Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vegan

  • T'es quoi toi ?

    Pin it! Imprimer

     

    végétarisme,zéro déchet,vegan,minimaliste,écologie,consommation 

    Qui dit début d'année, dit partir sur de bonnes bases…

    Que ce soit parce qu'on me le demande ou au contraire parce qu'on me le reproche, la question du "tu es quoi?" reviens souvent. Je me suis dis qu'un petit article serait bien utile pour vous expliquer un peu où je me situe et pourquoi parfois je n'entre pas dans certains débats. 

    Est-ce que je suis végétarienne ? Végane ? Zéro déchet ? Ecolo ? MinimalisteHippie mangeuse de pissenlit ? ^^

    En réalité, ce n'est pas une question que je me pose et j'ai bien du mal à me situer dans l'une ou l'autre des catégories. 

    Je ne suis pas végétarienne…mais je mange très peu de chair animale et peu de produits animaliers. 

    Je lutte régulièrement contre la consommation automatique de lait de vache…pourtant je mange du fromage.

    Je ne suis pas végane…mais je recherche souvent des produits cruelty free. 

    Je ne suis pas écolo…parce que je n'ai jamais voté écolo ? 

    Je ne suis pas minimaliste…mais je m'efforce de trier régulièrement chez moi et de m'interroger sur mes essentiels.

    Je ne suis pas zéro déchet…pourtant j'achète en majorité en vrac, j'ai diminué de moitié mes déchets recyclables et j'envisage de passer au lombricomposteur. 

    Je ne suis pas 100% bio mais j'y fais attention et j'achète en majorité local. 

    Je ne suis pas une hippie qui mange des pissenlits…mais je fais ma propre lessive et mes propres produits d'entretien ! Même que j'ai un gros bocal de quinoa chez moi ^^

    Je pourrais continuer longtemps comme ça !!

    Il me semble que soit on choisit une case et on s'y tient. Au risque d'être parfois incohérent et surtout de s'exposer aux critiques de ceux qui chercheront à vous prouver que vous n'êtes pas parfaits. 

    "T'es zéro déchet mais tu consommes du papier WC"

    "T'es végétarien mais tu bois le lait des vaches à steak"

    "T'es écolo mais tu prends l'avion"

    Soit on ne choisit pas. En tout cas, pas officiellement.

    Je ne me sens pas attaquée quand on me reproche de ne pas être "assez" parce que je ne cherche pas à être complètement l'un ou l'autre.

    J'aime la démarche des zéro déchets mais je préfère parfois acheter emballé et bio/local quand je ne trouve pas ; j'aime la démarche des véganes mais je ne veux pas arrêter de porter de la laine ; j'aime le végétarisme mais je ne ressens pas l'envie de sauter le pas ; j'aime la cosmétique naturelle mais je préfère le minimalisme aux "tambouilles" de tonnes de poudres et autres cires végétales ; etc.

    Donc oui, je suis loin d'être parfaite quand on se place sur une ligne de l'un ou l'autre des "courants". J'aime ceux qui sont à 100% dans leurs convictions et je m'en inspire régulièrement. Pourtant, je ne me retrouve pas entièrement dans ces termes. C'est comme dans tout, je n'ai pas envie "d'appartenir" à une étiquette. J'ai envie de pouvoir questionner et remettre en cause certains principes ou certaines pratiques. Montrer les incohérences et essayer de toujours de prôner la simplicité de choix. Je vis pleinement dans mon époque et en 2017, je comprends tout à fait qu'on ne puise se passer d'avion, de téléphone, de plastique et de pétrole. Pourtant, en 2017, il faut sérieusement commencer à penser autrement sa consommation d'avion, de téléphone, de plastique et de pétrole. 

    Finalement, pour moi, ce qui compte c'est d'être "conscient de son impact sur l'environnement". Peu importe si tu es végétarien ou zéro déchet ou rien de tout ça. Si on avait tous conscience que chaque action, chaque achat, ont un impact sur l'environnement (et sur notre santé qui en dépend), je trouve qu'on aurait pas vraiment besoin d'étiquette. 

    Ce n'est pas toujours simple, parfois je me fais des noeuds au cerveau pour savoir ce qu'il vaut mieux faire. Quand un choix s'offre à moi, je ne choisi pas en fonction de ce qui rentre dans une case. Mais il y a des choses que je privilégie : le local, l'impact sur la santé et l'utilité à long terme d'un achat. Et parfois mon choix n'est pas du tout zéro déchet ou végan sans que j'en fasse une maladie. 

