Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

beauté

  • Peau déshydratée et routine slow

    Pin it! Imprimer

     

    beauté,green,routine slow,peau déshydratée,huile végétale

    Je prône la routine slow depuis longtemps maintenant par ici. Évidemment, il n'y a pas qu'une seule routine slow et il vous faudra trouver la vôtre. Néanmoins, il y a quelques règles d'or quand on passe à une routine plus naturelle, minimaliste, slow ou peu importe le nom que vous lui donnez.

    Le BA-BA de la routine slow :

    - privilégiez les ingrédients brutes : huiles végétales, eaux florales, aloé véra, beurres végétaux, etc.

    - optez pour des compositions minimalistes et bio.

    - avoir le moins de produits possibles ou si vous préférez, le plus de produits multi-fonctions : typiquement le cas de l'aléo vera qui a de nombreuses utilités (si besoin, j'ai fait un mini post sur Instagram avec tous les usages que je fais de l'aloé vera).

    - apprendre la douceur...et la résilience : le principe de base d'une routine slow est que la cosmétique vient aider votre peau et non remplacer ses fonctions. Les changements sont donc longs et les gestes doivent être répétés pour avoir un effet.

    La routine slow la plus commune est celle qui préconise :

    - démaquillage à l'huile végétale et nettoyage au savon saponifié à froid et eau florale

    - hydratation avec aloé vera et huile végétale

    - soins ciblés avec huiles essentielles, argile, etc.

    L'avantage est que tous les types de peaux peuvent a priori passer à une routine slow : peau sèche, peau grasse ou peau mixte. Évidemment il faudra adapter les produits et les gestes en fonction de votre type de peau. Et ne pas oublier qu'il est possible d'adapter aussi votre routine en fonction de l'état de votre peau à un moment donné : temps froid, règles, chaleur, etc.

    Pourtant, il y a un "type" de peau qui est souvent peu mentionné dans le cadre d'une routine slow : la peau déshydratée. En réalité, ce n'est pas un type de peau particulier puisque chaque type de peau peut être déshydratée à un moment donnée, même les plus grasses.

    Et pour cause, la déshydratation est bien le "problème" le plus compliqué à gérer avec une routine slow !

    Petit rappel : hydratation et nutrition

    Avant d'entrer dans le vif du sujet, un rappel essentiel : votre peau a besoin d'hydratation ET de nutrition (comme vos cheveux d'ailleurs!).

    En très bref et pour éviter d'entrer dans des précisions scientifiques :

    - hydratation : l'eau présente dans votre peau

    - nutrition : les lipides (le gras)

    En règle générale, on a besoin des deux mais dans un équilibre différent suivant son type de peau, son mode de vie, la saison, etc.

    Une peau sèche par exemple a essentiellement un problème de nutrition puisque les lipides ne sont pas suffisants pour protéger la peau. Une peau grasse aura à l'inverse tendance à fabriquer trop de sébum et devra donc chercher à réguler l'apport de lipides.

    Mais, une peau déshydratée présente un taux hydrique (d'eau) trop faible et montre ainsi des signes de déshydratation.

    Repérer une peau déshydratée

    Les signes de déshydratation sont relativement faciles à repérer et pourtant souvent méconnus. De manière générale, votre peau a tendance à tirailler et à montrer des signes de sécheresse à certains endroits. Mais surtout une peau déshydratée forme des petites ridules de déshydratation, visible surtout en fin de journée et notamment aux endroits où les expressions du visage marquent le plus (autour de la bouche et des yeux).

    Vous pouvez faire un test tout simple devant un miroir : pincez doucement la peau de vos joues et vérifier si des petites ridules apparaissent. Et encore plus simple, si vous avez les marques prononcées de l'oreiller le matin, votre peau a de grande chance d'être déshydratée !

    Les causes principales de la déshydratation

    Elles sont très nombreuses mais il convient déjà de vérifier la base : consommation trop faible en eau dans la journée, alimentation pauvre en végétaux, consommation important de café, alcool ou cigarettes, lieu d'habitation pollué, stress, produits cosmétiques à base d'alcool, perte de poids importante...Et évidemment le vieillissement, puisque petit à petit notre peau perd sa capacité à retenir l'eau.

    La déshydratation peut être temporaire, notamment en cas de grand froid ou grande chaleur à l'inverse. Mais elle peut aussi s'installer plus durablement si on opte pas pour une hygiène de vie et des cosmétiques adaptés.

    Avant la cosmétique, l'hygiène de vie

    N'oubliez jamais que la cosmétique vient aider votre peau mais qu'elle est par nature complètement résiliante : c'est à dire qu'elle a toutes les capacités à résoudre ses problèmes. Mais que votre peau ne pourra combattre efficacement que si vous ne l'a soumettez pas à un mode de vie trop complexe pour elle : pollution, alimentation, stress...

    Avant même de chercher du côté des soins, veillez à prendre quelques habitudes simples : une hydratation importante tout au long de la journée (eau, tisane...), limiter les produits qui accentuent la déshydratation comme le café, l'alcool ou les cigarettes. Et questionnez vous sur votre alimentation : légumes et fruits sont nécessaires mais il faut aussi veiller à limiter le sucre qui fatigue énormément l'organisme. Enfin, c'est tout bête, mais être actif, même une activité douce permet de faire mieux circuler votre sang et aide vos cellules à faire leur job.

