Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Beauté - Page 5

  • Obsession savons ♡

    Pin it! Imprimer

    .jpg

    J'ai une légère tendance à la collectionite aïgue. Quand j'aime quelque chose, je me retrouve à en acheter plusieurs exemplaires : les bougies, les boucles d'oreilles, les carnets, les plantes...et les savons !

    J'utilisais très peu de savons solides il y a quelques années. Le seul dont je suis habituée depuis petite est le savon de marseille mais je ne l'utilise pas pour la peau. J'en ai toujours un dans ma cuisine pour me laver les mains ou détacher un vêtement si besoin (et maintenant pour faire ma lessive).

    Le moins qu'on puisse dire est que depuis, ma collection et mes usages sont largement diversifiés !

    J'aime le savon pour la "beauté de l'objet" : son odeur, sa couleur...c'est toujours quelque chose que j'adore regarder (#psychopathe). J'aime aussi le fait qu'il produise moins de déchets que son copain le gel lavant liquide. On trouve beaucoup de savons en vrac ou emballés en carton recyclé et recyclable.

    Et petit à petit, j'ai appris à apprécier ses effets sur la peau. Au début, ça paraît étrange cette sensation de peau "propre" qui crisse un peu. On a peur pour l'hydratation de sa peau et on redoute ses effets à long terme. Finalement, c'est tout l'inverse et aujourd'hui, j'ai plus de difficultés à utiliser un gel douche liquide par exemple. 

    Par contre, il est essentiel de faire attention à la composition de ses savons et surtout à la méthode de saponification : à froid si vous voulez les utiliser sur le corps ou le visage, sinon vous perdrez tout le bénéfice des huiles végétales et risquez d'assécher votre peau petit à petit. 

    On fait alors confiance aux marques bio, affichant une saponification à froid et avec un contrôle des ingrédients. Et on regarde du côté des petites marques locales, pas forcément bio (un label ça coûte cher!) mais avec des ingrédients souvent de qualité et bien contrôlés. Si vous avez la peau vraiment sensible ou si vous avez un bébé chez vous, préférez un savon sans huiles essentielles. 

    Mes préférés

    Les petites marques locales

    Consommer local, c'est pas que pour les carottes ! Il y a énormément de petites marques de savons, faites un tour dans un magasin bio près de chez vous, vous en trouverez sans doute. 

    Dans mon sud-ouest, on trouve beaucoup de petites marques issues soit du Pays Basque, soit des Pyrénées. Ma préférée reste Le Moly, savonnerie implantée à Pau. Pour l'instant, je n'ai testé que le Macadamia/Aloé Vera et Avoine/Karité mais ce sont de gros coup de coeur. N'hésitez pas à aller faire un tour, elle vend aussi des huiles végétales et du beurre de karité! 

    unnamed-4.jpg

    Sinon, j'ai plusieurs petites marques made in 64 qui sont toutes chouettes mais il doit en exister des similaires dans tous les coins de France : Savon Naturel artisanal des Pyrénées, Pierretoun, Savons Pyrénéa...

    unnamed-1.jpg

    Les marques en ligne 

    Quand on trouve pas son bonheur près de chez soi, il reste encore la solution des eshops! Et maintenant, il y a beaucoup de marques chouettes qui se sont lancées dans le savon saponifié à froid. 

    Ma préférée reste encore une fois Clémence et Vivien dont je vous ai déjà parlé. J'adore leurs déodorants mais aussi leurs savons! Je recommande chaudement le Chérubin, sans huiles essentielles et donc parfait pour les plus jeunes ou les futures maman. Et j'ai testé le Vahiné qui était aussi très chouette. 

    2365726357.JPG

    Autre marque que j'aime beaucoup : Gaïïa, notamment pour leur savon surgras très doux ou nature. J'aime beaucoup l'esprit de cette marque, qui propose même de vendre des chutes de savons ! 

