Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Beauté - Page 6

  • Elixir d'huiles pour visage

    Pin it! Imprimer

    .jpg

    Oui bon, élixir...c'était plus classe que "mélange d'huiles végétales et d'huiles essentielles pour le visage" ;)

    Si vous me suivez un peu sur instagram et sur snapchat, je vous avais montré une commande aromazone il y a quelques temps sans vous dire sa raison.

    Après 2 mois d'utilisation, je peux enfin vous faire une revue sur ce petit mélange maison pour le visage !

    J'ai toujours aimé les huiles végétales en guise de "crème de jour" sur le visage mais je n'avais jamais pensé à les mélanger ni à le préparer à l'avance. C'est à force de voir des mélanges et de me renseigner sur les meilleurs combinaisons pour mon type de peau que je me suis lancée.

    L'avantage d'un mélange huiles végétales/huiles essentielles : vous bénéficiez des propriétés de plusieurs huiles et vous gagnez du temps en ayant déjà tout préparer. Je vous donne la combinaison que j'utilise mais aussi quelques pistes pour d'autres mélanges en fonction de votre peau. N'hésitez pas à vous renseigner et à tester, on ne trouve pas forcément la combinaison parfaite au premier coup.

    L'inconvénient : il vous faut un contenant pour votre mélange et surtout un conservateur. Ce n'est pas un inconvénient insurmontable, j'ai trouvé un flacon pipette très pratique sur AromaZone et de la vitamine E en guise de conservateur.

    J'ai la peau grasse/mixte, je vais briller ? On pense souvent que les huiles végétales sont "grasses" et donc non indiquées pour les peaux grasses ou à problèmes. Il y a bien quelques huiles végétales à éviter, je vous donne la liste ensuite, mais en règle générale, ça ne sera que du bénéfice pour votre peau. Il est tout a fait possible de se maquiller ensuite.

    Si vous avez particulièrement peur ou s'il fait très chaud, je vous conseille d'ajouter une noisette d'aloé vera à votre huile avant de l'appliquer sur le visage, ça pénètrera plus rapidement.

    Quelles huiles végétales ?

    Si vous avez la peau sèche, toutes les huiles conviendront, même si certaines seront plus nourrissantes que d'autres.

    Par contre, pour les peaux mixtes, grasses ou acnéique, vous devez faire attention aux huiles comédogènes qui peuvent boucher les pores et empirer l'état de votre peau.

    Voici une petite liste non exhaustive des huiles végétales en fonction de votre peau :

    Peaux sèches à normales : toutes et en particulier l'argan, la rose musquée, la noix de macadamia, l'argousier...

    Peaux mixtes à acnéiques : le jojoba et la nigelle sont des valeurs sûres. Mais vous pouvez aussi utilisez l'avocat en cas de peaux mixtes puisqu'il hydrate très bien sans être comédogène, la noisette, d'argousier...

    Pour info, les plus comédogènes : germe de blé, bourrache, rose musquée...et coco ! Je reviendrais dessus mais j'ai changé d'huile végétale pour le démaquillage à cause de ça !

    Mon mélange : 10ml d'huile de jojoba, 10 ml d'huile d'argousier et 10ml d'huile de nigelle. Le jojoba est une bonne base, j'ai choisi la nigelle pour les problèmes de peaux et l'argousier pour l'hydratation. Vous pouvez choisir une autre huile en fonction de votre peau : avocat pour plus d'hydratation, noisette pour les pores dilatés, rose musqué pour les peaux matures...

    Quelles huiles essentielles ?

    L'ajout d'huiles essentielles est bien sûr facultative et dépend de votre tolérance aux HE. Faites toujours un essai avant et évitez les en cas de grossesse ou de peau très réactive.

    Pour les peaux à problèmes, c'est néanmoins très intéressant puisque cela permettra de traiter la peau chaque jour et rien ne vous empêche d'en ajouter une goutte supplémentaire en cas de problèmes ponctuels.

    Les plus classiques : tea-tree, lavande, géranium... mais aussi hélichryse pour les micro-kystes, ravintasra, manuka...

    Pour le dosage, pour 30ml d'huile végétale, 30 gouttes d'HE au total.

    Mon mélange : 10 gouttes de tea-tree, 10 gouttes de géranium, 10 gouttes de lavande fine.

    Et n'oubliez pas 10 gouttes de vitamine E pour la conservation !

    Utilisation

    J'applique environ deux pipettes de ce mélange matin et soir. J'ajoute parfois un peu d'aloé vera ou encore une goutte d'HE de manuka en période "compliquée" !