    Je sais, ça a un côté "pas fun" mais rien ne sert de dépenser des fortunes en cosmétiques si vous ne questionnez pas votre mode de vie. Vous êtes effectivement le reflet de ce qui entre dans votre corps ;) Une crème ne pénètrera jamais assez profondément pour aider vos cellules à maintenir l'hydratation (surtout si vous ne buvez pas assez).

    La difficulté de soigner une peau déshydratée par la routine slow

    Entrons dans le vif du sujet. La base de la routine slow - le mélange aloé vera et huile végétale - a justement pour objectif de proposer cet équilibre entre hydratation et nutrition.

    On en le répètera jamais assez mais l'huile végétale nourrit mais n'hydrate pas ! Certaines huiles végétales contiennent des vitamines ou autres antioxydants qui aident aussi la peau mais globalement, elle apporte surtout des lipides. Pour l'hydratation, l'ingrédient utilisé en majorité est l'aloé vera.

    Cette routine convient à de nombreux types de peau et peut résoudre une légère déshydratation si on change un peu ses habitudes de vie à côté. Mais elle peut aussi être insuffisante, voir compliquée quand on allie peau déshydratée et peau à imperfections. Dans ce cas là, on se "force" à l'utilisation d'une huile végétale alors que la peau n'a sans doute pas besoin d'apport de lipides aussi fréquents. Et souvent, on craque sur une nouvelle crème hydratante (parfois à la composition même pas top top) et les problèmes de déshydratation disparaissent très rapidement...frustrant !

    Oui mais logique ! Une crème hydratante, de part sa composition, est susceptible d'apporter de nombreux hydratants qui vont permettent de résoudre ce soucis. Et surtout que le seul aloé vera ne peut pas résoudre. La glycérine ou l'acide hyaluronique par exemple sont des composants qui permettent une hydratation rapide de votre peau.

    Alors on fait quoi ? On abandonne la routine slow ? Je ne pense pas mais elle doit être sévèrement adaptée en cas de peau déshydratée.

    1- Adapter le combo aloé vera/huile végétale

    Si après plusieurs semaines du combo huile végétale/aloé vera (et en ayant testé plusieurs types d'HV), vous ne voyez pas d'amélioration sur l'hydratation de votre peau, essayez de vous passer d'huile végétale le matin pour n'appliquer que de l'aloé vera sur peau humide. Vous pouvez continuer à appliquer votre huile végétale uniquement le soir, meilleur moment pour apporter un peu de gras à la peau à priori.

    Si vous avez la peau à tendance grasse, vous pouvez même tenter d'espacer encore un peu plus l'apport d'huile végétale. Vous pouvez par exemple le garder pour un masque chaque weekend et n'utilisez que l'aloé vera le reste du temps.

    Pour qui : peaux mixtes à grasses, avec une déshydratation assez légère et pour celles qui tolèrent bien l'aloé vera.

    2- Opter pour un complexe d'huile végétale

    Une  autre possibilité est de changer l'huile végétale brute par un complexe d'huiles (ou d'huiles plus rares). De nombreux marques vendent maintenant des huiles en complexes auxquelles ils ajoutent de nombreuses vitamines, acides gras, omégas, et même de l'acide hyaluronique. Ou alors des huiles assez rares qui ont aussi des vertus hydratantes grâce à leur teneur en oméga, vitamine E ou autre!

    C'est une solution moins slow même si l'on peut quand même choisir son huile avec de bonnes compositions. On l'applique comme dans la routine classique, sur peau humide et mélangée à de l'aloé vera si on veut.

    Pour qui : toutes les peaux, même sèches car il y a aussi un apport en gras. Attention aux huiles végétales contenues dans le complexe en cas de peaux à imperfections, n'oubliez pas que certaines sont comédogènes.

    Le shopping : l'huile BioRegenerate de Paï ; l'huile Repulpante de Oh My cream ; l'huile de Graines de pin maritime de Océopin ; l'huile Bio au rétinol d'Evolve.

    3- Opter pour un sérum hydratant sous son combo aloé vera/ huile végétale

    Si vous tenez à votre combo huile végétale/aloé vera ou si la déshydratation est plutôt passagère (par exemple l'hiver), vous pouvez opter temporairement pour un sérum hydratant. Beaucoup plus concentré qu'une crème, il permettra de rétablir rapidement le taux hydrique de votre peau. La texture est souvent plus invisible qu'une crème et la composition plus respectueuse des peaux mixtes ou à imperfections.

    Pour qui : pour celles qui ne veulent plus retourner vers les crèmes ou pour les problèmes de déshydratation ponctuels. 

    Le shopping : le Sérum Evercalm de Ren ; le Sérum hydratant de John Master Organics ; le Sérum Hydratant anti-pollution de Lavera ; le Sérum Hydratant de Propolia

    4 - Opter pour une crème hydratante

    Si aucune des solutions ci-dessus n'ont eu d'effets sur votre peau et si vous avez modifié votre mode de vie pour aider votre peau à garder son hydratation, il est peut être temps de mettre de côté la routine slow à base d'huile végétale. Toutes les peaux n'ont pas besoin de lipides et certaines ont vraiment besoin de l'apport d'une crème hydratation. 

