Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Visage

  • Démaquillage à l'huile

    Pin it! Imprimer

    IMG_3628.JPG

    De retour des vacances sans wifi, j'ai beaucoup de retard de publications ! N'oubliez pas que vous pouvez me suivre sur instragram (banana_blog), en général, je suis plus active dans ces moments un peu compliqués où je ne peux pas publier ici.

    Pour la reprise, je voudrais aborder le sujet du démaquillage à l'huile. Je vous en ai déjà parlé dans ma routine démaquillage et vous trouverez beaucoup d'articles à ce sujet sur les blogs.

    Je voulais juste reprendre les basics du démaquillage à l'huile et surtout aborder la question de l'huile de coco. 

    Se démaquiller à l'huile a l'avantage d'utiliser du "gras" pour dissoudre du "gras" et donc le maquillage, même waterproof. L'huile permet aussi de ne pas décaper la peau et donc de ne pas la fragiliser. 

    En règle générale, on hésite à utiliser l'huile quand on a la peau mixte, grasse ou à imperfections, craignant de se rajouter encore plus de problème. C'est un peu une idée reçue, l'huile ne viendra pas graisser votre peau ni vous rajouter des boutons. 

    Mais cela ne veut pas dire que vous pouvez vous démaquiller n'importe comment, ni avec n'importe quelle huile !

    Règle n°1 - L'huile tu enlèveras avec un coton/gant/serviette

    Pour se démaquiller à l'huile rien de plus simple : pas besoin d'humidifier la peau, il suffit d'appliquer une grosse noix d'huile dans le creux de la main, de la répartir sur vos deux et on masse son visage. Pas besoin de frotter comme une dingue, le massage doit être agréable ! Pour bien enlever le mascara, on frotte les cils entre deux doigts en les faisant rouler. 

    Pour rincer, il ne suffit pas d'asperger le visage d'eau, si vous avez déjà fait une vinaigrette, vous voyez bien que l'huile ne se mélange pas à l'eau ! Il vaut mieux prendre un coton lavable, un gant de toilette ou une petite serviette, de la passer sous l'eau tiède avant d'enlever l'huile (et le maquillage avec) de votre visage. Là encore, ne frottez pas comme une acharnée, on passe d-é-l-i-c-a-t-e-m-e-n-t le coton sur le visage ! Vous pouvez la repasser plusieurs fois sous l'eau pour vous assurer que tout le maquillage part bien ! 

    Règle n°2 - Nettoyer ta peau après, tu feras

    Et oui, le démaquillage à l'huile seul est un peu une hérésie, surtout si vous avez une peau à imperfections. Le coton lavable et l'eau vous permettront d'enlever tout le maquillage et la plus grosse partie de l'huile MAIS il reste toujours des traces d'huile mélangée à votre maquillage. S'arrêter là, c'est prendre le risque de boucher vos pores et de voir apparaître boutons, teint terne ou rougeurs. 

    Du coup, on passe toujours par l'étape nettoyage après le démaquillage à l'huile : un gel nettoyant, un savon, etc. à vous de trouver ce qui convient à votre peau. Sachez que le plus doux restera évidemment un savon saponifié à froid, spécialement conçu pour votre type de peau (le Macadamia/Aloé Vera du Moly est parfait pour les peaux mixtes!). Et petit conseil, n'hésitez pas à varier en fonction de l'état de votre peau : parfois il lui faudra un savon très doux, parfois un savon plus nourrissant ou permettant de traiter les imperfections. 

    Et là encore, pas besoin d'insister ou de frotter, on passe seulement un peu de savon et d'eau sur le visage et on rince. 

    Si vous avez la peau sensible ou si vous habitez une région où l'eau est très calcaire, n'oubliez de passer un peu d'eau florale ou de lotion pour enlever le calcaire de l'eau et ainsi éviter la peau qui tire. 

    Règle n°3 - Ton huile, avec soin tu choisiras

    On en vient au nerf de la guerre : avec quelle huile se démaquiller ? 

