Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lecture

  • Lire éthique

    Pin it! Imprimer

    unnamed-3.jpg

    On a tous un rapport différent avec la lecture. Certains dévorent les livres, d'autres lisent plusieurs livres en même temps et d'autres encore, ne lisent que deux pages avant de s'endormir. Sincèrement, peu importe. Lire - des livres, des magazines, des journaux - c'est tout ce qui compte. Lire un roman classique de 600 pages ou une bande dessinée, ça permet de s'évader, de ressentir des émotions mais aussi (et là c'est l'ancienne chargée de TD à l'Université qui parle) d'améliorer son vocabulaire et son écriture. 

    Personnellement, j'ai toujours adoré lire mais j'ai eu beaucoup de difficultés à être assidue pendant mes années de thèse. Ma journée se résumait déjà à lire non stop alors mon cerveau et mes yeux étaient bien fatigués le soir. Néanmoins, je suis incapable de m'endormir sans avoir lu quelques pages, d'un livre ou d'une revue, comme pour faire une coupure avec l'activité de la journée. Je lis aussi beaucoup à ma fille, même si maintenant elle préfère me lire les histoires (comprendre les inventer vu qu'elle n'a pas encore 4 ans). 

    Je me suis alors demandée si le comportement de lecteur pouvait être "éthique". Quand on se penche deux minutes sur la question, on voit rapidement que lire, si c'est évidemment bénéfique, fait peser des lourdes conséquences sur l'environnement. 

    Alors quelles sont les possibilités pour lire éthique ? 

    L'impact des livres sur l'environnement 

    Un livre, c'est de la pâte à papier qui consomme énormément d'eau, d'énergie et de produits chimiques, notamment pour le blanchissement. C'est aussi la réalisation de la couverture qui nécessite un film de polypropylène ou d’acétate. Ou encore la phase d'emballage (et ses déchets) et de distribution et transport. Selon WWF, la consommation mondiale de papier dépasse les 330 millions de tonnes par an et rien qu'en France et chez un seul éditeur, les émissions carbones dépassent les 210 000 tonnes de CO2 à l'année. 

    Les éditions Terre Vivante ont réalisé une étude du coût du cycle de vie de leurs livres si cela vous intéresse. 

    cycle-de-vie-d-un-livre.png

    Il y a de nombreuses améliorations possibles pour réduire cet impact : utilisation d'encres végétales, utilisation de papier recyclé, diminution du blanchissement du papier, utilisation d'énergie renouvelable, d'emballages cartons, rapprochement des entreprises du même secteur pour limiter les coûts de transport, etc. Mais toutes ces solutions sont, a priori, entre les mains des éditeurs et des imprimeurs, qui prennent peu à peu conscience de l'impact gigantesque de leur secteur d'activité sur l'environnement.  

    Alors, en tant que lecteur, que peut-on faire ? 

    L'alternative des e-books ? 

    La solution classique que l'on voit parfois est la lecture numérique, l'ebook. Il est évident qu'il est toujours intéressant de diversifier les formes de lecture pour séduire plus largement le public, notamment les plus jeunes. Néanmoins, rien que pour le bilan carbone, l'ebook a un impact environnemental plus néfaste : une dernière étude estime qu'un ebook génère 250 kg de CO2, sans compter l'impact impressionnant de l'extraction des métaux lourds nécessaires à la production des supports numériques. A titre de comparaison, un livre papier génère environ 1,3kg de CO2. 

    A priori, ce n'est donc pas une alternative a favoriser pour devenir un lecteur "éthique". 

    Réduire ses achats de livres neufs

    Encore une fois, une consommation plus responsable s'accompagne d'une dé-consommation. La grande problématique du secteur du livre est sans aucun doute la quantité impressionnante de livres neufs qui arrive sur le marché chaque année. Et ainsi la quantité tout aussi folle de livre qui sont achetés et lu "une seule fois" par une seule personne. En terme de rentabilité, on ne fait pas pire !

