grand froid ou grande chaleur à l'inverse. Mais elle peut aussi s'installer plus durablement si on opte pas pour une hygiène de vie et des cosmétiques adaptés.

Avant la cosmétique, l'hygiène de vie

N'oubliez jamais que la cosmétique vient aider votre peau mais qu'elle est par nature complètement résiliante : c'est à dire qu'elle a toutes les capacités à résoudre ses problèmes. Mais que votre peau ne pourra combattre efficacement que si vous ne l'a soumettez pas à un mode de vie trop complexe pour elle : pollution, alimentation, stress...

Avant même de chercher du côté des soins, veillez à prendre quelques habitudes simples : une hydratation importante tout au long de la journée (eau, tisane...), limiter les produits qui accentuent la déshydratation comme le café, l'alcool ou les cigarettes. Et questionnez vous sur votre alimentation : légumes et fruits sont nécessaires mais il faut aussi veiller à limiter le sucre qui fatigue énormément l'organisme. Enfin, c'est tout bête, mais être actif, même une activité douce permet de faire mieux circuler votre sang et aide vos cellules à faire leur job.

Je sais, ça a un côté "pas fun" mais rien ne sert de dépenser des fortunes en cosmétiques si vous ne questionnez pas votre mode de vie. Vous êtes effectivement le reflet de ce qui entre dans votre corps ;) Une crème ne pénètrera jamais assez profondément pour aider vos cellules à maintenir l'hydratation (surtout si vous ne buvez pas assez).

La difficulté de soigner une peau déshydratée par la routine slow

Entrons dans le vif du sujet. La base de la routine slow - le mélange aloé vera et huile végétale - a justement pour objectif de proposer cet équilibre entre hydratation et nutrition.

On en le répètera jamais assez mais l'huile végétale nourrit mais n'hydrate pas ! Certaines huiles végétales contiennent des vitamines ou autres antioxydants qui aident aussi la peau mais globalement, elle apporte surtout des lipides. Pour l'hydratation, l'ingrédient utilisé en majorité est l'aloé vera.

Cette routine convient à de nombreux types de peau et peut résoudre une légère déshydratation si on change un peu ses habitudes de vie à côté. Mais elle peut aussi être insuffisante, voir compliquée quand on allie peau déshydratée et peau à imperfections. Dans ce cas là, on se "force" à l'utilisation d'une huile végétale alors que la peau n'a sans doute pas besoin d'apport de lipides aussi fréquents. Et souvent, on craque sur une nouvelle crème hydratante (parfois à la composition même pas top top) et les problèmes de déshydratation disparaissent très rapidement...frustrant !

Oui mais logique ! Une crème hydratante, de part sa composition, est susceptible d'apporter de nombreux hydratants qui vont permettent de résoudre ce soucis. Et surtout que le seul aloé vera ne peut pas résoudre. La glycérine ou l'acide hyaluronique par exemple sont des composants qui permettent une hydratation rapide de votre peau.

Alors on fait quoi ? On abandonne la routine slow ? Je ne pense pas mais elle doit être sévèrement adaptée en cas de peau déshydratée.

1- Adapter le combo aloé vera/huile végétale

Si après plusieurs semaines du combo huile végétale/aloé vera (et en ayant testé plusieurs types d'HV), vous ne voyez pas d'amélioration sur l'hydratation de votre peau, essayez de vous passer d'huile végétale le matin pour n'appliquer que de l'aloé vera sur peau humide. Vous pouvez continuer à appliquer votre huile végétale uniquement le soir, meilleur moment pour apporter un peu de gras à la peau à priori.

Si vous avez la peau à tendance grasse, vous pouvez même tenter d'espacer encore un peu plus l'apport d'huile végétale. Vous pouvez par exemple le garder pour un masque chaque weekend et n'utilisez que l'aloé vera le reste du temps.

Pour qui : peaux mixtes à grasses, avec une déshydratation assez légère et pour celles qui tolèrent bien l'aloé vera.

2- Opter pour un complexe d'huile végétale

Une  autre possibilité est de changer l'huile végétale brute par un complexe d'huiles (ou d'huiles plus rares). De nombreux marques vendent maintenant des huiles en complexes auxquelles ils ajoutent de nombreuses vitamines, acides gras, omégas, et même de l'acide hyaluronique. Ou alors des huiles assez rares qui ont aussi des vertus hydratantes grâce à leur teneur en oméga, vitamine E ou autre!

C'est une solution moins slow même si l'on peut quand même choisir son huile avec de bonnes compositions. On l'applique comme dans la routine classique, sur peau humide et mélangée à de l'aloé vera si on veut.