    Si c'est un changement à contrecoeur, essayer de choisir une crème à la composition minimaliste, bio et contenant des ingrédients pour l'hydratation. Mais il ne sert à rien de persister dans une routine qui ne convient pas à sa peau. Elle changera peut être avec les évolutions de la vie et vous pourrez revenir à une routine plus slow. Mais une crème de jour, de bonne composition, ce n'est pas forcément pire que celles qui achètent des tonnes d'huiles végétales ! Rassurez-vous, l'important est de ne pas succomber au marketing de la surconsommation et des produits bourrés d'ingrédients agressifs pour vous et l'environnement !

    Pour qui : pour les plus désespérées ! Perso, je n'investirais pas dans une crème haut de gamme dès le début, le temps de voir si une crème toute simple améliore la déshydratation. Et toujours en faisant bien attention à la composition si vous avez la peau mixte ou à imperfections.

    Shopping : Crème Hydratante SOS Hydra de Madara ; Crème Glow Up de Oolution ; Crème à l'Iris de Weleda ; Crème Hydratant Phyt's ;

    PS : Option non retenu : jouer aux petits chimistes avec la glycérine végétale

    Vous pourrez lire dans certains articles que la glycérine végétale s'achète toute seule (notamment sur le fameux aroma$$$$) et être alors tenté de l'ajouter toute seule à votre routine. Vous savez que de façon générale je ne suis pas une adepte de la cosmétique maison qui entraîne beaucoup trop d'achats, de déchets et d'utilisation de produits purs potentiellement dangereux. C'est encore le cas avec la glycérine qui est très puissante et doit être dosée très précisément sinon elle aura un effet inverse de desséchement. Vous êtes libre de vouloir faire vos mélanges mais pour ma part, j'estime que les produits cosmétiques ne doivent pas être manipulé n'importe comment et en vrai, c'est un métier... Il y a des tonnes de chouettes marques, pas besoin de donner ses sous au géant arom$$$$ !

    ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ 

    Personnellement, j'ai opté pour le complexe d'huile, j'utilise celle de Paï depuis un petit moment et je vois la différence. Je mets aussi certains jours uniquement de l'aloé vera le matin et je réserve l'huile pour le soir. J'ai beaucoup de mal avec les crèmes donc je n'en utilise pas pour la journée, il m'arrive de faire un masque plutôt avec un crème hydratante. Pour ma part, j'aime bien celle de Weleda à l'Iris, pas chère et efficace!

    Courage à vous, peaux déshydratées !

  • Routine d'hiver 2017

    Pin it! Imprimer

    unnamed-1.jpg

    Un article attendu a priori !! Je vous parle souvent de ma routine beauté sans oser vous montrer toutes les semaines en quoi ça consiste. Je touche au paradoxe de la blogueuse green : une blogueuse ne "vit" que de la nouveauté mais en tant qu'adepte de routine slow, j'utilise toujours la même chose depuis des lustres !

    Evidemment, il y a des petites choses que je change, que j'expérimente mais la base est toujours la même ! Pourtant, vous avez souvent l'air intéressé par cette routine et je vois qu'il y a souvent des questions qui reviennent sur le sujet, donc je vous ai fait un article ARCHI complet !! 

    La chose la plus compliquée à faire admettre, c'est l'utilisation d'huile végétale en guise d'hydratant, à la place de la si classique crème de jour. Je sais que ça déroute et qu'au début, il faut un petit laps de temps pour que la peau s'habitue. Pourtant, je ne reviendrais jamais en arrière (c'est pas faute d'avoir essayé!). Il faut du temps pour s'habituer, pour trouver les produits qui vous conviennent mais sincèrement, l'effet sur la peau, le confort et la certitude de ne pas s'appliquer des tonnes d'ingrédients néfastes, ça vaut toutes les difficultés du début !

    Aujourd'hui, je suis complètement convaincue par ma routine. Elle me convient à moi, à ma peau, donc ne cherchez pas à forcément tout appliquer tel quel. Le seul conseil que j'aimerais pouvoir transmettre, c'est qu'en cas de peau "compliquée", il faut arrêter de maltraiter votre peau. Plus simple sera votre routine (et vos produits), mieux elle se portera sur le long terme. 

    Les produits de ma routine

    Ma routine est proche d'une routine slow c'est à dire que j'utilise majoritairement des produits bruts : huiles végétales, aloé véra, eau florale, etc. C'est ma routine de tous les jours depuis plusieurs années maintenant et j'utilise déjà beaucoup de ces produits depuis plusieurs années. Clairement, ma peau s'est améliorée, je trouve ça plus simple, plus agréable et moins coûteux. 

    Pour retrouver des articles sur le sujet : 

    - acné hormonale

    - démaquillage à l'huile et routine démaquillage

    - match des routines conventionnelles/slow

    - routine soin hiver 2016

    - elixir d'huiles pour visage

    Du coup, je vous fais une petite liste en mode "qui remplace quoi". La plupart des produits sont interchangeables et aujourd'hui, je varie souvent les huiles végétales ou essentielles mais vous pouvez très bien n'en avoir qu'une seule sorte. 

    unnamed.jpg

    ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

    Démaquillage et nettoyage ⇒ chaque soir. Huile végétale ou huile démaquillante et savon saponifié à froid. Le matin, je me contente d'un peu d'eau florale ou du savon si je sens que ma peau a besoin d'être nettoyée.

