Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

emballage

  • Les BeeWraps de A à Z

    Pin it! Imprimer

     

    0.jpg

    Le concept du BeeWrap

    Un petit rappel pour ceux qui ne connaissent pas les Beewraps : il s'agit d'un emballage réutilisable. Ces tissus enduits principalement de cire d'abeille, permettent de remplacer le film alimentaire pour couvrir les plats, emballer ou transporter des produits. Ils se "collent" aux plats grâce à la chaleur de la main et reprendre ensuite leur forme initiale. Lavable à l'eau froide et au savon, ils sont donc réutilisables à l'infini !

    Les différentes techniques (où comment vous n'aurez pas la même texture à la maison)

    Il existe des beewraps dans le commerce mais aussi des DIY pour les faire vous-même à la maison. La méthode principale consiste à enduire simplement les tissus de cire d'abeille (voir mon article pour le DIY).

    Et souvent, je lis les déceptions de ne avoir des beewraps équivalents à ceux du commerce. 

    En fait, c'est complètement normal ! La majorité des beewraps du commerce sont enduits différemment : cire d'abeille, huile végétale (coco ou jojoba) et résine (de pins en général). Vous ne pourrez retrouver la même qualité en utilisant uniquement de la cire d'abeille. 

    Un Beewrap maison se craquellera plus vite et s'abîmera aussi plus rapidement. L'avantage, c'est qu'il est plus simple de les reformer en les repassant au four ! L'ingrédient principal qui fait la différence est la résine puisque c'est elle qui permet d'imperméabiliser et de rendre le tissu plus malléable.

    Vous pouvez tenter d'améliorer la recette maison mais je ne conseillerais pas de se fournir en résine. Son utilisation n'est pas simple à la maison, potentiellement risquée et cela complexifie grandement la méthode. Il y a aussi certaines méthodes pour enduire d'huile végétale et de cire d'abeille mais personnellement, je ne suis pas satisfaite de cette méthode. Les Beewraps se craquellent plus vite et restent un peu "gras".

    Quelle cire pour les Beewraps ?

    La cire d'abeille est la plus couramment utilisée. Elle donne un bon résultat, se trouve facilement, même en vrac ou directement auprès d'un apiculteur. 

    Mais vous pouvez aussi faire vos beewraps avec de la cire végétale : soja, riz, candelilla... Elles sont plus complexes à trouver et souvent plus chères mais n'hésitez pas à tenter si vous ne voulez pas utiliser de la cire d'abeille.

    Quels types de tissus utilisés et quels formats privilégier ?

    L'idéal quand on commence est d'avoir 3 tailles, toujours en format carré : 18x18cm, 22x22cm, 30x30cm (environ !). Mais vous pouvez opter pour plusieurs d'une petite taille (20x20cm) qui sont les plus utiles. Vous verrez ensuite ce dont vous avez le plus besoin. 

    Pour les tissus, je préfère les tissus foncés pour éviter le côte "jaune" que donne la cire d'abeille. Et j'ai toujours de meilleurs résultats avec des tissus assez fins. Certains tissus épais absorbent beaucoup la cire mais le rendu craque beaucoup plus vite. En réalité, c'est le tissage du tissu qui donnera un rendu plus ou moins bon et il n'y a pas d'autres solutions que d'essayer !

    Enfin, pour couper vos tissus, vous pouvez opter pour un ciseau cranté, ce qui permet d'éviter que le tissu ne s'effiloche. Mais vous pouvez très bien couper vos beewraps après les avoir enduits de cire d'abeille et donc le faire avec des ciseaux classiques. Je vous conseille aussi de repasser vos tissus afin qu'ils soient plats pour faciliter le passage à la cire d'abeille :)

    Où en acheter pour les plus flemmards ?

    Beaucoup de marques, eshop ou même magasins bio proposent leurs propres beewraps désormais. Peu importe ce que votre choix mais privilégiez les compositions à base de résine afin d'avoir la meilleure qualité possible (sinon autant le faire vous-même!). 

    Mon préféré de tous les temps reste Abeillons, marque toulousaine qui propose de Beewraps d'une super qualité et dans de jolis tissus.

    kit-3-feuilles1 2.jpg

    Sinon, vous pouvez opter pour les Apifilm, les Beewraps de Maman Naturelle (sans résine) ou encore fouiller sur Etsy mais ils sont rarement travaillés à base de résine (MeloCotonCréations ou Poulettesginguettes par exemple).

    il_570xN.1693647591_pnov.jpg

    N'hésitez pas à tester vous-même ou venez à un de mes ateliers si vous êtes sur Pau (plus d'infos sur FB ou IG!).

