Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

diy

  • DIY : Baume à lèvres maison (et facile!)

    Pin it! Imprimer

    0.jpg

    L'hiver approche, les températures diminuent. C'est l'époque où on sort le baume à lèvres...et où fait parfois le mauvais choix !

    Que contiennent les baumes à lèvres conventionnels ? 

    La grande majorité des baumes que vous trouverez en grande surface et en parapharmacie contient du paraffinum liquidum, autrement dit de l'huile de paraffine ! Ingrédient très classique en cosmétique conventionnelle, l'huile de paraffine est issu de l'industrie pétrolière : c'est un produit extrait des résidus solides du pétrole. 

    C'est donc une huile minérale, un hydrocarbure

    Elle est utilisée en cosmétique principalement pour ses caractéristiques émollientes : elle assouplit les tissus. Elle a de nombreux avantages : incolore, très bien tolérée puisqu'elle ne pénètre pas dans la peau, se conserve bien et, enfin, elle est bon marché !

    Et les autres ingrédients ? Souvent des huiles végétales hydrogénées ou des huiles estérifiées, sans danger prouvé mais sans efficacité sur la peau. Mais aussi du silicone, des parabens, des PEG, de l'alcool en grande quantité ou des parfums synthétiques.

    Pourquoi c'est pas top le pétrole en cosmétique ?

    Pour des raisons environnementales en premier lieu, de la même manière que tous les produits issus de l'industrie pétrolières. C'est un procédé toxique pour l'environnement, un épuisement des ressources de notre sous-sol et une grande dépense en énergie, etc. On est malheureusement encore dépendant du pétrole pour de nombreuses choses mais son utilisation en cosmétique est clairement un luxe à l'heure actuelle.

    Pour des raisons de santé, les hydrocarbures restent classés dans la catégorie des "risques modérés", notamment en cas d'ingestion. Et pour le baume à lèvre, c'est évidemment un risque direct vu qu'on ingère une grande partie de notre baume. 

    Enfin, pour des raisons d'efficacité, c'est un ingrédient occlusif, c'est à dire qu'il crée une barrière entre la peau et l'environnement. L'eau, les bactéries (bonnes ou mauvaises), les soins, les déchets qu'évacue la peau..plus rien ne passe ! Résultat : c'est le même effet que le silicone. A court terme, le baume adoucit les lèvres mais aggrave la situation peu à peu. Vous devez donc en mettre plus souvent...et c'est le cercle vicieux.

    Comment soulager nos lèvres gercées alors ? 

    La peau des lèvres est extrêmement fine, elle subit de nombreuses agressions et quand arrive le froid, elle n'arrive plus à se "réparer" seule. Elle ne crée pas de sébum, il faut donc l'aider à se nourrir, à se protéger et à évacuer les toxines.

    Premier geste indispensable : arrêter de passer de la salive sur les lèvres ! Ce geste automatique fragilise encore plus les lèvres, il faut l'éviter dès les premiers froids.

    Utiliser un baume qui aide les lèvres : pour nourrir, adoucir et assouplir, il faut trouver un baume qui ne pas être occlusif et qui utilise des ingrédients végétaux qui aideront à chaque utilisation. Les huiles végétales ou les beurres végétaux doivent être dans les trois premiers ingrédients de votre baume. Pour la texture du baume, la cire d'abeille ou la cire végétale seront parfaites, sans fermer la barrière de la peau.

    Et jetez tous les baumes qui contiennent de l'huile minérale, aka notre paraffinum liquidum !

    Quelques chouettes baumes à lèvres 

    • En magasin bio (ou en ligne) : Lavera, Cattier, Logona, Beneco, sont les plus courants. Entre 2,45€ et 3,95€ environ.

    Huiles végétales, cire d'abeille ou cire végétale, beurre de karité ou de cacao, autre beurre végétal... Ils sont tous composés sans huile minérale et avec de bonnes compositions globalement.

    • En parapharmacie, vous trouverez sans doute Weleda, Cattier. Le reste, on oublie (Nuxe, même bio contient soit du Diméthicone, soit des PEG ou des huiles végétale hydrogénées (HYDROGENATED VEGETABLE OIL).

    Les autres marques à trouver en ligne : 

    Composé de cire végétale, d'huiles végétales, beurre de cacao, vitamine E et arômes naturels. Vegan et avec de nombreux "goûts" différents.

    Très riche en huiles végétales et en beurres végétaux, un super allié pour les lèvres très sèches. A laisser sur la table de nuit en raison du format pot.

    Une composition très minimaliste et très nourrissante. 

    Composition minimaliste aussi, le format tube est top.

    Et un baume à lèvres maison alors ?