    Mes préférés : l'huile de jojoba, l'huile de noyaux d'abricot et côté huile démaquillante, je n'utilise que celle de Melvita. Pour le savon, je prends toujours un savon saponifié à froid, mon préféré étant celui de Macadamia/aloé vera Le Moly.

    Les gestes importants : les cotons lavables pour enlever l'huile ! Je masse bien l'huile sur mon visage et je l'enlève avec un coton lavable humide, que je rince plusieurs fois. Ensuite je passe au savon pour m'assurer que toute l'huile est partie. Et je termine avec de l'eau florale avant de passer au soin!

    ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

    Hydratation ⇒ eau florale, huile végétale et aloé vera. Les gestes sont toujours les mêmes : j'humidifie la peau avec de l'eau florale, je mélange huile végétale et aloé vera avant de masser mon visage avec. Je n'applique plus de contour des yeux spécifique, j'ai un peu de mal à en trouver un qui me convient. Si j'ai la peau déshydratée autour des yeux, elle supporte aussi mal les soins trop riches. Pour l'instant, mon soin classique me convient bien mais vous pouvez opter pour un soin spécifique ou une huile plus nourrissante comme l'huile d'avocat.

    A noter que j'utilise soit de l'huile végétale pure, soit des mélanges d'huiles : mon élixir d'huiles maison ou des complexes d'huiles végétales. C'est un peu plus compliqué à choisir donc si vous débutez, préférez une huile végétale toute simple !

    J'applique cette routine matin et soir, sauf que je laisse souvent ma peau respirer le soir, sans aucun soin. J'ai remarqué que ça lui fait du bien de ne pas toujours lui ajouter des produits pendant la nuit. A vous de voir !

    Mes préférés : l'huile de jojoba, l'huile de noisette, l'huile de nigelle, l'huile d'aloé vera... Pour les complexes d'huiles végétales, quelques marques chouettes : Océopin, Oh My cream, Paï Skincare ou Denovo. Pour les eaux florales, j'aime celle de lavande, de rose, de menthe poivrée ou de tea-tree. Pour l'aloé vera, c'est toujours le même, celui de la marque Pur Aloé. 

    Les gestes importants : toujours humidifier sa peau avant d'appliquer de l'huile végétale sous peine de devoir attendre longtemps avant que l'huile ne pénètre. En humidifiant, le mélange huile/aloé vera s'applique facilement et vous pouvez vous maquiller immédiatement après.

    ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

    Les petits coups de pouce ⇒ la plupart du temps, je conserve la même routine et je laisse ma peau tranquille. Cependant, j'ai quelques gestes supplémentaires en fonction des besoins de ma peau. 

    Par temps froid ou peau qui tire : un masque hydratant à base de miel, d'aloé vera et d'huile nourrissante (pas forcément tout en même temps, c'est en fonction de mes envies!). Je laisse poser le plus longtemps possible avant de rincer et d'appliquer mon soin classique. 

    La semaine précédent mes règles : je renforce un peu le démaquillage en utilisant ma brosse nettoyante Doux Good avec mon savon. S'il faut éviter de trop décaper votre peau, par contre il faut insister sur le démaquillage et nettoyage pour avoir la peau bien propre et ainsi éviter de boucher vos pores. Si les boutons qui se pointent, j'applique de l'huile essentielle de lavande ou de tea tree. J'en ajoute aussi une goutte dans mon soin pour la nuit. Par contre, pas de gommage, pas de masque ou autre pendant cette période. C'est tout ce qu'on a envie de faire en général et pourtant il vaut mieux laisser sa peau tranquille si vous voulez qu'elle récupère plus vite. Il vaut mieux attendre le passage du "pic hormonal", en général dès la venue des règles. 

    Pour le teint terne ou des imperfections qui ne partent pas : hors semaine précédant les règles, si ma peau ne va pas bien - teint brouillé, boutons qui persistent après les règles, etc. - je fais un nettoyage plus profond. Un bain de vapeur avec quelques gouttes d'huiles essentielles (thym, tea tree) et un masque à base d'argile. Je fais aussi un léger gommage à base de sucre, environ une fois par mois. 

    ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

    unnamed-2.jpg

    Les essentiels à avoir chez soi pour une routine naturelle 

    - huile végétale

    - aloé vera

    - eau florale

    - un bon savon saponifié à froid

    - huile essentielle si vous avez une peau à imperfections

    unnamed-3.jpg

    Les essentiels à avoir pour les petits plus 

    - rhassoul ou argile

    - miel ou sirop d'agave

    - sucre fin

    Pour un gommage doux (sans particules de plastique) :

    - du sucre fin

    - de l'huile végétale ou du miel si vous aimez les consistances plus épaisses. 

    A appliquer sur visage humide, sans masser trop fort. Rincer et hydrater. 

