Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Banana Pancakes - Page 2

  • Le répertoire de mes plantes

    Pin it! Imprimer

    unnamed.jpg

    Depuis peu, je me suis lancée dans l'écriture de mon répertoire des plantes. Et comme ça avait l'air de vous intriguer sur Instagram, je viens vous en parler un peu plus ! 

    C'est quoi un répertoire des plantes ? 

    C'est un carnet où vous notez le nom et les caractéristiques de vos plantes. Mais surtout, c'est là où vous pouvez écrire les particularités, parfois un peu éloignées des recommandations officiels. 

    Ca sert à quoi un répertoire des plantes ? 

    Au-delà de l'amusement de répertorier ses plantes, il peut y avoir une vrai utilité. Déjà parce que vous pouvez suivre et noter l'évolution de vos plantes : la date d'achat, le prochain rempotage à prévoir, les doses d'engrais à donner, etc. 

    Ensuite, quand vous en avez plusieurs, c'est très utile pour noter leur comportement. On y reviendra un peu après mais les plantes ont vraiment un "comportement" qu'il faut arriver à comprendre. Au-delà des infos classiques que vous pouvez trouver facilement, votre plante a peut être un comportement un peu différent. Une plante qui a besoin de lumière indirecte sera peut être mieux près d'une fenêtre chez vous en hiver. 

    Bref, le répertoire des plantes vous permet de personnaliser les soins et surtout de vous apprendre à regarder un peu plus précisément ce qui convient à vos plantes. 

    C'est quoi le comportement d'une plante ? 

    On me dit régulièrement que j'ai de la chance d'avoir la main verte. Croyez-moi, ce n'est pas du tout le cas ! J'ai fait mourir un nombre incalculable de plantes, notamment certaines qui sont réputées faciles. 

    Pour moi, il ne faut pas avoir la main verte, il faut avoir les "yeux verts" (ça tombe bien, c'est mon cas^^). C'est une image pour dire quand regardant bien vos plantes, petit à petit vous comprendrez comment elles fonctionnent, ce qu'elles aiment et inversement. En jardinage, comme dans la vie, on apprends de ses erreurs. 

    Evidemment, il y a des conseils de base à apprendre et certains conseils personnalisés en fonction des plantes : l'arrosage, l'humidité, la lumière, etc. 

    Mais il faut savoir s'en éloigner un peu en observant vos plantes. Quels endroits elles aiment chez vous ? Quelle régularité dans l'arrosage ? Tout ça ne peut être donné de façon générale, ça dépend de votre lieu d'habitation, de la lumière qu'il y a chez vous, du taux d'humidité et de la plante en elle-même. Ce n'est pas une science exacte, deux plantes d'une même espèce n'auront pas exactement les mêmes besoins. 

    Je vous liste en suivant quelques conseils mais celui qu'il faut garder en tête, le plus important, c'est d'observer vos plantes. Regardant comme elle s'adapte à son emplacement, au manque de lumière ou d'eau. On dit souvent qu'en parlant aux plantes, elles poussent mieux. Je n'en suis pas vraiment sûre, par contre, parler à ses plantes c'est leur accorder de l'attention et apprendre à les connaître. 

    L'architecture du répertoire des plantes

    unnamed-1.jpg

    Mon répertoire est organisé en fonction de mes plantes, plusieurs pages par type de plantes. Mais vous pouvez rajouter une page de conseils généraux si vous débutez. 

    Quelques conseils pour débuter

    L'achat d'une nouvelle plante 

    Quand vous achetez une plante verte, ne la rempotez pas directement. Donnez lui le temps de s'adapter à votre maison. Et pour la rempoter, éviter les mois les plus froids et choisissez un pot d'une taille légèrement supérieure. Prendre un pot beaucoup plus grand risque de contrarier votre plante qui aura du mal à développer ses racines. 

    Une nouvelle plante a besoin de temps pour s'adapter. Ne l'arroser pas trop au début, elles sont souvent inondées d'eau en jardinerie. Et n'hésitez pas à la changer de place si elle n'a pas l'air en forme. 

    L'arrosage des plantes vertes

    L'arrosage est bien la question que l'on me pose fréquemment. Sachez que l'on fait plus souvent mourir une plante d'un trop plein d'eau que l'inverse.

    La première astuce est déjà de se mettre un jour et une heure fixe pour s'occuper de ses plantes pour ne pas oublier et que ça devienne une routine. Chez moi, c'est tous les dimanche matin. Arrosez une fois par semaine est dans la majorité des cas suffisants, surtout en hiver. Les grandes plantes qui ont plusieurs années peuvent largement passer à un arrosage tous les 15 jours. N'oubliez pas qu'en hiver, les plantes hibernent, elles ont moins besoin d'eau, poussent moins vite !

    Pour savoir si votre plante a besoin d'eau, il suffit d'observer sa terre : elle doit être sèche en surface pour la plupart des plantes et même sur quelques centimètres en profondeur. Seules les plantes très jeunes ont besoin de garder la terre humide en permanence mais pour celles-ci, évitez les achats en plein hiver. 

    Pour arroser une plante, on ne la noie pas sous l'eau. Il faut que la terre soit humide mais pas détrempée non plus, notamment en hiver. 

    Enfin, le plus important, ne laissez jamais d'eau stagner au fond d'un pot ! En période estivale, une douche de certaines plantes peut être utile mais laissez l'eau s'écouler et surtout vider ce qu'il y a dans la soucoupe. Toutes les plantes détestent garder les pieds dans l'eau, été ou hiver !!