    Déjà, vous avez le choix entre une huile démaquillante du commerce ou une huile végétale brute.

    Les deux sont très bien mais faites bien attention à la composition des huiles démaquillantes sur le marché. En règle générale, ça vous coûtera moins chère une huile toute faite et elle se rincera plus facilement. C'est un bon premier pas si vous commencez dans le démaquillage à l'huile. 

    Ma préférée : l'huile lactée démaquillante de Melvita

    Si vous préférez utiliser une huile végétale brute, attention à votre choix et à la texture de l'huile. Certaines sont très épaisses (huile de ricin par exemple), d'autres trop liquides.

    Et c'est là que je veux en venir avec cet article : attention à l'huile de coco ! Une grande majorité des articles que je vois passer vantent les mérites de cette huile pour le démaquillage. Si j'aime beaucoup l'huile de coco pour hydrater ma peau, mes cheveux ou pour la cuisine, elle ne passe pas par mon visage ! Pourquoi donc ? Elle est comédogène mon ptit poulet ! Ca signifie qu'elle aura tendance à favoriser l'apparition de "comédons" donc de points noirs, voir de petits boutons sous la peau. 

    C'est donc, pour moi, l'erreur classique que l'on fait. Penser que l'aspect "multifacette" de l'huile de coco l'a rend parfaite pour le démaquillage. Clairement si vous avez une peau mixte, grasse ou sujette aux imperfections, ce n'est pas le cas ! Si vous y tenez vraiment, il faudra être nickel sur le nettoyage de votre peau pour s'assurer qu'il n'en reste plus sur votre peau. 

    Mais si vous voulez faire plus simple, troquez l'huile de coco pour l'huile de jojoba, d'avocat, de noisette...

    Et le must du must ? Faire votre propre mélange d'huile pour le démaquillage. A force d'utiliser des huiles végétales, vous apprendrez à connaître celles qui réussissent à votre peau, que vous tolérez bien et que vous aimez utiliser. Rien ne vous empêche de faire votre propre mélange !

    Un mélange que j'aime : 1/3 d'huile de jojoba, 1/3 d'huile de ricin, 1/3 d'huile d'avocat. Mais c'est déclinable à l'infini, suivant votre type de peau et vos besoins.

    On récapitule...

    On choisit une huile végétale en fonction de sa peau (pour voir les indices de comédogénécité), on la masse doucement sur le visage, on rince plusieurs fois avec un coton ou une serviette humidifiée et on nettoie avec un savon doux ! La peau est démaquillée, propre et prête à recevoir un soin ou respirer un peu toute nue ♥

     

  • Entretien des cotons lavables

    Pin it! Imprimer

    cotons lavables,démaquillage,entretien,percarbonate

    Un petit article pour compléter celui sur le "Mode d'emploi : les cotons lavables". J'utilise les cotons lavables depuis plus d'un an et j'en suis toujours ravie. Pour rappel, j'utilise ceux en coton et ceux à l'eucalyptus. Ils me servent pour mon démaquillage à l'huile, pour passer de l'eau florale, pour nettoyer le visage de ma fille... Les seuls cotons jetables que je garde sont pour enlever le vernis à ongles et pour nettoyer les bobos. Mais en plus d'un an, j'ai du acheter deux paquets seulement !

    Aujourd'hui, je voulais vous parler un peu de l'entretien des cotons lavables. Dans mon article précédent, je vous avez donné quelques astuces pour les laver mais j'ai depuis compléter ma routine "lavage". Comme je vois beaucoup de commentaires pour savoir comment les garder blancs et propres, un petit complément s'impose !

    Les cotons lavables ont vocation à durer longtemps, il serait dommage d'en racheter parce que les vôtres deviennent gris ou tachés. 

