Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ménage

  • La recette de la lessive maison au savon de Marseille

    Pin it! Imprimer

    0731ec4411c8c4a479e4d9bb61315c8a.jpg

    Me revoilà avec la recette qui me vaut le plus de visite ici et sans aucun doute ce qui me vaut le plus de questions ou de remarques de votre part !

    Plus de trois ans après avoir commencer à vous parler de lessive au savon de Marseille, je suis ravie de l'écho que ma petite recette a eu et du nombre d'adeptes autour de moi. 

    Vous pouvez retrouver tous mes articles sur le sujet sur le blog :

    - la recette originale de lessive au savon de Marseille

    - mon bilan après 1 an d'utilisation

    - la FAQ avec toutes vos questions les plus fréquentes

    - un article pour apprendre à reconnaître un vrai savon de Marseille

    - un article sur la question de l'huile de palme dans les savons de Marseille

    Et comme je suis sympa, je vous ai fait un fichier un peu plus "joli" à conserver, imprimer ou à partager pour avoir la recette sous le coude !

    IMG_4552.JPG

    Pour télécharger le PDF de la recette de la lessive maison : c'est ici

    N'oubliez pas que j'ai déjà répondu à beaucoup de questions pratiques dans les différents articles ci-dessus mais je reste évidemment à votre disposition si vous avez des soucis !

  • Une corvée écolo #6 : Le petit coin

    Pin it! Imprimer

    16105758_1560719717279210_4891123121311760655_n.jpg

    On est bientôt à la fin des articles spécial corvée écolo dis donc !! 

    Retrouvez les épisodes précédents :

    Une corvée écolo #1 : les produits de base

    Une corvée écolo #2 : la lessive et l'assouplissant (mis à jour)

    Une corvée écolo #3 : les sprays nettoyants

    Une corvée écolo #4 : laver ses vitres

    Une corvée écolo #5 : nettoyer son sol

    En bonus : pourquoi il ne faut pas mélanger bicarbonate de soude et vinaigre blanc à l'avance épisode 1 et 2

    Aujourd'hui on s'attaque au top glamour : les toilettes, WC, le petit coin, bref l'endroit qu'on aimerait être auto-nettoyant et pourtant, vu ce qu'il s'y passe, il faut bien le nettoyer ^^

    Une petite remarque préliminaire : pour nettoyer les toilettes en elles-mêmes (là où on pose son petit derrière tu vois?), j'utilise les mêmes choses que le reste de la maison, à savoir mon spray nettoyant au vinaigre blanc. On oublie pas de nettoyer là où les petites mains se posent : la chasse d'eau, la poignée de la porte, l'interrupteur de lumière, etc...

    Mais alors, pour nettoyer là se passe le plus gros de l'activité (je sens que cet article va me plaire), il y a des solutions alternatives aux produits conventionnels. 

    Déjà, t'es gentil, tu me laisses cette bouteille de Javel (si besoin, va lire consoglobe). Ensuite, si tu es vraiment réfractaire aux produits ménagers maison, tu peux trouver un produit à la composition moins cracra pour l'eau dans laquelle tu vas le verser (et donc ta future consommation et celle des espèces vivantes). 

    J'aime particulièrement celui de chez Rainett, marque que j'affectionne dans toute sa gamme d'ailleurs !

    Option "sur le moment"

    Si vous vous êtes déjà lancé dans les produits ménagers maison, vous avez déjà de quoi nettoyer vos WC : le bicarbonate de soude et le vinaigre blanc. 

    Pour un nettoyage rapide : un peu de vinaigre blanc, on frotte et voilà ! 

    Pour un nettoyage plus poussé : on utilise justement la réaction bicarbonate/vinaigre dont je vous parle depuis longtemps. Il suffit de saupoudrer du bicarbonate de soude dans la cuvette et d'ajouter un peu de vinaigre blanc pur. Ca mousse, ça remonte, on frotter avec la brosse et c'est tout propre. 

    Bonus : si c'est vraiment cracra (je veux même pas savoir pourquoi!), n'hésitez pas à faire légèrement chauffer le vinaigre blanc. 

    Option "à l'avance"

    Pour ceux qui aiment avoir un produit de nettoyage plus régulier et déjà prêt, vous pouvez fabriquer vos propres pastilles WC. 

    L'acide citrique et le bicarbonate font un bon mélange à condition d'être en poudre bien sûr, sinon on repart sur la même problématique qu'avec le vinaigre blanc. Vous trouverez tout ça facilement en épicerie verte. 

    Attention quand vous manipulez l'acide citrique, je conseille de toujours porter des gants et de ne pas le laisser à portée des petites mains !

    Ingrédients :

    -1 verre de bicarbonate de soude

    -1/4 de verre d'acide citrique (en poudre hein !)