    L'exposition à la lumière

    Toutes les plantes ont besoin de lumière pour la photosynthèse. Toutes n'ont pas le même besoin. De manière générale, elles n'aiment pas le soleil direct en plein hiver, ni l'ombre totale. Mais il faut vraiment observer vos plantes, certaines sont capricieuses et ont besoin de migrer pendant l'hiver pour les rapprocher du soleil. 

    L'humidité 

    On oublie souvent ce paramètre mais au-delà de l'arrosage, vos plantes ont surtout besoin d'humidité. La première astuce est de regrouper vos plantes, notamment celles qui en ont le plus besoin. La proximité des plantes entre elles augmente le taux d'humidité facilement. 

    Investir dans un spray d'eau est indispensable. Si vos plantes n'ont pas besoin d'un arrosage fréquent, elles ont par contre besoin d'humidité quotidienne, surtout en hiver avec le chauffage. On vaporise alors de l'eau sur le feuillage, tous les jours ou presque. N'hésitez pas à espacer l'arrosage pour vous contenter de vaporiser les feuilles pendant les mois les plus froids de l'année. 

    Le nettoyage des feuilles

    Enfin, autre paramètre qu'on oublie parfois, le bien-être de vos plantes passe par leurs feuilles qui réceptionnent la lumière du soleil. Or, en intérieur, les feuilles se recouvrent rapidement de poussière et cela gêne la plante. Il suffit de passer un peu d'eau avec un tissu pour nettoyer les feuilles de la poussière régulièrement. Notamment les feuilles les plus larges qui font tout le travail pour la plante. 

    Ce qu'on apprend en les observant

    - des feuilles jaunes sont signes d'un trop plein d'eau tandis que des feuilles marrons et sèches sur les bords sont signes d'un manque d'humidité. Dans le premier cas, stoppez l'arrosage, vérifiez qu'il n'y a pas d'eau au fond qui stagne. Dans le second cas, on vaporise plus souvent les feuilles. 

    - on épuise la plante si on ne lui enlève pas les feuilles abîmées : aidez votre plante en lui coupant les feuilles les plus jaunes ou les plus sèches. 

    - une plante qui manque de lumière aura tendance à pousser vers la lumière. Si vous trouvez qu'elle penche beaucoup vers la lumière, c'est qu'elle cherche le soleil. Essayez de la rapprocher de la fenêtre ou si c'est impossible, tournez régulièrement votre plante pour qu'elle pousse plus régulièrement. 

    - certaines plantes parlent avec les feuilles : pas de "jours" (les trous) sur les feuilles du Calathea signifie un manque de soleil. Pas de tâches jaunes ou blanches sur une feuilles qui devrait être marbré signifie aussi un manque de lumière (pour les Pothos par exemple).

    A vous de trouver les autres leçons à tirer de l'observation de vos plantes !

    Une fiche par plante 

    IMG_7263.jpg

    J'ai donc organisé mon répertoire par plante : avocatier, calathea, monstera, etc. 

    Sur la page de gauche, je récupère les conseils généraux pour l'entretien de la plante en question : besoin en eau, en lumière, rempotage, possibilité de faire des boutures, particularités, etc. Je récupère ces conseils dans le magasin de jardinerie, dans mes livres sur les plantes ou sur internet ! Evidemment, vous pouvez le faire à la manière d'un bullet journal avec de jolies écritures...ou pas, si vous n'êtes pas douée comme moi ^^

    IMG_7262.jpg

    Une idée de la liste de conseils à écrire : 

    - arrosage (léger, moyen, fréquent)

    - luminosité (ombre, indirect, direct)

    - terre à laisser sécher ou non entre deux arrosages

    - engrais possible ou non et fréquence

    - nettoyage des feuilles

    - besoin d'humidité (normal ou fort)

    - particularité : forme des feuilles, du tronc, possibilité de faire grimper, etc. 

    Sur la page de droite, je note les infos particulières à mon spécimen : date d'acquisition, place dans la maison (qu'elle apprécie ou non), arrosage, date de rempotage à prévoir, etc. Je fais surtout attention à noter des observations qui diffèrent des conseils généraux. Une Diffenbachia par exemple ne doit pas avoir de soleil direct a priori et aime même les coins ombragés...ben pas la mienne ! Elle ne peut pas être à plus de 2/3m de la fenêtre, notamment parce que ce n'est pas très lumineux chez moi. 

    Je laisse des pages vides entre chaque plante pour le cas où j'achète d'autres spécimen à ajouter ou si jamais je dois rajouter des conseils. 

    Enfin, je ferais une wishlist à la fin pour répertorier les plantes que j'aimerais avoir. Mais comme l'espace de mon appartement est réduit (on vit déjà chez Truffaut dixit mon mec^^), j'attends d'avoir un espace un peu plus grand pour prévoir d'autres achats. 

    Voilà, j'espère que ça vous aura aidé, dites moi si vous aimez ces petits articles spécial jardinage, sinon n'hésitez pas à aller sur Instagram (julie_pancakes), j'y partage souvent des petits conseils !

    unnamed-2.jpg

  • Passion Fantasy

    Pin it! Imprimer

    unnamed.jpg

    En matière de lecture, je suis clairement orientée "Fantasy". Bien sûr je lis aussi d'autres styles de romans mais il n'y a rien que j'aime autant. 

