Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

enfants

  • Parler d'écologie aux enfants

    Pin it! Imprimer

     

    4e2fa632599a50de73eb606a8da84835.jpg

    Il est parfois difficile de sensibiliser les enfants à ce qui se passe dans le monde. Beaucoup de parents redoutent de transmettre des angoisses, des peurs et préfèrent maintenir leurs enfants dans l'innocence. C'est une volonté compréhensible, chacun transmet comme il peut et quand il veut.

    Pourtant, concernant l'écologie, toutes les études montrent que les enfants sont très sensibles aux problèmes environnementaux et réagissent bien mieux que les adultes. Les activités de sensibilisation au tri des déchets à l'école par exemple ont un très bon retour et les enfants ont ensuite un impact favorable dans leur famille.

    Il n'est pas question d'alarmer l'enfant en mode "rien ne va plus, on va tous mourir" mais plutôt de lui expliquer ce qu'il faut préserver, pourquoi et comment.

    large.jpg

    Je me suis dis que je pouvais un peu vous raconter comment ça se passe chez moi et qu'est-ce qui peut vous aider à en parler aux enfants.

    Pourtant, il s'est intéressé de lui-même à notre action. Je lui ai expliqué où vivent les tortues et pourquoi elles sont en dangers ; ce que fait WWF et pourquoi il était important pour nous de financer cette action. On a regardé le dessin animé Samy et on lui a offert l'album WWF où il devait coller les images des animaux.

    Le plus compliqué est d'expliquer simplement pourquoi certaines espèces sont en danger ou pourquoi la planète va mal. Parce qu'on arrive forcément au constat de l'action de l'homme et qu'il se demande rapidement pourquoi certains hommes sont "méchants". Le truc est de rester évasif. Oui certaines personnes font des choses mauvaises mais beaucoup d'autres essayent de les réparer. Et

    • A la suite de ce don, on a surtout insisté sur la protection des Océans.

    On lui a expliqué pourquoi il ne faut pas jeter de choses par terre car elles se retrouvent ensuite en mer, etc... Le message est très bien passé, il est très respectueux de son environnement. Il m'a épaté l'été dernier quand il est parti de lui-même sur la plage pour ramasser les papiers et les jeter à la poubelle ! Les enfants sont très volontaires quand on leur explique l'impact des choses sur leur vie. Il ne veut pas se baigner dans une eau sale et il aime beaucoup les tortues, alors logiquement il ne jette pas par terre et ramasse ce qu'il voit.

    • Au quotidien, on leur explique à tous les deux pourquoi on trie et ce qu'on trie.

    Ma fille n'a que deux ans mais elle sait très bien mettre les bouteilles de lait dans la poche de tri et non dans la poubelle. On explique aussi que l'eau et l'énergie doivent être consommer sans excès en leur apprenant à fermer les robinets et à éteindre les lumières.

    • Il a aussi fait l'expérience lui-même des problèmes de pollution puisqu'il vit à Paris et qu'il a souvent entendu parler des pics de pollutions, voir même eu des interdictions de jouer dehors à l'école certains jours.

    Du coup, (après avoir pleurer au fond de moi), je lui explique d'où vient la pollution et comment on peut la limiter à notre niveau. Je lui explique aussi pourquoi il est souvent enrhumé en arrivant chez nous (seuls les expats parisiens/sud ouest comprennent) et pourquoi on essaye parfois de moins prendre la voiture.

    • Il arrive aussi que mes convictions rentrent en conflit avec ses envies d'enfant.

    Le cirque notamment, qu'il est habitué à voir chez sa maman est complètement hors de question pour moi. Alors je lui explique, je lui montre les animaux en cage mais je ne juge pas ce que fait sa mère. Il a vite compris que moi je n'aimais pas ça et que je préfère les animaux en liberté. Mais aussi que je ne l’empêcherait pas d'y aller avec sa maman. De lui même maintenant, il pose des questions et c'est tout ce qui compte.

    Le Zoo aussi mais là c'est plus facile d'utiliser une visite pour expliquer des choses. Cet été, on a été au Zoo de la Barben en Provence et je lui ai montré que sur chaque panneau, il y avait une frise, du vert au rouge, montrant si l'animal était en voie d'extinction. Il s'est amusé ensuite à parcourir le zoo en m'expliquant ce qu'il voyait et que pour les animaux dans le rouge, il fallait les aider.

    ace06410b697df0ee3fb3a6cecc23241.jpg

    En définitive, chaque occasion de la vie de tous les jours peuvent servir à envoyer un message positif. Il sait que les choses vont mal sur la planète mais il est bien moins inquiet que nous. La naïveté d'un enfant fait qu'il est convaincu de pouvoir agir directement et sinon, il le fera quand il sera "grand". Son éducation chez sa maman est loin d'être proche de la nôtre mais même avec deux modèles différents, la preuve est qu'il veut désormais être docteur des animaux de la mer plus tard ♡