    -1 cuillère à soupe de savon liquide ou liquide vaisselle

    - facultatif : environ 10 gouttes d'huiles essentielles (tea-tree, eucalyptus...). 

    Dans un saladier, mélanger bicarbonate et acide citrique. Ajouter le savon liquide (et les HE si jamais) et mélanger. La texture doit ressembler au sable magique des enfants, c'est à dire légèrement sableuse et pouvant être compact quand on la presse. 

    Il suffit ensuite de déposer le mélange dans un moule à glaçons (ou assimilé) et de laisser sécher quelques heures. 

    Astuce : le mélange à tendance à légèrement "gonfler", il suffit d'appliquer un plateau avec du poids par dessus pour que tout le monde reste bien à sa place ! 

    A garder dans un bocal hermétique à côté des WC. 

    Utilisation : il suffit de plonger la pastille dans l'eau des toilettes, de laisser agir et de frotter éventuellement. 

    ⇒ Si vous avez d'anciennes traces de calcaires que vous n'arrivez pas à faire partir, il n'y a pas d'autres options que de vider l'eau des toilettes pour nettoyer la cuvette. 

    Le petit plus "et les odeurs alors ?"

    Ce n'est pas tout à fait le sujet mais tant qu'à faire : comment trouver une alternative aux désodorisants classiques ? 

    Ca mérite un article en lui même mais je vous donne quelques pistes

    - craquer une allumette : c'est tout bête mais ça fonctionne très bien ! 

    - utiliser un diffuseur d'huiles essentielles : j'utilise un galet de chez Natures et découvertes, il suffit d'y appliquer une ou deux gouttes d'huiles essentielles dessus. 

    - une coupelle avec du bicarbonate de soude et quelques gouttes d'huiles essentielles. 

    - une bougie non allumée qui sent "fort"  : certaines bougies embaument déjà une pièce sans être allumées, ça peut être intéressant de les stocker dans les WC ! 

    - bon et bien sûr, la bonne vieille technique de la fenêtre...! En faire un critère de choix pour un prochain déménagement. 

    Voilà pour la pièce la plus glamour de la maison ! Et vous c'est quoi votre technique ?

    51c08c0c801f1631bef524f004220255.jpg

  • Stop au mélange vinaigre blanc et bicarbonate de soude - épisode 2

    Pin it! Imprimer

     unnamed-1.jpg

    Sur un blog parfois, l'écho donné à certains articles nous dépassent. Chez moi, c'est clairement le cas de mon article sur le mélange bicarbonate de soude/vinaigre blanc.

    Cet article est de loin le plus lu et le plus commenté de mon blog, je le vois passé parfois sur les réseaux sociaux ou sur certains groupes facebook à tendance zéro déchet/écolo. J'en suis évidemment ravie, il m'a pris du temps et il m'a permis de comprendre que je faisais une erreur (et que j'avais raison de me poser des questions). 

    Pour revenir en arrière, et pour ceux qui ont la flemme de lire l'article initial, j'ai tenté d'expliquer que les recettes traditionnelles de spray nettoyants à base de vinaigre blanc et bicarbonate de soude faisaient une erreur : en raison de leur composition chimique, ces deux ingrédients mélangés à l'avance diminuent l'efficacité finale du produit. En effet, l'un ayant un ph acide et l'autre un ph basique, les mélanger à l'avance revient à neutraliser leur efficacité. Autrement dit, on utilise le vinaigre blanc essentiellement en raison de son ph acide et lui ajouter un ingrédient au ph basique diminue donc ce pourquoi vous l'utilisez. 

    Ma conclusion était la suivante : pour un spray nettoyant que vous fabriquez à l'avance, il est complètement inutile de mélanger les deux. Il vaut mieux garder uniquement le vinaigre blanc mélangé à de l'eau et utiliser à part le bicarbonate de soude quand on en a besoin. 

    Mais parfois, un article vous dépasse...et c'est donc des tonnes de commentaires (et de mails, et de messages privés...) 

    J'essaye de répondre au maximum de personnes mais malheureusement les mêmes questions reviennent sans cesse, sans avoir pris la peine de lire mes réponses...

    Voilà pourquoi, je me suis dis qu'un deuxième article serait bien plus efficace ! 

    Alors, le mélange bicarbonate de soude et vinaigre blanc, c'est inutile ??

    Je suis toujours persuadée que les recettes classiques de sprays nettoyants à base de vinaigre blanc ET de bicarbonate de soude sont erronées, et même potentiellement inefficaces.

    L'explication de cette erreur m'est inconnue, je suppose uniquement que l'effet chimique du mélange des deux (la mousse) a un effet psychologique fort sur le pouvoir nettoyant du produit et qu'ensuite tout le monde a repris plus ou moins la même recette sans sourciller, et moi la première ! 

