Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mon petit blog, pas mon vrai job

Pin it! Imprimer

unnamed.jpg

Je lis toujours avec plaisir les articles lifestyle écrits autour des blogs : comment gérer son temps ? Comment gérer la monétisation ? Où trouver l'inspiration ? Etc. C'est toujours très instructif de voir comment fonctionnent les autres blogueuses. Si le sujet vous intéresse, Victoria, du blog Mango and Salt, a fait une petite série d'articles où elle donne son point de vue, des conseils avec, comme d'habitude, beaucoup de bienveillance. Mais ce style d'articles se retrouvent aussi sur beaucoup d'autres blogs.

Le seul "problème", c'est que si je trouve toujours ça très inspirant, le discours n'est parfois pas adapté à ma situation. Non seulement la plupart des articles proviennent de blogueuses "pro" (comprendre celles dont c'est l'activité professionnelle principale) ou encore de blogueuses travaillant dans le milieu de la communication digitale au sens large. Et la grande majorité du temps, les conseils d'organisation ou les retours d'expérience proviennent de blogs "à succès", j'entends par là des blogs qui fidélisent une communauté importante, que ce soit en terme de vues sur le blog ou sur les différents réseaux sociaux. 

Du coup, si j'aime lire ces différents types d'articles, je ne m'y retrouve pas souvent. Je prends parfois quelques conseils mais la plupart du temps, c'est en complet décalage avec ce que je vis par rapport à mon propre blog. Je me suis dis que ça vous intéresserez alors d'avoir mon point de vue et qu'il parlerait peut être à d'autres blogueuses dans la même situation que moi. Evidemment, je parle de mon propre blog, donc de mon ressenti personnel, de mon mode de vie, etc. Je ne juge personne et n'estime aucune façon de bloguer mieux qu'une autre. 

J'aimerais juste faire passer le message qu'avoir un blog, pour beaucoup, c'est aussi l'opposé d'avoir un job : c'est non professionnel, pas régulier et non rémunérateur. Et que parfois, c'est très bien comme ça. Je regrette un peu qu'on mette aussi souvent en avant des "gros" blogs, clairement entre un blog-job et un blog-loisir, c'est parfois le combat de david contre goliath : je n'ai pas la même disponibilité, les mêmes connaissances techniques, le même matériel, ni la même possibilité de partenariats. Et on est beaucoup comme ça ! Ca ne signifie pas que je n'aime pas écrire ici, que je ne passe pas un temps tout de même considérable, que je n'essaye pas de vous donner le contenu le plus joli possible, etc.

C'est quoi un petit blog ? 

Rien de péjoratif dans ce terme de petit, il fait seulement référence à la portée d'un blog par rapport à un autre. Et évidemment, quand on compare les chiffres, je suis un "petit" blog. Pas un jeune blog, Banana Pancakes existe depuis plus de 10 ans mais a subit plusieurs transformations jusqu'à aujourd'hui. 

Depuis sa création, j'ai écris plus de 250 articles, créé une page facebook, un compte instagram et twitter. J'ai eu plusieurs partenariats, quelques invitations à des évènements et de chouettes rencontres avec des marques. Mais surtout, j'écris en moyenne un à deux articles par semaine et j'essaye d'être toujours assez présente sur les réseaux sociaux, notamment sur Instagram. 

Mais je reste un "petit" blog quand on compare aux statistiques moyennes des plus gros blogs, même en restreignant à ceux de la catégorie lifestyle, qui me semble moins fréquentée que celle des blogs mode/beauté. Mes statistiques ne sont pas un secret : j'ai environ 1000 vues par jour, parfois moins, parfois plus ; un peu plus de 2300 abonnés sur Insta et j'en gagne à peu près 100 par mois ; étrangement, la majorité de mes lecteurs viennent de facebook, twitter et pinterest. 

Néanmoins, un petit blog ne signifie pas un mauvais "taux d'engagement", c'est à dire d'interactions : commentaires, mails, likes, vues de profil, etc. Par exemple, le taux pour mon blog est très correct par rapport à d'autres blogs à la communauté plus grande. En marketing, ça signifie que j'ai moins de "pertes" : une petite communauté mais une communauté active et en croissance constante. 

Et surtout, surtout, un "petit" blog ne signifie pas moins d'engagement personnel, moins de passion et moins d'activité chronophage...

Gérer son emploi du temps de petit blog

En parlant d'activité chronophage, parlons emploi du temps ! C'est bien le point principal pour lequel je ne me retrouve pas dans les articles dont je vous parlais. 