    Vous connaissez ma non-passion pour la cosmétique maison ! J'évite en général de jouer au petit chimiste et je préfère opter pour des produits simples, de bonne composition, voir de production locale. En général, j'utilise le baume Le Moly ou un baume plus classique trouvé en magasin bio.

    Finalement, je me suis dis que la composition nécessaire était finalement très simple et que j'avais tous les ingrédients à la maison ! Depuis 1 an maintenant, c'est mon petit baume chouchou, surtout l'hiver ! J'en fais même des petits cadeaux, ça peut être une idée pour Noël !

    Recette du baume à lèvre maison (pour un petit pot)

    - 2 cuillères à café d'huile de coco

    - 1/2 cuillère à café de cire d'abeille (la même que pour les Bee Wraps!)

    - 1/2 cuillère à café de sirop d'érable ou de miel

    - 5 gouttes de vitamine E pour la conservation. Si vous n'en avez pas, veillez à le conserver moins longtemps et à toujours l'utiliser avec les mains très propres !

    Au bain marie, faire fondre l'huile de coco et la cire d'abeille. Laissez refroidir légèrement. Ajouter ensuite le sirop d'érable ou le miel, puis la vitamine E et mélangez bien. Verser dans un petit pot propre et laisser refroidir, le mélange va se figer en refroidissant. 

    * Utilisez toujours des ustensiles propres pour fabriquer vos cosmétiques et stérilisez les pots si possible.

    Et sinon, du beurre de karité ou une huile végétale toute simple sur les lèvres tous les soirs, c'est déjà bien plus efficace que du pétrole !

    chOISIR SON BAUME A LEVRES.png

  • Kids : Pâte à modeler pour le bain

    Pin it! Imprimer

    0-4.jpg

    Après la recette de pâte à modeler maison, je vous propose la version "pour le bain" ! C'est encore plus rigolo puisqu'on réalise comme un petit savon coloré pour se laver et en mettre partout ^^

    Pas de panique pour les parents maniques, ça ne colore ni la peau, ni la baignoire ! 

    Vous pouvez vous amuser à faire plusieurs couleurs mais un conseil, n'en faites pas trop en avance, elle ne se conserve pas très longtemps. Et surtout, préférez des couleurs vives, sinon c'est pas drôle !

    Ingrédients :

    - 1 petite tasse de gel douche (ne vous emballez pas, une petite tasse à café suffit!)

    - 2 petites tasses de maïzena (la quantité dépend de votre gel douche)

    - 1 cuillère à soupe d'huile végétale (olive ou autre)

    - des colorants alimentaires ou naturels (la version poudre donne des couleurs plus vives et colore moins les mains).

    - des gants si besoin

    0-2.jpg

    Recette : 

    Verser le gel douche et l'huile végétale dans un saladier et ajouter petit à petit la maïzena jusqu'à obtenir une consistance souple, non collante. Faites plusieurs boules si vous voulez obtenir plusieurs couleurs et mélanger avec les colorants. 

    0-3.jpg

    A conserver dans une boîte hermétique quelques jours ou à utiliser le soir même !

    0.jpg

    Pâte a modeler pour le bain.png

  • {DIY} Un avocatier chez moi !

    Pin it! Imprimer

    unnamed.jpg

    Faire pousser un avocat, c'est non seulement assez facile mais ça permet d'avoir une plante gratuite et de ne pas jeter les noyaux d'avocat ! Attention par contre, une fois que vous aurez compris la technique et ce qui fonctionne chez vous, vous vous retrouverez avec des tonnes de noyaux dans tous les sens ! 

    La technique de base pour faire pousser un noyau d'avocat est bien connue : il faut d'abord le faire germer dans l'eau avant de le planter en terre. Vous trouverez sur des blogs ou sur Pinterest des tonnes de DIY pour comprendre comment faire germer votre noyau. 

    16247742d269eca12f1b70daa36b80c5.jpg

    Faire germer un noyau d'avocat dans l'eau 

    Step 1 : on nettoie le noyau et on laisse tremper dans l'eau 24h avant de le faire sécher 48h.

    Step 2 : on plante 2 ou 3 allumettes sur les côtés du noyau et on le plonge dans l'eau, jusqu'au niveau des allumettes. On met toujours la partir la plus grosse dans l'eau, c'est de là que sortira le germe.

    Step 3 : on lui choisit un endroit très lumineux, on change l'eau 2 fois par semaine et on en rajouter si on voit que le niveau baisse. La base du noyau doit toujours être immergée.

    Step 4 : on apprends la patience ! En moyenne, le germe sortira au bout de 3 semaines mais parfois ça peut être beaucoup plus long. Vous saurez que ça progresse en regardant votre noyau : il se fend de plus en plus pour laisser passer la plante et la base se "gonfle" avant que le germe n'apparaisse. 