    Pour un masque purifiant lors des jours catastrophes : 

    - 2 cuill. à soupe de rhassoul

    - 1 cuill. à soupe de miel 

    - 1 cuill. à café d'aloé véra

    - de l'eau florale de teatree ou de lavande

    - 5 gouttes d'huiles essentielles : lavande, tea tree, etc.

    Mélanger tous les ingrédients et ajouter l'eau florale pour avoir une consistance pâteuse, facile à appliquer. Appliquer sur le visage humide pendant 10min environ sans jamais laisser sécher. Rince et hydrater comme d'habitude. 

    Pour un masque hydratant :

    - 2 cuill. à soupe de miel ou sirop d'agave

    - 1 cuil. à café d'aloé véra

    - 1 cuill. à café d'huile essentielle nourrissante type jojoba, avocat, rose...

    - si besoin de l'eau florale de rose pour diluer un peu

    Appliquer sur visage humide et laisser poser 20 min maximum. Attention, le miel ça coule! C'est un masque que je fais souvent dans un bain pour éviter de m'en mettre partout ! A rincer et hydrater comme d'habitude.

    N'oubliez pas de choisir votre huile végétale en fonction de votre type de peau et de faire attention aux huiles végétales comédogènes si vous avez des imperfections. Je vous laisse le PDF de Lotus et Bouche cousue pour trouver votre huile végétale. 

    tableau-huiles-vegetale-peau-lotus.jpg

    ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

     

  • {Beauté} De la douceur à la rentrée !

    Pin it! Imprimer

    0b201ba46ef7f419ffd959b79b5f896d.jpg

    J'avais dans l'idée de vous faire un petit article rentrée. Mais j'hésitais entre un "faire durer l'été" ou un "vive la rentrée". Clairement, c'est très bête, je suis une grande fan de la rentrée, de septembre et de l'Automne depuis toujours ! Mais comme c'est un article très "courant" sur les blogs ou dans les magazines, je suis allée faire un tour pour lire un peu ce qu'il y avait ici et là. 

    Et finalement, la leçon que j'ai retenu, c'est qu'on écrit un nombre incroyable de conneries sur la rentrée en beauté ! Les magazines sont remplis de nouveaux produits à tester, de gommages incroyables, d'astuces detox ou autre. 

    Alors non pas que j'estime ne jamais écrire de conneries (loin de là même) mais quand même, j'avais envie d'écrire un mini article sur les gestes à adopter à la rentrée. Oui la peau et les cheveux sont fatigués, abîmés, asséchés. Oui on voit parfois arriver les boutons boomerangs, ceux qui nous avaient laissé tranquille tout l'été.

    Mais dis donc, est-ce que c'est une excuse pour se maltraiter encore plus ??

    De la douceur dans ce monde de brut, voilà ce dont on a besoin et cela s'applique aussi dans la salle de bain. Il y a bien quelques astuces spéciales rentrée qui fonctionnent mais il y en a une qu'on ne répète pas assez : arrêtez de traumatiser votre peau en l'agressant avec des produits trop asséchants, en changeant constamment de produits et en empilant les couches d'ingrédients parfois toxiques. 

    Alors oui, je prône douceur, minimalisme et vie saine. C'est chiant je sais. Mais après tout, apprendre la douceur avec soi, c'est un premier pas pour l'être avec les autres non ? ♥

    1- Faire peau neuve 

    C'est une évidence des soins après l'été : le gommage. Pourtant, on utilise souvent le mauvais gommage ou on a de bien mauvaises habitudes en la matière. 

    Le retour de l'été, surtout lorsque l'on a bronzé, nécessite d'aider sa peau à se débarrasser des cellules mortes. Cela permet de garder un teint hâlé plus longtemps mais pas uniquement ! Après l'été, le corps et le visage ont aussi accumulé les couches de crèmes solaires pas toujours bien rincés, la peau du visage s'est épaissi pour se protéger du soleil, les pieds ont soufferts des sandales et des tongs. Gommer permettra alors aussi d'éviter les imperfections de la rentrée, les pieds douloureux et la peau qui tire. 

    Il est alors nécessaire de donner un coup de pouce à sa peau en gommant LEGEREMENT et PONCTUELLEMENT. 

    Pour cela, rien de plus simple, vous avez tout chez vous : marc de café ou sucre fin, à mélanger avec de l'huile de coco par exemple. Sous la douche, on humidifie la peau et on masse doucement, avec des mouvements circulaires. Pour le visage, je vous conseille plutôt une huile végétale de jojoba ou d'abricot par exemple. Et là encore, ça doit être tout doux, sans déplacer la peau outre mesure. Si vous êtes vraiment addict au gommage plus gros, ne forcer pas davantage mais optez plutôt pour un sucre plus gros. A l'inverse, si vous avez vraiment la peau sensible, notamment pour le visage, utilisez plutôt du bicarbonate de soude (alimentaire ou fin) avec une huile végétale ou uniquement avec de l'eau.

    Pour les irréductibles des produits prêts à l'emploi, voici quelques idées shopping green : la poudre de graines de Pin Océopin, L'exfoliant corps Les Cabines blanches ou le gommage à la vanille de De Vermalle. Pour le visage, l'exfoliant Antipodes, le masque exfoliant à l'Hibiscus de BalmBalm ou encore le nettoyant micro-polissant de Ren

    Après un gommage maison pour le corps, vous pouvez même zapper l'étape hydratation, l 'huile de coco verra le boulot. Pour le visage par contre, on sèche bien l'eau, on applique un peu d'eau florale et son soin hydratant habituel. J'applique toujours de l'aloé vera et une huile végétale plus nourrissante comme l'huile d'avocat. 