    Le cas du savon de marseille

     

    Pour ma part, je n'utilise que le savon de marseille de Marius Fabre parce que c'est le seul que je trouve facilement et qui me garantisse un procédé traditionnel. J'en profite pour répondre ici à plusieurs commentaires que je reçois : la glycérine présente chez Marius Fabre est naturellement présente dans les huiles végétales et ne pose aucun problème. Pour la lessive, il faut éviter les savons à base de glycérine ajoutée. Et pour la question de l'huile de palme et de ma position...je vous en reparlerai mais sachez que la déforestation liée à l'exploitation de l'huile de palme est en (très) grande majorité en lien avec l'alimentation et non avec les cosmétiques. 

    unnamed-5.jpg

    Aujourd'hui, je préfère m'approvisionner localement, les prix sont souvent moins élevés (4€ les 100g contre 7/8€ parfois) et on évite le transport des produits mais on est pas à l'abris d'autres découvertes de marques !

    Plusieurs savons, plusieurs usages

    Pour le corps, j'utilise à peu près tous les savons tant qu'ils sont saponifiés à froid. La grande découverte de l'année, c'est de faire un trou dedans pour pouvoir l'accrocher à la douche. Bien plus pratique que de le laisser prendre l'eau sur le rebord ! Sinon, je vous conseille plutôt un porte savon en loofah qui va absorber l'eau et garantir une vie plus longue à votre savon!

    unnamed-3.jpg

    Pour le visage, j'utilise des savons saponifiés à froid mais en plus avec une composition adaptée à mon visage : beaucoup d'huile végétale, de l'aloé vera, des huiles essentielles intéressantes. Bref, chaque peau trouvera son savon. 

    Parce que oui, je me savonne le visage ! Grosse hérésie dans le monde du "pas-d'eau sur le visage" ou "pas de savon sur les peaux à imperfections". Pourtant, j'ai testé, j'ai adapté et maintenant j'adore. A vous de trouver ce qui convient à votre peau mais si le savon l'agresse c'est peut être à cause de votre routine, de votre eau ou du choix de votre savon. 

    Pour ma part, j'utilise le savon uniquement le soir après le démaquillage à l'huile et pas forcément tous les soirs. Je frotte doucement, je rince à l'eau tiède, je sèche tout aussi doucement et surtout, je m'asperge d'eau florale ensuite. Mais, DON'T PANIC, je vous refais bientôt ma routine visage et je vous en parlerais plus longuement. 

    Pour tout le reste, il y a le savon de Marseille ! Vous l'aurez compris, le savon de marseille, c'est un peu ma passion ! Pourtant je ne l'utilise jamais sur le corps ou sur le visage, il assèche trop ma peau. Je peux le tolérer quelques jours mais rarement plus et mon amoureux-a-la-peau-atopique ne le supporte pas du tout. On le garde uniquement pour se laver les mains. 

    Pourtant, c'est un vrai indispensable pour moi, mais pour le ménage. Non seulement je fais ma lessive avec mais j'en ai toujours un dans la cuisine et la salle de bain pour me laver les mains et détacher les vêtements. Encore aujourd'hui, j'ai frotté les baskets blanches de ma fille (#ministan) et elles sont de nouveau toutes blanches sans avoir eu besoin d'utiliser du cirage ou autre ! En gros, dès que j'ai une tâche un peu costaud (chocolat, tomate...), je frotte à l'eau froide et au savon de marseille avant de laver. 

    Bilan

    Je vous épargne les avantages/inconvénients, d'ailleurs Victoria, de Mango and Salt a fait un article il y a peu où elle détaille très bien tout ça (et hop on en revient à mon ratio d'utilité...;). 

