Les vêtements = achat de 1ère nécessité ?

Avr 9, 2020 | Humeurs | 8 commentaires

Cet article n’était pas prévu.

Mercredi 8 avril (et même un peu avant je crois), Vinted a annoncé la prochaine réouverture de la plateforme pour reprendre ses activités. J’ai bondi, je me suis énervée…et j’ai essayé d’expliquer.

Vinted est un site de vente et d’achat d’occasions entre particuliers. A priori, c’est plutôt du côté positif de la force.

Sauf que, comme dans beaucoup de domaines de la vie, c’est loin d’être tout rose.

Vinted n’est pas un petit site de vente en ligne, ni une PME qui tente de promouvoir l’achat d’occasion. C’est un mastodonte lituanien qui pèse désormais 1 milliard d’euros. Une forte hausse de leur capital permis par la levée de milliers d’euros investit par Speedlight Venture (un gros fond d’investissement américain).

Alors non ce n’est pas forcément le grand méchant loup mais on est quand même très loin de la petite PME qui risque gros en fermant ses portes pendant plusieurs semaines. D’autant plus que Vinted est loin d’être aussi « écolo friendly » puisqu’il pousse aussi à la surconsommation et a récemment enlevé la géolocalisation qui permettait de favoriser les transactions locales.

Mais bref, je m’égare. Peu importe en fait, vu la crise actuelle, il est – à mon sens – ahurissant de décider après 3 semaines de réouvrir. Le message envoyé est mauvais : c’est bon les gars, on est sorti d’affaire. Et vu la frénésie des achats en ligne, la reprise ne va pas se limiter aux besoins essentiels (Vinted ne vend pas que des bodys pour bébé hein…).

Parce que c’est bien là le soucis (et ce qu’on m’a envoyé comme critiques) : ne pas penser aux gens qui ont besoin d’acheter des vêtements et qui veulent passer par l’occasion, notamment par les enfants.

Comme toujours, il y a des exceptions à tout : oui il y a des cas où l’achat d’un vêtement peut être une nécessité. Mais pour combien de milliers de transactions en ligne qui ne le sont pas ? Vous pensez vraiment que la mode serait un des premiers secteurs les polluants au monde si on se contentait d’acheter « les vêtements essentiels » ? Alors si vraiment bébé se retrouve tout nu et qu’il fait un peu frisquet, oui tu peux trouver des alternatives d’occasion en étant raisonnable et en faisant prendre le moins de risque possible aux gens.

Car c’est bien ça qui compte : combien de gens font être soumis à un risque pour ton achat ? Un, deux, six ? Et si un seul est contaminé, combien de personnes il risque de contaminer ensuite ? Spoiler : c’est comme ça qu’on arrive en pandémie.

Et pourquoi Vinted a réouverte ? Comment il le justifie ? Parce qu’ils vivent des commissions des ventes et que la perte est énorme dernièrement. Obligation morale, ils ont quand même appelé à la « responsabilité individuelle » pour ne passer que les achats nécessaires. Ah la fameuse responsabilité individuelle…celle qu’on devrait tous avoir à la base non ? Ou celle qu’on devrait avoir pour ne pas laisser Vinted faire autant de bénéfices en cette période (ou Amazon…). Non évidemment, ils relancent la machine par manque à gagner, ne laisse que les méthodes d’envois sur lesquels ils prennent le plus de commissions et s’en remettent à vous si jamais il y a un risque sanitaire derrière votre envoi.

Donc oui aux achats nécessaires tant qu’on sait définir le mot nécessaire dans un contexte de crise sanitaire mondiale, pouvant tuer des millions de personnes. C’est clair que c’est chiant si ton enfant n’a plus que 2 shorts, mais est-ce que ça vaut de passer par Vinted (et environ 6 personnes derrières) ? Est-ce que tu ne peux pas reporter l’achat ou trouver une solution plus locale et plus sûre ?

Voilà, j’ai beaucoup hésité à écrire cet article finalement. Je l’ai fait pour ceux qui n’ont vraiment rien anticipé, ceux qui attendent un bébé ou qui n’ont pas d’idées d’alternatives. Mais vu certains messages que j’ai reçu, j’aurais préféré dire qu’en dehors des 0,001% d’exceptions où l’achat de fringues est urgent, le reste peut attendre. Non, ca ne vaut pas la vie des gens. Oui, je sais que c’est dur et que ça va flinguer un bon paquet d’entreprise (la mienne y compris peut être). Mais on aura l’air bien con dans 6 mois à devoir supprimer les profils Vinted des gens qui auront eu des complications suite au virus, parce qu’on a pas voulu laisser nos enfants en pyjama.