    Une très chouette initiative vient de voir le jour : Tonbooktoo. Une communauté sur laquelle on s'inscrit, enregistre ses livres (avec le code comme sur Goodreads) et on peut entrer en contact avec des lecteurs près de chez nous pour échanger ou vendre des livres ! 

    Il y a plusieurs alternatives pour éviter de consommer du neuf à chaque envie de lecture : 

    • acheter entre ami(e)s, par exemple quand on est plusieurs à lire la même saga. 
    • s'inscrire à la médiathèque de votre ville. On hésite souvent, pourtant c'est rapide et pratique à utiliser. Vous pouvez souvent réserver vos livres, être conseillé et l'offre est aujourd'hui bien plus complète. 
    • jeter un oeil aux boîtes à livres qui fleurissent un peu partout en France, on y trouve parfois des petites pépites.
    • ne pas oubliez les brocantes, les dépôts ventes ou autre centre Emmaüs où vous pouvez trouver des classiques à bas prix. 

    Bien entendu, toutes ces astuces valent aussi pour donner une seconde vie à vos livres neufs ! Si vous ne savez pas où les donner chez vous, il est aussi possible de passer par certains organismes comme Recyclivres qui permet d'envoyer ou de déposer des livres que l'on utilise plus.

    unnamed.jpg

    Favoriser l'achat responsable

    Pour les achats neufs inévitables, il peut être intéressant d'oublier les géants Fnac et Amazon qui ne favorise pas vraiment la réduction de l'impact environnemental (et social) du secteur du livre. 

    Vous pouvez déjà trouvez une petite librairie indépendante chez vous et vous deviendrez vite accro à l'accueil et aux conseils sans pareil (s'il y a des palois dans la salle, j'aime beaucoup L'escampette, rue des cordeliers).

    Pour pouvez aussi garder vos habitudes d'achats en ligne mais en passant par des réseaux indépendants. Vous avez par exemple le réseau national des Libraires mais aussi plusieurs sites en fonction de votre lieu d'habitation. Par exemple, je passe par Libraires Atlantiques qui est top (cliquez pour retrouver tous les réseaux) : on cherche, on commande, on paye et on choisit une libraire pour aller le chercher.

    bandeau_5565.jpg

    Privilégier les livres en papier recyclé

    Quand vous choisissez un livre neuf, vous pouvez aussi privilégier les livres en papier recyclé. La présence du logo garantit que le papier est fabriqué à base de 50% minimum de papier recyclé. Dans le carré blanc est ensuite écrit le taux total (60% par exemple) et en dessous un numéro d'identification pour s'assurer du processus de fabrication. 

    Ecolabel4.jpg

    Vous pouvez aussi vérifier que le papier a un label FSC ou PEFC qui garantissent une gestion plus durable des forêts (explication des garanties de ces deux labels). En très rapide, la certification permet de s'assurer que la gestion de la forêt dont est issu le bois respecte les capacités de régénération de celle-ci. En gros, on évite la déforestation ou la plante d'eucalyptus (comme en Chine) qui ne permet pas de rattraper les besoins en absorption de CO2.

    imgres.png

    ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

    Voilà quelques idées pour lire éthique, être plus responsable et essayer de ne pas faire supporter à la planète notre passion pour les livres ! Si jamais vous ne savez toujours pas quoi faire de vos livres, vous pouvez toujours essayer l'upcycling et les transformer en oeuvres d'art ^^

    de175c27c014db68359cb524c64149c9.jpg

  • Revue de lecture #1

    Pin it! Imprimer

    livres,lecture Edit : je n'ai pas mon ordinateur donc je ne peux pas mettre mes photos sur l'article ! Désolée, j'essayerais de les mettre demain !

    Une Revue de web transformé en Revue de lecture pour changer un peu !

    Je me suis dis que ça serait chouette de vous présenter mes livres favoris dans plusieurs catégories différentes. J'adore lire mais j'ai malheureusement passé de nombreuses années de thèse à limiter la lecture "plaisir", saturée par des journées entières passées à lire du droit. Depuis la fin de la thèse, et un peu grâce au club de lecture de Victoria (le #clubdelecturems), je me suis remise à lire plus régulièrement.