    Pour moi, c'est avant tout un plaisir lié à l'objet et un immense bénéfice de pouvoir vérifier ce qu'il y a dedans. Alors, c'est sûr que si vous êtes habitués aux gels douches Nivea ou autre, vous sentirez la différence sans vous apercevoir de tous les ingrédients problématiques que vous mettiez avant sur votre peau (et une peau on en a qu'une hein). Mais ça facilite la gestion des produits de beauté, le transport en cas de voyage et ça limite énormément les déchets chez vous!

    unnamed-2.jpg

  • DIY : Gommage maison

    Pin it! Imprimer

    gommage,diy,marc de café,sucre

    Le gommage, c'est un peu le produit aberrant à acheter en boutique. S'il y a quelques gommages que je trouve chouettes (celui d'Océpin a l'air dingue), c'est globalement un produit très rapide à faire chez soi et dont on a généralement tous les ingrédients. Si en plus, on prends les gommages non-naturels, vous ajoutez la probabilité de vous retrouver avec un gommage aux microbilles platisques, une horreur pour la pollution maritime (et as-tu vraiment envie de te masser avec du pétrole?).

    Bref, le gommage maison, c'est easy-easy donc on fonce!!

    Je fais généralement deux gommages différents : celui au sucre pour le visage et celui au marc de café pour le corps. L'un et l'autre peuvent très bien faire les deux mais je trouve que le sucre fin est plus doux pour mon visage et le marc de café parfait sous la douche!

    Côté fréquence, ça dépend de la peau mais pour le visage, une fois par semaine me semble être le maximum. Pour moi, c'est plutôt deux fois par mois. Pour le corps, je suis une très mauvaise élève en général mais c'est à faire assez régulièrement l'été et l'automne lorsque le bronzage part. L'hiver, on peut y aller mollo ! J'en fais par contre assez souvent sur les pieds, running oblige. 

    Niveau écologie, on fait pas mieux : on utilise des ingrédients naturels, que l'on a chez soi et on recycle même un déchet dans le cas du marc de café ! On est en plein dans la logique de l'économie circulaire : on donne une autre fonction à un déchet. D'ailleurs, on peut faire plein de choses avec les marcs de café !

    DIY Gommage visage

    -du sucre fin (blanc ou complet, peu importe!)

    -du miel ou du sirop d'agave

    -une huile végétale (jojoba, amande, nigelle, coco...) mais c'est facultatif !

    On mélange deux cuill. à soupe de miel avec une bonne cuill. à soupe de sucre. On ajoute une cuill. à café d'huile végétale pour fluidifier un peu si besoin.

    Sur peau humide, on masse DOUCEMENT par petits cercles et on peut même laisser poser quelques minutes. On rince à  l'eau tiède, on passe un pschit d'eau florale et on applique son huile végétale ou sa crème de jour.

    DIY Gommage corps

    -du marc de café (celui que vous avez fait couler! On hésite pas à ouvrir les dosettes!)

    -de l'huile végétale (coco ou autre, mais l'huile de noix de coco étant solide, cela facilite l'application).

    On mélange deux grosses cuill. d'huile végétale avec une grosse cuill. à soupe de marc de café. On applique sous la douche, sur peau humide en frottant doucement. Si on veut faire les choses bien pour allier avec un massage lymphatique, on part des pieds pour remonter vers le haut du corps et des mains pour remonter sous les aisselles.

    Astuce conservation

    Grâce à une jolie demoiselle que je suis sur instagram (coucou laura!), j'ai découvert une super astuce pour prendre de l'avance sur la fabrication de ses gommages au marc de café et huile de coco.

    Vous réalisez un gommage en plus grande quantité, puis vous versez dans un moule en silicone type muffins ou petits formes et vous faites prendre au congélateur. Soit vous le conserver au congélateur (dans le moule ou réunis dans un sachet) et vous en prenez un quand vous faites un gommage. Soit vous les conserver dans un bocal fermé, dans une pièce plutôt tempérée. L'huile de coco fige au dessous de 25C° donc il y a peu de risque que le gommage fonde avant utilisation.

