Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Banana Pancakes - Page 4

  • Diner comme les Anglais

    Pin it! Imprimer

    40d075ddf52de48e65eb2d4d017740d8.jpg

    Je ne compte plus le nombre de fois où on a souligné que j'avais une légère tendance mamie. Alors quand je dis que chez moi, on mange TRES tôt, ça termine d'achever cette image de vieille fille/pas fun/marmotte.

    En vrai, ça me passe à 3 km au-dessus de la tête :) Mais comme ça a toujours l'air de surprendre, je me dis qu'un petit article promotion pour la vie de mamie pourrait intéresser !

    Alors premièrement, oui faut que je vous dise. Je suis une marmotte. J'adore dormir, je tiens très très mal le manque de sommeil et je suis très sensible au rythme naturel du soleil. Ca signifie que j'ai toujours été une bonne dormeuse mais pas dans le sens de la majorité des gens : je ne dors jamais plus tard que 9h le matin (même quand j'étais ado!) et par contre, j'ai sommeil dès 21h ! Clairement, je suis une couche tôt et une lève tôt.

    J'ai bien sûr eu des périodes plus compliquées niveau sommeil, la grossesse, les premiers mois de ma fille et la fin de ma thèse (tout ça dans une période de 3ans #yummy). Je pense que c'est à ce moment là que j'ai complètement assumé le fait d'avoir besoin de beaucoup de sommeil mais surtout d'avoir besoin de me coucher avant minuit.

    Et évidemment, ma fille tient ça de moi, elle se couche entre 20h et 20h30 tous les soirs (c'était même plutôt 19h bébé!), demande régulièrement à aller au lit et bébé.

    Le problème, quand tu es une marmotte, c'est qu'évidemment il est compliqué d'aller au lit tôt dans nos vies modernes. Et souvent, on me donne l'argument du "oui mais on a plus du vie si on se couche tôt".

    Pourtant, je me couche relativement tôt et j'ai pas du tout l'impression de ne pas avoir de vie !! Tout ça parce que par rapport à beaucoup (et à la tradition "française"), je mange très tôt le soir. Mais aussi parce que j'ai un peu revu cette histoire "avoir une vie le soir".

    Manger plus tôt pour ma fille 

    Premièrement, je mange tôt pour vivre plus sereinement les soirées avec ma fille. Tous les parents d'un jeune enfant vous diront que le fameux 18-20h est parfois compliqué à gérer. Le bain, le repas, tout s'enchaîne et souvent dans une atmosphère "explosive". A 18h, les enfants sont déjà fatigués et souvent ils ont faim ! Résultat, c'est un peu le parcours du combattant pour les mettre au bain, les faire patienter jusqu'au repas et ensuite arriver à les coucher assez tôt sans que ça vire au drame.

    J'ai vite compris qu'il fallait qu'on réorganise notre fin de journée pour que tout se passe plus sereinement et l'élément déclencheur a été de décaler le repas.

    Ma fille a besoin d'être au lit vers 20h/20H15. Mais si on mange à 19h30, elle passe directement de la fin du repas au lit. Avec en prime un peu de stress lors des repas où on arrête pas de lui dire de se "dépêcher". Et encore elle ne râle pas pour aller se coucher mais quand elle a pris "trop" de temps pour manger, ensuite on enchaîne vite et on finit par lui dire qu'on a plus le temps pour une histoire.

    Un jour, j'en ai eu marre de toujours la presser et de faire sauter des moments de partage comme l'histoire pour éviter qu'elle ne se couche trop tard. 

    La solution a été de décaler légèrement l'heure du repas et petit à petit manger entre 18h30 et 19h (voir un peu avant parfois!). 

    Le changement a été radical. Elle termine son repas vers 19h15 maximum en général. Le fait d'être rassasiée la rend déjà plus cool mais surtout on a encore presque une heure pour profiter ensemble ! Le coucher se fait naturellement, plus de stress et de pression, on a le temps pour pleins d'histoires, pour se raconter nos vies ou faire un jeu ensemble avant de dormir. 