Pour qui : toutes les peaux, même sèches car il y a aussi un apport en gras. Attention aux huiles végétales contenues dans le complexe en cas de peaux à imperfections, n'oubliez pas que certaines sont comédogènes.

Le shopping : l'huile BioRegenerate de Paï ; l'huile Repulpante de Oh My cream ; l'huile de Graines de pin maritime de Océopin ; l'huile Bio au rétinol d'Evolve.

3- Opter pour un sérum hydratant sous son combo aloé vera/ huile végétale

Si vous tenez à votre combo huile végétale/aloé vera ou si la déshydratation est plutôt passagère (par exemple l'hiver), vous pouvez opter temporairement pour un sérum hydratant. Beaucoup plus concentré qu'une crème, il permettra de rétablir rapidement le taux hydrique de votre peau. La texture est souvent plus invisible qu'une crème et la composition plus respectueuse des peaux mixtes ou à imperfections.

Pour qui : pour celles qui ne veulent plus retourner vers les crèmes ou pour les problèmes de déshydratation ponctuels. 

Le shopping : le Sérum Evercalm de Ren ; le Sérum hydratant de John Master Organics ; le Sérum Hydratant anti-pollution de Lavera ; le Sérum Hydratant de Propolia

4 - Opter pour une crème hydratante

Si aucune des solutions ci-dessus n'ont eu d'effets sur votre peau et si vous avez modifié votre mode de vie pour aider votre peau à garder son hydratation, il est peut être temps de mettre de côté la routine slow à base d'huile végétale. Toutes les peaux n'ont pas besoin de lipides et certaines ont vraiment besoin de l'apport d'une crème hydratation. 

Si c'est un changement à contrecoeur, essayer de choisir une crème à la composition minimaliste, bio et contenant des ingrédients pour l'hydratation. Mais il ne sert à rien de persister dans une routine qui ne convient pas à sa peau. Elle changera peut être avec les évolutions de la vie et vous pourrez revenir à une routine plus slow. Mais une crème de jour, de bonne composition, ce n'est pas forcément pire que celles qui achètent des tonnes d'huiles végétales ! Rassurez-vous, l'important est de ne pas succomber au marketing de la surconsommation et des produits bourrés d'ingrédients agressifs pour vous et l'environnement !

Pour qui : pour les plus désespérées ! Perso, je n'investirais pas dans une crème haut de gamme dès le début, le temps de voir si une crème toute simple améliore la déshydratation. Et toujours en faisant bien attention à la composition si vous avez la peau mixte ou à imperfections.

Shopping : Crème Hydratante SOS Hydra de Madara ; Crème Glow Up de Oolution ; Crème à l'Iris de Weleda ; Crème Hydratant Phyt's ;

PS : Option non retenu : jouer aux petits chimistes avec la glycérine végétale

Vous pourrez lire dans certains articles que la glycérine végétale s'achète toute seule (notamment sur le fameux aroma$$$$) et être alors tenté de l'ajouter toute seule à votre routine. Vous savez que de façon générale je ne suis pas une adepte de la cosmétique maison qui entraîne beaucoup trop d'achats, de déchets et d'utilisation de produits purs potentiellement dangereux. C'est encore le cas avec la glycérine qui est très puissante et doit être dosée très précisément sinon elle aura un effet inverse de desséchement. Vous êtes libre de vouloir faire vos mélanges mais pour ma part, j'estime que les produits cosmétiques ne doivent pas être manipulé n'importe comment et en vrai, c'est un métier... Il y a des tonnes de chouettes marques, pas besoin de donner ses sous au géant arom$$$$ !

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ 

Personnellement, j'ai opté pour le complexe d'huile, j'utilise celle de Paï depuis un petit moment et je vois la différence. Je mets aussi certains jours uniquement de l'aloé vera le matin et je réserve l'huile pour le soir. J'ai beaucoup de mal avec les crèmes donc je n'en utilise pas pour la journée, il m'arrive de faire un masque plutôt avec un crème hydratante. Pour ma part, j'aime bien celle de Weleda à l'Iris, pas chère et efficace!

Courage à vous, peaux déshydratées !

Commentaires

  • Article qui tombe à pic!
    J’essaie la routine slow après avoir été convaincue par tes posts, d’autres comme Victoria de Mango&Salt... Et je reste sur ma faim.
    Si je suis bluffée par le démaquillage à l’huile, mais vraiment! Je sens que le combo aloe/hv ne suffit pas à ma peau qui « tire ».
    Je vais regarder en détails tes solutions proposées et tes shopping-list

  • Hello,
    Grâce à tes précédents articles, je suis passée à une routine slow et j'adore, merci !
    Convaincue par l'usage d'huile végétale, je reste moins fan de l'aloé vera, n'existe-t-il pas d'alternative en produits bruts pour le remplacer et hydrater ?