    ⇒ Je n'ai pas les compétences (et l'envie) de me lancer dans des explications chimistes plus poussées, je ne répondrais donc pas aux commentaires très scientifiques à la suite de mon article (par contre, j'adore vous lire!!). J'aimerais seulement ajouter que la grande majorité des gens font leur mélange "à la louche" et qu'il est donc impossible de savoir dans quelle proportion, l'ajout du bicarbonate de soude a diminué l'acidité du vinaigre blanc. Pour moi, c'est du principe de précaution, comme on ne peut pas vérifier précisément, autant éviter de les mélanger ensemble. Je vous assure qu'un spray à base uniquement de vinaigre blanc est très efficace ! Et si jamais ça ne vous plaît pas, vous pouvez toujours faire un spray à base de savon noir. 

    >> Retrouvez mes recettes de sprays nettoyants

    Une confusion a été faite dans mon article et je me suis sans doute mal exprimée : l'inefficacité du mélange vinaigre blanc/bicarbonate de soude se situe dans la préparation à l'avance

    Bien évidemment, je ne remets pas en cause l'intérêt du mélange de ces deux ingrédients sur l'instant T : la mousse que cela provoque

    unnamed.jpg

    Si vous avez déjà mélangé ces deux ingrédients, vous avez sans doute remarqué qu'au contact du bicarbonate de soude, le vinaigre provoque de la mousse. C'est exactement cette réaction qui rendra ensuite votre produit moins efficace si vous le conservez mais qui a un intérêt sur le moment : le CO2 ainsi dégagé permet d'avoir une action principalement désincrustante, grâce aux milliers de petites bulles de CO2 qui vont s’attaquer aux résidus tenaces. 

    On retrouve aussi le mélange bicarbonate/vinaigre blanc pour détartrer et notamment pour nettoyer les WC, là encore on utilise le CO2 qui résulte de ce mélange : en moussant, le mélange permet de mieux répartir le produit. Le mélange va mousser, gonfler, donc remonter dans la cuvette, et déposer du vinaigre bien partout sur les parois. Attention toutefois à ne pas mettre trop de bicarbonate : ça produirait une mousse certes impressionnante, mais inefficace, puisque toute l’acidité du vinaigre aurait été neutralisée …

    Et pour désincruster et nettoyer des surfaces comme la cuisine ou la salle de bain, l'action est la même, veillez néanmoins à toujours mettre plus de vinaigre blanc pour ne pas neutraliser complètement l'acidité de celui-ci et donc son action détartrante. Et avec du vinaigre chaud, ça fonctionne encore mieux, la chaleur permet d'augmenter son efficacité en "excitant" ses petites molécules (ah la chimie...!!). 

    Enfin, vous pouvez aussi lire que le mélange est utile pour déboucher les canalisations. Là encore, rien de magique dans ces ingrédients. L’intérêt du mélange vinaigre/bicarbonate pour déboucher les canalisations, c’est le dégagement gazeux de la réaction qui fait augmenter la pression dans le tuyau, et permet donc de « pousser » le bouchon. L’intérêt du mélange, c’est donc son « action mécanique » plus que chimique.

    Attention néanmoins à ce procédé, non seulement il faut boucher la bonde pour contenir le gaz dégagé mais il faut aussi se méfier en cas de bouchon trop costaud et donc de pression trop forte ! 

    Mais l'efficacité de ce procédé ne tient  qu’à son action mécanique (dégagement instantané de milliers de petites bulles de CO2) et non à son résultat chimique final (le bicarbonate de soude neutralise l’acidité du vinaigre. Le mélange devient neutre, ce qui n’a aucun intérêt d’un point de vue nettoyant) : il ne sert à rien de conserver un mélange bicarbonate/vinaigre donc, puisque le seul intérêt que l'on peut y trouver - la production d'un gaz - est instantanée. 

     Voilà j'espère avoir éclairer vos questions ! N'hésitez pas si jamais !

     

  • Une corvée écolo #5 : nettoyer son sol

    Pin it! Imprimer

    13346541_1276527149031803_6529009436494907652_n.jpg

    A votre demande générale (oui genre 2 ou 3 personnes^^), je continue la série des produits écolo pour nettoyer sa maison !

    Retrouver les épisodes précédents :

    Une corvée écolo #1 : les produits de base

    Une corvée écolo #2 : la lessive et l'assouplissant (mis à jour)

    Une corvée écolo #3 : les sprays nettoyants

    Une corvée écolo #4 : laver ses vitres

     

    Généralement, si je vous parle de laver ses sols, vous allez penser produit nettoyant qui sent les îles (ou avec une image de monsieur costaud dessus), voir même de la bonne vieille Javel...

    Tu oublies les produits classiques !