    Il est difficile de juger de son efficacité pendant l'été, le soleil ayant déjà tendance à assécher les boutons et à améliorer la peau (mais attention à l'effet rebond). Je me suis aussi très peu maquillée, ce que la peau apprécie toujours.

    Néanmoins, j'ai vraiment vu une amélioration et je suis conquise de sa facilité d'utilisation. C'est très agréable à appliquer, à masser la peau avec et je sens que ma peau apprécie. Rien de révolutionnaire, il faut souvent de nombreuses semaines avant de voir un bénéfice (que ce soit pour l'huile végétale mais aussi pour n'importe quelle crème!).

    Après deux mois d'utilisation, je le met un peu de côté car j'ai une crème à tester qui m'attend depuis quelques temps. Mais à part si elle est miraculeuse, je compte bien revenir à ce mélange pour l'hiver !

     

    Enregistrer

    elixir
  • Summer Valise Beauty

    Pin it! Imprimer

    valise, beauté, vacances

    Je pars demain en Provence et je pensais vous avoir déjà fait ma trousse des vacances mais pas du tout! Je me dis que ça peut être intéressant de vous montrer ce que j'apporte.

    Pour celles qui me suivent sur Snapchat (juliebpancakes), je vous ai montré hier tout en action mais voici un petit récapitulatif. 

    Alors, comme je pars dans ma maison de famille, il y a pleins de choses que je n'ai pas besoin d'amener : dentifrice, savons, shampoings, etc... Très rapidement, si je devais partir ailleurs, j'ajouterais :

    - un savon solide pour le corps (peu importe la marque mais toujours saponifié à froid)

    - un shampoing solide (Lamazuna ou autre)

    - un dentifrice (pas solide, je vous en reparlerais mais je n'ai pas aimé celui de Lamazuna)

    - j'ajouterais sans doute une huile essentielle de ravintsara si je voyage dans un pays à forte climatisation afin d'éviter les maux de gorge (je suis hyper sensible à la climatisation). Mais aussi une petite trousse de pharmacie (surtout  pour les enfants). Là tout est sur place et ma famille est remplie de médecins alors je panique pas trop ;)

    Et tant qu'à faire, comme je n'ai pas eu le temps de faire ma "valise d'été", voici un aperçu de ce que j'amène : un chapeau, deux shorts, des teeshirts "clairs", un jean, des robes légères, un gilet, deux robes longues, une chemise en jean, un petit sac à main et un grand, une paire d'espadrilles, 2 paires de tongs et sans doute une paire de basket si on doit marcher.

    On y reviendra sans doute à la rentrée mais l'étape de la valise d'été est un bon test pour moi pour voir ce qui m'est vraiment essentiel et ce que je dois garder.

    Niveau sport : j'ai prévu de recommencer à courir la semaine prochaine et au minimum de faire un peu de yoga/pilates. Donc j'apporte quelques tenues de sport : deux shorts (un large et un "moulant" pour mettre dessous ou seul), deux débardeurs, deux brassières, deux paires de chaussettes pour courir, mes baskets, une casquette et mes écouteurs/brassard pour le téléphone. Ah si et je pars avec le livre "La Magie du running" d'Anne (Anne Dubndidu) parce qu'il est bourré de bons conseils mais aussi d'exercices de renforcement et d'étirements que j'ai bien l'intention de tester !

    valise, beauté, vacances

    Aloe Vera

    Je vous en parle déjà souvent mais c'est un indispensable encore plus indispensable en été !

    Je l'utilise sur le visage matin et soir, peu importe ce que je met ensuite (crème solaire, huile végétale, rien...). Il me permet de ne pas avoir la peau qui tire et de l'aider à lutter contre les effets des UV.

    C'est aussi ma "biafine" à moi, je vous en ai déjà parlé mais l'aloe vera lutte parfaitement contre les coups de soleil ou même seulement contre la peau qui chauffer après une exposition.

    Enfin, je l'applique sur mes cheveux, comme un produit coiffant, pour dompter les boucles, protéger les cheveux du soleil, etc...

    La mienne vient de la marque Lily Desert en magasin bio.

    Huile végétale/Huiles essentielles

    J'utilise les huiles végétales principalement pour le visage et les cheveux.

    - l'huile végétale de jojoba pour le démaquillage ou si j'ai besoin d'huile neutre pour appliquer des huiles essentielles. 

    - les huiles de coco et d'avocat (ou ricin) pour les cheveux. Elles me servent surtout à faire un bain d'huile avant shampoing mais aussi à protéger mes cheveux les jours de plage ou à dompter les frisottis certains jours.

    Les huiles essentielles me servent aussi bien pour la peau que pour les petits bobos :

    - HE de lavande/tea-tree pour le visage en complément de mon soin si besoin. Mais aussi pour soigner les petits bobos classiques : coups, bleus, piqûres de moustiques...