     

  • Limiter le papier cadeau

    Pin it! Imprimer

    unnamed.jpg

    Les emballages cadeaux...c'est à la fois un des bonheurs de Noël et un des pires aspects de Noël : longs à faire, rapides à déchirer, ils finissent tous à la poubelle !

    Sachez le, tous les emballages plastifiés, brillants, pailletés, métallisés, ne se recyclent pas ! Vous conviendrez que ça fait quand même un sacré tas de déchets pour une seule journée ! Et au-delà de l'aspect écologique, c'est aussi un gros bazar en général le jour J pour trouver où jeter tous ces papiers. 

    Mais, don't panic, il y a pleins d'astuces, de la plus simple pour les amoureux des paquets cadeaux à la plus radicale pour les zéro déchets accomplis ! A vous de choisir !

    Utiliser un papier recyclable

    Si une grande majorité des papiers cadeaux ne se recycle pas, il y en a qui peuvent très bien être recyclés dans le tri sélectif après Noël ! Tous les emballages 100% papier, notamment le Kraft, se recyclent très bien. Et si vous trouvez ça moins "joli", à vous d'opter pour des décorations naturelles ou des petits tampons pour les rendre plus chouettes. 

    c6af0f5c8731d94920ae571154eed359.jpg

    dd053d0fa8af737310b59775376dcf77.jpg

    0f51447ce4c892962b0413789b05004e.jpg

    Recycler des emballages

    En regardant bien autour de vous, vous trouverez sans doute beaucoup d'emballages à recycler : journaux, magazines, emballages de colis reçus, dessins de vos enfants, etc. Là encore, un peu d'imagination, une jolie ficelle, un peu de sapin et hop, de chouettes emballages recyclés et recyclables !

    161c45ace5d85e1df83c48271b1316d5.jpg

    e0c1adb3c7e8efeffc5596a6e5a0f98e.jpg

    d186f058ee29c7bff24ec96896cf7ce0.jpg

    d742226a6df52e33874259bf5864524a.jpg

    Emballer avec du tissu : le furoshiki

    Le Furoshiki c'est presque tendance ! Emballer avec du tissu, c'est joli et c'est réutilisable ! Si vous êtes couturières, utilisez vos chutes, sinon allez faire un tour dans des boutiques de tissu pour trouver de chouettes tissus de Noël. Vous pouvez aussi regarder à Emmaüs par exemple, il y a souvent de chouettes tissus à petits prix. 

    Petite astuce, imprimez quelques modèles de furoshiki à glisser dans les cadeaux que vous donnez si vous ne pouvez récupérer le tissu, il pourra ensuite être réutiliser facilement. 

    3089dd756c21858612573dc573e39e65.jpg

    unnamed-1.jpg

    unnamed-2.jpg

    Utiliser une hotte à cadeaux

    Encore plus radical : n'emballez pas vos cadeaux ! Et pour les réunir, utiliser une hotte à cadeaux ! On en trouve un peu partout et l'effet est drôlement chouette près du sapin ! Vous pouvez aussi prévoir plusieurs chaussettes de Noël pour y déposer les petits cadeaux. 

    Je vous assure que les enfants se moquent complètement des emballages, fouiller dans la hotte aura son petit effet ! Au pire, emballez un ou deux cadeaux pour l'effet "déballage" ou s'ils sont trop volumineux. 

    Trouver une hotte : dans des boutiques de décoration, chez A qui S, sur Etsy, etc. 

    Point local : A qui S qui a l'avantage d'être une hotte 100% Made in France (et même Made in 64!!), tout est fabriqué près de Pau. 

    Mais vous pouvez aussi la faire vous même avec une toile ou du tissu si vous êtes habiles de vos doigts !

    b4298dc5192e299358ea550830b87b3b.jpg

    17058564cf723341d15d848e5cdd871e.jpg

    8cf24695b5a00a5fbb07b9932ba10383.jpg

    emballage,zéro déchet,furoshiki,noël,cadeau

    Et bien évidemment, on oublie pas la possibilité de faire des cadeaux zéro déchets ou des cadeaux DIY !

    Retrouvez pleins d'autres idées sur Instagram avec le #banananoelgreen !

     

  • DIY : les bee wraps

    Pin it! Imprimer

    bee wraps,abeillons,cire d'abeille,emballage,film alimentaire,zéro déchet

    La découverte des Bee wraps, c’est une petite révolution dans ma cuisine ! Auparavant, pour conserver des aliments, des plats ou autre au frigo, j’utilisais du film alimentaire ou encore du papier aluminium. 