Je suis désolée si certains se sentent culpabilisés ou estiment que leurs besoins sont de première nécessité. Sincèrement, il y a quelques années, j’aurais stressé de voir ma fille arriver au printemps avec si peu de stock. Aujourd’hui, je sais que ça suffira amplement, surtout en confinement. On va se débrouiller au maximum et j’ai supprimé mon compte Vinted. Non pas que je vous encourage à le faire, ça reste une bonne alternative pour l’occasion. Mais personnellement, c’était la goutte d’eau qui a fait déborder le vase « vinted » (et si vous me lisez depuis longtemps, vous savez que ce genre de décision radicale est rare ! La dernière, c’était Hellocoton!). C’est ma propre responsabilité que j’ai prise, je ne peux vous dire quoi faire dans un tel contexte.

La méthode débrouille

Par précaution, je ne fais pas d’ordre de priorité, à vous de voir en fonction de vos possibilités. Mais avant d’acheter quelque chose, il y a beaucoup d’astuces à essayer.

  • faire jouer la proximité, la solidarité et les proches : il vous manque un chapeau pour bébé ? Pourquoi ne pas demander à vos proches ? Il sera plus simple de le déposer à l’occasion d’une course et de faire tous les gestes barrières. Pareil avec facebook ou le bon coin, si c’est vraiment un achat de nécessité, il sera plus simple à protéger tout le monde que de faire un envoi à l’autre bout du pays. Veillez à limiter les déplacements de tout le monde et à respecter les consignes officielles pour les gestes de protection. Vous pouvez aussi mettre un message sur vos réseaux si vous avez des vêtements qui peuvent dépanner les jeunes parents par exemple !
  • profiter des beaux jours : laisser les enfants pieds nus, en couche, en body… Il est quand même plus simple de se passer d’une grande partie des vêtements quand on arrive vers l’été. Ca peut être un bon moment pour tester la propreté, pour relâcher un peu la pression sur l’habillement et pour faire des journées pyjamas !
  • laver plus souvent : on a souvent tendance à prévoir trop de vêtements (comme pour nous), l’idée en ce moment c’est d’essayer de faire durer plus longtemps et de faire avec ce qu’on a. Donc évidemment, laver plus souvent et tourner avec moins de vêtements.
  • apprendre à coudre (ou être ingénieux!) : rallonger un ourlet, transformer un jean en short, un teeshirt manches longues en débardeur… Il existe de nombreux tuto en ligne, plus ou moins simples, n’hésitez pas à fouiller !
  • acheter dans un supermarché. Clairement pas l’achat qui me fait rêver mais si vous avez besoin d’un lot de culottes ou de chaussettes, ce n’est peut-être pas la peine de se triturer l’esprit avec l’achat en ligne.

Si vraiment tu as besoin de vêtements et que tu veux acheter d’occasion parce que c’est important pour toi ou même uniquement parce que c’est moins cher, voici une petite liste. J’ai essayé de trouver des sites qui fonctionnent encore et j’ai conservé d’autres, actuellement fermés, mais qui peuvent être une bonne alternative à Vinted pour plus tard. Sachant que je n’ai testé aucun site (j’achète plutôt en local), n’hésitez pas donner votre avis (surtout s’ils sont nuls^^) et à compléter la liste, je rajouterais.

Les boutiques en ligne pour l’occasion (qui ont l’air de fonctionner encore)

Pour trouver d’autres sites, notamment pour les adultes, je vous conseille de suivre Myrtille de Histoire seconde (@histoireseconde). Par exemple, rendez-vous sur son article 10 boutiques vintage à suivre sur Instagram.

Il y aussi les articles de Victoria de Mango and Salt sur les friperies ou le vintage.

  • Ethic2hand : produits éthiques de seconde main et de fin de collection. Attention, certains produits sont indisponibles en raison du confinement.
  • La cabane aux trésors : vêtements pour enfants d’occasion
  • Affaire des ptits : vêtements pour enfants d’occasion (surtout grandes marques)
  • Milenvie : vêtements pour enfants et petite puériculture
  • Patatam : vêtements femmes et enfants.

Pour l’après confinement (sites ne livrant pas actuellement ou boutiques fermées)

  • tous les dépôts-ventes de chez vous
  • tous les vide greniers, ciblez ceux qui font de la puériculture si vous recherchez des affaires pour bébé
  • Emmaüs, la Croix rouge, etc.
  • De filouenfilou : vêtements d’enfants d’occasion
  • ByBambou : vêtements d’enfants d’occasion

Ps : méfiez-vous de l’achat de matériel de puériculture d’occasion, respectez bien les normes officielles et récentes notamment pour les sièges auto (enfin là encore, le siège auto, à part rare exception, c’est peut être pas l’urgence…).

Sur le même thème…

Comment communiquer sur les réseaux ?

Comment communiquer sur les réseaux ?