    L'important est de ne pas de se forcer ou d'inquiéter. Mais toutes ces questions me tiennent à cœur, je trouve alors normal que ça influence l'éducation que je transmets. Si je suis parfois désespérée sur la nature humaine et sur notre capacité à provoquer le changement, je sais que ces petites choses resteront en eux, comme celles que mes parents m'ont transmis sont restées en moi.

    large.jpg

    Mais si vous ne trouvez pas les mots, il y a aussi pleins de supports qui peuvent vous aider dans les livres, les dessins animés ou les activités.

    Voici un petit condensé de ce que je préfère pour parler d'écologie aux enfants :

    • Dessin animé "Le voyage extraordinaire de Samy"

    Je le trouve particulièrement bien fait pour aborder le problème des Océans ni vu ni connu avec un enfant ! Bon, je suis fan des tortues, ça n'aide pas (et de la BO!) mais s'ils ne connaissent pas, c'est à tenter !

    19457428.jpg

    • Côté livres, il y en a beaucoup, je vous donne ce que je connais uniquement :

    "L'écologie" de la collection "Mes petites questions", a partir de 5 ans. J'aime beaucoup cette collection et le grand loulou aussi. Il est pratique pour les enfants qui commencent à lire et très complet sur la question.

    51UroMi2FEL._SX491_BO1,204,203,200_.jpg

    "Le manchot a rudement chaud" aux éditions Belin, dès 2/3ans. Un très joli livre sur le réchauffement climatique. J'aime beaucoup le texte (le livre est en route pour la maison!) et il contient même un guide pour les petits écolo-citoyens.

    51Ae33mL31L._SX372_BO1,204,203,200_.jpg

    "Le jardin voyageur" aux éditions Mijade, dès 3ans. Encore un très joli livre avec de belles illustrations à offrir à un enfant citadin sur l'importance de la nature.

    51F1CTvtHsL._SX406_BO1,204,203,200_.jpg

    "Qui a pillé les poubelles ?", aux éditions Belin, dès 5ans. Il y a de plus en plus de livres sur le recyclage ou les déchets, celui-ci m'a souvent été recommandé. Il est parfait pour des enfants fan de pirates !

    61q59wmlBrL._SY465_BO1,204,203,200_.jpg

    • Sur le web, on trouve pleins de choses pour aider les enfants (et les parents) à comprendre. En cherchant, vous trouverez aussi des jeux interactifs, mais souvent en anglais.

    - Le site La griffe de l'info est adpaté aux 7-12 ans comme un site d'information avec une catégorie Green.

    La-Griffe-de-lInfo.jpg

    - Le Club Panda de WWF permet de mieux comprendre les différentes missions de WWF, avec des jeux et même un petit lexique pour les plus grands.

    wwf-club-panda-rejoins-le-club-10935308ltksn_1857.png

    • Au quotidien. Si vous voulez vraiment qu'ils comprennent l'impact de leurs actions sur l'environnement, il faut se servir du quotidien. Leur montrer la mer sale en vacances, les papiers par terre, les animaux en danger dans les zoo...

    Et surtout leur montrer l'exemple et leur donner des responsabilités. Il faut trouver des astuces et faire en fonction de l'âge mais par exemple :

    - leur mettre une poubelle spéciale papier dans leur chambre pour aller le jeter au tri ensuite.

    - donner la responsabilité à tour de rôle de vérifier que les lumières sont éteintes.

    - leur faire trier régulièrement les jouets non utilisés pour les donner avant d'en avoir des neufs.

    - leur faire participer aux achats en vrac en mettant les féculents dans les pots (ou en décorant des pots justement).

    - leur acheter une gourde et une boîte pour le goûter qu'ils rempliront eux même avant de partir.

    - leur faire choisir une plante qui sera sous leur responsabilité (attention à choisir une non-toxique).

    Mais le PLUS important, à mon sens, est de les éduquer à la nature. Chaque sortie est l'occasion d'observer la nature, de comprendre comment elle fonctionne et à quoi elle leur sert. Je me doute que c'est plus facile en campagne qu'en grande ville mais il est aussi possible de leur montrer qu'on peut apprécier une ville "verte". Ne pas oublier de les sensibiliser aux animaux (on pourra en reparler de la question "pourquoi on mange/ou pas des animaux" pour un enfant). Et ne pas oublier de parler d'humains, protéger la planète, ce n'est pas sauver des arbres, c'est penser un monde meilleur pour tous.

    large.jpg