Mes tips pour travailler à la maison

Nov 11, 2020 | Vie pro | 2 commentaires

A 35 ans, j’ai bien plus souvent travaillé à la maison qu’en extérieur. 6 ans de thèse, un post-doctorat puis une reconversion pour écrire m’ont habitué à être seule à la maison pour travailler. C’est même quelque chose que j’ai eu beaucoup de mal à abandonner quand j’ai eu un job « classique » à l’extérieur. Les horaires imposés, le planning qu’on ne maitrise, les longues heures de transport…je pense qu’il est difficile de changer ses habitudes !

Cela ne signifie pas que c’est simple de travailler à la maison et 2020 aura eu « l’avantage » de montrer un peu du quotidien des milliers de freelance ou entrepreneurs qui bossent de chez eux. Et peut-être, je l’espère, casser un peu les préjugés liés à cette particularité.

Avec toutes ces années, j’ai trouvé une routine, des habitudes et des petites astuces qui facilitent mon quotidien. Comme je connais bien les risques et les travers quand on bosse depuis chez soi, je me dis que ça serait bien de vous les partager ici.

Les risques quand on bosse à domicile :

  • perdre le rythme de travail : avoir du mal à s’y mettre, s’éparpiller ou au contraire ne plus couper, empiéter sur sa vie perso. Sachant que les deux facettes peuvent se cumuler sur une même semaine !
  • « tourner dans son bocal » : j’appelle ça le syndrome du poisson rouge et les signes ne sont pas toujours évidents. Le fait de ne jamais sortir de chez soi et de ne pas avoir d’interactions sociales « enferment » beaucoup. La concentration devient difficile, l’humeur change, la déprime arrive parfois. Autre signe : ne plus supporter son poste de travail, le mur en face de soi ou la pièce dans laquelle on travaille.

Travailler à domicile nécessite, pour moi, deux choses :

  • apprendre à profiter des avantages : horaires, tenue, ambiance et organisation sont libres (plus ou moins pour les horaires évidemment).
  • bouger : se lever, sortir, respirer, se reposer. Il faut absolument éviter la position statique pendant plusieurs heures prolongées. Pour votre corps, votre dos, vos cervicales mais aussi pour votre esprit.

Enfin, de toutes petites choses améliorent le quotidien, rendent le travail plus agréable et permettent de supporter un peu cette période. Parce que personnellement, si je suis habituée à travailler à la maison, ça ne signifie pas que je suis confinée en temps normal. J’ai donc adaptée quelques conseils ci-dessous à la période actuelle pour vous donner des idées…avant de devenir un poisson rouge.

C’est marrant de vous écrire ça parce que j’ai toujours été une « nomade » du boulot ! J’écris partout, dans toutes les positions et j’ai longtemps souhaité ne plus avoir de bureau chez moi. J’ai eu un bureau pendant mes 6 ans de thèse, dans ma chambre puis dans mon salon. Que je me suis empressée d’enlever dès la soutenance ! Pourtant, quelques temps après ma reconversion, j’ai compris qu’il me fallait un espace de travail et qu’il était bon de se l’approprier.

#1 Soigner son environnement de travail

Ce n’est pas toujours évident en fonction de votre lieu d’habitation, j’ai longtemps partagé mon bureau avec les jeux des enfants. Mais si vous pouvez, essayer de vous trouver un espace, même petit pour y mettre une petite table.

S’approprier son lieu de travail est aussi important. Comme au bureau où l’on amène parfois plantes, photos ou autres gris-gris, il faut recréer un espace qui vous apaise. Et si vous avez un métier créatif, un espace qui vous inspire. Des photos, des images, une boîte de chewing-gum, une plante, peu importe !

Sur mon bureau, on trouve : un panneau avec mes aquarelles et des souvenirs accrochés. Un vase avec des fleurs, une bougie, un grand pot avec des crayons (#passionpapeterie), de l’huile essentielle de Petit grain bigardier que je respire quand le stress me submerge, un élastique à cheveux, des livres que j’aime… Bref c’est mon univers ❤

#2 Faire attention à son corps

Nous ne sommes pas fait pour être sédentaire, assis derrière un écran toute la journée. J’ai des tonnes de soucis au dos, cervicales ou aux mains en raison de mon job. Parce que ma position n’est pas toujours bonne mais surtout parce que je ne bouge pas assez !

  • vérifier la hauteur de votre bureau, il doit être assez haut pour vous permettre de poser vos coudes et avants-bras.
  • vérifier votre écran et votre souris : l’écran à hauteur des yeux vous changera la vie, un vrai clavier et une souris joystick aussi si vous pouvez.
  • avoir la bonne chaise : travaillez sur une chaise de bureau adaptée, un tabouret pour replier vos jambes, un ballon pour quelques heures.

Et surtout, étirez-vous, marchez, changez de position régulièrement… bref faites marcher tous les muscles que le travail assis ne permet pas.

#3 Faire des pauses (des vraies)

Paradoxalement, on pense souvent que les gens qui bossent chez eux ont plein de temps libre pour aller boire un café ou faire le ménage. C’est un vrai mythe, notamment si vous travaillez à votre compte !

Pour ceux qui découvrent le télétravail cette année, vous serez parfois tenter de faire TOUT sauf travailler : ranger, faire à manger, regarder la télé… C’est un piège un peu plus simple à résoudre en vous fixant une plage horaire de boulot. Perso, je commence souvent à bosser tôt mais c’est 9h le max dans ma tête, comme ça si j’ai envie de faire autre chose avant 9h, c’est okay. Idem le midi, je m’arrête max vers 12h30, jusqu’à 14h. Parfois je mange en bossant, parfois j’oublie de manger mais finalement je vis mieux ma journée quand je respecte ça.