Ce blog, ce n'est pas mon job. Et je n'ai pas 20 ans. J'ai commencé ce blog pendant ma thèse, donc avec un emploi du temps déjà bien rempli. Puis, j'ai eu ma fille pendant les 2 dernières années de thèse et toujours avec le blog à côté. 

C'est là que la différence est la plus frappante avec les articles que je lis sur l'organisation : mes heures de "blog" sont forcément reparties sur la semaine, ce qui explique que je ne peux pas publier un article tous les jours. Je pense que le temps passé sur chaque article est sensiblement le même d'un blog à l'autre et il dépend surtout du style d'article. Je rédige certains articles en 2h, d'autres me prennent plusieurs heures sur plusieurs jours. 

Je rêve devant certains articles d'organisation d'un blog mais c'est à mille lieues de ma propre vie. Et finalement, je pense que c'est éloigné de la grande majorité des blogs ! 

La première chose à faire quand on a un "petit" blog, c'est donc de bien cerner le temps que vous pouvez y consacrer et ne pas voir trop grand. Ici, j'arrive à prendre quelques heures sur deux demi-journées donc en gros je peux écrire maximum 2 articles par semaine. Et savoir que quand vous voulez vous tenir à un rythme, il faudra forcément faire des "sacrifices". Ils sont largement consentis et j'en suis toujours ravie mais il faut le savoir : un blog c'est chronophage. Je sais que je dois prendre toutes les heures libres que j'ai : j'écris pendant la sieste de ma fille plutôt que de me reposer, je réponds à vos messages pendant mes repas solitaires du midi ou le soir après manger. 

Je ne dis pas que l'organisation est plus simple quand le blog est un job ou au minimum quand on travaille à la maison. Un blog, pour tout le monde, c'est de l'organisation. Mais dans le cas d'un petit blog, il ne faut pas perdre de vue que ce n'est qu'une partie de votre vie. Mon travail et ma famille passeront toujours avant et parfois cela impliquera de ne pas publier d'article ou d'avoir beaucoup de retard pour vous répondre. J'en suis la première déçue, mais c'est comme ça, c'est mon blog, pas mon job. 

Les conseils qui marchent pour moi :

- avoir toujours un carnet ou une appli pour marquer les idées d'articles pour le blog

- trouver un moment régulier pour tout ce qui est réponse aux mails/commentaires. Ici, c'est souvent le dimanche après-midi, ça me permet d'éviter de trop remettre à plus tard. 

- trouver un réseau social sur lequel vous serez plus réactif, comme ça, on sera où vous posez les questions les plus urgentes (pour moi c'est Instagram si jamais^^).

Comment éviter d'être noyer dans le monde des blogs à succès

On a tous tendance à se comparer non ? Et c'est souvent une mauvaise habitude si on ne sait pas en retirer du positif. Les blogs "pros" sont la plupart du temps plus jolis, avec de chouettes partenariats, des voyages, de nombreux articles, beaucoup de commentaires et de la publicité un peu partout sur internet. De quoi vite se décourager si on se compare !

Je ne vais pas le cacher, beaucoup de choses ne sont pas faites pour les "petits" blogs. Je rajouterais que c'est encore plus compliqué quand vous n'habitez pas une grande ville pour avoir accès aux différents évènements organisés.

Prenez Instagram par exemple, j'ai un compte "pro" pour le blog, c'est à dire que je peux voir les statistiques mais comme je n'ai pas "assez" d'abonnés, je n'ai pas accès aux autres fonctionnalités : mettre un lien dans les stories, réponses facilitées aux commentaires, etc. Et je subis aussi l'algorithme d'instagram qui génère le fil d'actualité en fonction des interactions (forcément moins nombreuses sur un petit compte).

Autre exemple, les articles "links I love" ou plus généralement les sélections coups de coeur font en général la part belle aux blogs à succès. On y retrouve souvent les mêmes blogs, au minium des blogs à succès et la plupart du temps des blogs "pros". Forcément, on peut se sentir parfois un peu lésé, surtout quand ils abordent des thèmes proches des nôtres. 