    J'adore les livres avec des personnages forts auxquels je m'attache vite (et que j'ai du mal à quitter). J'aime les histoires fantastiques mais aussi les histoires qui font "réfléchir" ou simplement les histoires qui font du bien. Si vous cherchez des polars ou thrillers, vous n'en trouverez pas ici, je n'aime pas avoir peur ni être angoissée (#teamchochotte).

    J'ai aussi eu pendant longtemps une passion pour les livres de cuisine, passion qui s'est calmée maintenant que j'essaye de moins accumuler de livres à la maison. Et je lis aussi beaucoup de livres "documentaires" ou "autobiographiques".

    J'ai scindé ma revue web en deux parties, la première aujourd'hui est consacrée aux livres "classiques" tandis que la deuxième parlera cuisine, green, documentaires...

    Surtout n'hésitez pas à me donner vos livres préférés ou vos découvertes récentes !

    Et si jamais, je suis sur Goodreads pour échanger sur mes autres lectures !

    Les adorés (que j'ai lu et relu)

    L'enchanteur de Barjavel 

    livres,lecture

    Sans aucun doute mon livre préféré et mon auteur préféré. Je l'ai lu assez tôt la première fois, sans doute au collège. Et depuis je l'ai relu plusieurs fois. J'aime l'atmosphère, la complexité de l'histoire qui fait que j'oublie sans cesse le dénouement. Si jamais vous aimez son style, j'ai aussi adoré La nuit des temps!

    L'histoire : Qui ne connaît Merlin ? Il se joue du temps qui passe, reste jeune et beau, vif et moqueur, tendre, pour tout dire Enchanteur. Et Viviane, la seule femme qui ne l'ait pas jugé inaccessible, et l'aime ? Galaad, dit Lancelot du Lac ? Guenièvre, son amour mais sa reine, la femme du roi Arthur ? Elween, sa mère, qui le conduit au Graal voilé ? Perceval et Bénie ? Les chevaliers de la Table Ronde ? Personne comme Barjavel, qui fait le récit de leurs amours, des exploits chevaleresques et des quêtes impossibles, à la frontière du rêve, de la légende et de l'Histoire. Dans une Bretagne mythique, il y a plus de mille ans, vivait un Enchanteur. Quand il quitta le royaume des hommes, il laissa un regret qui n'a jamais guéri. Le voici revenu.

    L'école des saveurs d'Erica Bauermeister

    livres,lecture

    Si vous aimez la cuisine, laissez vous tenter. C'est un bijou de description des odeurs, goûts, et saveurs, sur fond de personnages ayant grand besoin de retrouver l'espoir. J'avais même noté les recettes à la fin de livre. C'est un livre qui rend joyeux à la fin, comme une grande respiration d'espoir!

    L'histoire : Un jour, la petite Lilian se lance un défi fou : si elle parvient à guérir sa mère de son chagrin en cuisinant, elle consacrera son existence à la gastronomie. La magie d'un chocolat chaud aux épices opère et, une vingtaine d'années plus tard, Lilian anime tous les premiers lundis du mois un atelier de cuisine dans son restaurant. L'École des saveurs réunit des élèves de tous horizons qui, de l'automne au printemps, vont partager des expériences culinaires, découvrir la force insoupçonnée des épices, capables par leur douceur ou leur piquant, d'éveiller des ardeurs inconnues et de guérir des peines anciennes... Un savoureux roman culinaire, une ode à la gourmandise et aux sens.

    Rosa Candida/L'Embellie d'Audur Ava Olafsdottir

    livres,lecture

    livres,lecture

    Sincèrement, je ne saurais choisir entre les deux livres. L'auteur nous emmène à chaque fois en Islande et décrit tellement bien les paysages que ça donne envie de sauter dans le premier avion. Rosa Candida est plutôt un très belle histoire d'amour, si poétique, si délicate... tandis que l'Embellie est plutôt un voyage initiatique sur les liens entre des personnages un peu perdus.