    La Fantasy, dans son sens le plus large c'est la littérature de l'imaginaire. Souvent des histoires de quête, de magie, ou d'évènements mystérieux dans un monde dérivé du notre. Ce n'est pas de la science-fiction (que j'aime beaucoup aussi) qui fait plutôt référence à un style mêlant imaginaire et inventions technologiques/scientifiques. La Fantasy est clairement dérivée de ce que l'on nomme les "contes de fées". La plupart du temps, le monde décrit dans la littérature fantasy n'est pas très éloigné du nôtre, parfois d'une partie de notre histoire (souvent le moyen-âge, l'époque des chevaliers, etc.). Il y a plus ou moins de magie, parfois on trouve tous les ingrédients magicien-sorcier-elfes, parfois c'est plus subtils et ça ressemble plus à un roman d'aventure.

    Le point commun de la littérature Fantasy c'est bien ce côté imagination : il est toujours question d'enchantement, de quête, d'aventures ! Il y a aussi un aspect psychologie important dans la littérature Fantasy où le héro n'est jamais complètement héro, où la frontière entre le bien et le mal n'est pas si simple et où l'achèvement de la quête nécessite la plupart du temps un apprentissage, un dépassement... On y retrouve des thèmes comme la solitude, la relation maître/élève, l'ambition, la sagesse, la mort et beaucoup de nature.  

    J'aime la Fantasy pour de nombreuses raisons qu'il serait trop long d'expliquer. La plus important est bien cette question d'imaginaire, de construction d'un monde à la fois proche et éloigné du nôtre. J'aime l'idée de plonger dans l'imaginaire d'un auteur, parfois complètement délirant, sans être trop proche de notre réalité. Lire, pour moi, c'est surtout signe d'évasion. Si je lis des choses plus terre-à-terre, rien ne me transporte autant que ce style littéraire. J'aime la complexité des constructions mais l'architecture souvent similaire : une quête, un héro qui s'ignore, un apprentissage long, des leçons à apprendre sur soi et sur les autres, beaucoup de nature aussi. Les histoires d'amour sont rares dans ce style littéraire, en tout cas dans les plus anciens. Mais quand elles sont développées, elles sont souvent complètement addictives ! 

    C'est aussi ce qui fait que c'est un genre parfois difficile à aborder : trop complexe, trop de magie, trop d'évènements surnaturels ! Ce n'est évidemment pas le cas de tous les auteurs mais il est vrai que la Fantasy nécessite un petit travail intellectuel pour certains romans : pour entrer dans l'histoire, il faut d'abord en saisir les clés. Et je dirais même, être dans un état d'esprit particulier pour y entrer. Certains des romans Fantasy les plus connus nécessitent vraiment de plonger dedans, et donc d'y être prêt : beaucoup de personnage, de longues descriptions de l'environnement parfois un peu "plates", une introspection dans la psychologie du personnage principal. 

    Dans la Fantasy, il y a autant de mondes, de codes et de langages que d'auteurs ! La bonne nouvelle, c'est qu'il y a de la Fantasy pour tous les goûts. Je suis loin d'avoir tous lu mais comme vous me posez souvent la question, je me disais que ce serait chouette de vous conseiller quelques lectures du genre, pour tous les goûts. 

    Les plus exigeants 

    Ces auteurs ont inventé un genre, un monde complètement dingue dont il est parfois difficile d'en saisir les clés.

    unnamed-8.jpg

    J.R.R Tolkien - Le Seigneur des anneaux

    J.R.R. Tolkien est évidemment, pour moi, le maître absolu dans la matière mais loin d'être le plus simple à aborder. Plonger dans Le Hobbit ou dans Le Seigneur des anneaux, c'est devoir réapprendre à lire et se laisser complètement guider. Son style d'écriture est parfois lent, complexe, descriptif. Je n'ai pas encore réussi à entrer dans le Silmarillon par exemple, trop décousu et très complexe en terme de personnages ! Mais une fois que vous avez plongé dedans, ça ne vous quittera plus. 

    Je suis contente que l'adaptation cinématographique ait été plutôt réussi (dans une moindre mesure pour Le Hobbit mais je vais pas rentrer dans le débat^^). C'est un autre avantage de ce style littéraire, quand il est adapté à l'écran et que c'est réussi, l'effet est souvent extraordinaire ! Voir des images sur un monde que vous avez visualisé et parcouru avec un auteur a un effet assez exaltant!

    unnamed-7.jpg

    J.K. Rowling - Harry Potter

    J.K. Rowling est plus accessible avec sa saga Harry Potter. Si elle a crée un monde tout aussi riche, pour moi, elle joue avec des codes plutôt classiques de la littérature Fantasy (le héro solitaire, la mort, l'apprentissage, la quête). A la différence des autres auteurs de la catégorie, il faut par contre ne pas être réfractaires au monde des sorciers dans sa version la plus classique. Ce n'est pas réellement une épopée fantastique, mais ça pourra plaire pour d'autres raisons. 

    unnamed-2.jpg

    Alain Damasio - La Horde du Contrevent

    Enfin, Alain Damasio est pour moi tout aussi exigeant que Tolkien. Si vous arrivez à plonger dans La Horde du Contrevent, vos lectures fantastiques ne seront plus jamais pareilles ! Mais là encore, c'est exigeant et ça nécessite d'ouvrir complètement son esprit à son style si particulier. Pour moi, c'est la quête de l'absolue, la plus joliment décrite, les sentiments les plus forts et un monde complètement singulier. Il m'a néanmoins fallu du temps pour l'aborder, pour plonger dedans, pour me laisser embarquer. 

    Et pour ceux qui aiment les lectures exigeantes, il y a aussi la très longue saga dU Trône de Fer, de George R.R. Martin. Largement un "maître" du style Fantasy, c'est un style littéraire très complexe mais à mon avis, du même niveau que Tolkien. 