    Et les pieds ? Bien évidemment, ils passent au gommage mais en général ça ne suffit pas ! Si vous êtes comme moi et que vous passez votre été pieds nus ou en tongs, il faut passer par la case pédicure maison ou non. A la maison, vous pouvez aussi opter pour des bains de pieds pour les nourrir encore plus (ça tombe bien, Victoria a fait des DIY pour les bains de pieds!). Et petit conseil, si vous n'avez pas l'habitude de le faire vous même, évitez de trop forcer sur la râpe ou la pierre ponce, au risque de provoquer encore plus de corne. 

    2- Apprendre la douceur 

    La plus grande erreur beauté de la rentrée est sans doute de forcer un peu trop sur le nettoyage, le gommage, les nouveaux produits miraculeux... Sans doute à cause des effets que provoquent les semaines de vacances au soleil : peau terne, bronzage qui part plus vite que les kilos pris pendant les apéros terrasse, boutons qui reviennent alors qu'ils avaient déserté sous l'effet du soleil, etc...

    Pourtant, s'il faut aider un peu sa peau à se renouveler, il lui faut en fait surtout beaucoup de douceur ! Il est important de retenir que l'aspect "jolie peau" de l'été est en fait le résultat des effets agressifs du soleil. Un peu comme en hiver, quand le froid nous abîme la peau, ça ne vous viendrait pas à l'esprit de la décaper encore plus ! Ben c'est pareil après l'été !

    Alors en plus de quelques gommages en septembre, on s'en tient à une bonne étape nettoyage du visage, quitte à changer pour un savon plus purifiant. Mes préférés : un savon à l'argile verte, un savon au charbon ou encore Le Gecko de Clémence et Vivien

    Pour le reste, visez hydratation plutôt que produits asséchants. Si vous optez pour la routine aloé vera et huile végétale, changer pour l'huile de jojoba, de thé blanc ou d'avocat. Sinon, essayez de trouver une crème douce, à la composition clean pour éviter d'appliquer des ingrédients qui vont étouffer votre peau.

    Petite sélection pour vous aider : le soin hydratant Nectar de rose de Melvita, la gamme Rosa Angelica de Sanoflore (léger ou riche selon votre type de peau), la crème Whole again de Oolution, la crème Rejoice d'Antipodes.

    On oublie pas de laisser sa peau respirer certains soirs avec rien d'autre qu'un peu d'eau florale après le nettoyage. Idem avec le maquillage, on y va mollo et on essaye de limiter au maximum le weekend. 

    Bref le mot d'ordre, c'est less is more ! On évite de succomber aux nouveaux produits, aux masques et gommages à outrance et on pense hydratation !

    3- Devenir ce que l'on mange 

    Et oui, on est vraiment ce que l'on mange ! L'excès de sucre, de gras, d'alcool...tout ça se voit sur la peau ! Il n'y a pas que le soleil qui fait des dégâts ^^

    Par contre, on est pas tous obligé de passer par la case régime, détox, monodiète and co. 

    Il suffit de prendre de bonnes habitudes et au minimum d'augmenter la dose de légumes et de fruits. Au mieux, on évite le plus possible le sucre raffiné et l'alcool quelques temps (le vin ça compte pas, on est d'accord?).

    On laisse un peu le café de côté pour se lâcher sur le thé vert, les tisanes chaudes et pourquoi pas pour tester les jus de légumes maison. Et surtout, on réapprend à aimer l'eau, toute simple, tous les jours en grande quantité !

    Enfin, si on se sent encore un peu au fond de nos chaussettes (qu'on a pas encore remises), on s'aide par une petite cure de compléments alimentaires. Outre ceux qui peuvent être intéressant au changement de saison (spiruline, vitamines, etc.), les compléments alimentaires sont d'une grande aide quand la peau et les cheveux subissent un peu le retour des vacances : levure de bière évidemment mais aussi un complexe à base de bardane.

    Je sais combien le discours "manger sain se voit à l'extérieur" peut être ennuyeux ou culpabilisant quand ce n'est pas dans nos habitudes ou qu'on subit le stress de la rentrée. Pourtant, sincèrement, vous aurez beau faire tout bien côté soin, si vous ne changez pas quelques petites choses dans votre alimentation, l'amélioration sera bien plus lente. 

    4- Etre cool avec ses cheveux

    En général, le conseil qu'on nous donne à la rentrée c'est de les couper. Les cheveux subissent effectivement beaucoup pendant l'été : le soleil, le sel de la mer, la piscine, les shampoings plus fréquents, etc. Si je suis persuadée qu'un cheveu abîmé ne se répare pas et qu'on doit donc en passer par la case coiffeur, j'estime que ca ne devrait pas être une obligation ni la seule chose à faire. Si vos cheveux sont trop abîmés aux pointes et que vous voulez les couper (et surtout si votre coiffeur comprends le "juste les pointes"), allez y mais n'oubliez pas de soigner le reste de vos cheveux ^^

    Rien de bien compliqué, on essaye d'espacer les shampoings si jamais on les lavait un peu trop fréquemment pendant les vacances et toujours avec un shampoing doux. Mon préféré de tous les temps : celui à l'aloé vera de Biocoiff. Ensuite on hyrate ET on nourrit !