    Outre le fait que c’est un déchet très rapide puisqu’on jette généralement le papier dès la première utilisation, c’est aussi problématique pour la santé. L’aluminium ou le plastique, notamment lorsqu’ils sont chauffés sont susceptibles de causer des migrations de composants potentiellement toxiques. 

    J’ai alors tenté de trouver d’autres solutions. La plus simple est de mettre les restes ou les repas dans des contenants types tupperwares. Là encore, si c’est en plastique, il faut absolument éviter de le faire chauffer ensuite. J’investis petit à petit dans des contenants en verre mais vu le coût, je ne peux pas tout renouveler rapidement. On peut aussi utiliser la bonne vieille technique de l’assiette retournée sur le bol. Ça fonctionne très bien mais je trouve ça peu pratique : ça prend de la place dans le frigo et vu ma tendance au minimalisme, je n’ai pas énormément d’assiettes à disposition. 

    J’ai alors découvert les bee wraps et j’aurais bien du mal à m’en passer ! Allez je vous dis tout sur mes bee wraps, ceux que j’ai acheté et ceux que j’ai fait 

    C'est quoi un bee wrap ?

    21192120_1856737364344109_6491854670449684998_n.jpg

    C’est un tissu enduit de cire d’abeille qui permet de conserver des restes, des plats, des légumes. La cire d’abeille rigidifie le tissu, qui peut prendre la forme désirée grâce à la chaleur de la main. C’est réutilisable à l’infini tant que l’on en prend soin et éventuellement, que l’on rajoute de la cire d’abeille quand il a trop vieilli. 

    Avantages : 

    • pas de déchets, on réutilise. On peut même les fabriquer soi-même et donc donner une seconde vie à des chutes de tissus.
    • C’est joli puisque vous utilisez différents tissus. La prochaine fois que vous amènerez votre sandwich au bureau, vous aurez grave la classe ^^
    • c’est économique, même en achetant vos bee wraps. Auparavant, j’utilisais presque un rouleau de film alimentaire et aluminium par mois, les bee wraps sont donc rentabilisés en 5 mois environ. Et encore, je ne compte pas le fait qu’ils évitent bien d’autres emballages si vous les utilisez aussi en dehors de chez vous. 

    Inconvénients :

    • ils représentent un coût d’investissement à l’achat évidemment. Dans ce cas-là, il vaut mieux les faire vous-même !
    • il faut faire attention à ne pas les chauffer sinon ils s’abîment plus vite : pas d’eau chaude, pas de micro-ondes, etc.
    • Il faut être attentif si vous emballez des choses pour vos enfants, ils auront vite fait de jeter votre bee wraps ! Glissez un petit mot dedans pour dire que c’est réutilisable.

    Acheter ses bee wraps 

    17309679_1636224713062043_5662283495962348946_n.jpg

    J’ai commencé par utiliser des bee wraps déjà faits et j’en suis bien contente ! Les miens viennent de la marque Abeillons, petite marque toulousaine. 

    Ils ont réussi à trouver un mélange de cire d’abeille, de résine et d’huile végétale qui rend les tissus très agréables à utiliser et surtout très résistants dans le temps. Les miens ont presque 6 mois, sont utilisés tous les jours et sont encore en très bon état !

    C’est évidemment un petit investissement (les 3 tailles différentes sont à 18 € le lot). Mais clairement, si vous ne vous sentez pas de les faire, c’est une super idée de départ. Clairement, je n’aurais sans doute pas accroché si je m’étais lancé dans le DIY dès le départ. On le verra après, mais les bee wraps maison sont très bien mais nécessite un peu d’entraînement pour être satisfaite du résultat et restent quand même moins agréable à utiliser que ceux d’Abeillons. 

    Bref, si vous avez un cadeau à faire ou si vous n’êtes pas manuelles, c’est une bonne idée de commencer avec une petite marque de bee wraps. 

    Faire ses propres bee wraps

    Au bout de quelques mois d’utilisation des bee wraps Abeillons, je me suis rendu compte que 3 bee wraps c’est trop juste au quotidien et qu’on devait encore utiliser du papier alimentaire (un seul en 6 mois quand même !). 

    J’ai alors relu l’article sur La fabrique en Utopie, acheté un sachet de cire d’abeille et tenté l’expérience. 

    Les premiers essais n’ont pas été très concluants : j’ai utilisé d’anciens mouchoirs en tissus mais le rendu très "orange" de la cire ne faisait pas très joli. Le toucher était aussi très différent de ceux d’Abeillons. Très rigides, assez épais, ils marquaient vite les pliures. 