    L'histoire de Rosa Candida : En route pour une ancienne roseraie du continent, avec dans ses bagages deux ou trois boutures de Rosa candida, Arnljótur part sans le savoir à la rencontre d'Anna et de sa petite fille, là-bas, dans un autre éden, oublié du monde et gardé par un moine cinéphile.

    L'histoire de l'Embellie : Au coeur de l'hiver islandais, une jeune femme d'une trentaine d'années, polyglotte et traductrice, se sépare dans la même journée de son amant et de son mari. Pour elle, libérée de toute entrave, la vie libre commence enfin. Mais voilà que sa meilleure amie lui confie son petit garçon malvoyant et malentendant, pour quelques jours qui deviennent quelques semaines... La jeune femme éprise d'indépendance se trouve confrontée à des responsabilités maternelles qu'elle n'avait pas prévues. Qu'à cela ne tienne : l'improbable duo prend la route pour un voyage initiatique tout autour de l'Islande.

    Les "saga"

    Harry Potter de J.K. Rowling

    livres,lecture

    Bon, ce n'est pas très original et je pense le faire découvrir à personne ! Mais Harry Potter, c'est tout ma jeune adolescence. Je l'ai découvert en 1999, alors au collège (#teamvieille) et que j'avais terminé tous les livres "fiction" du CDI. Je n'avais pas fait attention au fait que c'était une série et avait pris le t.2 (La Chambre des secrets). C'est qu'Harry n'était pas connu à l'époque...

    Finalement, j'ai lu le t.1, puis le t.3 sorti la même année et tout s'est enchaîné ensuite. J'attendais la sortie de chaque tome, je le lisais en quelques nuits et désespérais de devoir encore attendre. J'ai pleuré à chaque mort, j'ai vécu l'angoisse de chaque tome devenant de plus en plus "sombres" et j'ai eu beaucoup de mal à quitter cette saga une fois terminée...

    J'ai un peu grandi avec Harry, le dernier est sorti alors que j'étais à la fac... J'ai adoré les films mais les livres surpassent complètement la version cinéma.

    Rien que d'écrire ça me donne envie de relire l'intégrale !

    Outlander de Diana Gabaldon

    livres,lecture

    Découverte grâce à Victoria(allez lire son article!), la saga Outlander est sans doute LA découverte de l'année. J'ai mis du temps avant de me lancer, le début du premier tome ne m'avait pas enthousiasmé...et puis j'ai enchaîné le tome 1, 2 et 3 !

    Le tome 1 reste pour moi inégalable. De la description des personnages, à la construction de l'histoire d'amour et aux paysages écossais sur fond de complots politiques...j'aime beaucoup la suite mais le tome 1 sera toujours un peu au-dessus ;) L’Écosse y est pour beaucoup dans mon amour du tome 1, les tomes suivants se déroulant souvent ailleurs.

    La série est depuis sortie, la saison 2 étant actuellement diffusée sur Netflix. J'adore la série mais encore une fois, je suis contente de lire l'histoire et les descriptions de l'auteur. J'aime le fait que la série soit adaptée et arrive donc à nous surprendre mais je continuerais toujours à lire la suite je pense !

    L'autre Monde de Maxime Chattam

    livres,lecture

    Je me suis moquée de mon amoureux quand il s'est mis à lire la saga. Au début, j'ai pensé que c'était plutôt pour un public d'ado et que l'aspect "science fiction" m'énerverait. Et bien, comme toujours, c'est pas joli d'avoir des préjugés car finalement j'ai adoré et j'attends le dernier (en octobre 2016) avec impatience !

    Le point de départ est finalement très "écologique" et le rapport avec la nature est vraiment intéressant. L'histoire entre les 3 personnages principaux m'a un peu fait pensé au trio d'Harry Potter mais sans me déranger non plus. Bref, on a envie de passer au tome suivant rapidement (5 pour l'instant) et on s'énerve vite de toutes ces questions sans réponses !!