    Chez moi, j'ai certains noyaux qui sont sortis très rapidement, d'autres qui ont mis plus de 2 mois ! 

    unnamed.jpg

    Planter son noyau germé en terre

    Une fois que le germe a pris et que la plante est sortie avec de petites feuilles, vous pouvez le planter en terre. Ne tardez pas trop, il aura vite besoin des nutriments de la terre pour grandir ! Sur la photo, vous voyez à peu près la taille à laquelle je les plante en terre. 

    Pour le planter, c'est simple : choisissez un pot assez profond (mais pas forcément très large). Faites un trou dans la terre pour y déposer le germe. Il peut s'enrouler, ce n'est pas grave, il prendra sa place tout seul. La base du noyau doit ensuite être recouverte de terre pour ne laisser sortir que le dessus avec la tige. 

    Vous pouvez aussi planter plusieurs avocats dans un même pot mais veiller à en choisir un assez grand. Mon grand pot bleu comporte 

    Les premières semaines, veillez à le mettre dans un endroit très lumineux et de toujours garder la terre humide (sans la noyer!).

    unnamed-2.jpg

    Faire grandir son avocatier

    L'entretien de l'avocatier est assez simple, il faut seulement beaucoup de lumière (en évitant la lumière trop directe surtout l'été) et un arrosage assez fréquent. Plus il grandira, moins il aura besoin d'eau. 

    La seule manipulation à faire pour un avocatier en pot et de veiller à "pincer" la tête des feuilles une fois qu'il sera grand. Pour cela, attendez que votre plante ait atteint 25/30cm de haut et coupez la toute petite feuille au milieu. Cela forcera votre avocatier à s'épaissir et à augmenter ses branches. Faites de même avec les nouvelles branches au fur et à mesure. 

    298490-Faire-pousser-noyau-avocat-4-4-main-12958807.jpg

    La méthode alternative : faire pousser son noyau directement en terre

    Cette méthode est rarement mise en avant et pourtant elle a eu de bons résultats chez moi. Parfois même, certains noyaux germaient plus rapidement en terre que dans l'eau.

    Le début de la méthode est identique, on rince et on fait sécher le noyau. Ensuite, il suffit de le planter dans un petit pot en faisant bien sortir le haut du noyau. Veiller à trouver un endroit lumineux et à toujours garder la terre humide. 

    Vous verrez alors le noyau se fendre petit à petit avant de laisser apparaître la jeune pousse ! 

    Et si c'est long à pousser, je trouve ça moins embêtant de garder quelques petits pots de terre à arroser dans l'espoir qu'ils germent, plutôt qu'un verre d'eau. 

    unnamed-3.jpg

    Et voilà, il n'y a plus qu'à attendre...une dizaine d'années avant d'espérer avoir un avocat !! ^^

    unnamed-1.jpg

  • {DIY} Sable magique

    Pin it! Imprimer

    IMG_1502.JPG

    Si tu es parent, tu connais sans doute le sable magique. Ce sable qui se façonne et se défait, qui ravit les enfants et l'aspirateur ! 

    Mais si tu as un jeune enfant qui a tendance à mettre à la bouche ou si tu en as marre d'acheter des recharges à 50€ le kilo, saches que c'est ultra simple à faire soi-même ! Il est même possible de le préparer avec ses enfants, ça fera deux activités en une, parfait pour le mercredi après-midi. 

    Dans le même genre, retrouvez la recette de pâte à modeler maison

    Point couleur : je n'ai pas réussi à le colorer. Les colorants alimentaires liquides ne fonctionnent, il faut peut être se tourner vers les colorants en poudre. Sinon j'ai vu que certaines réduisent de la craie de couleur en poudre et je pense même qu'on peut tenter de les colorer au naturel avec de la betterave ou autre. Pour tenter des couleurs, je vous conseille de préparer d'abord le sable, de le transférer dans des petits sacs de congélation avant d'y mettre la couleur choisie. Ainsi, ça sera plus simple à bien malaxer et moins salissant. 

    Recette ultra simple :

    - 8 doses de farine

    - 1 dose d'huile végétale (olive ou autre)

    (pour la dose, une petit verre suffit et vous pouvez doubler si besoin!)

    Verser la farine dans un grand saladier puis l'huile, petit à petit, en sablant bien aux doigts. La farine doit être humide et pouvoir former des "boules" compactes en pressant. Au besoin ajuster la dose d'huile végétale. 

    Et voilà ! Le sable magique se conserve très bien dans des sacs de congélation ou dans une boîte hermétique. 

    Bon mercredi à vous !

    IMG_1503.JPG