    Au quotidien

    cotons lavables,démaquillage,entretien,percarbonate

    Dans ma salle de bain, j'ai un pot avec tous mes cotons propres et un pot où je dépose ceux qui viennent d'être utilisés. Ca me permet d'attendre d'en avoir plusieurs à passer en machine et de ne pas les perdre. 

    Quand j'ai fini d'en utiliser un, je le frotte un peu avec mon savon sous l'eau pour faire partir le plus gros des traces de maquillage. Mais il m'arrive d'avoir un peu la flemme et pas de panique, tout partira très bien après en suivant quelques petits conseils. Pour info, j'utilise de la BB crème, peu de fards à paupières mais du mascara waterproof, et tout part sans soucis. 

    Au moment de les laver en machine

    cotons lavables, démaquillage, entretien, percarbonate

    Quand j'arrive à une dizaine de cotons, je les lave en machine !

    Si besoin, et surtout s'il reste des traces de maquillage, je les frotte avec un peu d'eau et de savon de marseille (le blanc). Les traces partent toutes sans problème. Il m'arrive de les laisser tremper une petite heure dans cette eau savonneuse avant de les mettre en machine quand je veux bien faire partir toutes les traces. 

    Ensuite, je les place dans un filet pour ne pas les perdre, et je les lave avec ma lessive habituelle à 40°C en cycle court (avec d'autres vêtements blancs de ma fille par exemple). 

    Je les sors immédiatement, je les laisse sécher sur l'étendoir mais ils sont généralement secs très rapidement. Et je les range dans leur petit pot !

    Pour raviver le blanc : le percarbonate de sodium

    cotons lavables, démaquillage, entretien, percarbonate

    Une fois par mois en général, je leur fais prendre un bain de percarbonate de soude afin de les garder bien blanc. J'ai testé toutes les astuces pour raviver le blanc (le citron, le bicarbonate, faire bouillir...) et rien n'est aussi efficace (et facile) que le percarbonate !

    Dans une bassine d'eau, j'ajoute environ 2 cuillères à soupe de percarbonate et je laisse tremper une nuit. 

    Le lendemain, je les passe en machine en ajoutant une cuillère à soupe de percarbonate sur la lessive, toujours à 40°C. Ils ressortent parfaitement blancs. 

    Astuce : si vous trouvez que malgré tout ça, vos cotons nettoient moins bien, il peut être nécessaire de les passer une fois à plus haute température (60°C) ou éventuellement de les faire bouillir quelques instants. Il se peut qu'il garde l'huile de votre démaquillage et j'encrasse au fur et à mesure.

    Pour info, le percarbonate peut vous servir pour tous les autres vêtements blancs ou même pour détacher d'autres couleurs. Vous pouvez très bien choisir d'en ajouter un peu à votre machine à chaque fois que vous les laver mais je préfère le faire ponctuellement pour économiser le percarbonate ! 

    Pour des cotons doux : on frotte !

    cotons lavables,démaquillage,entretien,percarbonate

    Les cotons lavables, c'est comme les serviettes de toilette, ça peut devenir un peu rêches à force des lavages. Vous pouvez opter pour un passage au sèche-linge pour les adoucir mais, d'une part, je n'en ai pas, et d'autre part, je trouve ça dommage d'utiliser autant d'énergie pour les rendre doux. 

    Alors qu'un simple petit geste change tout pour la douceur de vos cotons : une fois secs sur votre étendoir, juste avant de les ranger, il suffit de les frotter les uns sur les autres pour assouplir la fibre ! Exactement comme une serviette qui devient moins rêche au fur et à mesure qu'on l'utilise, sauf que vu leurs petites tailles, c'est bien plus rapide ! 

    Et bien sûr, tout ça est valable chez moi, en voyage, vous pouvez très bien laver vos cotons à la main avec du savon de Marseille. Il suffira de leur donner un bon bain en rentrant pour ôter toutes traces éventuelles d'huile ou de maquillage. 