    Aujourd'hui, je vois complètement les bénéfices de ce rythme quand on ne peut pas le tenir pour X raisons. Elle devient grognon parce qu'elle a faim, mange plus lentement, on s'énerve...bref c'est jamais des chouettes soirées. 

    Manger plus tôt pour nous

    Faire manger son enfant tôt ne choque pas vraiment en général. C'est plus le fait que nous aussi on s'aligne sur ce rythme !

    En vrai, ça n'a jamais été vraiment été débattu en famille. On a toujours mangé ensemble. Déjà parce qu'on le pouvait (en raison de nos horaires) mais aussi parce qu'on adore ces moments-là. Elle nous raconte sa journée, elle est bien plus cool, on discute...

    Manger tôt pour nous, ça permet aussi de ne pas craquer sur pleins d'autres choses à 18h. Franchement, qui n'a pas faim a cette heure-là ? En mangeant tôt, je n'ai jamais envie de craquer sur du fromage ou sur goûter tardif. Et si je cuisine un minimum, ça me coupe la faim jusqu'au repas.

    Mais surtout, ça signifie qu'à 20h30 maximum, on est complètement tranquille tous les deux. On a mangé, on a souvent eu le temps de ranger et faire la vaisselle. Même la maison est plus rangée puisque pendant le laps de temps entre le repas et le coucher de la mini, on est plus disposé à ranger les trucs qui traînent. A 21h, clairement, je ne suis pas disposée du tout à ranger ^^

    On a alors tout le temps pour un épisode d'une série, une discussion, un bouquin...et même en me couchant tôt, j'ai aussi profité de ma soirée avec l'amoureux.

    Je vois même l'effet sur le sommeil, la vie de couple...tout est plus cool, tranquille, on finit rarement épuisé à 1h du mat en se forçant à aller se coucher (bon sauf nouvelle saison de GOT;).

    Ce rythme a été plus compliqué à tenir les derniers mois où je travaillais loin de la maison et où j'avais plus de mal à rentrer tôt le soir. Et j'ai détesté les effets : manger sans ma fille, manger devant la télé, se coucher épuisée en ayant l'impression de ne faire que bosser...

    Comment on s'organise?

    La deuxième réaction que ça suscite c'est généralement "impossible pour moi de manger si tôt". Alors bien évidemment, si vous avez des boulots prenants et si vous rentrez tard le soir, ça va être plus compliqué oui!

    Mais si vos horaires vous le permettent, ce n'est pas insurmontable de manger plus tôt ! On a rien de super-parents très bien organisés ;)

    Le premier changement a été de prévoir des repas en avance ou très simples. J'ai fait le deuil des menus ultra-équilibrés et diversifiés. Ma fille mange des supers repas à la cantine tous les midis, alors si on doit manger deux soirs de suite des pâtes à la sauce tomate, le monde ne va pas s'écrouler ! Sinon, je force sur les soupes en hiver, les purées en grande quantité qui font un gratin, les bocaux de sauce aux légumes et les féculents cuits en grande quantité ! 

    Pour être très concrète, en général, le repas se prépare vers 18h et ne prends pas plus d'un quart d'heure. Pendant ce temps-là, elle file se laver. Là encore, si elle veut une douche rapide, pas de soucis, pourquoi forcer ses enfants à barboter dans un bain pendant 30min ??? Petit à petit, on lui a appris à se laver seule, à se sécher, à mettre son pyjama...Aujourd'hui, elle n'a besoin d'aide que pour se laver les cheveux et c'est tout !

    En gros, tout le monde est prêt à manger vers 18h30, 18h45 maximum. Sincèrement, ça change tout chez nous, voir cette heure-là à la pendule fait qu'on est beaucoup plus cool pendant le repas et qu'on ne la speed plus pour manger vite parce qu'il est bientôt 20h. 

    Après, on débarrasse (elle aussi!) et là ça dépend des jours. Soit elle est très fatiguée et on lit une histoire ou on regarde un dessin-animé. Soit elle est en forme (la plupart du temps!) et on joue à un jeu de société ensemble, on danse, on dessine. Bref, on fait tout ce qu'on avait pas le temps de faire avant et souvent ce qui frustre les enfants ! 