    Les sagas

    La Fantasy se lit souvent sous forme de saga, pour mon plus grand plaisir puisque l'histoire dure plus longtemps ! Il y en a évidemment des tonnes et il m'en reste encore beaucoup à découvrir ! Je vous donne les sagas que j'ai le plus aimé et qui sont plutôt des classiques dans ce style littéraire. Les auteurs suivants ont presque tous de nombreuses sagas dans leurs bibliographies, à vous d'en découvrir d'autres !

    C'est aussi dans les sagas qu'on trouve le plus de diversité dans la Fantasy. Certains sont très classiques - des épopées où l'on suit un héro qui s'ignore pour sauver le monde. D'autres, souvent plus récentes, s'éloignent un peu des codes de la Fantasy en y intégrant un monde plus proche de nous ou plus d'histoires d'amour. J'aime bien penser qu'il y a de la Fantasy pour tous les goûts ♥

    unnamed-3.jpg

    Terry Brooks - La saga Shannara

    Un de mes auteurs préférés, j'ai adore la trllogie Shannara. Très ressemblant à l'architecture des Tolkien au début de la lecture avant de développer un peu monde plus original. C'est la quête absolue, une saga d'aventures, de frontière entre le mal et le bien, il y a tous les ingrédients de la Fantasy qui rendent accro !

    unnamed-6.jpg

    Pierre Bottero - Ellana

    Là encore, un de mes auteurs préférés. J'ai adoré Nos Ames croisées et la Quête d'Ewilan mais j'ai une préférence pour la saga d'Ellana. Bottero a le don de décrire des personnages jeunes, adolescents et de les accompagner jusqu'à l'âge adulte. C'est aussi une saga classique de la Fantasy en terme d'ingrédients mais l'histoire est très original et le personnage d'Ellana très attachant. Il a aussi la modernité d'avoir ajouter le sentiment d'amour, souvent ignoré des auteurs classiques de la Fantasy. 

    Maxime Chattam - Autre Monde

    Maxime Chattam n'est pas un auteur classique de la Fantasy, il est plutôt adepte des polars. Mais sa saga Autre Monde est une jolie découverte. Je vous en ai déjà parlé, j'ai été un peu déçue de la fin mais c'est un sentiment très personnel vu que je l'avais imaginé autrement. Il a aussi un style parfois trop moralisateur et trop dirigé vers des lecteurs adolescents pour moi. Mais il reste que la trame de l'histoire est ultra séduisante, presque écologique et les péripéties souvent surprenantes et complexes. 

    unnamed-4.jpg

    Christelle Dabos - La Passe miroir  

    Gros coup de coeur pour la saga maintenant célèbre de la Passe-Miroir. C'est aussi classiquement de la Fantasy avec un monde complètement inventé, d'importants mystères sur sa formation, une héroïne qui s'ignore et des pouvoirs magiques. Mais il y a des choses intéressantes dans la structure de ses livres et le développement de l'histoire d'amour au coeur de l'histoire. Le tome 3 était un peu transitoire, j'ai hâte de lire le 4 !

    unnamed-5.jpg

    Diana Gabaldon - Outlander

    On ne présente plus Outlander et pourtant c'est clairement de la Fantasy. Mais la grosse particularité c'est de ne faire marcher l'imaginaire que dans le retour dans le temps de Claire Fraser. Le reste est plus proche d'un roman historique avec des anachronismes ! Evidemment, vous savez combien je suis fan et pourtant, j'ai beaucoup de mal à adhérer à la saga dans son ensemble. Pour moi, le tome 1 est merveilleux, complètement addictif, très travaillé et vraiment original. Si j'adore la suite, j'avoue que c'est plus un effet de curiosité pour connaître l'évolution. J'ai beaucoup de mal avec ses tomes très longs et lents (j'en suis au 5). Mais le 1 est vraiment à lire !

    unnamed-9.jpg

    Marie Rutkoski - The Crime

    Si vous me suivez sur Instagram, vous avez sans doute vu la photo du tome 2 "The Curse". C'est sans hésité mon coup de coeur absolument de ces dernières années. Le style de livre que vous n'arrivez pas à refermer, que vous lisez beaucoup trop vite avant de relire, qui vous habite encore longtemps après et ne donne le goût à aucun autre livre. Le tome 3 n'est pas encore sorti en français mais j'ai même hésité à le prendre en anglais tellement je suis impatiente ! C'est de la Fantasy très soft, parfaite pour les allergiques des mondes magiques. Pas réellement de magie ici, l'imaginaire tient au monde inventé par l'auteur. J'ai surtout été séduite par la justesse de ses mots, de ses descriptions, par le soin apporté aux personnages secondaires et par le fait qu'elle nous donne exactement ce qu'on ne veut pas dans l'histoire ^^ Vraiment, c'est un petit bijou que je ravie d'avoir découvert !

    Le plus singulier

    Barjavel - L'enchanteur/ La nuit des temps/ Une rose au paradis

    unnamed-1.jpg

    De loin, la style de Barjavel est pour le plus original dans la Fantasy. Je ne sais même pas si on peut le compter dans ce style littéraire ! Pourtant, on y retrouve les mêmes ingrédients mais il s'en éloigne très souvent au cours de ses oeuvres pour flirter avec la science-fiction ou le roman historique. Je sais que c'est un style qu'on aime ou qu'on déteste mais quand on aime, on est généralement marqué par certaines oeuvres. Il développe souvent des thèmes philosophiques, de "cataclysmes" et de rapport entre l'homme, la nature et Dieu).