    Pour plus d'infos sur le choix ou l'utilisation des cotons, n'hésitez pas à aller voir mon premier article

  • Routine soins Hiver 2017

    Pin it! Imprimer

    unnamed.jpg

    En photo, tout ce que j'utilise quotidiennement : mon élixir visage, gel d'aloé vera, mélange aux huiles pour le démaquillage, eau florale, savon SAF et la nouveauté, la lotion Indemne.

    Comme je suis en retard pour cet article ! Après ma lessive maison, c'est le sujet qui me vaut le plus de mails ou de commentaires !

    Avant-propos : pour situer, j'ai la peau mixte à tendance déshydratée et surtout à imperfections (#mercileshormones). Je dois donc lutter à la fois contre la déshydratation (et les ridules, ne nous voilons pas la face, on a plus 20 ans chez Banana Pancakes!) et contre les imperfections.

    Je vous ferais un article spécial acné & co prochainement mais je voulais vous donner quelques conseils avant de vous décrire ce qui fonctionne sur moi.

    Avant toutes choses, ne cherchez pas le produit miracle. Aucune crème ne pourra faire disparaître entièrement vos imperfections. Il y'a des choses qui aident, qui diminuent mais rien de miraculeux. Si votre acné est vraiment sévère et si vous avez déjà tenté pleins de choses, c'est la case dermato qu'il faudra tenter. 

    Mais dans tous les cas, une routine naturelle et surtout une certaine bienveillance avec votre peau doit pouvoir améliorer les choses. En matière d'acné, less is more. On a encore trop tendance à trop stimuler la peau pour faire disparaître ce qui nous complexe. Soyez patientes et attentives aux réactions de votre peau. Si besoin, notez chaque jour pendant un mois, ce que vous mangez et les soins que vous faites pour pouvoir voir ce qui a un impact sur vous.

    Des petits conseils qui fonctionnent bien sur le long terme :

    • optez pour la routine la plus simple possible et utilisez en majorité des produits "bruts" qui n'auront pas d'ingrédients susceptibles de l'agresser. 
    • soyez régulière dans votre routine tout en étant à l'écoute de votre peau. Parfois elle a besoin d'être plus hydratée, parfois un gommage lui fera du bien. L'idée est d'avoir une routine de base à tester plusieurs semaines avec quelques "plus" pour les besoins : une autre huile plus nourrissante, une huile essentielle pour les boutons à abattre, un gommage ou autre. Autre chose, faites un break dans le maquillage une fois par semaine.
    • ne minimisez pas votre mode de vie. L'alimentation joue un rôle important dans la qualité de la peau, essayez de repérer ce que votre peau n'apprécie pas (souvent les produits laitiers, le sucre ou l'alcool). Mais le sommeil et le stress sont importants aussi. Je réagis par exemple beaucoup au stress et cela se voit tout de suite sur ma peau. Enfin, n'oubliez pas de laver très régulièrement votre taie d'oreiller, vos écharpes, vos pinceaux de maquillage, de désinfecter votre téléphone…et de bien nettoyer vos mains avant de toucher votre visage. Je pourrais aussi rajouter que si vous avez +20 ans, il y a de forts risques pour que votre acné soit en lien avec vos hormones et qu'il n'est jamais inutile d'en parler à son gynéco ;)

    Si vous débutez, je ne peux que vous conseillez le livre Secrets d'une peau nette de Elodie-joy Jaubert, le meilleur investissement pour les peaux à problèmes. Finalement, je me rend compte que j'applique déjà la majorité de ses conseils mais j'ai quand même appris quelques petites choses bien utiles au quotidien !

    Voilà pour l'aparté "glamour" ! Pour ma part, j'ai l'impression de lutter continuellement contre mes imperfections mais je commence à mieux cerner ce que ma peau aime ou pas. Malheureusement, le stress ou les hormones ne sont pas des choses faciles à résoudre. Néanmoins, plus je suis régulière dans ma routine, plus elle me le rend bien. J'espère qu'on sera un peu plus copines en 2017 !