    Il reste plus qu'à prendre une petite portion de gommage (j'ai fait des Hello Kitty!) et hop sous la douche ou au bain!!

    gommage,diy,marc de café,sucre

  • Les bains d'huile

    Pin it! Imprimer

    unnamed.jpg

    Cela fait quelques temps que je m'efforce de changer ma routine capillaire pour des produits plus sains et surtout pour me simplifier la vie. Le combo shampoing/après-shampoing/masque est loin d'être pratique, surtout quand on a les cheveux plutôt longs et une fille de 3 ans dans les pattes ;) 

    Je vous avais déjà détaillé ma routine capillaire mais je reviens faire un petit complément sur les bains d'huile. C'est pour moi, ce qui fait vraiment la différence sur mes cheveux et ce dont j'aurais beaucoup de mal à me passer. Mais finalement, c'est toujours ce qu'on me critique en disant que c'est long, peu pratique et très difficile à enlever. 

    Mais les bains d'huiles, c'est comme tout, ça s'apprend ! 

    Je parle pour ma nature de cheveux, si vous avez les cheveux très fins ou très raides, il se peut que le résultat change. Faites des essais, évitez d'en mettre trois tonnes et espacez sans doute les bains. 

    Le principe des bains d'huile

    J'appelle les bains d'huile : un mélange à base d'huiles (mais il peut y avoir d'autres choses) que l'on applique sur cheveux secs, avant shampoing, et que l'on laisse poser d'1h à une nuit entière. 

    Suivant ce que vous mettez dans votre mélange, ça permettra d'hydrater et/ou de nourrir vos cheveux et de se passer des masques capillaires. 

    Quel mélange d'huiles ?

    Je fonctionne avec deux bases : 

    • une nourrissante : des huiles végétales seules

    Huile végétale : huile de coco, huile d'avocat, huile de jojoba, huile de germe de blé, huile de ricin, huile d'argan... Evitez l'huile d'olive mais sinon vous pouvez tout utiliser en fonction de votre nature de cheveux. 

    Vous pouvez aussi utiliser des huiles capillaires déjà préparées : celle de Evolve, celle de Denovo ou encore celle d'Océpin sont parfaites !

    Mon mélange classique : huile de coco, huile d'avocat et huile de jojoba. 

    • une hydratante : des huiles végétales et un produit nourrissant. 

    En plus des huiles végétales citées au-dessus, il s'agit d'ajouter un produit qui va hydraté en plus de nourrir vos cheveux : aloé vera, sirop d'agave, yaourt, miel... 

    Mon mélange classique : huiles végétales et sirop d'agave. 

    Les petits plus : 

    En fonction de vos soucis capillaires, vous pouvez ajouter des huiles essentielles (palmarosa, lavande...) ou de la spiruline en poudre (en cas de cheveux fragilisés). 

    Comment l'appliquer ? 

    Vous pouvez l'appliquer seulement sur les pointes mais aussi sur tout le cuir chevelu, surtout en cas de cuir chevelu sec ou qui gratouille. Bien sûr, plus vous en mettrez partout (et beaucoup!), plus ce sera long à rincer. 

    La plupart du temps, j'en applique uniquement sur les longueurs et un peu sur les cheveux du dessus, souvent plus abimés. 

    Niveau quantité, il s'agit de ne pas vider votre pot d'huile de coco ! J'ai les cheveux mi-longs et surtout j'en ai beaucoup, et j'applique grand maximum : 2 cuillères à café d'huile de coco, 1 cuillère à café d'huile de jojoba et un "pshit" d'huile d'avocat. Quand j'ai la flemme, je ne mélange même pas, j'applique successivement chaque huile végétale ! Pour le bain nourrissant, j'ajoute 1 à 2 cuillère à café de ce que j'ai choisi. 

    Pour le temps de pose : 1h à 2h c'est bien, la nuit je trouve ça trop et trop risqué pour mon oreiller ;)

    Question organisation : soit je dois me laver les cheveux un soir et j'applique mon bain en rentrant directement à la maison pour le rincer 1 à 2h après. Mais je préfère le faire le weekend, j'applique mon bain le matin au réveil, je passe la matinée comme ça (je vais même courir parfois!) et je le rince ensuite. 