    La transition vers le coucher est bien plus douce, je pense qu'elle a intégré qu'on avait bien profité avant et elle ne râle pas à terminer la journée alors '"qu'on a pas joué aux petits-poneys^^".

    Stop à la pression "d'avoir une vie le soir"!

    J'ai bien conscience que ce rythme ne convient pas à tout le monde. Déjà à cause du boulot. Mais aussi parce que certains aiment manger qu'en couple ou sont des couches-tard. Chacun son rythme...mais ça vaut aussi pour moi alors ! Ca ne rends pas mes journées plus courtes ou mes soirées moins intéressantes.

    En vrai, je serais presque militante d'une slow life bien plus douce et d'arrêter de se mettre la pression pour avoir une vie trépidante après 21h. C'est toujours la réponse que l'on me sort "oui mais du coup tu fais plus rien en dehors du boulot et de ta fille!!!". 

    Cette injonction d'avoir des soirées ultra remplies est quand même dingue. D'une part, quand je demande aux autres ce qu'ils font le soir de si passionnant, ça se termine souvent en soirée Netflix. Donc pour profiter de sa soirée, il faut la passer avec son amoureux à côté à regarder des films ou des séries. Et sinon, on me réponds qu'on retravaille, qu'on écrit sur son blog, qu'on range, qu'on fait les courses en ligne...bref on me répond rarement qu'on file voir une expo trop cool ou une soirée déguisée :) 

    Alors, d'une part, je passe aussi des soirées avec l'amoureux à regarder des séries. Sauf qu'on commence dès 20h30 et donc à 22h sincèrement, je file sans problème me coucher !

    Mais surtout, être dispo, sans s'être énervé avant avec son enfant, avoir la maison rangée, etc. ça change vos soirées mes coco ! On est détendu, on peut discuter et même faire des trucs de vieux (genre là, monsieur Pancakes m'apprends les Dames, c'est pas gagner...). Alors c'est pas glamour ? Déjà, on s'en fout, c'est notre soirée. Et clairement, boire un verre de vin, discuter, lire un peu, écouter de la musique...c'est TELLEMENT reposant! On fait assez de choses dans une journée non ? Pourquoi se mettre encore la pression à la productivité à la maison et surtout en couple !! 

    Donc oui on mange tôt et même parfois on se couche tôt...mais ça veut pas dire qu'on dort...(#ooooh) ;)

    Bon et quand on critique vraiment beaucoup notre habitude, je sors toutes les études scientifiques qui prônent un dîner tôt pour une meilleure santé !

  • Paille or not paille

    Pin it! Imprimer

    pailles, consommation,

    Les pailles. 

    J'avais dis que je ne ferais pas d'article dessus. Parce que le fond de mon "questionnement" reste un combat écologique important que je ne souhaite pas dénigrer. Mais aussi parce qu'en faire un article, c'est participer à ce que je dénonce précisément. Mais bon, comme toujours le clavier me démange et puis, ça me calmera peut-être d'ouvrir le débat ici ^^

    C'est quoi le problème écologique des pailles ? 

    En France, c'est 8,8 millions de pailles jetées chaque jour. Et encore, en regardant les chiffres des pailles jetées chaque seconde aux Etats-Unis, le vertige est encore plus grand ! Etant quasiment impossible à recycler, elles finissent avec les autres déchets plastiques...dans l'Océan. La plupart se dégradent en micro-billes ultra polluantes, toxiques pour les animaux marins et que l'on retrouve ensuite dans leurs estomacs (et ton assiette si tu manges du poisson). Mais certaines n'ont pas le temps de se dégrader qu'elles finissent avaler par un poisson ou une tortue, causant des blessures ou la mort. 

    Bref, la paille, c'est 5 min le temps de boire sa limonade et des années de pollution derrière. 

    Le combat contre les pailles 

    La lutte contre la pollution des pailles jetables est menée depuis plusieurs années par plusieurs associations et gagne désormais en visibilité sur les réseaux. 