C'est là que je dois aborder ce qui m'a sauvé de la comparaison et des moments d'énervement : arrêter de suivre attentivement Hellocoton. Je n'ai rien contre cette plateforme, elle est très pratique pour suivre ses blogs préférés et mon blog est évidemment dessus. Par contre, en tant que "petite" blogueuse, je vais de moins en moins souvent voir les sélections, coup de coeur ou autre. J'apprécie évidemment quand j'y suis mais autant être honnête, ce n'est pas souvent. Au début, je le prenais personnellement, je remettais fréquemment mes articles en question, me demandant ce que je faisais de moins bien. Prenez leur sélection "produits ménagers maison", il y a certains blogs que je ne connais pas, d'autres qui sont "pros" et certains que je connais pour ne pas être des blogs à thématique green. Et évidemment, je n'y suis pas. Mon premier réflexe a été de me dire "punaise mais je suis si nulle que ça?". Les articles "ménage green" sont les plus lus sur mon blog, je reçois chaque semaine des messages sur la lessive maison ou autre et je passe beaucoup de temps à conseiller ou expliquer certaines de mes recettes. Automatiquement, ne pas y être signifiait pour moi que tout ça ne servait à rien...

C'est là que j'ai réalisé que c'était stupide. Hellocoton n'est qu'une plateforme qui réunit des blogs d'horizons divers. Les sélections dépendent sans doute de beaucoup de paramètres qui m'échappent et dans tous les cas, ça ne signifie pas que le mien est moins bien. Sans doute que ça signifie que je ne fais pas assez ma promotion, que je ne passe pas assez de temps à le mettre en avant...Mais vous savez quoi ? Ce n'est pas grave, je n'ai de toute façon ni l'envie ni le temps de devenir la directrice de com de mon blog. Et je suis toujours aussi contente d'avoir vos messages qui me disent que vous êtes passés à des produits plus naturels pour chez vous. 

Finalement, je me dis qu'un petit blog, c'est un peu comme du bénévolat. Le mien est un bénévolat "écologique", ma principale motivation est de vous parler d'astuces, de produits ou de marques qui rendent le monde meilleur et l'environnement moins pollué. C'est parfois chronophage, parfois ingrat mais dans tous les cas, ma reconnaissance vient de mes échanges avec vous. Elle ne devrait jamais dépendre de la pub que fait une plateforme de mon blog ! 

Mon petit conseil est alors de prendre du recul, de chercher l'inspiration chez les autres et non la comparaison. Et d'éviter de trop focaliser sur les statistiques, les likes ou les partages. Ca viendra ou pas mais dans tous les cas, vous écrivez pour partager quelque chose, par pour gagner un oscar.

Mon point de vue partenariat et rémunération pour un petit blog

La délicate question des partenariats est rapidement réglée chez moi. Elle semble préoccupée beaucoup de blogueurs, pour savoir comment être le plus transparent possible et le plus clair sur la rémunération, les cadeaux ou autres que l'on reçoit. 

Pour un petit blog, la question est déjà plus rapidement réglée car les opportunités sont moindres. Mais attention, cela ne veut pas dire que vous n'attirerez pas de partenariat, surtout si vous avez une thématique originale.

Pour moi, le choix d'un partenariat est clair : 

- règle n°1 : la demande de partenariat (au sens large) doit correspondre à mon blog donc pour faire simple, entrer dans la catégorie "green". Croyez-moi, ça m'enlève au moins 2/3 demandes par semaines qui sont complètement à côte de la plaque !

- règle n°2 : je décide. C'est à dire que je n'accepte aucune injonction de la part des marques. C'est radical mais les marques ont vite fait de vous imposer une date de publication, des photos, des publications sur les réseaux... Pour moi, c'est NO WAY. Ce n'est pas mon job, je n'ai rien à "respecter", surtout pas si ça m'impose un rythme qui n'est pas le mien. Si on estime que mon blog peut permettre de faire "connaître" sa marque ou un produit particulier et que je suis d'accord, je le fais à ma manière. Sinon, il y a des agences de publicité ou de communication qui font un travail remarquable ^^

- règle n°3 : en général, les deux premières règles ont déjà évacué beaucoup de propositions ! Il reste en général des propositions d'envoi de nouveaux produits à découvrir, de collaboration ponctuelles avec des petites marques ou de partage d'infos. Et là, c'est simple, si je pense que ça peut vous intéresser, que je n'aurais pas eu accès autrement à l'information ou au produit, alors j'accepte. C'est par exemple comme ça que je vous ai parlé de la marque Les Sublimes, de Studio Tandem ou ponctuellement de certains produits sur Instagram.