    L'histoire : Personne ne l'a vue venir. La Grande Tempête : un ouragan de vent et de neige qui plonge le pays dans l'obscurité et l'effroi. D'étranges éclairs bleus rampent le long des immeubles, à la recherche de leurs proies, qu'ils tuent ou transforment... Après leur passage, Matt et Tobias se retrouvent sur une Terre ravagée, différente. Désormais seuls, ils vont devoir s'organiser. Pour comprendre. Pour survivre... à cet Autre-Monde.  

    C'est quoi vos favoris à vous ?

    Enregistrer

  • Petits recettes de bonheur pour temps difficiles (#clubdelecturems)

    Pin it! Imprimer

    CP_tm5UWsAALSwN.jpg-large.jpeg

    Je ne saurais pas dire si je suis une grande lectrice ou non. En réalité, je lis déjà toute la journée depuis 7ans en raison de mon doctorat. Et le fait de passer toute la journée à lire (des choses pas franchement palpitantes) a grandement ralenti mon rythme de lecture classique. 

    Pourtant, je m'endors rarement sans lire quelques pages et je suis capable d'engloutir des livres en peu de temps. Mais la fatigue du doctorat a changé mes lectures. J'avais besoin de livres construits en petits chapitres pour ne pouvoir lire que quelques pages avant de sombrer dans un sommeil (souvent court cette dernière année). Résultat, j'ai surtout lu des livres "politiques" ou historiques, comme celui d'Hillary Clinton ou celui sur les secrets de la Maison Blanche. J'aime toujours ce type de lecture mais je suis ravie d'avoir terminé ma thèse afin de pouvoir recommencer des lectures plus classiques ! 

    Le Club de lecture lancé par Mango & Salt est alors tombé à pic ! Lancé ce mois-ci, il s'agit d'une lecture chaque mois et de partager sur les divers réseaux sociaux ou blogs nos impressions. J'aime le concept et je me suis lancée dans le premier ouvrage qu'elle proposait : Petites recettes de bonheur par temps difficiles de Suzanne Hayes et Loretta Noyan. 

    clublectureMS1.jpg

    L'histoire en un mot : Aux Etats-Unis, pendant la Seconde Guerre mondiale, deux femmes commencent une correspondance et partage ainsi leur quotidien de femme et mère d'hommes partis au combat. Elles deviennent petit à petit amies et s'aident à surmonter cette époque difficile. 

    Mon avis : Le style épistolaire est très agréable à lire, le fait de lire uniquement des lettres donne un style rapide à la lecture et nous permet d'entrer rapidement dans l'histoire. On attends finalement autant que les personnages les lettres de réponses et on espère avec elles le retour des hommes et la fin de la guerre.

    J'ai adoré les petits astuces et recettes partagées pour vivre ces temps de restrictions. J'aime beaucoup aussi le fond de l'histoire sur la place des femmes pendant la guerre et le changement que cela provoquera dans la société. 

    Je l'ai lu assez rapidement alors que c'était encore une période de travail intense mais les personnages sont si attachants que l'on a du mal à les quitter. On rit beaucoup mais on pleure aussi. Si vous avez une grand-mère qui vous a raconté cette période, ça vous rappellera des souvenirs. La mienne me racontait souvent sa vie à Paris, ça m'a fait plaisir de me replonger dans cette époque qu'elle a vécu. Bref, une jolie découverte que je conseille vivement ! 

    GoodReads : grâce à Victoria de Mango&Salt (décidément!), je me suis inscrite sur GoodReads, un site de partage de lecture. Une sorte de facebook des livres où vous pouvez créer un profil avec vos livres lus, en cours de lecture et ceux que vous souhaitez lire ! Je suis toujours en quête de nouveaux livres mais j'oublie généralement de les noter et me retrouve sans idée chez le libraire. Désormais, tout est noté et je découvre pleins de nouveaux livres grâce aux annotations des autres ! 

    Si vous voulez me trouver, c'est sur GoodReads, je serais ravie de découvrir vos livres ! Et dites moi si ça vous dit un article un peu plus complet sur mes lectures préférées et mes prochaines envies de livres ;-)