  • Bonjour !
    Merci pour cet article, je note les huiles mentionnées, que je pourrais être tentée d'essayer à l'occasion.
    Je suis la routine la plus slow possible depuis six ans, mais j'étais déçue au début car ma peau tiraillait beaucoup (à la base, j'ai une peau mixte, qui tend de plus en plus à la sécheresse). Puis, en faisant des tests, je me suis rendu compte que ce qui produisait chez moi cette sensation de tiraillement, c'était l'aloe vera ! J'en ai déduit qu'elle ne convenait pas à tout le monde et l'utilise uniquement pour hydrater mes masques au henné neutre.
    Depuis, j'ai une routine qui fonctionne et ma peau s'est nettement réhydratée : plus de petites peluches blanches ou de marque d'oreiller. L'hiver, c'est hydrolat (ciste ou mélisse) + crème Weleda + huile (macadamia/camelia ou macadamia/argan) ; l'été, je saute l'étape crème.
    J'ai l'impression que ma peau a rajeuni de dix ans par rapport à l'époque où j'utilisais des produits classiques qui finissaient tous par m'irriter ou être rejetés par ma peau, et pourtant, je suis en périménopause, période où les hormones mènent la vie dure au film hydrolipidique...
    PS : au passage, je m'interroge depuis un moment en vous lisant : pour quelles raison n'aimez-vous pas AZ ?

  • Merci pour cet article. J'ai eu le même cheminement de réflexion à la fin de l'hiver. Ma peau était tellement déshydratée par des lotions anti-acné utilisées pendant des années à l'adolescence et des produits inadaptés qu'elle n'a jamais brillé (un comble pour une peau grasse n'est-ce pas ?). J'ai dû renoncer au combo aloe vera + huile végétale (même avec des superbes huiles comme l'huile de thé blanc de Make It Beauty ou l'huile BioRegenerate de Paï et la gelée Infusion Hydratante de Akane), pas assez hydratants. J'ai donc recommencé à utiliser des crèmes hydratantes et des sérums (que je choisis bio, ou labellisées Ecocert ou Cosmebio) et depuis ma peau va réellement mieux. Je continue aussi à utiliser un mélange aloe vera et huiles végétales mais en guise de sérum, avant la crème. J'essayerai de simplifier ma routine quand ma peau se sera enfin rééquilibrée.

  • Encore une fois un article super fourni... comme d'habitude !
    Je me suis déjà laissée tenter par une slow -routine pour mes cheveux et hier (après 1 mois et demi de bains d'huiles), on m'a fait remarquer que mes cheveux (bouclés !) étaient dingues...
    DONC Merci Banana ! ;-)

  • Bonjour Julie,
    Je traîne sur ton blog depuis plusieurs mois et j'adore, il est une mine d'infos et d'inspiration.
    Pour cet article en particulier, je voulais ajouter que c'est délicat d'établir des règles universelles pour une routine visage. La peau évolue sans cesse et chaque personne a des besoins différents à des moments différents.
    Pour ma part, comme Kat plus haut, les hormones bousculent mes repères désormais, et parfois je ne comprends plus ma peau. Par exemple, l'aloe vera ne me convient pas, définitivement, même en version fraîche où il est impossible d'éviter les peluches. Aucune crème non plus, même les spéciales pour peau sensible où comble de l'ironie on trouve de l'alcool, des HE ou bien un émulsifiant irritant.
    Du coup je garde mon combo ultra-minimaliste HY+HV mais souvent ça ne suffit plus. Alors je cherche l'huile du bonheur ^^ J'espère m'offrir bientôt l'huile de graines de pin maritime, mais la Paï fait très envie aussi... En attendant je vais tester la chanvre, j'en ai lu beaucoup de bien pour lutter contre la déshydratation et les rougeurs.

  • Merci pour ton commentaire ! Tu trouveras d'autres articles routine beauté où je parle d'adapter sa routine suivant sa peau. En général, je change toujours ma routine les jours précédents mes règles et pendant les périodes de stress ou de froid par exemple ! Si tu n'utilises pas d'aloé vera, tu gagnerais peut être à utiliser un complexe d'HV oui, c'est plus cher mais c'est vraiment plus complet !

Écrire un commentaire

Optionnel