Pour être honnête, je veux surtout éviter de me transformer en panneau publicitaire. Un exemple tout bête mais quand je vois les articles "routine soin", la grande majorité des produits sont offerts aux blogueuses. Certes, ça fait de belles découvertes pour nous mais ça nous éloigne de la vraie vie. Je veux pouvoir vous montrer des choses à 90% provenant de mon portefeuille parce que ça change tout : on n'achète jamais autant que ceux qui est offert aux blogueuses connues ou pro. Alors certes, je ne vous montre pas 10 nouveaux produits par mois mais sincèrement, votre budget vous permet d'en acheter 10? Je laisse volontiers ça aux blogs pro qui ont le temps de tester et d'écrire sur toutes ces nouveautés. Moi, je suis comme vous, je termine mes produits, j'utilise la même huile végétale pendant des semaines et je réfléchis à deux fois avant de mettre 30€ dans une crème.

- règle n°4 : une fois que j'ai accepté un partenariat, un cadeau ou autre, vous le savez ! C'est la règle fondamentale (qui se perds même sur les blogs pro...hum hum) : la transparence. Si une marque m'envoie des produits, je vous partage mon avis honnêtement et surtout vous savez que je ne les pas payé moi-même. Légalement, vous êtes obligés de signaler un partenariat et si ce n'est pas le cas pour un cadeau, ça s'appelle de l'honnêteté. Ce blog, ce n'est pas mon job mais ça ne m'empêche pas d'être réglo ! 

Enfin, saches que rien ne t'empêche de démarcher toi-même certaines marques. Dans ce cas là, vise plutôt des petites marques, des créateurs que tu aimes ou pourquoi pas, des boutiques de chez toi. Tout comme un petit blog, une petite marque n'aura pas forcément le budget ou la célébrité nécessaire pour toucher des blogs plus connus. 

Pour moi, les partenariats c'est surtout l'occasion de vous parler de chouettes marques ou initiatives que je n'aurais pu avoir autrement. Et faire de la "publicité" pour ce genre de marque est toujours très gratifiant quand je vois que vous êtes aussi contents que moi d'avoir découvert telle ou telle petite marque !

Ecrire pour soi, partager pour vous

Last but not least, pourquoi on continue à avoir un petit blog pendant que d'autres ont plus de succès sur les mêmes thématiques ? Je vous avez déjà un peu parlé de ce sujet sur l'article sur l'inutilité. 

La clé, c'est d'écrire pour vous et d'aimer partager avec d'autres. J'ai peut être moins de visiteurs que d'autres blogs mais, d'une part, ce n'est pas mon job donc je n'ai pas les mêmes contraintes et limites. Et d'autre part, ça n'enlève rien à mon envie d'écrire pour moi d'abord et ensuite pour partager avec vous. J'écris ce que j'aimerais lire ailleurs, j'écris sur une thématique que j'estime importante et j'en apprends toujours beaucoup en discutant avec vous ! 

Avoir un petit blog qui occupe beaucoup et une vie à côté, c'est forcément faire des choix. Pour moi, c'est faire le deuil d'un joli blog au design plus professionnel ou encore des photos bien plus travaillées. Je ne suis pas une experte en logiciel, je n'ai pas le temps de me former seule, ni les moyens de payer quelqu'un. Et pour les photos, si j'aime faire des jolies photos, je suis finalement limitée : les moments où la lumière est la plus jolie sont souvent des moments où je ne peux prendre le temps de faire photos. Je prends toutes mes photos avec l'iphone et souvent, je suis tellement en retard que je préfère prendre une image sur Pinterest. Je trouve toujours les blogs à succès tellement joli, le fil Instagram parfait et les stories très originales. Mais ce n'est pas moi, je n'ai pas le temps ou l'envie donc pour l'instant, je fais avec les moyens du bord et ça me va très bien. 

Avoir un petit blog, ce n'est pas forcément vouloir devenir un "gros" blog. Je n'aurais clairement pas le temps de gérer le blog avec le double de mails, commentaires ou questions. Donc je perdrais en proximité avec vous et je cèderais plus facilement à la pression d'une publication régulière sur le blog. 

Alors oui, un petit blog, c'est tout aussi fatiguant qu'un "gros" blog, avec la rémunération et la "célébrité" en moins. Mais, j'ai pour moi la liberté totale sur mon blog, la faculté de ne rien écrire pendant des semaines si je suis trop occupée, et l'esprit libre des statistiques et des contraintes de "rendement". Si je suis fatiguée, c'est parce que j'ai beaucoup de choses à écrire, que ça me passionne et que j'aime discuter avec vous. Pas parce que je me suis sentie obligée de retweeter 10 fois mon dernier article, de faire une photo en insta storie pour vous dire que j'ai fait une photo sur IG (non mais ce concept...!), ou parce que j'ai encore 10 mails de partenariats en attente ! 