    - HE de menthe poivrée : pour soigner les maux de tête ou les problèmes de digestion (après la 14ème glaces par exemple...). Elle est très utile aussi pour soulager les jambes lourdes ou les pieds échauffés après de longues balades.

    - HE de citronnelle pour les moustiques vu que je pars en Provence !

    - HE de gaulthérie parce que je veux courir pendant les vacances et que ça soulage les courbatures.

    Je transvase généralement mes huiles végétales ou eau florale dans des petits contenants et emporte tout dans une pochette en plastique à part, au cas où il y est des accidents de bouchons! 

    Beurre de karité

    J'ai pris l'habitude ses derniers temps d'en appliquer presque quotidiennement alors que c'était pas du tout mon truc ! Mais le running, les tongs...ont eu raison de mes pieds et je me suis mis à les tartiner chaque soir de beurre de karité.

    J'essaye aussi de prendre l'habitude d'en mettre sur le corps après la douche et surtout après une exposition au soleil (après l'aloé vera).

    Et comme c'est l'été, j'ai choisi le mien au Monoï de la marque Emma Noël en magasin bio !

     Eau florale de menthe poivrée

    J'ai changé d'eau florale depuis quelques temps pour passer de la lavande à la menthe poivrée et j'en suis plus que contente! La sensation sur la peau est très fraîche (je vais même tenter de la laisser au frigo!) et elle a plus d'effet sur ma peau.

    Maintenant, elle est plus difficile à trouver sur place, j'aimerais éviter d'avoir toujours à la commander. Si vous avez des bons plans!

    Argile

    Je prends toujours un petit pot de rhassoul ou un tube d'argile pour pouvoir faire un masque en cas de catastrophe ou de mauvaise période du mois.

    Je fais aussi souvent des gommages à base de sucre/miel (ou autre) mais j'ai tout sur place! Le grand avantage du naturel ;)

    Soin visage

    Pour ces vacances, je pars uniquement avec mon petit mélange spécial visage. Aucune crème ni contour des yeux. Si besoin, je mettrais de l'huile végétale d'avocat.

    Je compte vous faire un article au retour sur ce mélange, je ne l'utilise que depuis 2 semaines mais je le trouve déjà super ! Je voudrais juste l'utiliser un peu plus longtemps avant de vous en parler. En gros, c'est un mélange d'huile végétale, d'huiles essentielles et de vitamine E en fonction de mon type de peau. Je vois bien plus de bénéfice que lorsque j'appliquais uniquement une huile végétale.

    J'apporte aussi mon gel nettoyant et ma brosse doux good, on perd pas les bonnes habitudes ! 

    Solaires

    Bien sûr, je pars avec des produits solaires mais aussi avec un chapeau et des lunettes !

    Je ne suis pas vraiment satisfaite des crèmes bio, bien plus blanches à cause des filtres minéraux. Je sais bien que c'est normal mais si ça ne me dérange pas pour les enfants, pour moi j'ai encore du mal.

    Dans tous les cas, j'ai une crème 50 minérale pour les enfants, un indice 50 et un 30 pour moi et la brume Bioderma indice 30 que je continue à trouver parfaite pour assurer une mini protection en ville par exemple.

    Make-up

    En vacances, je me maquille moins donc j'amène vraiment l'essentiel : ma CC cream Erborian, un blush, un mascara waterproof, une palette de fard neutre, un crayon noir et un rouge à lèvre pour les soirs de fête !

     

    Voilà ! Je m'améliore quand même d'année en année, le passage au naturel me permet de limiter les produits et de me débrouiller avec ce que je trouve en vacances. N'hésitez pas à me dire ce que vous apportez dans la vôtre!

  • Routine Démaquillage

    Pin it! Imprimer

    IMG_0722.JPG

    Après les cotons lavables, je reviens avec ma routine démaquillage complète. Et je voulais prendre le temps de vous parler du démaquillage à l'huile car j'ai souvent des questions sur ce sujet.

    J'ai opté pour le démaquillage à l'huile (de coco pour moi) depuis longtemps. J'aime la simplicité et l'efficacité de ce démaquillage. Mais j'avais un peu laissé tombé cet hiver. Je n'aime pas vraiment avoir de l'eau sur le visage et l'hiver encore moins (#teamfrileuse) ! Finalement après plusieurs semaines de démaquillage à l'eau micellaire ou au lait démaquillant, j'ai vu que ma peau était bien moins nette et les imperfections plus présentes.

    J'ai cherché comment rendre mon démaquillage à l'huile plus agréable et comment nettoyer ma peau ensuite sans avoir à mettre beaucoup d'eau.