    On hydrate avec des masques hydratants (aloé vera, sirop d'agave, miel ou yaourt) et on nourrit avec des bains d'huile de coco par exemple. Et comme dit précédemment, la levure de bière peut être intéressante en cure à la rentrée pour aider un peu ses cheveux à s'en remettre !

    Enfin, on essaye d'être sympa les premières semaines après le retour de vacances et on limite le sèche cheveux, le liseur ou autre. On adopte le Kardoune pour dormir : un ruban marocain pour assouplir et protéger ses cheveux pendant la nuit (mais on en reparlera vite!). Bref, on laisse un peu respirer ses cheveux, qu'on passe ou non par la case coiffeur ! 

    ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

    Voilà pour l'essentiel ! 

    Vous me direz si vous avez essayé la méthode douce à la rentrée ?

    ae3294ed21007681d3629166fae85fcd.jpg

     

  • Alléger sa trousse de toilette

    Pin it! Imprimer

    unnamed-3.jpg

    Il y a quelques années, chaque voyage me donnait des sueurs froides. Déjà que j'avais du mal à me limiter sur les vêtements mais alors la trousse de toilette...! Pour peu que ce soit un voyage d'été et ça se transformait en combat contre l'espace : un shampoing, un  après shampoing, un masque, une crème solaire, une crème pour le corps, ma crème de jour, une tonne et demi de maquillage (marrant vu que je me maquille peu!), de la Biafine en cas de coup de soleil, un anti moustique, un démaquillant, des cotons, un gommage parce qu'on sait jamais, etc. En général, j'avais toujours deux trousses de toilette et je devais quand même caser les produits les plus encombrants dans la valise (et les retrouver ouvert sur mes vêtements!). 

    Mais peu à peu ma routine change et j'essaye de devenir raisonnable (sans doute le bénéfice de l'âge ou le ras le bol de porter la valise de trois tonnes, j'hésite!). 

    Pourtant, passer à une routine naturelle, tendance zéro déchet, n'est pas forcément plus simple en voyage. Les cotons lavables doivent justement être lavés, les produits solides doivent trouver une boîte parfois encombrante, les mélanges d'huiles végétales augmentent le nombre de produits...bref pas évident au premier abord ! 

    Je suis partie la semaine dernière dans les Landes et j'ai voulu tester : tout faire rentrer dans ma trousse de toilette, pour moi, mon amoureux et ma mini. Une seule petite trousse "à côté" était prévue pour y mettre un petit nécessaire à bobo : pansement, doliprane, antiseptique...mais très peu aussi, j'ai toujours tendance à penser que je pars en Namibie alors que le doliprane, on en trouve quand même facilement dans Les Landes hein ;) 

    J'ai réussi et je suis assez fière. Non seulement personne n'a manqué de rien mais je remarque encore quelques améliorations à faire pour diminuer un peu plus. 

    Les astuces principales

    unnamed-4.jpg

    La principale astuce consiste bien sûr à réduire les volumes. Pour cela, il est utile d'investir dans des petits contenants ou de garder ceux de produits finis. J'utilise souvent les contenants voyage de Sephora qui sont assez pratique mais des petits pots récupérés peuvent aussi faire l'affaire. En général, je transvase au minimum mon aloé vera et mon eau florale (ce que je n'avais pas encore fait sur les photos #blogueuseencarton).

    Sinon, quand c'est possible, préférez les tubes ou les pots plats qui sont plus faciles à caser quelque part.

    Pour éviter les accidents du voyage, je mets tout ce qui est en verre ou fragile dans une petit pochette dans ma trousse de toilette : essentiellement les huiles chez moi (tu le sens le souvenir d'un voyage où mon huile de jojoba s'est répandu partout ?). N'hésitez pas à multiplier les petits pochettes pour tout séparer et ne rien perdre ou salir. J'utilise les pochettes de mes cotons lavables, de bijoux ou autres achats. 

    Les produits de beauté solides sont une bonne alternative à condition de bien les choisir et de leur trouver un contenant pratique. En voyage, je préfère les superposer dans un petit tupperware donc ils ne doivent pas prendre de place. Attention aussi à bien les laisser sécher avant de les transporter ou alors à vite les mettre à sécher en rentrant si vous n'avez pas eu le temps avant.

    Enfin, il faut cibler les produits multi-usages. Mon favori reste l'aloé vera. Je vous prépare un article sur toutes les utilisations que j'en fais mais en gros il me sert pour le visage, le corps, les cheveux, les bobos... Sinon une bonne huile végétale vaut mieux que 10 différente, elle fera office de crème de visage, de cheveux, de démaquillant. La plus "multi-usage" reste l'huile de jojoba mais j'aime beaucoup l'huile de noisette ou l'huile d'avocat aussi dans le même genre. 