Longue vie aux petits blogs ♥

21199758_1858189180865594_3629608758589315070_o.jpg

Je suis petite mais j'ai quand même une carte de visite ^^ (ou comment je galère à expliquer le nom de ton blog!)

Commentaires

  • Je pense que la clef c'est effectivement d'arrêter de se comparer aux autres. Avant, j'avais un petit blog bouquins qui m'amenait un traffic décent, mais je rageais souvent lorsque je voyais des grosses blogueuses mises en avant sur Hellocoton pour leurs sélections de romans vraiment pas terrible. Depuis, je relativise. J'ai même relancé un blog en partant de zéro et je ne culpabilise plus de n'avoir que très peu de visites après 6 mois d'activité, ni de ne pas écrire régulièrement quand la vie s'en méle.

  • Je suis bien d'accord ^^et je découvre ton blog par la même occasion et il est drôlement chouette !

  • Coucou :)
    En effet ça fait du bien de lire ce genre d'articles ! Je suis deux types de blogs : ceux de mes copines à peu près au même niveau d'influence que moi, soit les grandes grandes blogueuses et c'est vrai qu'à force de fréquenter leurs blogs, on se compare assez vite !
    Pendant longtemps j'ai été sur Hellocoton et j'ai découvert tout le monde ouvert des blogs. Ca m'a permis d'évoluer dans mon blog, découvrir certaines tendances graphiques, etc. Mais oui, à force ça devient vite déprimant... J'ai donc arrêté d'y aller, encore plus quand ils ont changé leur interface que je n'aime plus du tout.
    Parfois je me dis que j'aimerais bien que mon blog soit un peu plus, et finalement je me dis que si je fais de longues études à côté, c'est aussi pour avoir un travail qui me plaît à côté et garder ce plaisir à m'occuper de mon blog sans toute la pression autour :)

    Oups, désolée pour ce long commentaire ! Bonne journée :)

  • Merci à toi ! Et tu as bien raison de garder le côté plaisir!

  • Bonjour Julie j’apprecie beaucoup ton blog, les tonnes de trucs que j’y apprends et justement le fait que tu ne sois pas à essayer de nous persuader d’acheter telle crème ou fringue ... je lis peu de blogs dont le tien, j’ Ai arrêté les magazines féminins il y a quelques années ce n’est pas pour lire la même chose

  • Salut Banana
    Ben moi il me plait bien ton " petit blog" comme tu dis. Ce que j'aime bien c'est vraiment cette sensation d'authenticité quand on te lis et de naturel ( contrairement à certains blog "pro" que je lie moins souvent ou plus car j'ai souvent l'impression qu'ils veulent toujours me vendre quelque chose!!!)
    Longue vie

  • Ahah, clairement les blogs entrent souvent en contradiction avec mon côté "minimaliste"! merci à toi !

  • Je m'aperçois en lisant ton article que j'ai oublié de répondre à ta question sur Instagram concernant mon utilisation d'Hellocoton. Personnellement, je m'en sers surtout pour regrouper tous les blogs que je lis, pour pouvoir voir toutes les nouveautés en une seule fois, mais je vais rarement regarder les recommandations...

    En tant que lectrice, je vais de moins en moins sur les "gros" blogs, parce que je trouve que leur côté parfait manque parfois d'authenticité et j'ai du mal à me reconnaître dans les photos, les récits...

    Donc longue vie à ton petit blog

  • Merci pour cet article qui remet les choses à leur place.
    Et il y a tellement de blog au design esthétique et aux photos travaillées qui sont finalement très creux et pauvre en écriture que cen'est pas intéressant. Alors que ce qu'on cherche c'est du contenu concret et intéressant.
    Longue vie à ton petit blog qui est toujours pertinent et passionnant.
    Ingrid.

  • Merci à toi ♡

  • Merci pour cet article qui remet les choses à leur place.
    Et il y a tellement de blog au design esthétique et aux photos travaillées qui sont finalement très creux et pauvre en écriture que cen'est pas intéressant. Alors que ce qu'on cherche c'est du contenu concret et intéressant.
    Longue vie à ton petit blog qui est toujours pertinent et passionnant.
    Ingrid.