    En règle générale, je fais un bain d'huile une fois sur deux (je lave mes cheveux deux fois maximum par semaine). 

    Le bain d'huile ne doit absolument pas couler sinon vous en avez mis trop ! Les cheveux sont huileux mais tiennent parfaitement dans un chignon ou une tresse sans vous embêter !

    Comment le rincer ? 

    C'est le point noir qui fait peur. Tout le monde s'est un jour retrouvé avec un bain d'huile mal rincé et des cheveux tout poisseux ensuite. 

    Ma petite astuce est imparable : avant d'appliquer le shampoing, il faut les imbiber d'eau ! Restez la tête sous votre douche, à l'eau tiède, pendant looooongtemps, pas uniquement pour les mouiller. C'est pas très écolo de laisser l'eau couler mais c'est la seule façon de s'assurer que les huiles partiront ensuite. 

    Une fois les cheveux bien trempés, vous devez commencer à sentir l'huile couler des cheveux. Faites ensuite 2 shampoings : le premier normalement sur les racines en massant bien et le deuxième en insistant sur les longueurs. 

    Vous pouvez ensuite terminé par un après-shampoing ou démêlant à votre guise. 

    Tous les shampoings rincent bien les bains d'huile, si vous  n'y arrivez pas, soit vous avez mis beaucoup trop d'huiles, soit vous n'êtes pas restés assez longtemps sous l'eau, soit vous n'avez pas assez massé votre shampoing. 

    Voila! J'espère que ça vous aidera à vous lancer dans les bains d'huile. Mes cheveux apprécient beaucoup et je trouve ça tellement plus simple pour soigner ses cheveux que d'appliquer pleins de produits différents. 

    Enregistrer

    Enregistrer

  • Revue Lamazuna

    Pin it! Imprimer

     

    .jpg

    Grâce à Idecologie, j'ai pu tester trois produits de chez Lamazuna et j'ai récemment complété en testant leur si fameux shampoing solide.

    C'est une marque que je suis depuis longtemps et dont j'admire beaucoup l'esprit et les engagements. Mais c'est surtout des produits qui me faisaient très envie, notamment au fil des revues très positives que j'ai pu lire.

    Finalement, 2 produits sur 4 m'ont vraiment plu... Alors je suis toujours un peu gênée d'écrire des avis un peu mitigé, surtout pour une marque si engagée que Lamazuna. Mais, après tout, il y a beaucoup de paramètres qui entrent en compte pour un produit de beauté, aussi parfaite soit sa composition. Ce n'est pas parce que je n'ai pas aimé qu'il ne vous conviendra pas ! Et parfois, il faut aussi un peu de recul et d'habitude pour utiliser un produit un peu différent comme le sont ceux de Lamazuna.

    Je reste tout de même très intéressé par la marque et ses engagements. Je regrette que ce soit si peu accessible en Province (en réel, vous pouvez trouver la marque facilement en ligne!). Les produits de beauté solides sont une super alternative pour réduire les déchets et changer sa consommation. Ils sont en plus très pratique en voyage !

    ddd.jpg

    Le dentifrice solide

    C'est le produit qui m'a le moins plu. Je pense que ça tient surtout à l'originalité du produit. Je suis habituée au solide pour plein de choses mais pas du tout pour le dentifrice !

    Si je suis convaincue par le solide, je pense qu'il faut aussi que cela soit pratique pour changer durablement les comportements des consommateurs. C'est bête mais si c'est moins bon, moins pratique et plus cher, ça sera difficile de convaincre même si la composition et l'impact pour l'environnement est bien meilleure.