    Après plusieurs essais, j'ai enfin stabilisé ma routine depuis plusieurs semaines et j'en suis ravie. Je remarque rapidement que si je ne la suis pas consciemment, ma peau me le fait payer alors j'essaye d'être appliquée !

    Point démaquillage et imperfections

    Du haut de mes bientôt 31 ans, je peux vous dire que c'est le point essentiel. Vous aurez beau investir dans des crèmes, lotions ou huiles essentielles, l'étape démaquillage ET nettoyage de la peau réduit rapidement les boutons, les points noirs et les cicatrices. Il faut bien sûr se pencher sur son alimentation (aller voir les articles sur l'alimentation et l'acné de MyNamy) et sur son hygiène de vie (la cigarette, l'alcool...) mais vous aurez des effets positifs rapides en étant attentive à votre routine de démaquillage/nettoyage.

    Je sais combien le démaquille peut parfois être ennuyeux et rapidement zappé quand on est fatiguée. Il faut alors trouver des astuces pour le rendre plus agréable et surtout, complètement automatique.

    Quelques astuces pour ne plus zapper le démaquillage/nettoyage :

    - investir dans un produit dont vous appréciez l'odeur. On est toutes sensibles aux odeurs et un produit qui sent très bon donnera forcément envie de l'appliquer le soir.

    - essayer de masser votre visage en appliquant votre démaquillant (lait ou huile). Un massage doux vous détendra et améliorera le démaquillage, on devient vite accro à ses bienfaits.

    - changer l'heure du démaquillage. Rien de pire que d'attendre 23h après deux épisodes d'une série pour se démaquiller. On sera plus facilement tentée de zapper ou de le faire trop rapidement. Je me démaquille maintenant en rentrant chez moi, pendant que ma fille est au bain. Comme ça je peux la surveiller et discuter avec elle mais prendre le temps de bien masser mon huile*. Essayer de vous démaquiller plus tôt que d'habitude, surtout si vous appliquez un soin de nuit ensuite, votre peau en bénéficiera plus que votre oreiller!

    *si vous vous démaquillez tôt mais que vous fumez, n'oubliez pas de passer un peu de lotion ou d'eau florale avant de dormir. La cigarette bouche les pores de la peau et élimine le bénéfice de vos soins. Les fumeuses ont souvent des imperfections sur les joues, endroit où la fumée se dépose.

    Pourquoi se démaquiller et se nettoyer la peau ?

    Le démaquillage, comme son nom l'indique, permet d'enlever le maquillage. Mais il reste toujours des résidus de produits et vous n'avez pas nettoyer en profondeur votre peau. Le nettoyage permet d'utiliser des produits plus doux ou plus spécifique à votre peau afin d'améliorer son état.

    Il ne faut JAMAIS garder son lait démaquillant ou son eau micellaire sur la peau! Ce n'est pas un soin, tout doit être rincé et nettoyé.

    Vous pouvez opter pour un nettoyage simple avec un savon doux (saponifié à froid) ou savon d'alep (attention odeur pas top). Mais aussi investir dans un produit mousse ou gel qui répond aux besoins de votre peau : doux, plus costaud pour les peaux à problèmes. Mais attention à ne pas choisir un produit trop asséchant ou alors à alterner avec des produits plus doux.

    Le démaquillage à l'huile végétale

    On a souvent une idée reçue sur le démaquillage à l'huile : ça va boucher les pores de la peau et favoriser les imperfections. C'est faux mais seulement à condition de BIEN se démaquiller à l'huile.

    D'une part, il faut trouver son huile végétale. J'aime beaucoup l'huile de coco car elle est solide et plus simple à utiliser. Mais vous pouvez prendre une huile végétale aux propriétés plus intéressantes : huile de nigelle pour les peaux à problèmes, huile de jojoba pour les peaux mixtes, huile de figuier de barbarie pour les peaux sèches ou matures... A vous de faire des essais et de voir comment votre peau réagit. Vous pouvez même opter pour des huiles démaquillantes toutes faites, souvent plus simple à rincer (j'aime beaucoup celle de Melvita).

    Ensuite, le démaquillage à l'huile nécessite un rinçage à l'aide d'un coton lavable (ou gant de toilette). Une fois que vous avez bien massé votre peau et vos yeux (faites "rouler" les cils entre vos doigts pour enlever le mascara), vous devez le rincer à l'eau tiède. Mais un seul "splash" avec les mains ne suffit pas, il faudra vous armer d'un gant de toilette ou d'un coton lavable. On passe sous l'eau tiède et on enlève sans frotter comme une brute, jusqu'à ne plus sentir l'effet "huileux" sur la peau. Ensuite on passe au nettoyage !