    Mes préférées : L'enchanteur (plus historique, sur la quête d'Arthur et de Merlin), La Nuit des temps (plus science-fiction) et Une rose au paradis (là encore plus science-fiction mais aussi très philosophique).

     Le recueil 

    unnamed-10.jpg

    Pour les fans de Fantasy ou si vous voulez lire plusieurs types de Fantasy, je vous recommande Les légendes de la Fantasy de Robert Silverberg. Il y a deux tomes rassemblant de nombreux auteurs mythiques de la Fantasy avec des nouvelles inédites issues de leur ouvrage phare. 

    J'ai adoré relire certains de mes auteurs favoris et en découvrir d'autres. C'est un chouette cadeau à offrir à un fan de Fantasy si jamais ^^

    ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

    Alors, vous lisez quoi vous ? Surtout, si vous avez d'autres références, n'hésitez pas à les mettre en commentaires!

  • Ça sent le chimique dis donc !

    Pin it! Imprimer

    99693a27fcbddd9902ab9877c6815f83.jpg

    (Si vous saviez comme j'ai galéré à trouver comment illustrer cet article^^)

    En matière de consommation, la question des odeurs n'est pas si anodine. Il suffirait que je comptabilise le nombre de remarque que j'ai reçu sur cette question ou seulement d'écouter ce dont parle les gens en matière de produits de beauté, de nettoyage ou de lessive. Et les odeurs, ce sont aussi des souvenirs, des habitudes, des sensibilités différentes. 

    Mais comme on a tous été globalement élevés aux odeurs "chimiques", notre cerveau a appris à les apprécier, à les associer à des souvenirs ou à des sensations. Combien de personnes aiment dormir dans des draps fraîchement lavés à la lessive conventionnelle ? Combien de personnes testent des nouveaux gel douche en personne après avoir "senti" l'odeur en magasin ? Combien de parents ou futurs parents adorent sentir l'odeur des produits pour bébé ?

    Quand on passe à une consommation plus écologique, évidemment, c'est un nouveau monde d'odeurs qui s'ouvrent : les huiles essentielles, le savon, le vinaigre blanc ou même...le presque zéro odeur ! Je ne sais même plus combien de message je reçois sur la lessive maison qui ne sent "rien" ou combien de personne je vois acheter le nouveau gel douche juste pour son odeur de fraise tagada, malgré une composition catastrophique.

    C'est une question qui m'a beaucoup occupée parce que le passage aux produits plus écologiques ne m'a pas gêné au niveau des odeurs. Je suis quelqu'un de très sensible aux odeurs et j'ai toujours eu beaucoup de mal avec les odeurs chimiques. Je ne tiens pas longtemps dans une parfumerie et je suis vite écœurée par les odeurs trop fortes. Même quand j'utilisais des produits plus "cracra", je choisissais toujours des odeurs plus soft type savon de Marseille! Mais force est de constater que ça n'a pas l'air d'être le cas de la majorité ! J'ai donc cherché des alternatives pour faire "passer" ces changements qui me tiennent à coeur mais à vrai dire, je n'ai plus envie. 

    J'ai envie de vous montrer que la sensibilité aux odeurs chimiques ne sont que culturelles, que le marketing depuis des années nous apprends à dire ce qui sent bon ou pas, et que les odeurs doivent passer avant l'efficacité (parfois les odeurs sont mêmes présentes pour vous faire croire à une efficacité!) ET la composition des produits. Mais quand on fait attention au reste, à ce qui compte, on se rends compte qu'on peut être sensible à pleins d'autres odeurs naturelles. C'est un peu bête à dire mais le monde a déjà pleins d'odeurs chouettes ! 

    Je me suis amusée à lister toutes les odeurs qu'on aime et qui sont en réalité issues d'un bureau de marketing qui a décidé que telle odeur était associée à tel produit ou tel sentiment. Rebellez-vous et ouvrez votre nez aux vraies odeurs autour de vous ♥ 

    L'odeur de bébé

    Combien de fois j'entends "oh cette crème sent le bébé"!! L'odeur c'est sans aucun doute la chose la plus difficile à faire comprendre quand on cherche des produits plus clean : les produits nettoyants pour bébé ont tous une odeur similaire qui rend complètement accro. Le passage à la cosmétique bio, souvent sans parfum, ou plus radical, au savon solide, est toujours accompagné d'un "oui c'est bien mais ça sent plus le bébé".

    Attention je vais spoiler les gens qui n'ont pas encore d'enfant : un bébé est déjà livré avec une odeur de bébé. La sienne, celle que l'on renifle dans son cou, ses petits cheveux et celle dont on se souvient à sa naissance. 

    Mais les industriels et leurs équipes de marketing ont tellement bien travaillé que maintenant, l'odeur de bébé c'est l'odeur de Mustela, de Nivéa, de Mixa...d'où la difficulté à passer à une routine naturelle. Sauf que cette odeur est complètement chimique, nécessite évidemment des ajouts de parfum (du musc en général) dans des compositions absolument pas clean pour la peau des bébé. 

    Alors si vous attendez un bébé ou si vous n'en avez pas encore : profitez de l'odeur de votre bébé qui est unique, réconfortante et dont votre cerveau se souviendra longtemps. Ne surlavez pas votre bébé après sa naissance (qui fait rarement un marathon en journée), utilisez des produits doux, sans tensioactifs et sans parfum !