A priori tout le monde sait communiquer sur les réseaux non ? Enfin sauf mon mec qui n'a toujours pas compris comment faire une storie mais je ne désespère pas ! Les réseaux sociaux permettent de partager, d'échanger, d'inspirer...et évidemment de créer des...

lire plus
Je fais partie du problème #blackfriday

Je fais partie du problème #blackfriday

Comment parler du Black Friday quand on est blogueuse écolo ? Pendant plus de 3 ans, j'ai opté pour la sensibilisation sur l'impact écologique de cette journée. J'ai expliqué les chiffres, l'impact social désastreux, donner des exemples... J'ai entendu ceux qui ne...

lire plus
5 astuces pour des idées de lecture

5 astuces pour des idées de lecture

  Je triche, cette photo est vieille !! Trouver de l'inspiration en lecture, ce n'est pas si simple quand on lit beaucoup. Parfois, on tourne un peu en rond, on n'a pas forcément envie de continuer sur le même style ou de lire le livre "à la mode". Bien sûr, il y...

lire plus

8 Commentaires

  1. Cyndie

    Merci pour cet article. En effet pour les enfants c est embêtant j ai actuellement bébé qui a pris une taille et je n avais pas anticipé les bodies. Je vaid tirer un max sur la taille d en dessous puis ça sera carrefour. Ce n est pas l achat idéal mais pas le choix. Pour le reste on fait plus de machine et on porte ce qui est propre plus longtemps. Lâché prise et faire avec ce qu’on à !

    Réponse
  2. Emilie

    Merci!
    Je pense que les personnes qui se sentent culpabilisées par ton message sont celles qui au fond savent bien que ce n’est pas correct de commander en ce moment (on est bien d’accord que ce n’est pas une raison valable pour que cette culpabilité te revienne dessus… mais bon la bonne éducation et la modération ne sont pas monnaies courantes sur les réseaux sociaux…) bref je ne vais pas polémiquer sur ce que je pense de toutes ces entreprises mais merci à toi d’avoir pris la parole là dessus (dis toi bien que tu as certainement aussi convaincu plein d’autres personnes de ne pas commander, il devait y en avoir quelques-unes dans ta communauté qui hésitaient, qui devaient se dire que « peut-être que s’ils rouvrent c’est que c’est ok » ) et merci de ce travail de recherche d’alternatives! C’est dommage que les râleurs s’expriment toujours plus forts que les autres, c’est pesant du côté des lecteurs alors je n’imagine pas du côté des créateurs de contenu…

    Réponse
  3. Lucie

    Merci pour toutes ces astuces et cette réactivité !!

    Réponse
  4. Marie

    Bonjour,
    Merci pour cet article très réactif. Pour l’instant, j’ai mis mon compte en mode vacances. Pas le temps ni l’énergie de me pencher sur une alternative à Vinted qui me convienne pour l’instant.

    Réponse
  5. Lili se met au vert

    Bonjour,
    Fan depuis longtemps de ton compte et de toi surtout ! Ce type de rencontre qui te fait changer ton regard sur la consommation et sur ta façon de faire les choses du quotidien. Ça permet de vivre ce confinement un peu plus facilement car on a déjà l’habitude de moins consommer donc moins de besoins donc moins de frustration et donc un confinement plus facile avec un petit bonhomme de bientôt 3 ans. Et pour compléter ton listing de site de seconde main : il était plusieurs fois est très sympa pour habiller les enfants.
    Bises de Bretagne. Émilie

    Réponse
  6. Natacha Sans Gluten

    Hello,
    J’ai mis mon compte Vinted en vacances…

    J’ai longtemps été cliente de https://roseindigo.com/ qui est top. Je trouve moins de vêtements maintenant que mon fils a grandi. Mais le service est top et les vêtements de très bonne qualité. Je recommande!

    Réponse
  7. rachel

    Bonjour!
    Merci beaucoup pour cet article!! Je voulais vous dire que je partage votre avis à 100%! J’ai découvert que j’étais enceinte pendant le confinement. Soudain mes seins ont prix trois tailles, j’ai très vite commencé à me sentir ballonnée dans mes vêtements. Ma première réaction: la panique. Puis, j’ai ressorti mes soutiens-gorges, fait des essais, trié. Honnêtement, une boutique en ligne ne m’aurait été d’aucun secours: il faut absolument que je puisse essayer les vêtements avec ce nouveau corps. J’aurai amplement préféré la réouverture d’une petite boutique de fringue indépendante ce qui m’aurait été plus utile, et aurait généré moins de monde et donc moins de risques autour des vêtements. Je n’ai jamais ouvert de compte Vinted: pour moi c’est aussi de la surconsommation: « c’est d’occase, donc on peut acheter plus »; on achète de facto plus de neuf en se disant: « si ça va pas, je le mettrai sur Vinted. »

    Réponse
    • Julie

      merci pour ton avis, contente d’avoir le point de vue « grossesse » qui est souvent pris comme excuse pour consommer aussi davantage…

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la Banana Letter

En vous inscrivant, vous recevrez la newsletter le dernier jour de chaque mois.

Avec un bilan du mois écoulé, un rattrapage des articles et quelques exclus !

À très vite, 

Julie

Merci de votre soutien ! Nous vous tiendrons informé·e des suites du projet par email !

Pin It on Pinterest

Share This