    Le nettoyage à la brosse

    Je me suis longtemps nettoyée la peau uniquement à la "main" en appliquant du savon d'alep ou un produit spécifique et avec le fameux "splash" d'eau pour rincer. Non seulement j'ai l'impression que ce n'était pas vraiment efficace mais en plus je déteste m'asperger le visage !

    J'ai alors testé la brosse de nettoyage Doux Good après de looongues recherches sur internet. Je ne voulais pas tester les brosses électriques (Clarisonic ou autre) parce que 1/ j'aime la simplicité 2/ j'avais peur pour ma peau sensible.

    IMG_0720.JPG

    La brosse est composée de 320 000 poils très fins et doux. Elle permet de bien masser le visage, de le nettoyer en profondeur mais sans jamais l'agresser.

    J'ai vraiment été bluffée dès la première semaine d'utilisation mais je voulais attendre un peu pour être sûre de son effet. Résultat : je vois immédiatement les effets positifs sur ma peau et aussi immédiatement les effets négatifs quand je la délaisse !

    Elle est douce, le massage est agréable et laisse la peau vraiment douce et lisse. Un vrai coup de cœur que je suis pas prête de délaisser pour l'instant !

    Elle sèche très vite, j'ai mis un crochet dans la salle de bain pour la suspendre. Je la nettoie rapidement avec mon savon à chaque utilisation et elle est encore parfaite.

    Au niveau des produits, j'en utilise deux en alternance et en fonction de l'état de ma peau : la mousse nettoyante Nominoë et la gelée Magnifica de Sanoflore. La mousse est vraiment douce, sent très bon et laisse la peau parfaitement propre. Mais j'utilise la gelée quand ma peau est en panique (càd tout le temps en ce moment!) et je vois aussi de nettes améliorations.

    IMG_0721.JPG

    Il n'y a pas de produits magiques mais sincèrement, quand je suis assidue à cette routine, ma peau s'améliore vraiment et assez rapidement.

    Il faut tester mais toujours en commençant par des produits naturels et assez simple avant d'investir dans des produits plus sophistiqués si besoin.

    En pratique

    Je me démaquille donc à l'huile de coco en rentrant chez moi. Un noisette d'huile dans le creux de la main, je frotte pour la rendre liquide et je masse mon visage sans forcer. J'insiste sur les yeux et les cils (et je ressemble ensuite à un panda!). Je prend un coton lavable en coton que je passe sous l'eau tiède et je frotte doucement pour bien tout enlever en repassant sous l'eau si besoin. Si vous avez la peau sensible ou les yeux sensibles, optez pour la face lisse des cotons ou pour ceux à l'eucalyptus.

    Je passe ensuite ma brosse sous l'eau, j'ajoute une pression de mousse nettoyante ou de gelée nettoyante et je masse le visage. J'insiste surtout sur les joues et le menton (jamais sur les yeux). Je rince la brosse, la nettoie rapidement au savon puis je passe un peu d'eau florale de lavande à l'aide d'un coton lavable pour tout enlever (et éviter l'eau calcaire mais ça peut se faire aussi).

    Exception : je garde une eau micellaire (Melvita en ce moment) pour les jours où je ne suis pas maquillée du tout ou quand j'ai vraiment pas eu le temps de me démaquiller à l'huile mais c'est de plus en plus rare.

    Et maintenant que je cours, j'ai aussi modifié un peu ma routine les jours où je cours entre midi et deux. Si c'est possible, il vaut mieux éviter de courir maquiller car votre peau va forcément "s’encrasser" plus vite à cause de l'effort physique et de la transpiration. Mais je n'ai pas le temps de me démaquiller et me maquiller de nouveau le midi quand je dois repartir au boulot. Je vous expliquerais comment je limite les dégâts si je me lance dans un article "sport".

    En attendant, quand j'ai couru à midi, le soir, je complète mon démaquillage soit avec un léger gommage, soit avec un masque purifiant que je laisse poser après le démaquillage à l'huile. Ensuite, je nettoie légèrement avec la mousse Nominoë et j'applique une bonne dose d'aloé vera et d'huile végétale !

    • gommage léger : mélanger 1 cuill. à soupe de sucre fin à 1 cuill. à soupe de miel ou de sirop d'agave. Sur peau humide, masser doucement les zones à imperfections avec des petits mouvements circulaires mais SANS FROTTER. Rincer à l'eau tiède.
    • masque purifiant minute : 1 cuill à soupe de rhassoul, 1 cuill. à café de miel, 2 gouttes d'HE de lavande (ou tea tree) et un peu d'eau pour avoir une consistance facile à appliquer sur la peau. Sur peau humide, on applique le masque (loin du contour des yeux), on laisse poser quelques minutes et on rince à l'eau tiède.