    • Ils contiennent tous des substances toxiques, allergènes et autres irritants pour la peau mais aussi très largement lors de la respiration puisqu'elles sont très volatiles. Ils sont très largement à proscrire avec des enfants en bas âge et des personnes aux problèmes respiratoires ou allergiques. Mais même si tu as la grande forme, tu peux éviter de respirer tout ça chez toi. Si tu as le temps, va lire tout ce qu'il y a dans un produit classique !
    • Ils ont une empreinte écologique catastrophique, non seulement pour la fabrication mais aussi pour la pollution de l'eau. Ben oui, l'eau qui tu jette après avoir nettoyé, tu crois qu'elle va où. En gros, voir un signe poison sur un produit qu'on manipule et qu'on jette dans l'eau, c'est jamais bon signe...
    • Ils coûtent cher et poussent largement à la surconsommation de produits distincts pour chaque pièce de la maison, chaque tâche, etc...
    • Ils entretiennent le mythe de la" maison-hôpital" en nous laissant croire que le combat contre la saleté passe par eux. Alors que vous exposez votre santé à plus de risques en les utilisant!!

    Le BA-BA du nettoyage chez soi

    Déjà, il faut arrêter avec l'hygiénisation de nos intérieurs ! Non, votre maison n'a pas besoin d'être aussi propre qu'un hôpital, vous n'allez pas faire une opération à cœur ouvert à priori...

    Je le dis en rigolant mais c'est un vrai problème de santé publique. En nettoyant à outrance sa maison, on élimine toutes les bactéries, même celles qui nous sont essentielles. L'argument que l'on me donne souvent, c'est "oui mais j'ai un enfant en bas âge, je suis obligée d'utiliser la javel". Mais pourquoi ??

    Votre enfant va jouer en extérieur, va être en contact avec des enfants malades et des lieux moyennent propres. Il doit faire ses défenses immunitaires et il doit pouvoir utiliser les bonnes bactéries aussi. Bien sûr qu'il faut faire attention à la poussière, souvent mal tolérée par les petits, surtout ceux à la santé respiratoire fragile.

    Mais point besoin de tuer "99,999%" des bactéries comme le propose certains produits ! Inutile, dangereux mais aussi très contreproductif, il faudrait le faire 2 fois par jour et vivre en bulle si vous voulez vraiment que ce soit réel.

    Donc, on nettoie, avec des produits efficaces mais doux pour nous et l'environnement. Et surtout, on aère ! Le plus grand danger chez nous, c'est la pollution de l'air et non la saleté du sol !

    Savez-vous qu'en cas d'embouteillage par exemple, la pollution de l'air est plus élevé à l'intérieur des voitures qu'à l'extérieur ? C'est un peu le même principe à la maison !

    Alors, on ouvre grand les fenêtres, deux fois par jour, on évite les bougies à la paraffine (vive la cire de soja) et les parfums d'ambiance (on en reparle très vite, je vous prépare un article "ma maison sent bon").

    Les produits naturels pour nettoyer le sol

    Si on ne veut pas s'embêter, on se tourne vers les marques écologiques : l'Arbre Vert, Rainett...

    Sinon, on investit dans deux produits magiques : le savon noir et le vinaigre blanc !

     

    sol écolo

     

    Tous les deux nettoient parfaitement les sols sans danger pour vous ou l'environnement.

    Le savon noir : il est parfait pour tous les types de sols, fait briller et assainit votre sol. Il peut même vous servir si vous avez une terrasse à nettoyer (surtout avec de la mousse!).

    Mode d'emploi : dans un seau d'eau tiède rempli à moitié environ, je mets un gros bouchon de savon noir, soit environ 2 grosses cuillères à soupe. Mais n'hésitez pas à tester vos propres quantités !

    Le vinaigre blanc : il est radical pour nettoyer et désinfecter, prenez le comme le remplaçant écolo de la javel. Son odeur est très forte mais elle disparait à l'évaporation. Sinon ajoutez des huiles essentielles, en plus de l'aspect antiseptiques de certaines, elles peuvent apporter une odeur plus agréable.

    Mode d'emploi : dans un seau d'eau froide rempli à moitié environ, ajouter un demi verre de vinaigre blanc (petit hein, pas le verre du demi de bière!!). Ajouter éventuellement une dizaine de gouttes d'huile essentielle (tea-tree, lavande, eucalyptus, citronnelle...).

    Je nettoie mon sol entièrement avec ces deux produits là, en alternance et suivant l'envie. Je n'ai pas vu de différence de "propreté" entre les deux. Généralement, je préfère le vinaigre blanc aux beaux jours ou quand j'ai besoin d'assainir la maison après un rhume avec les huiles essentielles, mais c'est vraiment une question de goût.

    C'est rapide, économique et écologique, je n'arrive pas à y voir un inconvénient...!

    Dites moi ce que vous utilisez chez vous !