  • Et j'ajouterai : heureusement que les "petits" blogs existent encore !
    J'ai personnellement l'impression d'être envahie d'hommes/femmes sandwichs virtuels en permanence ! D'être abreuvée de publicités déguisées à longueur de journée. Le blogging n'est à mon sens plus une manière de partager et d'échanger mais bien un nouveau mode de publicité.
    Et complètement d'accord : qu'est-ce que c'est agaçant ces instagrammeurs qui annoncent qu'ils ont posté une nouvelle photo via leur story ! Et que dire de cet intitulé "influenceurs(ses)" comme si nos modes de vie n'étaient pas déjà suffisamment uniformisés à de nombreux points de vue. Bref : amen à ton article et longue vie aux "petits" blogs !
    PS : en relisant mon com', je m'aperçois que je suis quelque peu trop à charge contre les blogs pro^^ (ahem), mais on ne peut nier assister à une certaine dérive du blogging qui mériterait d'être davantage encadrée

  • Ahah merci à toi ! Et je suis bien d'accord, sans êtreà charge contre les influencers ou gros blogs, c'est parfois usant !

  • mais alors complètement,nt d'accord avec toi sur toute la ligne ! je crois bien que tu as tout dit chère Julie...si c n'est qu'Hellocoton ne marche plus comme un révélateur de talents. Aujourd'hui c'est une vraie plateforme pro qui a été rachetée il y a quelques années par la régie Au féminin.
    Quand j'avais mon tout 1er blog il y a maintenant 7 ans, 80% de mon lectorat venait de là...aujourd'hui je n'ai presque pas d'abonnés car comme tout réseau social ça se travaille et celui-là je ne le bosse pas. A un moment il faut choisir...car la chronophagie c'est aussi l'inaction ;-)

  • Oui c'est vrai, Hellocoton fonctionne finalement comme un réseau social! Mais même en dehors de cette plateforme, on a tous (moi y compris) tendance à faire trop de pub pour des blogs qui n'en ont pas besoin! C'est dommage!

  • Nous on l'aime ton "petit blog"!
    Il avance à ton rythme, selon tes possibilités, mais c'est toujours un plaisir de te retrouver et de te lire.

  • Moh ♡♡

  • bonjour,

    surtout restez comme vous êtes, authentique et sincère.
    je suis une vieille dame qui a l'âge d'être votre mère, ce qui ne m'empêche pas de lire beaucoup de blog et suivre de nombreux comptes instagram.
    la vie de ces femmes (jeunes pour la plupart) semble être idéale : elles voyagent tout le temps, leurs enfants sont parfaits, leurs intérieurs sont à rêver, elles sont super bien sapées, elles sont belles, leurs buddha bowls sont photogéniques, enfin c'est la vie au pays des bisounours !
    on peut parfois se prendre à les envier, c'est humain.
    et puis on s'aperçoit qu'elles sont très souvent "sponsorisées", elles voyagent mais c'est offert et tout est comme ça, donc à la fin ça devient tellement énorme que c'est gonflant.
    après tout elles ont sûrement la même que moi, ou celle que j'ai eue lorsque mes enfants étaient petits avec toutes les joies mais aussi les galères que ça implique.
    donc je me répète restez comme vous êtes, l'honnêteté est la plus belle des qualités

  • Merci pour ce commentaire très touchant ! Je suis contente que l'on ressente ce que j'essaye de faire passer sur le blog. Et je partage aussi votre point de vue sur la réalité derrière l'écran, c'est souvent trompeur et très éloigné de ce que l'on vit à nos âges !
    Ah et ma maman s'appelle Chantal, votre remarque m'a fait sourire ;)

  • Comme j'aime ton article!
    En effet, je suis une (toute) petite blogueuse (alors que je blogue aussi depuis au moins 10 ans) et parfois, face à la montée en puissance de blogs pro et populaires, ca n'est pas évident de garder la motivation...J'ai failli arrêter mais même si je n'ai pas de grandes stat, j'aime écrire et j'en ai besoin et qui vienne me lise...tant mieux, c'est toujours un grand plaisir quand j'ai un com. Du coup, je ne suis pas blasée!
    Bref, perso, j'accroche beaucoup plus aux blogs perso pas forcément réguliers mais dont la thématique et le style d'écriture me parlent.

  • Merci pour cet article, plein de bon sens et d'intelligence. Les petits blogs sont tout aussi importants que les autres, et on a plaisir à suivre tes articles autentiques et tes conseils avisés.
    Au plaisir de te lire,
    Elena&Xena
    http://missmeow.fr

Écrire un commentaire

Optionnel