    J’ai alors investi dans des tissus tout fait de chez Cultura. Ce n’est évidemment pas une obligation si vous avez du tissu chez vous ou si vous en achetez bien moins cher à Emmaüs ou autre. Par contre, ça m’a permis de comprendre quel type de tissu fonctionne le mieux : des tissus foncés de préférence et pas trop fins. Le tissu des mouchoirs était trop fin, trop clair et ne supporte finalement pas bien le cirage. 

    Pour faire des bee wraps : 

    - du tissu de plusieurs tailles : de préférence foncé et pas trop fin. 

    Petit conseil : pensez à repasser vos tissus pour qu’ils soient bien plats. Et si vous devez couper du tissu et que vous ne savez pas faire d’ourlet, couper avec un ciseau cranté, ça évitera qu’il s’effiloche au fil du temps.

    - de la cire d’abeille en pépites ou à râper (en magasin bio)

    - du papier cuisson (à conserver pour cet usage, il se réutilise !)

    Préchauffer votre four à 80 °C (maintien au chaud). Disposer votre feuille de cuisson sur une plaque et étaler votre tissu dessus. S’il est trop grand, vous pouvez le plier, il suffira de le refaire une deuxième fois en le dépliant et en rajoutant un peu de cire.

    Saupoudrer par dessus vos pépites de cire d’abeille. Il ne faut pas recouvrir tout le tissu mais en mettre de façon homogène, en n’oubliant pas les coins. Veiller à ne pas en mettre trop, vous pourrez en rajouter si besoin. Pas besoin de faire les deux côtés, la cire pénètre le tissu entièrement. On enfourne pour quelques minutes en surveillant bien jusqu'à ce que la cire soit entièrement fondue.

    unnamed-1.jpg

    Quand c’est le cas, il faut aller vite ! Sortir la plaque et retirer le tissu immédiatement en le tenant par deux coins. Ce n’est pas chaud, pas d’inquiétude ! Tenez-le à la verticale pendant 1 min, la cire refroidie très vite. Si jamais certains endroits ne sont pas bien enduits, vous pouvez remettre votre tissu et ajouter un peu de cire pour faire fondre de nouveau. 

    Astuce pour les faire refroidir plus facilement : je tends un fil entre deux poignées de placard dans ma cuisine, j’ajoute des petites pinces et j’accroche mes tissus pour qu’ils sèchent complètement. C’est plus facile que de les tenir et ça permet d’être sûr qu’ils sont bien secs. 

    unnamed.jpg

    Avec un peu d’entraînement, vous arriverez à trouver la quantité de cire nécessaire et à les sortir rapidement. 

    N’oubliez pas de conserver votre feuille de cuisson, après l’avoir fait refroidir. La cire qu’elle contient sera refondue à chaque fois et ça évite un déchet supplémentaire. 

    Utilisation et entretien des bee wraps

    Une fois qu’ils sont secs, les bee wraps sont très costauds. Ils peuvent prendre la forme que vous désirez, se coller à un bol grâce à la chaleur de votre main, etc. 

    Quelques idées d’utilisation :

    • recouvrir les bols et plats au frigo. Toujours attendre que le plat soit froid avant d’y appliquer le bee wraps (et de toute façon, avant de mettre au frigo aussi !).
    • recouvrir des légumes ou fruits : moitié de légumes que vous avez coupés (potiron, melon, concombre...).
    • envelopper des sandwichs pour les lunchs ou des goûters pour les enfants.
    • envelopper des gâteaux, cakes...

    Contre-indication : les seules choses qu’il vaut mieux éviter d’emballer directement dans un bee wrap sont les aliments crus (viande, poisson...) et ceux qui sont chauds !

    Pour les nettoyer si besoin, utilisez toujours de l’eau froide et du savon. Faites bien sécher avant de les replier pour les ranger. 

    Il peut arriver que certains aliments les tachent, pas d’inquiétude, ils restent opérationnels !

    Je conserve tous mes bee wraps repliés, à disposition dans la cuisine.

    Votre bee wrap fatigue ? Au bout d’un certain temps, la cire peut devenir trop fine à certains endroits ou carrément disparaître. Dans ce cas, on repasse au four avec un peu de cire et c’est reparti !

    Amusez-vous à jouer sur les tissus, les tailles, etc. pour avoir du plaisir à réutiliser vos bee wraps. Vous verrez, votre frigo va devenir sacrément joli au fur et à mesure