#chroniquebanana

Instagram est un réseau social éphémère où les écrits disparaissent rapidement. C’est pourtant un format que j’aime explorer pour développer une réflexion sur un sujet précis. 

J’ai souhaité les réunir sous le #chroniquebanana et vous permettre d’y accéder depuis le blog à tout moment.

REVENIR AUX CHRONIQUES

Mes conditions d’utilisation d’Instagram 📲

Après 3 ans de ce compte, mon utilisation d’Instagram a beaucoup évolué. Parce que vous êtes de + en + nombreux ici, parce que j’ai aussi beaucoup évolué en 3 ans et parce que notre utilisation de ce réseau n’est plus la même.
Je ne suis toujours pas « instagrammeuse » ou « influenceuse » mais j’accepte complètement tout ce qui va avec le fait d’avoir un compte public a 18k (ce qui reste bébé micro dans le monde d’Instagram, rappelons-le).
Mais depuis quelques mois, j’avais un peu perdu mon énergie par ici. Les causes sont multiples, il serait trop long de les énumérer. Par contre, j’ai beaucoup réfléchi à ce que je voulais « être » sur Instagram, au sens que je donne à ce compte et à comment garder l’énergie qui m’anime si souvent.
Vous trouverez mes « règles d’utilisation d’Instgram » en storie (enregistrées à la Une).
Mon compte, c’est ma maison. Vous n’êtes pas mes clients, vous êtes dès visiteurs. J’espère de tout cœur que chaque visite peut vous apprendre des choses, vous inspirer, vous faire sourire, rire ou vous motiver. Mais, ce n’est qu’un compte Instagram, une infime partie de ma vie et de qui je suis. Ce n’est pas un exemple de vie, des principes à suivre aveuglément ou une perfection à atteindre.
Je parle d’écologie mais je ne détiens pas la vérité en écologie. Je suis responsable de mes écrits mais pas de vos décisions. Je suis présente pour vous mais je ne suis pas un moteur de recherche robotisé. Je parle avec ma seule voix, en fonction de mes propres déterminismes sociaux qui ne sont pas les mêmes que les vôtres. J’accepte la critique mais je ne peux perdre mon énergie à convaincre tout le monde. Je ne vous dois rien, à part le fait d’être honnête, sincère et consciente que mes mots sont lus par beaucoup.
Je sais où je suis utile et où je ne peux pas l’être. Parfois, on doit juste admettre qu’on ne peut pas communiquer avec certaines personnes, qu’on ne trouve pas la porte d’entrée de sa maison.
❤️Je ne suis qu’une maison dans laquelle vous passez souvent en coup de vent. Je ne peux qu’essayer de vous la rendre la plus agréable possible pour votre passage ❤️

Pour le voir sur Instagram : Clique ICI

Soutenez le lancement de Òrt Magazine

En vous inscrivant, vous recevrez la newsletter de Òrt Magazine pour avoir toutes les nouvelles du magazine !

Le numéro est actuellement en précommande sur KissKissBankBank.

Merci à vous !! ;)

Merci de votre soutien ! Nous vous tiendrons informé·e des suites du projet par email !

Pin It on Pinterest