     Dites moi tout sur votre démaquillage !

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

  • Mode d'emploi : les cotons lavables

    Pin it! Imprimer

    IMG_0719.JPG

    Ah les cotons lavables ! Toute une histoire !

    Persuadée de l'impact écologique très négatif des cotons jetables (la culture du coton est une des plus polluantes  et consommatrice d'eau au monde), j'ai investi dans des cotons lavables il y a plusieurs mois...pour ne réussir à les utiliser que depuis le début d'année !

    Je pense que c'est un nouveau geste, une nouvelle organisation que je n'était pas prête à avoir. Et comme je me démaquille en général à l'huile de coco, je m'étais déjà passée de beaucoup de cotons puisque j'utilisais des gants de toilettes pour rincer mon huile.

    Aujourd'hui, je ne m'en passerai plus. L'organisation n'est pas contraignante une fois qu'on met en place une bonne routine et le coton lavable est plus agréable à utiliser (et plus rapide à laver) que le gant de toilette. Il est parfait pour passer uniquement de l'eau florale et même pour débarbouiller ma fille !

    Je vais essayer de répondre à toutes les questions qu'on m'a posé sur instagram mais si j'oublie quelque chose, n'hésitez pas à me demander en commentaire !

    Pour quelle utilisation ?

    Par principe, les cotons lavables remplacent tous les usages que vous faites des cotons jetables (on parlera du vernis à ongles un peu après). Donc principalement pour le démaquillage, la lotion...

    Vous pouvez donc les utiliser si vous vous démaquillez à l'eau micellaire ou au lait démaquillant. Pour ma part, je me démaquille à l'huile de coco et j'utilise les cotons pour rincer l'huile après les avoir humidifier. J'en utilise aussi pour me passer de l'eau florale ou de la lotion.

    Si vous utilisez des cotons pour les enfants, vous pouvez très bien passer aux cotons lavables. Pour le débarbouillage, des cotons lavables classiques font très bien l'affaire. Pour la propreté, je vous conseillerais plutôt des grands cotons lavables, qu'on trouve généralement au rayon bébé (les lingettes débarbouillettes  ou les carrés lavables) . C'est plus pratique à utiliser grâce à la grande surface et vous pouvez réserver ces cotons à cet usage exclusif.

    Quelle matière choisir ?

    C'est la question qui revient le plus souvent. Il existe plusieurs matières de cotons, ce qui complique le choix : en coton, eucalyptus, bambou, chanvre... Elles ont toutes des qualités différentes et le choix doit se faire en fonction de votre peau et de votre utilité. Les cotons ont généralement deux faces : une lisse et une plus épaisse (bouclettes). Le côté lisse étant le plus doux, il s'utilise pour les peaux sensibles et le démaquillage des yeux. Le côté épais est parfait pour les produits plus fluides (lotion, eau florale) car plus absorbant. Il nettoie parfaitement les huiles pour celles qui se démaquillent à l'huile végétale. 

    Le coton est le plus classique. La face lisse est très douce tandis que la face épaisse a un effet bouclette assez prononcé. Du point de vue écologique, le coton bio demande moins d'eau que le coton classique mais reste une matière très consommatrice d'eau.

    C'est une matière à éviter en cas de peau très sensible. Le côté épais a un effet "gommage" qui peut irriter certaines peaux. Convient à tout type de démaquillage. Se nettoie plus difficilement en cas de maquillage waterproof ou fond de teint important.

    L'eucalyptus est la matière la plus douce et écologique. Il est maintenant vendu avec les deux faces (lisse et épaisse) mais reste particulièrement doux. Il se nettoie très bien, même en cas de maquillage prononcé. Si vous avez la peau très sensible, c'est la matière à privilégier.

    Le bambou est légèrement plus épais, il convient parfaitement pour le démaquillage à l'huile et nettoie en profondeur les peaux à imperfections. C'est cependant le moins écologique car il nécessite une étape de transformation.

    Le chanvre est assez similaire au coton tout en étant plus doux et plus absorbant. Il est conseillé pour les démaquillage à l'eau micellaire et à celles qui trouvent le coton trop rêche.

    Mon avis : j'en ai en coton bio et en eucalyptus. J'utilise ceux en coton, plus épais pour rincer l'huile après le démaquillage. Je privilégie la face douce pour les yeux et la face épaisse pour le reste du visage. Et j'utilise ceux à l'eucalyptus, beaucoup plus doux, pour appliquer de l'eau florale ou quand je me démaquillage à l'eau micellaire par manque de temps (ou quand je ne suis pas maquillée).