    Place à ma routine ! J'ai essayé d'être la plus complète possible. J'ai une routine de base à laquelle se rattache quelques "plus" que je vous développe à la fin. N'hésitez pas à me poser vos questions si besoin!

    Le matin

    Pas de nettoyage ni d'eau le matin, j'essaye d'être sympa avec ma peau. Je passe seulement un peu de spray d'eau florale, si besoin avec un coton lavable. J'alterne entre eau floral de menthe poivrée, de lavande ou de thé blanc. 

    Je passe ensuite au contour des yeux : une goutte d'huile végétale "riche" type argan ou avocat que je masse doucement sous l'oeil. Si je me maquille les yeux, je dépose aussi un peu de gel d'aloé vera sur les paupières, ça fixe un peu les fards. 

    Pour le visage, j'utilise mon élixir dont je vous ai déjà parlé. Je l'applique toujours sur le visage "humide", je repasse donc un pschit d'eau florale sans essuyer. Les huiles végétales sont mieux "absorbée" par la peau humide que sèche.

    unnamed-1.jpg

    Je prends donc quelques gouttes de mon élixir dans ma main auxquelles j'ajoute une noisette d'aloé vera. Je mélange entre mes paumes et j'applique en massant le visage. Je masse toujours du centre du visage, vers l'extérieur puis en descendant vers le cou. Une sorte de massage lymphatique qui m'épate toujours de ses effets bénéfiques !

    Point élixir : je vous ai détaillé ma recette dans cet article. Mon petit flacon a duré environ 4/5 mois et j'en ai refait en changeant un peu la composition. Je ne peux pas vraiment vous conseillez un mélange, tout dépend de votre peau. Il faudra commencer par deux huiles végétales en fonction des besoins puis petit à petit vous saurez ce qui fonctionne pour vous !

    Je passe ensuite au maquillage. Je n'ai aucun problème pour me maquiller après les huiles. L'aloé vera a un effet fixant et le fait de masser les huiles sur peau humide fait que ma peau l'absorbe très bien. Mais attention à ne pas en mettre des tonnes ! 

    Le soir 

    Je vous ai déjà détaillé ma routine démaquillage dans cet article. La grande nouveauté, c'est que j'ai arrêté l'huile de coco puisque figurez-vous qu'elle est comédogène! Je vous renvoie à l'article de Naturellement Lyla pour vérifier les indices des huiles que vous utilisez. Elle reste souvent bien tolérée mais j'ai fait le test quelques jours cet été et effectivement, ma peau apprécie davantage de s'en passer. 

    unnamed-3.jpg

    Je continue donc à me démaquiller à l'huile végétale, soit de l'huile de jojoba uniquement, soit mon mélange d'huiles végétale pour le démaquillage : huile de jojoba, huile de tamanu et huile de ricin. Je rince avec un coton lavable en le passant plusieurs fois sous l'eau tiède pour bien retirer le maquillage. Je nettoie ensuite avec mon savon saponifié à froid. Si ma peau est vraiment pas au top, je prend ma brosse Doux Good avec un gel nettoyant  (j'aime celui de Sanoflore) mais c'est de plus en plus rare. 

    Bien sûr, je ne me suis pas maquillée, j'évite l'eau et je n'utilise qu'une eau florale et un coton lavable. 

    Ensuite, je répète les mêmes soins que le matin avec mon élixir visage et aloé vera, je saute juste l'étape contours de yeux (par flemme, pas par principe!!). En ce moment, je teste la lotion de chez Indemne "Déboutonnez moi" que j'applique comme un sérum, avant mes huiles ou même seul si ma peau n'est pas trop déshydratée. Je n'ai pas encore beaucoup de recul mais pour l'instant, ma peau semble l'apprécier !

    unnamed-2.jpg

    Les plus…ou les moins

    Un peu en vrac, voici les petites choses que je fais en plus ou en moins suivant l'état de ma peau. 