Le plus important (et le plus difficile) est bien de faire des vraies pauses et de sortir de chez vous ! C’est un cran de plus dans la complexité avec le confinement. Je travaille chez moi et j’adore être seule mais j’ai toujours eu l’habitude de sortir plusieurs fois par semaine pour m’aérer, voir du monde, bouger… Faites attention à vous si vous habitez seuls et que vous vous retrouvez confinés 24/24. Utilisez la possibilité de sortir 1h dans la journée pour marcher, continuer à aller faire quelques courses chez vos commerçants sans tout passer par le drive et user des appels aux collègues et proches. Et petit conseil pour les proches de personnes qui travaillent à la maison (avant ou après confinement) : prenez de leurs nouvelles ! De vraies nouvelles, pas un passage sur les réseaux sociaux pour voir si ça va…

Aujourd’hui, je me force à sortir sur mon balcon souvent, à jardiner, à aller chercher ma fille en vélo. J’appelle plus souvent ma famille et j’essaye de ne pas oublier à appeler mes copines (moi et le téléphone, c’est complique ^^).

#4 Tips pour améliorer votre journée

Ce sont mes tips, à vous d’adapter évidemment mais pour lire pas mal de conseils sur le travail à la maison, ils concernent beaucoup de personnes !

  • se réchauffer : chaussettes, chaussons pour vos pieds et pull/gilet voir écharpe pour votre cou. Le travail statique refroidi les extrémités et avoir froid consomme de l’énergie dont vous avez besoin pour travailler. *Tips spécial confinement : trouvez une tenue cool et chaude pour bosser à la maison, histoire de ne pas avoir l’impression d’être en pyjama tous les jours !
  • boire de l’eau et de tisanes : gardez une gourde sur votre bureau, en travaillant à la maison, on oublie souvent de boire. Et testez des tisanes pour apaiser les envies de grignoter, fréquentes à la maison !
  • trouver une ambiance sonore : c’est assez perso mais rare sont les personnes qui aiment le silence complet. Et en appart, il faut rajouter le bruit des voisins qu’il faudra peut-être couvrir ! Je travaille toujours en musique, du matin ou soir, et bien souvent avec les écouteurs pour me mettre dans ma bulle. A force, je sais quelle playlist mettre, douce ou rythmée. Vous pouvez aussi trouver des playlists d’ambiance (ou Ambiance Mixer) si vous souhaitez un fond sonore plus sobre.
  • ranger son bureau : je me force maintenant à le ranger rapidement chaque matin (je travaille souvent tard le soir donc je ne le fais pas à ce moment là!) et à faire un plus gros rangement le weekend. C’est pas forcément ma tâche préférée mais ça change tout mon état d’esprit !
  • couper le téléphone : s’éloigner des sollicitations est primordial, surtout vu que je travaille en partie dessus. J’ai installé la prise pour recharger mon téléphone loin de mon bureau et je le branche quand j’ai besoin de me concentrer sur mon boulot. Je ne réponds pas au tel ni ne regarde les RS avant d’avoir fini ma tâche.
  • avoir un projet/un loisir accessible : pour sortir de ma routine travail, je me force à peindre presque tous les jours et surtout à jardiner. Mais ça peut être du yoga, un DIY à faire, une playlist à créer, des photos à trier, un puzzle, bref tout ce qui peut vous occuper sur un petit moment mais régulièrement ! L’idée est d’avoir quelque chose à faire pendant 30 min minimum, facilement et à n’importe quel moment de la journée.

Prenez soin de vous !

Sur le même thème…

Un Noël écolo – Le livre

Un Noël écolo – Le livre

De l'idée au blog Santa is green Fan de Noël devant l'éternel, j'ai toujours droit à de nombreuses remarques à l'approche des fêtes en raison de mon engagement écologique. Noël est synonyme de surconsommation et le Père Noël est une invention de Coca-Cola. Il est pour...

lire plus
4 habitudes d’écriture

4 habitudes d’écriture

Vous le savez sans doute, désormais j'écris. Des livres, des chroniques, des articles...bref j'aligne des mots.  On pense souvent qu'il suffit d'ouvrir un fichier vierge et de commencer à écrire alors que la plupart du temps, il y a des rituels, des habitudes...

lire plus
L’organisation

L’organisation

Ah le travail à la maison...! Cette ambivalence entre le sentiment de liberté et celui de ne jamais arriver à s'organiser.  J'adore travailler chez moi, ayant fait des études longues, j'ai pris l'habitude de travailler à mon rythme, de suivre mon inspiration et...

lire plus

2 Commentaires

  1. Margaux

    Super article ! je me reconnais et je voudrais partager 2 petits tips dont un qui s’appelle la méthode Pomodoro. Cette méthode consiste à travaillé 20 minutes sans interruption ( portable , boite mail en mode avion ), prendre ensuite 3 ou 5 minutes de pause et de recommencer . Ainsi votre production est boostée.
    Mon 2e conseille est de ne pas s’énerver en cas de blocage, non-résolution d’un problème ect … Une petite balade ou une pause de 15 minutes sera la bienvenue pour vous aérer la tête et souvent la solution se trouve plus facilement ensuite.
    ( en tout cas sur moi, ça fonctionne ).
    J’en profite pour vous dire que j’adore votre façon d’écrire, naturelle et spontanée ; )

    Réponse
  2. Sophie

    Merci pour tous ces conseils plein de bon sens mais pas toujours appliqués 😉

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la Banana Letter

En vous inscrivant, vous recevrez la newsletter le dernier jour de chaque mois.

Avec un bilan du mois écoulé, un rattrapage des articles et quelques exclus !

À très vite, 

Julie

Merci de votre soutien ! Nous vous tiendrons informé·e des suites du projet par email !

Pin It on Pinterest

Share This