    Pour le coup, j'ai trouvé qu'il n'était pas du tout pratique à utiliser. Il se présente sur un petit bâton en bois qu'il faut déjà arriver à caler dans un petit verre ou autre pour qu'il tienne et qu'il sèche entre plusieurs utilisations. Ensuite, au bout de deux ou trois utilisations seulement, il s'effrite, glisse et tombe du bâton. J'ai vu que certaines l'avaient même écrasé directement dans un petit pot pour ensuite tremper la brosse à dent.

    Bref, une vrai galère pour moi à utiliser et je trouve ces défauts trop importants par rapport à d'autres produits produisant plus de déchets. Dommage...

    Je noterais que le goût n'est pas ultra agréable mais ça ne m'a pas dérangé non plus. Je n'aime pas vraiment la menthe et les dentifrices bio ou naturels ont déjà un goût différent. Mais c'est bon à savoir si vous n'avez jamais testé autre chose que le colgate...

    Le déodorant solide

    Là encore, c'est surtout le concept qui m'a dérangé mais sinon il reste assez efficace. 

    Il se présente en forme de cône et doit être humidifié avant de l'utiliser en frottant sous les aisselles. Déjà, ce n'est pas très pratique puisqu'il faut ensuite le faire sécher mais surtout, le fait de devoir frotter irrite tout de même la peau. Il est à base de bicarbonate et d'huile essentielle, des ingrédients potentiellement irritants, surtout sur des aisselles épilées. 

    Pour ma part, je dois déjà espacer l'application de mon déodorant Clémence et Vivien que j'aime pourtant beaucoup, mais celui-ci, l'irritation était vraiment trop importante. 

    Je suis donc un peu déçue même si cela est surtout dû à la composition, ce qui peut varier d'une personne à l'autre et surtout, ce qui pourra peut être à terme être modifié. 

    L'oriculi

    L'oriculi est une super découverte par contre ! Alors, comme ça, un truc pour se nettoyer les oreilles...on a connu plus glamour. 

    Mais sachez que l'utilisation de contons-tiges est très mauvaise pour votre oreille et surtout que c'est un vrai désastre pour l'environnement (calculez le nombre de cotons-tiges que vous utilisez sur une semaine, multipliez par la population française...voilà voilà!). 

    L'utilisation pourra alors surprendre ceux qui sont habitués à se nettoyer profondément l'oreille. Ici, il suffit d'un passage en surface, léger et doux pour enlever l'excès. Mais c'est le seul moyen de ne pas former de bouchon et de protéger votre tympan. 

    Voilà un tout petit outil que je trouve très intelligent et vraiment pratique ! 

    Le shampoing solide

    fff.jpg

    C'est un peu la star de Lamazuna ! 

    Je suis habituée aux shampoings solides mais chez moi, on ne trouve que les fleurs de shampoing solide de la marque Douce Nature. Je les aime bien mais à force d'entendre du bien de ceux de Lamazuna, j'ai voulu tester ! 

    J'ai la version "cheveux secs" et je le trouve vraiment très bien. Mon seul bémol serait qu'il n'est pas meilleur qu'un autre, je le trouve aussi bien que celui de Douce Nature. La forme est une question de goût je pense, je préfère la largeur de la fleur de shampoing mais la version cannelé ne pas dérangé non plus. 

    L'avantage est ici à l'emballage puisque chez Douce Nature, c'est du plastique ! 

    En tout cas, je rachèterais sans problème, je trouve ça très pratique à utiliser, efficace et parfait pour voyager. 

    Voilà ! 

    Un avis un peu mitigé mais je suis assez exigeante parce que je sais qu'on trouvera vite des points négatifs qui rebutent les gens à changer leur routine. Pour moi, il faut donner des alternatives meilleures pour l'environnement et la santé, sans rogner sur le confort ou l'efficacité de l'utilisation. 

    Il n'empêche que c'est une très jolie marque et n'oubliez pas que si vous êtes à Paris, vous pouvez tout trouver en vrac dans leur boutique !

     *le dentifrice, le déodorant et l'oriculi m'ont été envoyés par Idecologie à la suite de leur concours des 2 ans !