    L'association Bas les pailles fait par exemple un travail formidable de sensibilisation.

    Depuis c'est des tonnes de blogueurs ou autres qui sensibilisent à utiliser des pailles réutilisables et à boycotter les pailles jetables en plastique.

    Bref, que du positif non? 

    Mais lâche moi avec ta paille en inox

    Alors pourquoi le sujet des pailles m'énerve tant ? 

    Premièrement, parce que le débat à tendance à éclipser les raisons principales de la pollution des Océans. Et là on rejoins un thème important qui mériterait un article rien qu'à lui : culpabiliser le consommateur face au désastre écologique et occulter les actions gigantesques qui pourraient être menées à côté. Alors oui le consommateur a un vrai pouvoir et on vote dès qu'on achète...MAIS culpabiliser le citoyen "lambda" parce qu'il n'a pas sa paille en inox ou sa brosse à dent en bambou me laisse franchement perplexe. 

    Un exemple tout simple ? Demandez aux gens ce qu'on retrouve en majorité dans les déchets plastiques de nos Océans. Une très large majorité des déchets plastiques sont composés par exemple des filets de pêche. Est-ce que l'on voit tout le monde parler des matériaux ou des techniques de pêche à privilégier ? Nope.

    Je sais bien que tout fonctionne par "mode" et je suis ravie quand c'est un truc plus responsable qui se retrouve sur le devant de la scène. Mais c'est un peu comme les blogueuses mode font le même partenariat, à la fin de la journée, je n'en peux plus de voir s'afficher le même produit partout sur les réseaux !

    Deuxièmement, parce que ce "buzz", aussi favorable soit-il, développe un nouveau marché et donc une nouvelle consommation. Tapez "paille réutilisable" dans google et vous verrez apparaître des tonnes de nouvelles marques, eshop ou autre proposant des pailles en bambou, en inox, en verre, compostable, etc. 

    C'est chouette si le marché économique se développe vers des produits réutilisables mais ça reste encore sur le même modèle de surconsommation où tous les articles finiront un jour sur Aliexpress ou chez Action. Clairement, je ne comprends pas qu'on puisse prôner une diminution de la pollution en créant un nouveau segment de marché qui fonctionnera selon exactement les mêmes principes!

    Troisièmement, et surtout, parce que tout ce nouveau marché crée un nouveau besoin pour répondre à un problème dont la solution est simple : n'utilise pas de pailles ! Et arrête de prendre les enfants comme excuse à la consommation de pailles !

    Il y a évidemment des situations particulières, des handicaps ou des maladies qui ne permettent pas de boire facilement au verre. Une paille restera sans doute nécessaire pour certaines personnes et dans ce cas-là, c'est chouette d'avoir des alternatives réutilisables. 

    Mais ce n'est pas l'exemple le plus fréquent que je vois ou que je lis. Et l'excuse la plus courante est celle des enfants : c'est plus pratique pour un enfant de boire à la paille. Mon article sur les trucs écolo pour les anniversaires des enfants m'a clairement fait peur : il n'y a pas une seule photo Pinterest sans paille et pour beaucoup de personnes, c'était vraiment le point compliqué pour la décoration. 

    Alors, soyons clairs, je ne juge pas. Tu aimes les pailles ou tes enfants aiment, pas de soucis et là encore c'est chouette de pouvoir trouver des alternatives non jetables. Mais pourquoi personne n'a jamais souligné le fait que la paille n'était pas un accessoire obligatoire ? 

    Un enfant sait parfaitement boire au verre. Oui il risque parfois de le renverser ou de boire trop vite...spoiler : il apprends, c'est normal ! Quand un enfant commence à manger à la cuillère, c'est un peu le bazar non ? C'est pas pour ça qu'on lui file tout en tube !

    Alors, paille, pas paille, paille réutilisable...

    Bref, si tu es #teampaille c'est super, tu as beaucoup d'option réutilisable aujourd'hui. 

    Shopping : en inox chez Brindilles ou chez GaspaJoe, en bambou chez Hakuna Tata, en verre sur Etsy.