    Tout ça n'aidera pas vraiment à me positionner ! Autant il assez simple de dire que je ne suis ni végétarienne ni végane, vu que cela correspond à une liste "d'interdits" que je ne respecte pas entièrement, autant j'ai plus de difficultés à me positionner sur le zéro déchet, le minimaliste, l'écologie…

    J'ai bien conscience que ça sonne comme une recherche d'excuses à ce que je ne fais pas assez. Mais ce n'est pas mon intention. Je voulais juste vous dire qu'on est pas obligé d'être l'un ou l'autre de ces "courants" pour en parler.  Je ne suis pas végétarienne mais j'ai beaucoup de choses à dire sur la consommation de viande et son impact sur l'environnement. Et je ne m'estime pas zéro déchet pourtant j'en applique quantité de principes.

    Bref, j'ai des convictions, comme beaucoup, mais elles n'entrent pas parfaitement dans les cases. Et parfois, je préfère remettre en cause certaines convictions quand j'estime qu'elles ne m'amènent pas vers le bon chemin ♡

    Et vous, vous êtes qui ? 

    végétarisme,zéro déchet,vegan,minimaliste,écologie,consommation

  • Un repas de Noël autrement

    Pin it! Imprimer

    repas de noël, veggie, vegan, végétarien

    Le repas de Noël pour moi c'est du saumon, de la dinde, des marrons, une bûche...bref, un Noël bien cliché !

    J'aime toujours autant ce repas mais je voulais aussi vous présenter des recettes qui changent pour un Noël un peu différent. Je ne suis pas végétarienne, je ne chasse pas particulièrement le gluten ou le sucre. Pourtant, j'essaye de consommer un peu mieux, plus en accord avec ma faim, mes besoins et mes principes. Je mange peu de viande mais je cherche encore comment bien équilibrer des repas végétariens. Je m'intéresse au sans-gluten pour son alternative plus digeste et les desserts moins sucrés sont toujours chouettes après un repas un peu lourd.

    Sans rentrer dans le débat viande-gluten-sucre-healthy ou autre, il y a pleins de recettes hyper gourmandes pour cuisiner autrement à Noël. Ça tombe bien, on a généralement plus de temps pour essayer de nouvelles choses ♡

    Voici un petit aperçu de recettes de Noël qui me tentent bien cette année, n'hésitez pas à me donner les vôtres!

    La bûche de Noël Vegan chez Antigone

    dsc05841.jpg

    Un pain d'épices Vegan chez 100% Végétal

    pain-épices.png

    Du chocolat cru chez Mango and Salt

    recette-chocolat-cru.jpg

    Butternut rôtie de Noël chez Jujube (testé à la maison et adoré!)

    butternut_rotie_noel12.jpg

    Soupe de potimarron au lait de coco chez Fraise et Basilic

    Soupe-de-potimarron.jpg

    Risotto de Quinoa, parmesan et châtaignes chez Pigut

    RisottoQuinoaFeteTiffinPIGUT-466x700.jpg

    Cookies canberries/chocolat sur Pause gourmande

    1+%281+sur+1%29.jpgb.jpg

    Des carottes glacées chez Jamie Oliver

    1344_1_1438704828.jpg

    Un velouté de patates douces chez Goumandiserie

    Velouté-patate-douce-e1441488275587.jpg

    Un joli gratin de pommes de terre rôties chez Joyously

    1-CrispyPotRoast.jpg

    Et si jamais tu manques vraiment d'inspirations, je te conseille vivement le blog 100% végétal où Marie Laforêt donne des tas de recettes chouettes et en a même fait un livre : Noël Vegan (qui beau beau beau!)

    noel-vegan3.png

     Et vous, c'est quoi votre menu de Noël ?

  • Une dose de végétarisme

    Pin it! Imprimer

    tumblr_lpfjbrq9271qmr1u6o1_r2_500.jpg

    Le végétarisme...lieu de tous les fantasmes, préjugés et manque de connaissance sur l'équilibre alimentaire.

    Un article du journal local de chez moi a annoncé hier que François Bayrou envisageait d'introduire un menu végétarien dans les cantines afin de résoudre autrement la problématique des régimes alimentaires spécifiques à certaines religions. Loin d'être adhérente à sa politique en générale, j'ai trouvé cette idée plutôt chouette, jusqu'à la lecture des commentaires. Au delà des commentaires débiles (le menu n'exclut en rien le menu classique toujours proposé), extrémistes (les partisans pour un menu imposé avec du porc...) et pro-politique (de toute façon il fait que de la m****), j'ai surtout été outré par la méconnaissance du végétarisme, sa logique, son quotidien et ses raisons.

    Je comptais faire ici un plaidoyer pro-végétarisme, bien que ne l'étant pas moi même, puis, une fois la colère passée, je me suis dis que je pouvais faire plus utile. Expliquer les raisons, déconstruire quelques préjugés et surtout aider ceux qui s'intéressent à diminuer ou même supprimer leur consommation de viande.

    Lire la suite