    Pour la toilette

    (Point vocabulaire : "la toilette" c'est vraiment un mot qu'on utilse en vrai ? Non parce que "faire sa toilette" ça me rappelle beaucoup ma mamie ! Du coup on dit quoi "Pour l'hygiène"? Mouais...faut que je médite sur cette histoire de vocabulaire ^^).

    Ici, c'est radical : un savon solide et c'est tout ! J'en choisi un doux pour qu'il convienne à toute la famille. Cette fois-ci c'était (encore) un Le Moly au Karité

    J'emporte un seul dentifrice pour la famille, le Melvita à la fraise qui nous convient très bien ! Et bien sûr nos brosses à dents ^^

    Pour le déodorant, en général, j'opte pour un déo en stick, mon préféré étant celui de Schmidt's au géranium en format mini. Mais comme j'évite maintenant d'acheter en ligne (tiens je vous ai pas écris à ce sujet!), je termine pour l'instant mes deux déodorants en pots. J'ai donc amené celui de Le Moly, sans bicarbonate à la bergamote, que j'aime beaucoup. Le pot n'est pas l'idéal mais ce n'est pas trop encombrant non plus !

    unnamed-5.jpg

    Pour hydrater le corps, hors été, un peu d'aloé vera suffit, éventuellement avec une goutte d'huile végétale. En été par contre, je prends un petit pot de beurre de Karité, il en existe des tout plat qui prennent peu de place. 

    ⇒ un savon solide, un dentifrice et les brosses à dents, un déodorant.

    Pour le visage

    unnamed-6.jpg

    Logiquement, une seule huile végétale me suffit pour le démaquillage et le soin, dans ce cas j'emporte de l'huile de noisette ou d'avocat, un peu plus épaisse que l'huile de jojoba.

    Cette fois-ci, j'ai voulu testé un mélange pour le démaquillage que je n'avais pas eu l'occasion de faire encore : huile d'olive, huile de ricin et eau florale de rose. Je l'ai mis dans un mini flacon pompe. Finalement, je préfère utiliser une huile végétale seule pour le démaquillage, je trouve ça plus rapide et ça s'élimine plus facilement.

    Rien ne vous empêche de transvaser une huile démaquillante toute faite (j'aime celle de Melvita) dans un petit flacon. 

    Je prends quelques cotons lavables : en général minimum 4 pour avoir le temps de les laver à la main et de les faire sécher. 

    Je rince toujours mon huile démaquillante avec du savon et en voyage, j'utilise le même que pour le corps. J'emporte souvent une eau florale, pas en grand format comme sur la photo mais elle me sert à me rafraichir quand il fait chaud, à éliminer la crème solaire ou à éviter le calcaire de l'eau dans certains endroits.

    En soin, encore une fois, j'utilise mon huile végétale et mon aloé vera. 

    une huile végétale, des cotons lavables, aloé vera, eau florale. Si besoin une huile spécial démaquillage dans un petit flacon.

    Pour les cheveux 

    J'emporte un shampoing solide pour toute la famille. Mon préféré est celui de Lamazuna mais le format ne convient pas à ma fille (#relou) et lui préfère la fleur de Secrets de Provence

    Pour éviter d'emporter après-shampoing ou masque, une seule astuce : emporter une huile capillaire ou une crème pour cheveux. J'ai pris l'huile capillaire Evolve que j'adore, une goutte mélangée à de l'aloé vera suffit. En crème, si besoin, je vous conseille celle de Denovo. Du coup, je me lave les cheveux au shampoing solide, je les démêle en sortant de la douche et s'applique mon soin. C'est beaucoup moins encombrant qu'un après shampoing ou un masque et ça permet d'éviter quand même les cheveux secs, surtout si vous partez à la plage ou piscine. 

    un shampoing solide, un soin et aloé vera, une brosse.

    Divers

    unnamed-7.jpg

    Il reste encore pas mal de place !

    De quoi ajouter une crème solaire si vous allez au soleil. Là, j'ai pris celle de Nuxe Bio mais c'est loin d'être ma préférée. Le tube était petit donc pratique et elle fonctionne très bien. Si je pars quelque part avec du soleil mais sans aller à la plage, je prends uniquement mon stick solaire EQ Love que j'applique avant mon huile végétale sur le visage.

    J'ai pris deux huiles essentielles en cas de bobo : tea tree et lavande. Finalement, je ne m'en suis pas servie et j'aurais du prendre l'huile essentielle de citronnelle vu les moustiques ! En général, je prends au minimum de l'huile essentielle de lavande qui me sert à beaucoup de choses, mais c'est à adapté en fonction de votre bien être. L'huile essentielle de menthe poivrée peut être très utile en voyage aussi pour les nausées ou les maux de ventre.

    j'ai ajouté une mini trousse de maquillage que j'ai oublié de prendre en photo : un mascara, un crayon noir, ma BB crème Nuxe Bio, mon fard à joue crème Une pour éviter de prendre un pinceau et un stick à lèvre Hurraw. Et finalement, j'aurais pu éviter le crayon noir ^^

    Quelques élastiques et pinces, ma brosse, une mini pochette pour y glisser une paire de boucles d'oreilles et c'est bon ! 

    Ah oui, monsieur a ajouter son déo et un petit pot de voyage rempli de son gel pour cheveux, il devient raisonnable aussi ! 

     

    beauty travel

     

     
    A très vite !