    J'ai arrêté les masques à l'argile et finalement ma peau semble apprécier. Par contre, je fais un gommage au marc de café maximum une à deux fois par mois, quand ma peau est très terne. J'enchaine généralement avec un masque au miel (uniquement du miel) que je laisse poser quelques minutes, peau de bébé garantie ! 

    Et j'ai un nouveau geste que ma peau a l'air d'apprécier : les bains de vapeur. Environ une fois par semaine, généralement le jour où je ne me maquille pas, je fais un bain de vapeur. De l'eau chaude, parfois un peu d'huiles essentielles dedans et on laisse agir sous un torchon. Ensuite je nettoie bien ma peau (évitez le gommage ensuite, tous vos pores sont ouverts !) et un bon massage avec mon élixir. 

    Il arrive qu'il fasse très froid ou que ma peau tire particulièrement, dans ce cas là, généralement, j'ajoute quelques gouttes d'une huile végétale plus "riche" comme l'argan dans mon élixir. 

    Et en période "code rouge" où les imperfections pointent leur nez, je ne change pas grand chose mais j'essaye d'éviter au maximum l'eau, de bien me démaquiller et de faire un bain de vapeur. Le soir, je n'applique que de l'huile de ricin ou de tamanu (aux vertus cicatrisantes) avec une ou deux gouttes d'huiles essentielles de lavande, de géranium ou de manuka. Et je change ma taie d'oreiller tous les deux jours ! C'est bête mais ça évite d'entretenir ses boutons ! 

    Ah, et oui, j'ai arrêté la CC cream d'Erborian que j'adore (malgré sa composition) mais que finalement ma peau tolérait mal. Je n'utilise quasiment plus que du maquillage minéral mais on reparlera vite! Et le dimanche, je limite le maquillage aux yeux ou lèvres pour laisser respirer ma peau. D'ailleurs, il m'arrive même de laisser ma peau "nue" sans aucun soin un soir de temps en temps. Il faut qu'elle apprenne à se défendre seule ^^

    Voilà pour l'essentiel ! J'espère avoir été complète, n'hésitez pas si besoin. Mais n'oubliez pas qu'une routine, c'est long à trouver, il faut du temps pour voir l'effet sur la peau et en cas d'acné, il y a beaucoup d'autres paramètres à prendre en compte. Néanmoins, une routine simple, peu agressive et avec le minimum de produits transformés, c'est déjà une excellente base !

  • Elixir d'huiles pour visage

    Pin it! Imprimer

    .jpg

    Oui bon, élixir...c'était plus classe que "mélange d'huiles végétales et d'huiles essentielles pour le visage" ;)

    Si vous me suivez un peu sur instagram et sur snapchat, je vous avais montré une commande aromazone il y a quelques temps sans vous dire sa raison.

    Après 2 mois d'utilisation, je peux enfin vous faire une revue sur ce petit mélange maison pour le visage !

    J'ai toujours aimé les huiles végétales en guise de "crème de jour" sur le visage mais je n'avais jamais pensé à les mélanger ni à le préparer à l'avance. C'est à force de voir des mélanges et de me renseigner sur les meilleurs combinaisons pour mon type de peau que je me suis lancée.

    L'avantage d'un mélange huiles végétales/huiles essentielles : vous bénéficiez des propriétés de plusieurs huiles et vous gagnez du temps en ayant déjà tout préparer. Je vous donne la combinaison que j'utilise mais aussi quelques pistes pour d'autres mélanges en fonction de votre peau. N'hésitez pas à vous renseigner et à tester, on ne trouve pas forcément la combinaison parfaite au premier coup.

    L'inconvénient : il vous faut un contenant pour votre mélange et surtout un conservateur. Ce n'est pas un inconvénient insurmontable, j'ai trouvé un flacon pipette très pratique sur AromaZone et de la vitamine E en guise de conservateur.