    L'eucalyptus est de loin le plus doux mais le coton bio reste très efficace pour le démaquillage à l'huile. Je suis contente d'avoir les deux, je les trouve très complémentaires.

    L'avis d'une copine (coucou Stéphanie!) : j'ai demandé à une amie qui utilise aussi des cotons lavables de me donner son avis sur ceux au bambou et au chanvre. Comme je le pensais, le bambou est assez rêche et ne conviendra pas à une peau sensible. Il faut vraiment le réserver aux peaux mixtes à grasses et peut être pas pour tous les jours. Mais ça peut être un bon choix pour exfolier légèrement la peau si besoin. Ceux au chanvre sont par contre très doux et elle en est très contente !

    Conclusion : je vous conseillerais de commencer par l'eucalyptus ou le chanvre, surtout si vous avez la peau sensible ou que vous êtes très sensible à la "douceur" du coton jetable.

    Question couleur : je vous conseille d'investir uniquement dans des blanches, plus simples pour voir le démaquillage et plus simple à laver.

    Pour les plus indécises, vous pouvez acheter un kit pour tester les différentes matières ;)

    Combien faut-il en avoir ?

    Si vous utilisez des cotons pour vous démaquiller et pour vos enfants, essayez d'y aller petit à petit sinon il vous faudra investir beaucoup dès le départ. Le plus simple est de commencer par vous, il suffit de réfléchir au nombre de cotons qu'on utilise, sachant que les cotons lavables sont plus grands que les cotons ronds classiques. Si vous utilisez 4/5 petits cotons jetables par démaquillage, ne vous inquiétez pas, un seul lavable fera souvent l'affaire.

    Pour ma part, j'en consomme 2 à 3 par jour. Généralement un le matin pour me passer de l'eau florale et un le soir pour enlever l'huile. Un troisième est parfois nécessaire quand je suis très maquillée ou quand je me passe de l'eau florale le soir. Si vous vous démaquillez au lait ou à l'eau, il en faudra peut être un ou deux de plus.

    Les premiers "kit" sont de 10 et c'est un bon début. A mon sens, c'est quand même insuffisant pour un roulement sans se presser de les laver. J'en ai 20 et je ne suis jamais en manque. Je les lave environ tous les 10 cotons, ils sèchent très vite donc pas de soucis d'attente.

    Question prix, c'est entre 12 et 15€ les 10. Un budget pour commencer, je comprends bien les réticences de chacun. Sachant que le prix moyen d'un paquet de 60 cotons jetables est à 2,40€, l'économie réalisée n'est pas folle. Vous pouvez utilisez les cotons lavables entre 300 et 500 fois, donc ça vous donne le coton à 0.03€, à peu près le prix d'une paquet de jetable. Oui sauf....qu'on utilise bien plus de cotons jetables que lavables! Même si je me maquille peu, il me faut au moins 3 cotons jetables pour bien tout démaquiller alors qu'un coton lavable suffit amplement. L'avantage économique est donc sur le long terme pour les cotons lavables.

    Pour les enfants, 10 c'est vraiment le minimum, surtout s'ils ont encore des couches et que vous les utilisez par les nettoyer.

    Conclusion : on commence par 10 en pensant à les laver plus souvent et si ça nous convient on en reprend 10 de plus.

    Quelle marque acheter ? Les faire soi-même ?

    Les miens viennent de la marque Les tendances d'Emma. Vous pouvez les acheter directement sur le site ou sur d'autres sites en ligne. Mes premiers à l'eucalyptus viennent de Greenweez et les seconds au coton de DouxGood. J'en suis très satisfaite donc je conseille sans problème.

    Vous en trouvez aussi de la marque Lulu Nature par exemple, disponible chez bébé au naturel. C'est notamment cette marque qui fait ceux au chanvre.

    Mais rien ne vous empêche de les faire vous-même, surtout quand vous en avez besoin de beaucoup. Si vous des enfants par exemple, il peut être très pratique de faire soi-même des carrés pour le débarbouillage et cela vous reviendra bien moins cher!

    Voici quelques articles qui peuvent vous aider : sur le blog couture, sur le blog d'Antigone XXI. Pour le tissu, vous pouvez sûrement en trouver en ligne mais les magasins de tissu sont aussi une bonne alternative pour trouvez des tissus pas chers.

    Comment les utilisez ?

    C'est un nouveau geste. On utilise pas tout à fait un coton lavable comme un coton jetable, surtout à cause du tissu. Peu importe la matière que vous choisissez, elle sera toujours moins douce que le coton classique.