    Si j'avais envie d'être chiante (loin de moi cette idée...), j'ajouterais même que l'odeur naturelle de la peau a une fonction essentielle chez tous les animaux dont les êtres humains. On reconnaît l'odeur de son enfant parmi des milliers d'autres et inversement. On dit souvent que le bébé a besoin de l'odeur de sa mère pour se rassurer et tous les parents finissent un jour par laisser quelque chose avec "leur odeur" pour rassurer bébé. Je passe aussi sur le fameux "peau à peau" rassurant pour un bébé malade ou qui a du mal à dormir. C'est pas pour rien et c'est sûrement pas l'odeur de Mixa bébé que cherche bébé !!

    Si vous cherchez des produits de soins plus sains pour bébé, n'hésitez pas à relire mon article Special Kid  ou pour le bain de bébé!

    L'odeur du linge propre

    Ah combien de fois j'ai cette question par commentaire ou mail : votre lessive maison est très bien mais je n'arrive pas à m'habituer au manque d'odeur, je peux utiliser quoi ?? 

    Ben oui, parce que le linge propre, depuis la fin de la guerre, ça sent le musc, la lavande, la papaye exotique ou la fleur de monoï. Evidemment, à côté, le savon de Marseille a du mal à lutter !

    Mais vous savez quoi ? Le propre n'a pas d'odeur ! Il sent à la rigueur légèrement l'odeur de savon mais il doit surtout sentir le "frais" après avoir sécher à l'air libre !

    Sincèrement vous avez besoin de sentir la papaye sur vos vêtements ? Surtout qu'en général, on rajoute notre propre parfum dessus ensuite!! On me dit souvent que le plus difficile c'est pour les draps, il y a un côté rassurant dans un lit tout propre qui sent la lessive. Mais encore une fois, c'est votre cerveau qui vous domine ! Ce sont les souvenirs qui vous font aimer cette sensation. Et je vous assure que c'est tout aussi agréable sans que ça sente la lessive industrielle. 

    Cette idée est tellement ancrée que les partisans de la lessive maison (dont moi) ont élaboré toute une stratégie des huiles essentielles : dans chaque recette, comme dans la mienne, il y a écrit "huiles essentielles" en général de lavande ou de ylang-ylang. Depuis 3 ans que j'utilise ma recette, j'ai beaucoup évolué sur ce point. Les huiles essentielles ne sont pas miscibles dans l'eau et perdent complètement leur efficacité une fois chauffées donc j'ai de gros doutes sur l'utilité de cet ajout mais, surtout, c'est encore ajouter une "odeur" à celle du savon qui ne suffit pas. L'ajout d'un parfum peut s'entendre pour les vêtements très sales comme les vêtements de sport mais pour le reste, une fois propres, ils sentent le propre non ? 

    Désormais, mon linge sent le propre parce qu'il est propre et non parce que j'ai ajouté un parfum. Et je vous assure qu'on se déshabitue très vite à cette odeur chimique. Maintenant je suis gênée quand mon linge est lavée ailleurs par exemple et qu'elle sent la lessive classique. Si vous me suivez sur Instagram, vous savez que je teste en ce moment un service de location de vêtements (Le Closet mais on en reparle très vite) et clairement, le seul point négatif pour moi c'est ça : l'odeur des vêtements qui sortent du pressing ! Ils sentent objectivement bons mais je n'ai pas envie de porter cette odeur là sur moi ! Bref, tout est une question d'habitude mais personnellement, je n'ai pas envie que les grandes marques me disent quelles odeurs mon cerveau doit apprécier !

    Pour retrouver la recette de la lessive maison, direction l'article sur la lessive maison !

    L'odeur d'une maison propre

    Là encore c'est un peu le même combat que la lessive. Il y a tellement de produits ménagers et d'odeur chimique censé transformer votre intérieur en champ de fleurs qu'il est compliqué d'apporter une voix alternative. 

    Le ménage "green" c'est essentiellement du vinaigre blanc et du savon noir, comment veux-tu lutter !!! 

    Pourtant c'est pas faute d'être des produits hyper toxiques, mal tolérés par les enfants ou ceux qui ont les voies respiratoires sensibles. J'ai aussi souvent un retour sur des personnes ayant des migraines après le ménage et ne supportant plus les odeurs artificiels (extrêmement volatiles en plus dans ces produits). Mais on est d'accord, le vinaigre blanc ça pue ! 

    Alors clairement, l'odeur ne reste pas, chez moi ça ne sent pas le vinaigre blanc en permanence ! Mais quand je nettoie, effectivement, ça sent fort. En aérant et 15 min plus tard, ça ne sent plus rien ! Je préfère quand même nettoyer mes sols au savon noir, parce que j'aime bien son odeur plus douce et moins agressive sur une si grande surface. 

    Là encore vous pouvez utiliser des huiles essentielles si vous voulez améliorer l'odeur mais franchement, nettoyer, c'est ça qui compte non ? Et si besoin, il y a pleins de techniques pour donner une odeur plus franche à votre intérieur : cuisiner un gâteau au chocolat, piquer des clous de girofle dans une orange, utiliser ponctuellement des bougies végétales, un diffuseur d'huiles essentielles...

    Pour retrouver les recettes de ménage green, rendez-vous dans la catégorie Ménage green !

    L'odeurs des soins cosmétiques

    Je me répète, c'est la même chose mais en cosmétique c'est devenu complètement n'importe quoi !!! Attention je vais m'attaquer à une célèbre marque de gel douche que beaucoup adore...mais vraiment je ne comprends pas. 

    A quel moment notre société si évoluée, qui a inventé les antibiotiques, envoyé des gens sur la lune ou construit Notre Dame de Paris, a décidé que maintenant on avait besoin de gel douche...à la madeleine, à la brioche ou à la tartelette aux fraises ??

    Je vous passe la composition absolument pourrie (désolée hein mais en vrac : Sodium Laureth Sulfate, parfum en haut de la liste, Ppg-5-Ceteth-20, Ceteareth-60 Myristyl Glycol, etc....bref une petite bombe de produits irritants qui ont tendance à rendre la peau perméable ou à être suspectés d'être des perturbateurs endocriniens). 

    Infliger tout ça à sa peau (ou pire à celle de ses enfants) pour sentir la madeleine !! Là je suis désolée mais je suis à court d'argument. 

    Ok la douche c'est un moment de plaisir. Mais ça sert aussi à se laver hein ! On sent le savon, on est propre et voilà voilà... Tout ces inventions pour vous faire croire qu'il est indispensable de polluer et de mettre sa santé en danger juste pour des odeurs improbables. J'irais plus loin, je pousserais même la réflexion au pourquoi ce rapport cosmétique/plaisir olfactif. Certes quand ça sent bon c'est mieux mais il y a des tonnes de choses naturelles qui sentent bon ! Est-ce que le plaisir ne devrait pas être ailleurs que dans des produits industriels extrêmement polluants et problématique pour la santé ? Est-ce qu'on a pas un rapport bizarre avec le plaisir olfactif, complètement déconnecté du plaisir à appliquer des produits sains. 

    Si vous aimez vraiment les madeleines, allez en cuisine plutôt ^^ et pour retrouver des soins cosmétiques sains, direction l'article sur ma routine visage ou celui sur les savons solides !

    ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

    Voilà, loin de moi l'idée de vous dire quoi utiliser comme produits mais j'aimerais qu'on prenne l'habitude de réfléchir aux odeurs avec un peu plus de "raison". Un mode de consommation plus naturel implique forcément de s'adapter à ces nouvelles odeurs plus brutes, plus fortes parfois et moins persistantes dans le temps. Mais notre cerveau devrait apprendre à se méfier des odeurs chimiques qui sont souvent le signe d'une composition moins clean. Et apprécier certains composants naturels, certaines odeurs qui ont aussi des effets positifs sur notre moral ou notre santé. 

    Et vous, vous en êtes où niveau odeur ? 

  • Routine d'hiver 2017

    Pin it! Imprimer

    unnamed-1.jpg

    Un article attendu a priori !! Je vous parle souvent de ma routine beauté sans oser vous montrer toutes les semaines en quoi ça consiste. Je touche au paradoxe de la blogueuse green : une blogueuse ne "vit" que de la nouveauté mais en tant qu'adepte de routine slow, j'utilise toujours la même chose depuis des lustres !

    Evidemment, il y a des petites choses que je change, que j'expérimente mais la base est toujours la même ! Pourtant, vous avez souvent l'air intéressé par cette routine et je vois qu'il y a souvent des questions qui reviennent sur le sujet, donc je vous ai fait un article ARCHI complet !! 

    La chose la plus compliquée à faire admettre, c'est l'utilisation d'huile végétale en guise d'hydratant, à la place de la si classique crème de jour. Je sais que ça déroute et qu'au début, il faut un petit laps de temps pour que la peau s'habitue. Pourtant, je ne reviendrais jamais en arrière (c'est pas faute d'avoir essayé!). Il faut du temps pour s'habituer, pour trouver les produits qui vous conviennent mais sincèrement, l'effet sur la peau, le confort et la certitude de ne pas s'appliquer des tonnes d'ingrédients néfastes, ça vaut toutes les difficultés du début !

    Aujourd'hui, je suis complètement convaincue par ma routine. Elle me convient à moi, à ma peau, donc ne cherchez pas à forcément tout appliquer tel quel. Le seul conseil que j'aimerais pouvoir transmettre, c'est qu'en cas de peau "compliquée", il faut arrêter de maltraiter votre peau. Plus simple sera votre routine (et vos produits), mieux elle se portera sur le long terme. 

    Les produits de ma routine

    Ma routine est proche d'une routine slow c'est à dire que j'utilise majoritairement des produits bruts : huiles végétales, aloé véra, eau florale, etc. C'est ma routine de tous les jours depuis plusieurs années maintenant et j'utilise déjà beaucoup de ces produits depuis plusieurs années. Clairement, ma peau s'est améliorée, je trouve ça plus simple, plus agréable et moins coûteux. 

    Pour retrouver des articles sur le sujet : 

    - acné hormonale

    - démaquillage à l'huile et routine démaquillage

    - match des routines conventionnelles/slow

    - routine soin hiver 2016

    - elixir d'huiles pour visage

    Du coup, je vous fais une petite liste en mode "qui remplace quoi". La plupart des produits sont interchangeables et aujourd'hui, je varie souvent les huiles végétales ou essentielles mais vous pouvez très bien n'en avoir qu'une seule sorte. 

    unnamed.jpg

    ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

    Démaquillage et nettoyage ⇒ chaque soir. Huile végétale ou huile démaquillante et savon saponifié à froid. Le matin, je me contente d'un peu d'eau florale ou du savon si je sens que ma peau a besoin d'être nettoyée.

    Mes préférés : l'huile de jojoba, l'huile de noyaux d'abricot et côté huile démaquillante, je n'utilise que celle de Melvita. Pour le savon, je prends toujours un savon saponifié à froid, mon préféré étant celui de Macadamia/aloé vera Le Moly.

    Les gestes importants : les cotons lavables pour enlever l'huile ! Je masse bien l'huile sur mon visage et je l'enlève avec un coton lavable humide, que je rince plusieurs fois. Ensuite je passe au savon pour m'assurer que toute l'huile est partie. Et je termine avec de l'eau florale avant de passer au soin!

    ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

    Hydratation ⇒ eau florale, huile végétale et aloé vera. Les gestes sont toujours les mêmes : j'humidifie la peau avec de l'eau florale, je mélange huile végétale et aloé vera avant de masser mon visage avec. Je n'applique plus de contour des yeux spécifique, j'ai un peu de mal à en trouver un qui me convient. Si j'ai la peau déshydratée autour des yeux, elle supporte aussi mal les soins trop riches. Pour l'instant, mon soin classique me convient bien mais vous pouvez opter pour un soin spécifique ou une huile plus nourrissante comme l'huile d'avocat.

    A noter que j'utilise soit de l'huile végétale pure, soit des mélanges d'huiles : mon élixir d'huiles maison ou des complexes d'huiles végétales. C'est un peu plus compliqué à choisir donc si vous débutez, préférez une huile végétale toute simple !

    J'applique cette routine matin et soir, sauf que je laisse souvent ma peau respirer le soir, sans aucun soin. J'ai remarqué que ça lui fait du bien de ne pas toujours lui ajouter des produits pendant la nuit. A vous de voir !

    Mes préférés : l'huile de jojoba, l'huile de noisette, l'huile de nigelle, l'huile d'aloé vera... Pour les complexes d'huiles végétales, quelques marques chouettes : Océopin, Oh My cream, Paï Skincare ou Denovo. Pour les eaux florales, j'aime celle de lavande, de rose, de menthe poivrée ou de tea-tree. Pour l'aloé vera, c'est toujours le même, celui de la marque Pur Aloé. 

    Les gestes importants : toujours humidifier sa peau avant d'appliquer de l'huile végétale sous peine de devoir attendre longtemps avant que l'huile ne pénètre. En humidifiant, le mélange huile/aloé vera s'applique facilement et vous pouvez vous maquiller immédiatement après.

    ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

    Les petits coups de pouce ⇒ la plupart du temps, je conserve la même routine et je laisse ma peau tranquille. Cependant, j'ai quelques gestes supplémentaires en fonction des besoins de ma peau. 

    Par temps froid ou peau qui tire : un masque hydratant à base de miel, d'aloé vera et d'huile nourrissante (pas forcément tout en même temps, c'est en fonction de mes envies!). Je laisse poser le plus longtemps possible avant de rincer et d'appliquer mon soin classique. 

    La semaine précédent mes règles : je renforce un peu le démaquillage en utilisant ma brosse nettoyante Doux Good avec mon savon. S'il faut éviter de trop décaper votre peau, par contre il faut insister sur le démaquillage et nettoyage pour avoir la peau bien propre et ainsi éviter de boucher vos pores. Si les boutons qui se pointent, j'applique de l'huile essentielle de lavande ou de tea tree. J'en ajoute aussi une goutte dans mon soin pour la nuit. Par contre, pas de gommage, pas de masque ou autre pendant cette période. C'est tout ce qu'on a envie de faire en général et pourtant il vaut mieux laisser sa peau tranquille si vous voulez qu'elle récupère plus vite. Il vaut mieux attendre le passage du "pic hormonal", en général dès la venue des règles. 

    Pour le teint terne ou des imperfections qui ne partent pas : hors semaine précédant les règles, si ma peau ne va pas bien - teint brouillé, boutons qui persistent après les règles, etc. - je fais un nettoyage plus profond. Un bain de vapeur avec quelques gouttes d'huiles essentielles (thym, tea tree) et un masque à base d'argile. Je fais aussi un léger gommage à base de sucre, environ une fois par mois. 

    ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

    unnamed-2.jpg

    Les essentiels à avoir chez soi pour une routine naturelle 

    - huile végétale

    - aloé vera

    - eau florale

    - un bon savon saponifié à froid

    - huile essentielle si vous avez une peau à imperfections

    unnamed-3.jpg

    Les essentiels à avoir pour les petits plus 

    - rhassoul ou argile

    - miel ou sirop d'agave

    - sucre fin

    Pour un gommage doux (sans particules de plastique) :

    - du sucre fin

    - de l'huile végétale ou du miel si vous aimez les consistances plus épaisses. 

    A appliquer sur visage humide, sans masser trop fort. Rincer et hydrater. 

    Pour un masque purifiant lors des jours catastrophes : 

    - 2 cuill. à soupe de rhassoul

    - 1 cuill. à soupe de miel 

    - 1 cuill. à café d'aloé véra

    - de l'eau florale de teatree ou de lavande

    - 5 gouttes d'huiles essentielles : lavande, tea tree, etc.

    Mélanger tous les ingrédients et ajouter l'eau florale pour avoir une consistance pâteuse, facile à appliquer. Appliquer sur le visage humide pendant 10min environ sans jamais laisser sécher. Rince et hydrater comme d'habitude. 

    Pour un masque hydratant :

    - 2 cuill. à soupe de miel ou sirop d'agave

    - 1 cuil. à café d'aloé véra

    - 1 cuill. à café d'huile essentielle nourrissante type jojoba, avocat, rose...

    - si besoin de l'eau florale de rose pour diluer un peu

    Appliquer sur visage humide et laisser poser 20 min maximum. Attention, le miel ça coule! C'est un masque que je fais souvent dans un bain pour éviter de m'en mettre partout ! A rincer et hydrater comme d'habitude.

    N'oubliez pas de choisir votre huile végétale en fonction de votre type de peau et de faire attention aux huiles végétales comédogènes si vous avez des imperfections. Je vous laisse le PDF de Lotus et Bouche cousue pour trouver votre huile végétale. 

    tableau-huiles-vegetale-peau-lotus.jpg

    ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