    J'ai la peau grasse/mixte, je vais briller ? On pense souvent que les huiles végétales sont "grasses" et donc non indiquées pour les peaux grasses ou à problèmes. Il y a bien quelques huiles végétales à éviter, je vous donne la liste ensuite, mais en règle générale, ça ne sera que du bénéfice pour votre peau. Il est tout a fait possible de se maquiller ensuite.

    Si vous avez particulièrement peur ou s'il fait très chaud, je vous conseille d'ajouter une noisette d'aloé vera à votre huile avant de l'appliquer sur le visage, ça pénètrera plus rapidement.

    Quelles huiles végétales ?

    Si vous avez la peau sèche, toutes les huiles conviendront, même si certaines seront plus nourrissantes que d'autres.

    Par contre, pour les peaux mixtes, grasses ou acnéique, vous devez faire attention aux huiles comédogènes qui peuvent boucher les pores et empirer l'état de votre peau.

    Voici une petite liste non exhaustive des huiles végétales en fonction de votre peau :

    Peaux sèches à normales : toutes et en particulier l'argan, la rose musquée, la noix de macadamia, l'argousier...

    Peaux mixtes à acnéiques : le jojoba et la nigelle sont des valeurs sûres. Mais vous pouvez aussi utilisez l'avocat en cas de peaux mixtes puisqu'il hydrate très bien sans être comédogène, la noisette, d'argousier...

    Pour info, les plus comédogènes : germe de blé, bourrache, rose musquée...et coco ! Je reviendrais dessus mais j'ai changé d'huile végétale pour le démaquillage à cause de ça !

    Mon mélange : 10ml d'huile de jojoba, 10 ml d'huile d'argousier et 10ml d'huile de nigelle. Le jojoba est une bonne base, j'ai choisi la nigelle pour les problèmes de peaux et l'argousier pour l'hydratation. Vous pouvez choisir une autre huile en fonction de votre peau : avocat pour plus d'hydratation, noisette pour les pores dilatés, rose musqué pour les peaux matures...

    Quelles huiles essentielles ?

    L'ajout d'huiles essentielles est bien sûr facultative et dépend de votre tolérance aux HE. Faites toujours un essai avant et évitez les en cas de grossesse ou de peau très réactive.

    Pour les peaux à problèmes, c'est néanmoins très intéressant puisque cela permettra de traiter la peau chaque jour et rien ne vous empêche d'en ajouter une goutte supplémentaire en cas de problèmes ponctuels.

    Les plus classiques : tea-tree, lavande, géranium... mais aussi hélichryse pour les micro-kystes, ravintasra, manuka...

    Pour le dosage, pour 30ml d'huile végétale, 30 gouttes d'HE au total.

    Mon mélange : 10 gouttes de tea-tree, 10 gouttes de géranium, 10 gouttes de lavande fine.

    Et n'oubliez pas 10 gouttes de vitamine E pour la conservation !

    Utilisation

    J'applique environ deux pipettes de ce mélange matin et soir. J'ajoute parfois un peu d'aloé vera ou encore une goutte d'HE de manuka en période "compliquée" !

    Il est difficile de juger de son efficacité pendant l'été, le soleil ayant déjà tendance à assécher les boutons et à améliorer la peau (mais attention à l'effet rebond). Je me suis aussi très peu maquillée, ce que la peau apprécie toujours.

    Néanmoins, j'ai vraiment vu une amélioration et je suis conquise de sa facilité d'utilisation. C'est très agréable à appliquer, à masser la peau avec et je sens que ma peau apprécie. Rien de révolutionnaire, il faut souvent de nombreuses semaines avant de voir un bénéfice (que ce soit pour l'huile végétale mais aussi pour n'importe quelle crème!).

    Après deux mois d'utilisation, je le met un peu de côté car j'ai une crème à tester qui m'attend depuis quelques temps. Mais à part si elle est miraculeuse, je compte bien revenir à ce mélange pour l'hiver !

     

    Enregistrer

    elixir