Le jardinier confiné

Mar 25, 2020 | Plantes | 0 commentaires

En cette période de confinement, vous êtes nombreux à me demander comment faire quand vous n’avez pas anticipé. Pas de graines ? Pas de terreau ? C’est là qu’on se rend compte du confort de nos vies et de ce qui nous manque quand tout est à l’arrêt. Et évidemment, c’est pile le moment où on a besoin de nature, d’extérieur et de s’occuper les mains.

Point livraison : il est important de ne pas surcharger les services de livraison (la poste ou autre). D’abord pour ne pas exposer les salariés du secteur à des risques inutiles. Mais aussi parce qu’il faut leur permettre d’assurer, dans des bonnes conditions, les livraisons de premières nécessités. De nombreuses personnes attendent des médicaments, des soins ou autres besoins vitaux, il est important de revoir notre notion de « nécessaire » et « d’urgence ».

Néanmoins, je comprends tout à fait la frustration de ne pouvoir jardiner, mettre en place son potager ou faire ses semis. J’ai essayé de vous donner quelques petites conseils.

Je vous conseille aussi le chouette article du l’Echoppe végétale.

Les graines

Le plus simple de concilier vos achats graines avec la sortie pour vos courses. De nombreux magasins bio vendent des graines biologiques, et, à défaut, vous en trouverez en supermarché.

Sinon, optez pour des services en ligne qui ont pris toutes les dispositions de sécurité et qui ont ralenti les livraisons. Vous pouvez commander sur l’échoppe végétale, la box à planter ou Dr Jonquille et Mr Ail par exemple.

Enfin, n’oubliez pas que vous avez sans doute des choses à planter chez vous !

  • les légumineuses : fèves, haricots, lentilles…
  • les pommes de terre : rendez-vous sur le compte Instagram de Veìr Magazine pour apprendre la méthode de plantation en sac.
  • récolter les graines de ses légumes ? C’est toujours un peu risqué vu que vous ne connaissez pas l’origine des graines à l’origine. Si elles sont hybrides, le plant risque de ne rien donner ou d’avoir des malformations. Mais si vous vous ennuyer, c’est toujours une chouette activité à faire avec les enfants !
  • n’oubliez pas la possibilité de faire germer les noyaux (avocats, fruits, cacahuètes…). Pas sûre que vous puissiez en manger un jour mais ça vous donnera une jolie plante verte.

Le terreau

Dur dur de remplacer le terreau ! Encore une fois, vous trouverez peut-être du terreau universel en supermarché lors de votre sortie pour les courses. Veillez à l’enrichir (marc de café, peaux de bananes, compost…). Pour faire des semis, passez-le au tamis ou à une grosse passoire pour le rendre plus fin. Un terreau trop grossier freinera la croissance des petits plants !

S’il vous reste un tout petit peu de terre ou de la terre de mauvaise qualité, vous pouvez augmenter la quantité de terre obtenu en suivant la méthode du substrat en lasagnes. Il vous faut simplement avoir accès du compots, quelques végétaux, etc. Si vous ne connaissez pas, il y a un article dans le premier numéro de Veìr Magazine (vous recevez le dossier en version numérique en attendant de pouvoir le livrer).

Vous pouvez aussi récupérer de la veille terre mais pensez à bien l’enrichir :

  • avec du compost
  • des peaux de bananes, coquilles d’oeufs, marc de café (en petite quantité et coupés en petits morceaux).
  • les épluchures des légumes, l’eau de cuisson des légumes et des oeufs durs (sauf pommes de terre).

Les contenants

Pour réaliser vos semis, c’est facile de faire dans la récup’ :

Enfin, nous sommes encore au début du printemps, il est un peu tôt pour semer et planter. C’est plutôt le moment de préparer le potager, d’enrichir la terre, de rempoter vos plantes vertes. Donc pas de panique si les semis arrivent un peu plus tard !

Vous pouvez en profiter pour nettoyer les feuilles de vos plantes, leur faire prendre une douche, surveiller de plus près les maladies, faire des boutures. Et surtout, c’est le moment de faire des expériences, d’être astucieux et de faire des activités en famille. Pas de graines ? Fabriquez des fausses fleurs avec les enfants pour les planter dans vos jardinières vides 😀

N’hésitez pas à me demander d’autres choses en commentaire, je vous avoue que le rythme est compliqué pour moi aussi, j’ai essayé de vous résumer au mieux ici ! Et sur mon Instagram ou chez Veìr Magazine, il y aura aussi d’autres idées.

J’en profite si vous ne me suivez pas sur les réseaux sociaux, pour vous dire que j’ai crée les fiches recettes de plusieurs DIY pour les enfants (pâte à modeler, colle maison…), n’hésitez pas à les utiliser et à les passer aux enseignants ou autres personnes en charge d’enfants dans cette période compliquée. Je ne peux pas soigner les gens mais j’essaye d’apporter ma modeste contribution !

Prenez soin de vous et restez chez vous !

Sur le même thème…

Gang des tomates – Au potager

Gang des tomates – Au potager

Le mois de mai signe la dernière étape pour les plants de tomates. Après les semis et le repiquage, il est l'heure de placer vos plants dans leur endroit définitif pour l'été.  N'hésitez pas à aller faire un tour sur Instagram (@julie_pancakes), je vous ai...

lire plus
Petit potager

Petit potager

Je ne plante pas que des tomates ! En parallèle du #gangdestomates, je continue mes petites expériences au potager. Pour info, je plante sur mon balcon mais je m'occupe aussi du potager de mes parents, qui habitent juste à côté de chez nous. Toutes nos cultures sont...

lire plus
Gang des tomates – Des semis à la terre

Gang des tomates – Des semis à la terre

Je vous laisse revoir le premier épisode du Gang des tomates pour apprendre déjà quelques astuces pour réaliser les semis de tomates. N'oubliez pas aussi qu'il y a beaucoup d'infos sur Instagram, sur le #gangdestomates et sur mon profil en stories épinglées (sous Gang...

lire plus

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. UN INTÉRIEUR VERT SANS CASSER SON PEL ! - Potions Ethiques - […] Godet, boîtes d’œufs, brique de lait, etc. (Cf. Blog Banana Pancakes – Le jardinier confiné) […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la Banana Letter

En vous inscrivant, vous recevrez la newsletter le dernier jour de chaque mois.

Avec un bilan du mois écoulé, un rattrapage des articles et quelques exclus !

À très vite, 

Julie

Merci de votre soutien ! Nous vous tiendrons informé·e des suites du projet par email !

Pin It on Pinterest

Share This