    Si tu es un restaurant, bar, café, penses à demander si la paille est voulu et renseigne toi sur les pailles réutilisables! Personnellement, je trouves que le débat sur les pailles devraient s'arrêter aux portes des fast-food et autres bars, très grands consommateurs de pailles. 

    Si tu continues à utiliser parfois des pailles en plastique...oui c'est pas top mais ne te flagelles pas, n'aie pas honte et ne laisse personne te faire croire qu'il est mieux que toi parce qu'il a une paille en inox. 

    Sinon, tu as le droit de ne pas boire à la paille, de ne pas en proposer à tes enfants et même de rigoler quand ils boivent trop vite et qu'ils se renversent tout dessus ^^

  • {Kid} Organiser un anniversaire green

    Pin it! Imprimer

    51647b70656202e4a623448c5eb0a1a3.jpg

    En préparant l'anniversaire de ma fille (#5ans #killme), j'ai eu quelques sueurs froides dans les rayons des magasins : la vaisselle jetable, la déco non réutilisable, les ballons, l'avalanche de jouets...

    Le moins que l'on puisse dire c'est que les anniversaires ont bien évolué depuis notre génération. Désormais, c'est la course au gâteau le plus beau, à la déco la plus réussie, au thème le plus intagrammable. Si je trouve toutes les photos magnifiques, j'ai parfois un léger malaise de tout ce qu'on achète ou consomme pour un simple anniversaire. Sincèrement, faites un test sur Pinterest en tapant "table anniversaire enfant", vous ne verrez pas une seule photo sans assiette en carton, pailles ou ballons !

    Pour le gâteau, je plaide coupable. J'aime beaucoup imaginer les gâteaux des enfants, ils choisissent généralement eux-mêmes le thème et l'idée sur Pinterest. J'ai commencé pour le mini loulou que l'on a généralement en décalé par rapport à son anniversaire (les vacances scolaires, les histoires de garde, #toussatoussa). Comme ici, il n'a pas ses amis et qu'on le fête généralement bien après, lui faire un super gâteau c'était uniquement pour marquer le coup. Mais j'avais pas prévu qu'il demanderait encore "son" gâteau chaque année, même pour ses 9 ans! Evidemment, par soucis d'équité, je fais aussi un gâteau "spécial" pour ma fille maintenant...bref, je me suis faite avoir :)

    Du coup, je réfléchis plus longuement pour trouver une déco qui soit compatible avec mes envies de ne pas consommer des tonnes de choses jetables. Et pour le reste, c'est un peu pareil, j'aime trouver de l'inspiration sur Pinterest ou Instagram mais j'essaye ensuite de trouver des alternatives plus "green".

    Alors, est-ce qu'on peut avoir une super fête sans dépenser son salaire en vaisselle jetable et ballons gonflables ?

    1- On arrête la vaisselle jetable 

    Sans aucun doute, le point noir des anniversaires ! Il suffit de regarder dans les rayons anniversaires ou sur les eshops de décorations pour s'en rendre compte : assiettes, serviettes, pailles, couverts, verres...De toutes les couleurs, avec tous les personnages Disney ou à tête de licorne !

    Si je comprends la facilité qu'il y a de prendre un vaisselle qui sera jetée et non lavée après la fête, j'avoue avoir du mal à imaginer gaspiller tout ça pour un seul événement.

    Pour rappelle, la vaisselle jetable en plastique sera interdite à compter de 2020 mais ça serait trop beau de penser que cela signifie la fin de la vaisselle jetable ! D'une part, l'interdiction ne concerne que la vaisselle dont la composition principale est le plastique. Vous pourrez donc retrouver de la vaisselle composée en partie de matières biosourcées voir biodégradables...pas recyclable et tout autant jetable ! D'autre part, ça ne concerne pas la majorité des assiettes ou autres en carton que l'on retrouve pour les anniversaires. Si elles ne sont pas recouvertes d'un film plastique, elles pourront être recyclées parfois ou brûler dans une cheminée par exemple. Mais la majeure partie des assiettes ont un film plastique par dessus et bien sûr, quantité d'encres chimiques pour les dessins !

    Bref, il est grand temps de ressortir sa bonne vieille vaisselle qui se lave (ne me faites pas le coup de "ah oui mais on dépensera plus d'eau pour laver, c'est pas écolo...please!!).

    Quelques astuces faciles :

    -investissez dans de la vaisselle blanche, c'est toujours plus simple pour changer la décoration en fonction des évènements.

    -fouillez chez Emmaüs ou dans les brocantes pour trouver de jolis verres, des plats rigolos, etc.

    -demandez aux amis et à la famille d'apporter de la vaisselle. Si vous êtes vraiment très nombreux, n'hésitez pas à la louer !

    -si vous n'avez pas envie de faire trop de vaisselle et que ce n'est qu'un goûter d'enfant...ne mettez pas d'assiettes ! Une jolie nappe cirée, ils en mettent partout mais après il suffit d'un coup d'éponge !

    -un joli tissu chiné ou même acheté avec des dessins d'enfants feront des petites serviettes parfaites !

    Bon, je me sens obligée de parler des pailles...mais j'ai prévu un article spécial Pailles la semaine prochaine donc on en reparlera plus précisément. Il y a beaucoup d'options pour trouver des pailles réutilisables mais l'option "pas de pailles" c'est aussi tout à fait possible ! A part dans des cas "médicaux", un enfant sait tout à fait boire au verre. Evidemment qu'il risque parfois d'en renverser, de boire trop vite, etc. C'est l'apprentissage non ? On leur mets pas des roulettes sous les pieds quand ils commencent à marcher et qu'ils tombent ? Ben c'est pareil pour les pailles ! Un verre adapté à leurs petites mains et zou !

    2 - On est inventif pour la décoration

    Pas besoin de perdre un smic en déco, il y a beaucoup d'alternatives qui permettent de faire une jolie déco sans craquer pour des ballons, des décors ou des accessoires pour la déco du gâteau.

    Pour le cas du gâteau, il y a pleins de possibilité qui peuvent limiter les achats à un peu de pâte à sucre. Les rayons pâtisserie débordent des décorations qui ne seront pas réutilisables, sur-emballées et entièrement en plastique.

    Quelques idées : 

    - Les décors comestibles : il y a mille façon de décorer un gâteau avec du comestible ! Des bonbons, gâteaux, chocolat, sucre glace, etc. C'est sans doute le plus simple quand on est pas douée en gâteau et le résultat est toujours chouette. 

    - apprendre à faire un glaçage et à manier la poche à douille vous permettra de recouvrir joliment les gâteaux sans avoir à acheter de pâte à sucre. 

    - la décoration "jouet": c'est mon astuce préférée. Pour les gâteaux à thème, le plus compliqué est souvent les personnes ou autres décorations. Je choisis alors l'option 2 en 1 : la plupart du temps, leurs gâteaux sont décorés avec un de leur cadeau ! Le gâteau petits poneys avait de vrais petits poneys dessus que ma fille avait ensuite en cadeau, le gâteau foot, de vrais petits bonhommes en cadeau ensuite, etc.

    - l'option minimaliste : pour les moins douée ou pour limiter la déco, opter pour une déco minimaliste ! Un joli glaçage blanc (ou pâte à sucre blanche), un gros chiffre bougie et des bougies qui font des étincelles, sincèrement ça fait toujours son effet !

    Vous êtes pas doué en pâtisserie ou en déco de gâteau ? Faites une activité gâteau au chocolat tout simple avec vos enfants, faites fondre du chocolat et faites leur coller des smarties dessus ! Ca fera une activité chouette et c'est toujours joli :) 

    Pour la décoration à proprement parler, il est évidemment possible de trouver beaucoup d'utiliser zéro déchet, recyclage ou autre. Il est aussi très chouette de faire participer l'enfant à sa décoration : peindre des cailloux, ramasser des coquillages, etc. 

    Quelques idées (pour le reste, il y a Pinterest ;) :

    - faire des pliages rigolos avec les serviettes de table.

    - utiliser tous les éléments "naturels" possibles : feuilles, cailloux, fleurs, pommes de pin.

    - construire un gros chiffre avec les photos de l'enfant à la place du ballon.

    - leur faire peindre une nappe blanche avec leurs empreintes.

    3 - Les cadeaux et les activités

    Concernant les cadeaux des enfants, évidemment chacun fait bien comme il veut ! Mais si vous voulez éviter l'avalanche de cadeaux : 

    - privilégiez les cadeaux "immatériels" : sortie ciné, inscription à un magazine, après-midi mini golf, etc.

    - faites une liste que vous partagez pour éviter les achats en double ou non souhaités.

    - faites une cagnotte pour un "gros" cadeau (vélo, rollers, etc.).

    Et évidemment, entraînez-vous aux furoshikis pour les emballages cadeaux!

    Question activité, je ne suis pas la mieux placé je vous avoue. Ici, on ne fait pas d'activités "particulières", déjà parce que c'est plutôt des anniversaires en famille qu'avec les copains de l'école. Mais aussi parce qu'on utilise déjà les jeux que l'on a et plutôt des jeux d'extérieur : ballons, mikado géant, bulle de savon, croquet, etc. !

    Mais si vous êtes avez besoin de jeux (ou si vous avez des enfants nés en hiver), vous pouvez aussi trouver beaucoup d'idées d'activité DIY sur Pinterest : réaliser un herbier, faire une chasse au trésor, une course en sac, etc.! Vous pouvez aussi faire de la pâte à modeler maison ou du sable magique

    ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

    Pour finir (et j'aurais du commencer par ça), ne vous sentez pas obligés de rivaliser avec les décorations Pinterest ou Instagram. En tout bienveillance, on oublie bien trop souvent que l'enfant ne se souviendra pas de sa décoration parfaite. Il se souviendra de ce qu'il a fait avec vous pour le préparer, des activités rigolotes et d'une chouette journée en famille ou avec ses copains. Vous êtes évidemment libres d'adorer les décorations spectaculaires mais il n'y a pas à culpabiliser de ne pas sortir l'artillerie lourde ^^ Privilégiez les expériences plutôt que des choses matérielles, essayez de vous demander ce qu'il lui ferait vraiment plaisir et arrêtez de réfléchir en terme de rendu photo Instagram...et vous aurez déjà un anniversaire plus green !

    Bref, un anniversaire c'est important pour un enfant mais l'essentiel est de se rappeler que ce qui compte c'est de célébrer l'enfant, de lui accorder du temps, de revenir avec lui sur son année écoulée, de le rassurer sur le fait de grandir ♥

  • Le potager du retardataire

    Pin it! Imprimer

    40467a10a4772935e00c2d8156bec529.jpg

    Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous devez savoir que le potager m'occupe bien depuis plusieurs mois. Les plantations ont été tardives en raison de la météo donc on attaque à peine la saison des tomates, courgettes ou aubergines. Je cultive à la fois dans un potager en carrés chez mes parents et quelques petits plants sur mon balcon. 

    Au potager, c'est plutôt l'heure des récoltes, de l'entretien en vue de l'automne/hiver. En effet, la plupart des légumes d'hiver sont longs à pousser et nécessite de s'y prendre souvent tôt dans l'année. Mais vous avez été plusieurs à me dire vouloir planter quelques petites choses en ce mois d'Août et ne pas savoir quoi. 

    Si beaucoup de légumes nécessitent un peu d'anticipation, surtout pour les semis, ça ne veut pas dire qu'on ne peut rien débuter en août/septembre ! 

    Je trouvais sympa de vous lister des plantations réalisables dès maintenant, que vous jardiniez dans beaucoup d'espace ou sur un balcon. N'oubliez pas, de nombreux légumes se plaisent très bien en pots et pour les plus inventifs, vous pouvez avoir un joli rendement même dans une petite surface ! L'avantage des potagers sur balcon, c'est qu'ils peuvent accueillir des légumes plus longtemps vu qu'il y fait généralement plus chaud.

    Les précautions sont toujours les mêmes : vérifiez l'orientation au soleil, bien arroser, paillez si possible et apportez des nutriments (composts, engrais biologiques, etc.). Et surtout, soyez aux petits soins : protégez des envahisseurs, repérez rapidement les éventuelles maladies, enlevez les feuilles jaunies... Evidemment, adaptez tout ça en fonction de votre climat :)

    Je vous donne quelques idées simples, adaptables aux petits espaces et plutôt pour avoir des récoltes en automne/hiver. Mais vous pouvez très bien faire des semis ou des plantations pour le printemps ! 

    Les aromates

    C'est clairement les plus simples à planter et à faire pousser même tardivement. Persil, ciboulette, thym, aneth, sauge, romarin, cerfeuil...tout ce petit monde se plaît très facilement partout ! A cette époque de l'année, mieux vaut utiliser des plants plutôt que des graines, plus longues à pousser et plus sensibles aux fortes chaleurs. 

    Et surtout, vous pouvez en planter en pot, en potager en carré, entre les autres plants de légumes (ça éloigne les insectes nuisibles) mais aussi dans tout et n'importe quoi : des bacs, boîtes de conserves, paniers, etc. !

    be4f7a42c114cfa8e29f6328db576bd5.jpg

    Les salades d'hiver

    La grande famille des salades est aussi très facile à incorporer dans un potager tardif et s'adapte bien aux petits espaces. Là encore, privilégiez les plants plutôt précoces (plus rapides à pousser) et protéger des limaces en saupoudrant de bonnes doses de marc de café tout autour. 

    A planter : la chicorée, la roquette, la mâche et beaucoup de variétés de laitues d'hiver que vous pouvez même planter en semis (en graines) mais qui seront à récolter plus tardivement dans l'hiver. Vous pouvez aussi vous lancer dans l'épinard, qui supportent bien une plantation tardive. Attention cependant à la place dont vous disposez !!

    Si vous avez un petit espace, planter deux jolis plants, de tailles différentes et récoltez uniquement les feuilles, elles dureront plus longtemps !

    ccb90a73e50e1b98011ab39c400e7156.jpg

    Les choux

    C'est un peu tard pour avoir des choux au début de l'hiver mais il en reste encore certains et sinon des plantations vous permettront d'avoir des choux en début d'année. 

    A planter : le chou kale, brocoli, chou frisé et même chou-fleur si vous faites des semis sous serre pour que ça pousse plus vite !

    9126f0665092eac559998f64e55e150f.jpg

    Navets et radis

    Ce sont des légumes intéressants pour les plantations tardives. Il y a beaucoup de variétés précoces qui nécessitent seulement quelques semaines avant de récolter. Ils s'adaptent aussi bien aux petits contenants à condition de penser à éclaircir les plants pour qu'ils aient assez d'espace pour grandir. 

    A planter : navet (surtout le jaune Boule d'Or), radis noir rond d'hiver, le radis violet, etc. Si votre climat est très doux, vous pouvez même tenter des radis roses, en seulement 4/5 semaines, ils pourront être récoltés fin septembre, notamment pour les cultures sur balcon.

    f84787ae98d523715203f84aabf77be4.jpg

    Et sinon...

    Si vous débutez vraiment le potager à cette saison, je vous conseillerais d'opter uniquement pour des aromates et quelques navets. 

    Vous pouvez alors commencer votre carré de potager en installant de la terre, du compost et en couvrant d'engrais vert...! En effet, au potager, certaines cultures estivales épuisent la terre et il vaut mieux éviter de replanter derrière pour l'hiver. Mais pour aider la terre à se recharger et à rester meuble pour le printemps, vous pouvez uniquement pailler mais aussi utiliser de l'engrais vert. Ce sont des plantes qui permettent de régénérer la terre en azote, protège du froid et vous donneront une terre prête dès le début du printemps ! On en trouve en jardinerie à usage "tout prêt", sinon utilisez de la moutarde ou du trèfle, il suffit de semer au vent, de bien recouvrir et d'arroser. Vous aurez rapidement un petit tapis vert tout l'hiver ! 

    Du coup, on se retrouve dès le mois de mars !

    ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