    La plupart de celles qui commencent à en utilisez, moi y compris au début, ont donc beaucoup de mal à s'habituer et regrettent la douceur du coton traditionnel. En fait, il faut s'habituer à la matière et avoir des gestes plus doux. On ne frotte pas sur les yeux comme une acharnée et on y va doucement!

    Mais avant toute première utilisation, un petit conseil : laissez tremper vos cotons dans de l'eau chaude pendant 24h. Les cotons lavables sont souvent un peu "pelucheux" au début mais cela disparaît après quelques lavages mais si vous les faites tremper avant, ils se tiendront bien mieux!

    Niveau organisation, j'ai un pot pour les ranger sur le dessus du lavabo et un deuxième pot en haut de mon placard de salle de bain pour les stocker en attendant la lessive.

    Comment les laver ?

    Principale question qui revient souvent aussi : l'hygiène, les tâches de maquillage...

    Tout d'abord, il faut laver les cotons à chaque fois. Un coton utilisé sur peau propre ou non maquillée peut très bien être nettoyé uniquement avec votre savon et le laisser sécher. Mais pour le démaquillage, c'est directement machine !

    Je lave tous mes cotons avec mes vêtements (blancs) et avec ma lessive maison au savon de Marseille. Et uniquement à 30/40°C et non à 60°C comme c'est parfois recommandé. Sincèrement, si vous le lavez correctement, il n'y a aucun problème d'hygiène et les lavages à hautes températures les abîment plus rapidement. Et si ça vous inquiète, rien ne vous empêche de les laver une fois par mois à 60°C.

    Vous pouvez stocker vos cotons avant de les passer à la machine sans les détacher mais il restera clairement des tâches, notamment pour le fond de teint et le mascara. Les cotons seront propres mais rapidement "colorés" et moins agréables à utiliser.

    Du coup, je les détache mais comme je suis flemmarde, j'ai deux techniques bien rodées :

    - après avoir enlevé mon huile de coco, je frotte mon coton avec un peu de savon pour les mains (le mien est un savon de Marseille parfumé) pour le détacher le plus possible. Ça prends 5 sec et on enlève le plus gros.

    - quand j'ai vraiment trop la flemme, je les rince uniquement à l'eau et les stocke en attendant la lessive. Et juste avant de faire la lessive, je les passe à l'eau chaude et les frotte au savon de Marseille. Ça prend plus de temps mais c'est tout à fait faisable et ça permet de ne pas y faire attention tous les jours. Le savon de Marseille est magique pour enlever les tâches.

    J'utilise mes cotons depuis plusieurs semaines et à part quelque uns qui sont un peu "gris", ils ne sont pas du tout tachés. Finalement, je trouve ça plus simple de les détacher rapidement tous les soirs et si jamais certains sont encore tâchés, je les frotte un peu avant la lessive !

    Pour finir, ne lavez pas vos cotons tel quel dans la machine sous peine de les perdre ! Il faut absolument les mettre dans un filet pour les laver. Soit vous optez pour un filet dans les kit de cotons lavables mais vous pouvez aussi trouver des filets en magasin, notamment dans les magasins de lingerie. Le mien vient de Etam, je ne m'en servais pas et il est parfait pour ça !

    IMG_0723.JPG

    Pour le séchage, rien de particulier, je n'ai pas de sèche linge donc je les laisse sur mon étendoir. Ils sèchent très vite donc pas de panique !

    Et pour le vernis à ongles ?

    C'est le seul point noir : le vernis à ongle ne part pas au lavage et tâche donc les cotons.

    J'ai testé de les réutiliser même après lavage mais ils deviennent "durs" là où le vernis reste. Et détacher le coton avec du dissolvant est très long et très coûteux en dissolvant !

    Du coup, je garde encore quelques cotons jetables pour le vernis à ongles. Dites moi comment vous faites !

    Alternatives aux cotons lavables

    Si jamais ça vous intéresse, il existe aussi des cotons ou tissus qui permettent de démaquiller sans démaquillant !

    Je vous ai déjà parlé du gant Lapiglove mais il existe aussi les lingettes Lamazuna. Je trouve que c'est une chouette alternative, notamment pour les sportives ou pour les voyages où l'on ne veut pas partir avec son démaquillant. 

    Conclusion

    J'aime beaucoup ma nouvelle routine aux cotons lavables. Je vous prépare un article sur la routine complète car j'ai un autre chouchou qui complète les cotons lavables ;)

    J'ai mis du temps à me lancer mais je suis ravie d'y être parvenue. N'hésitez pas à essayer et à vous laisser du temps. On ne change pas ses habitudes en un clin d’œil ♡

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer