Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Le match des routines beauté !

    Pin it! Imprimer

     

    match beauty

     

     

    Vous le savez maintenant, je suis plutôt adepte d'une routine beauté minimaliste, bio ou ce qu'on pourrait appeler slow cosmétique. J'utilise en majorité des produits "bruts" comme des huiles végétales ou de l'aloé vera. Je ne saurais plus vous dire depuis quand j'ai changé ma routine. En vrai, personne ne change du jour au lendemain. J'ai commencé à utiliser de l'aloé vera pendant ma grossesse afin d'apaiser les tiraillements et les sensations de peau qui gratte sur le ventre. Puis petit à petit, j'ai découvert que c'était très efficace pour les coups de soleil ou encore pour hydrater les cheveux et discipliner mes boucles. C'était le même processus pour les huiles végétales, qu'il m'a fallu apprivoiser avant de pouvoir les utiliser tous les jours. 

    Tout ça pour vous dire que personne ne passe d'une routine "conventionnelle" où la majorité des produits proviennent des grandes surfaces, des parapharmacies ou autre. Les changements sont lents, les habitudes ont la vie dure. 

    J'essaye alors de partager avec vous ce que j'ai appris, ce qui fonctionne pour moi afin de vous éviter mes propres erreurs et de vous rendre le changement plus facile. Vous me demandez souvent par quoi commencer, comment faire ses choix, ne pas se tromper...

    On y reviendra avec un article dédié aux étapes pour changer sa routine beauté en douceur. Mais je voulais d'abord vous montrer concrètement ce que ça change pour votre peau et votre portefeuille. Parce qu'entre toutes les remarques que vous me faites, le prix et l'efficacité reviennent le plus souvent. J'ai alors entrepris de comparer une routine classique avec ma propre routine afin de pouvoir vous montrer la différence de ce que vous mettrez sur votre peau ainsi que pour aborder la question du prix. 

    Avant de commencer le "match", quelques précisions pour comprendre mes choix et le résultat :

    • pour le choix de la routine classique : il a été difficile de faire choix tant cette période me semble loin ! Je me suis alors basée sur mes souvenirs, sur les produits les plus achetés sur certains eshops ainsi que sur des retours que j'ai eu sur Instagram. J'ai mixé un peu tout ça pour trouver des produits assez classiques, que beaucoup utilisent (ou des similaires dans d'autres marques) et qui proviennent des grandes surfaces ou de la parapharmacie. J'ai volontairement ajouté des marques de parapharmacie pour vous montrer que c'est loin d'être un endroit pour faire du shopping clean ! Les marques jouent sur l'ambiance médical du lieu et sur la confiance accordée à ce lieu mais elles ont parfois des compositions pires qu'en grandes surfaces ! 

    Gardez donc en tête que c'est une moyenne, un exemple et non une vérité absolue ! Si cela ne colle pas du tout avec votre routine, libre à vous de faire le calcul avec vos produits et leur durée de vie. J'ai été obligé de faire des choix, donc c'est forcément un parti pris pour certaines produits et certaines durées d'utilisation !

    • par contre, j'ai choisi de simplifier la routine "classique" aux produits utilisés tous les jours, il faudrait donc y ajouter des gommages, masques, etc. que beaucoup utilisent fréquemment. Et je passe sous silence le fait qu'en général, on cumule les gels douches ou les shampoings sur le rebord de la baignoire ! La comparaison la plus juste que l'on pourrait faire serait de faire le total des produits contenus dans une salle de bain "conventionnelle" et "slow cosmétique". Parce que si beaucoup râlent qu'un savon à 6€ c'est cher, je n'en ai qu'un dans ma douche. Pour combien vous en avez rien qu'autour de votre baignoire ? 

     

    • pour la routine "naturelle", j'ai opté pour la mienne qui n'est pas entièrement slow cosmétique car elle contient des produits de cosmétiques (shampoing, etc.). Là encore vous trouverez bien sûr beaucoup de variantes en fonction des personnes ou même des périodes de l'année.  

     

    • afin de pouvoir comparer les prix, je devais harmoniser la durée d'utilisation des produits, ce qui n'a pas été une mince affaire ! Pour certaines ça sera plus, pour d'autres moins. Le problème étant qu'une routine naturelle utilise des produits qui durent généralement plus longtemps donc je devais pouvoir comparer le comparable ^^ Mais évidemment ça dépend de l'utilisation qu'on en fait, si on est plusieurs à la maison, etc.

     

    • enfin, last but not least, j'ai voulu attirer votre attention sur la composition des produits en marquant en rouge ce qui est problématique. Clairement, je n'ai pas eu le temps de faire de distinction donc vous trouverez en rouge tout ce qui est toxique pour l'environnement, allergène, dangereux pour votre santé, etc. Il y a sans doute des oublis, j'ai parfois eu du mal à trouver des infos fiables sur certains composants. Pour la routine naturelle, il y a évidemment très peu d'ingrédients problématiques mais je préfère vous signaler tout de même qu'ils contiennent des huiles essentielles, ils peuvent aussi être allergènes suivant votre sensibilité.

    C'est parti ? Je vous montre d'abord les produits des deux routines avant de comparer !

    La routine de base

    Gel douche : La Roche Posay - Lipikar Huile Lavante 11,50€ (3 mois)

    default.jpg

    Composition : Aqua (water), sorbitol, sodium laureth sulfate, PEG-60 hydrogenated castor oil, PEG-7 glyceryl cocoate, cocamide mea, ceteareth-60 myristyl glycol, coco-betaine, citric acid, hydroxypropyl guar hydroxypropyltriminium chloride, niacinamide, parfum/ fragrance, PEG-75 shea butter glycerides, PPG-5-ceteh-20, salicylic acid, sodium benzoate, sodium chloride, sodium hydroxide.

    Shampoing : Ultra Doux Garnier - Nourissant 3,11€ (2 mois)

    img104724.jpg

    Composition : Aqua / water, sodium laureth sulfate, coco-betaine, glycerin, glycol distearate, sodium chloride, macadamia integrifolia seed oil, ppg-5-ceteth-20, carbomer, sodium acetate,sodium hydroxide, cocos nucifera fruit extract / coconut fruit extract, isopropyl alcohol,citric acid, xanthan gum, polyquaternium-10, potassium sorbate, sodium benzoate,salicylic acid, linalool, limonene, benzyl alcohol, benzyl salicylate, parfum / fragrance

    Après-shampoing : Ultra Doux Garnier - Reconstituant 3,10€ (2 mois)

    img71608.jpg

    Composition : Water - cetyl alcohol - PEG 180 - Yellow 5 - Yellow6 - Palm oïl - Hydroxyethylcellulose - Dodecene - Honey - Chlorhexidine digluconate - poloxamer 407 - Limonene Benzyl Alcohol - Benzyl Salicytate - Isopropyl Myristate - 2Oleamido - 1,3 Octaenodecanediol - Propolis Extract - Myrsityl Alcohol - Cetrimonium Chloride - Cetyl Esters - BHT - Citric Acid- Lauryl PEG - 18 Methicone - Coumarin - Royal Jelly - Parfum.

    Masque : L'Oréal EveRiche - Nutrition 12,90€ (3 mois)

    img65506.jpg

    Composition : aqua / water, cetearyl alcohol, amodimethiconebehentrimonium chloride, cetyl esters, tocopherol, ethylhexyl methoxycinnamate, trideceth-6, chlorhexidine dihydrochloride, mentha piperita (peppermint) leaf extract, linalool, benzophenone-4, isopropyl alcohol, rosmarinus officinalis oil / rosemary leaf oil, methylparabencetrimonium chloride, butylphenyl methylpropional, citronellol, citric acid, parfum / fragrance.

    Crème pour le corps : Nivéa - Crème veloutée 5,50€ (3 mois)

    img65481.jpg

    Composition : Aqua, Glycerin, C13-16 Isoparaffin, Cetearyl Alcohol, Isopropyl Palmitate, Paraffinum Liquidum, Glyceryl Stearate SE, Butyrospermum Parkii Butter, Dimethicone, Glyceryl Stearate, Hydrogenated Coco-Glycerides, Glyceryl Glucoside, Sodium Cetearyl Sulfate, Sodium Carbomer, Phenoxyethanol, Methylparaben, Ethylparaben, Linalool, Limonene, Butylphenyl Methylpropional, Citronellol, Benzyl Alcohol, Alpha-Isomethyl Ionone, Parfum.

    Eau micellaire : Bioderma - Créaline 10,50€ (4 mois)

    img22950.jpg

    Composition : Water (aqua), peg-6 caprylic/capric glycerides, propylene glycol, cucumis sativus (cucumber) fruit extract, mannitol, xylitol, rhamnose, fructooligosaccharides, disodium edta, cetrimonium bromide

    Gel nettoyant  : Nivea - Gel nettoyant fraicheur 5,15€ (2 mois)

    img61159.jpg

    Composition : Aqua, Cocamidopropyl Betaine, Sodium Myreth Sulfate, Sodium Acrylates Copolymer, Glycerin, Glyceryl Glucoside, Tocopheryl Acetate, Nelumbium Speciosum Flower Extract, Panthenol, Lauryl Glucoside, Sodium Chloride, PEG-40 Hydrogenated Castor Oil, PEG-200 Hydrogenated Glyceryl Palmate, Polyquaternium-10, Benzophenone-4, Propylene Glycol, Phenoxyethanol, Methylparaben, Ethylparaben, Butylphenyl Methylpropional, Geraniol, Alpha-Isomethyl Ionone, Parfum, CI 42090, CI 16035

    Crème hydratante : Nuxe - Crème prodigieuse 15,50€ (3 mois)

    img80167.jpg

    Composition : aqua/water, dimethicone, glycol palmitate, octyldodecyl myristate, arachidyl alcohol, glycerin, hydroxyethyl acrylate/sodium acryloyldimethyl taurate copolymer, behenyl alcohol, prunus amygdalus dulcis (sweet almond) oil, rosa moschata seed oil, tocopherol, parfum/fragrance, benzyl alcohol, butylene glycol, arachidyl glucoside, capryloyl glycine, mica, citric acid, sodium hydroxide, ci 77891/titanium dioxide, talc, polysorbate 60, sorbitan isostearate, tetrasodium edta, lauroyl lysine, dehydroacetic acid, theobroma cacao (cocoa) callus powder , ageratum conyzoides leaf extract, limonium narbonense flower/leaf/stem extract, benzyl salicylate, linalool, limonene, citronellol, geraniol, isoeugenol [N2201/D].

    Ma routine naturelle

    Savon solide corps - Clémence et Vivien - Le Gandhi 3,51€ (3 mois pour une personne environ)

    clemence-et-vivien-savon-surgras-le-gandhi-100g.jpg

    Composition : Sodium olivate, Sodium cocoate, Sodium shea butterate, Aqua, Glycerin, Sodium sunflowerseedate, Ricinus communis (castor oil), Pogostemon cablin (patchouly) oil, Citrus limon peel oil, Illite and kaolin, Eucalyptus globulus oil, Charcoal, limonene, linalol, geraniol citral

    Shampoing - Biocoiff - Aloé Vera 13€ (3/4 mois)

    unnamed.jpg

    Composition : Aloe barbadensis leaf juice, Aqua, Caprylyl/capryl glucoside, sodium coco-sulfate, Coco-betaine, Glycerin, Coco-glucoside, Glyceryl oleate, Camellia sinensis leaf extract (Thé vert), Centella asiatica (Brahmi), Hydrolyzed sweet almond protein (Protéine d’amande douce), Anthemis nobilis flower oil (Camomille), Vetiveria zizanoides root oil (Vétiver), Lavandula hybrida oil, Citrus aurantifolia peel oil (citron vert), Cananga odorata flower oil (Ylang ylang), Citrus reticulata peel oil (Mandarine), Citrus sinensis peel oil expressed (Orange), Guar hydroxypropyltrimonium chloride, Citric acid, Benzyl alcohol, Dehydroacetic acid, Sodium benzoate. Composants naturels des huiles essentielles : citral, limonene.

    Après-shampoing : Santé - Brillance 8,06€ (4 mois)

    sante-apres-shampooing-brilliant-care-au-bouleau-200-ml.jpg

    Composition : Eau, alcohol denat.1, cetearyl alcohol, Stearamidopropyl Dimethylamine, Arachis Hypogaea Oil, Betula Alba Leaf Extract1, Arctium Lappa Root Extract, Panthenol, Sodium Cetearyl Sulfate, Sodium Lauroyl Sarcosinate, Glycerin, Sodium Lactate, Lactic Acid, parfum(huiles essentielles).

    Huiles végétales : Huile de coco bio (cheveux/corps) - Bio Planète 4,15€ (+6 mois)

    bio-planete-huile-bio-de-coco-vierge-200ml-1.jpg

     

    Composition : Cocos Nucifera (coconut) Oil

    Huile de jojoba bio (visage, démaquillant) : NatureSun Arom 8,07€ (6 mois)

    naturesun-aroms-jojoba-bio.jpg

    CompositionSIMMONDSIA CHINENSIS OIL* (99.8%), ROSMARINUS OFFICINALIS EXTRACT*, HELIANTHUS ANNUUS SEED OIL

    Aloé vera : Pur Aloé - Gel d'aloé vera 7,37€ (3 mois)

    gel-natif-aloe-vera-pur-aloe.jpg

    Composition : Aloe barbadensis leaf extract, Succinoglican gun, Benzyl alcohol, Dehydroacetic acid, Propanedopm, Aqua.

    Eau florale : Ladrôme - Eau florale de Lavande 4,37 € (+6 mois)

    ladrome-eau-florale-lavande-fine-200ml.jpg

    Composition : Eau de lavande (Lavandula angustifolia)

    Savon solide visage : Le Moly - Macadamia/Aloé Vera 6€ (4 mois)

    5-macadamia-aloe-vera.jpg

    Composition : Olea europea fruit oil, aqua, butyrospermum parkii butter, theobroma cacao seed butter, sodium hydroxide, brassica napus seed oil, ricinus communis seed oil, cocos nucifera oil, macadamia ternifolia seed oil, aloe barbadensis leaf juice, spinacia oleracea leaf powder, theobroma cacao fruitpowder, rosmarinus officcinalis leaf extract, helianthus annuus seed oil

    Beurre de karité : Emma noël ) Beurre de Karité Monoï bio 10,5€ (+6 mois)

    emma-noel-baume-gourmand-karite-monoi-bio-140g.jpg

    Composition : Beurre de Karité, huile vierge de coco, parfum naturel.

    LE MATCH DES ROUTINES !

    Le prix rapporté à 6 mois d'utilisation 

    J'ai remis tous les prix pour 6 mois d'utilisation afin de coller au plus près de la routine slow cosmétique. Il a été difficile de trouver des durées d'utilisation moyennes tant cela change en fonction des personnes. C'est donc à adapter à chacun, tout en garder en mémoire qu'une salle de bain conventionnelle comporte en général bien plus de produits !

    • Pour la routine conventionnelle : 145,88 €

    Après 6 mois, il reste de l'eau micellaire, tout le reste sera utilisé.

    • Pour la routine slow cosmétique : 95 €

    Après 6 mois, il reste la majorité des produits puisqu'ils font presque tous entre 4 et plus de 6 mois d'utilisation. On pourrait encore réduire le prix ou allonger la durée d'utilisation avec un shampoing solide et sans après-shampoing mais même pour ma routine, le bénéfice financier est évident. 

    Je tiens à signaler au passage que si on devait acheter tous les produits de ces deux routines en une seule fois, le prix serait presque identique (65€ et 67€ environ). Donc alors même que je vous conseille de ne pas tout changer d'un coup pour remplacer tous produits, en réalité, financièrement, ça ne changerait pas grand chose !

    La totalité des composants sur votre peau chaque jour

    C'est bien là que je voulais en venir, vous montrer ce que vous mettez sur votre peau chaque jour : la version "classique" est assez effrayante. Gardez en mémoire que le plus problématique concerne des produits qui vous ne rincez pas, donc ce serait les premiers à passer en routine naturelle. On verra ensuite les composants les plus problématiques mais sachez qu'il ne s'agit pas uniquement de ne pas polluer l'environnement. La majorité des composants problématiques sont aussi toxiques pour vous, allergènes, suspectés de jouer un rôle neurologique ou sur des organes tels que le foie non négligeables. Et sachez aussi, que beaucoup d'ingrédients sont... inutiles ! Vous payez des produits majoritairement composés d'eau (coucou Bioderma), de paraffine qui n'a aucun effet bénéfique, de silicone, etc.

    • Pour la routine conventionnelle : voici tous les composants que vous vous mettez sur la peau (qui est perméable je vous rappelle) tous les jours en utilisant ces produits.

    Aqua (water), sorbitol, sodium laureth sulfate, PEG-60 hydrogenated castor oil, PEG-7 glyceryl cocoate, cocamide mea, ceteareth-60 myristyl glycol, coco-betaine, citric acid, hydroxypropyl guar hydroxypropyltriminium chloride, niacinamide, parfum/ fragrance, PEG-75 shea butter glycerides, PPG-5-ceteh-20, salicylic acid, sodium benzoate, sodium chloride, sodium hydroxide. Aqua / water, sodium laureth sulfate, coco-betaine, glycerin, glycol distearate, sodium chloride, macadamia integrifolia seed oil, ppg-5-ceteth-20, carbomer, sodium acetate,sodium hydroxide, cocos nucifera fruit extract / coconut fruit extract, isopropyl alcohol,citric acid, xanthan gum, polyquaternium-10, potassium sorbate, sodium benzoate,salicylic acid, linalool, limonene, benzyl alcohol, benzyl salicylate, parfum / fragrance. Water - cetyl alcohol - PEG 180 - Yellow 5 - Yellow6 - Palm oïl - Hydroxyethylcellulose - Dodecene - Honey - Chlorhexidine digluconate - poloxamer 407 - Limonene Benzyl Alcohol - Benzyl Salicytate - Isopropyl Myristate - 2Oleamido - 1,3 Octaenodecanediol - Propolis Extract - Myrsityl Alcohol - Cetrimonium Chloride - Cetyl Esters - BHT - Citric Acid- Lauryl PEG - 18 Methicone - Coumarin - Royal Jelly - Parfum. aqua / water, cetearyl alcohol, amodimethiconebehentrimonium chloride, cetyl esters, tocopherol, ethylhexyl methoxycinnamate, trideceth-6, chlorhexidine dihydrochloride, mentha piperita (peppermint) leaf extract, linalool, benzophenone-4, isopropyl alcohol, rosmarinus officinalis oil / rosemary leaf oil, methylparabencetrimonium chloride, butylphenyl methylpropional, citronellol, citric acid, parfum / fragrance. Aqua, Glycerin, C13-16 Isoparaffin, Cetearyl Alcohol, Isopropyl Palmitate, Paraffinum Liquidum, Glyceryl Stearate SE, Butyrospermum Parkii Butter, Dimethicone, Glyceryl Stearate, Hydrogenated Coco-Glycerides, Glyceryl Glucoside, Sodium Cetearyl Sulfate, Sodium Carbomer, Phenoxyethanol, Methylparaben, Ethylparaben, Linalool, Limonene, Butylphenyl Methylpropional, Citronellol, Benzyl Alcohol, Alpha-Isomethyl Ionone, Parfum. Water (aqua), peg-6 caprylic/capric glycerides, propylene glycol, cucumis sativus (cucumber) fruit extract, mannitol, xylitol, rhamnose, fructooligosaccharides, disodium edta, cetrimonium bromide. Aqua, Cocamidopropyl Betaine, Sodium Myreth Sulfate, Sodium Acrylates Copolymer, Glycerin, Glyceryl Glucoside, Tocopheryl Acetate, Nelumbium Speciosum Flower Extract, Panthenol, Lauryl Glucoside, Sodium Chloride, PEG-40 Hydrogenated Castor Oil, PEG-200 Hydrogenated Glyceryl Palmate, Polyquaternium-10, Benzophenone-4, Propylene Glycol, Phenoxyethanol, Methylparaben, Ethylparaben, Butylphenyl Methylpropional, Geraniol, Alpha-Isomethyl Ionone, Parfum, CI 42090, CI 16035. aqua/water, dimethicone, glycol palmitate, octyldodecyl myristate, arachidyl alcohol, glycerin, hydroxyethyl acrylate/sodium acryloyldimethyl taurate copolymer, behenyl alcohol, prunus amygdalus dulcis (sweet almond) oil, rosa moschata seed oil, tocopherol, parfum/fragrance, benzyl alcohol, butylene glycol, arachidyl glucoside, capryloyl glycine, mica, citric acid, sodium hydroxide, ci 77891/titanium dioxide, talc, polysorbate 60, sorbitan isostearate, tetrasodium edta, lauroyl lysine, dehydroacetic acid, theobroma cacao (cocoa) callus powder , ageratum conyzoides leaf extract, limonium narbonense flower/leaf/stem extract, benzyl salicylate, linalool, limonene, citronellol, geraniol, isoeugenol [N2201/D].

    • Pour la routine naturelle : voici la totalité des ingrédients en contact avec votre peau chaque jour.

    sodium olivate, Sodium cocoate, Sodium shea butterate, Aqua, Glycerin, Sodium sunflowerseedate, Ricinus communis (castor oil), Pogostemon cablin (patchouly) oil, Citrus limon peel oil, Illite and kaolin, Eucalyptus globulus oil, Charcoal, limonene, linalol, geraniol citral. Aloe barbadensis leaf juice, Aqua, Caprylyl/capryl glucoside, sodium coco-sulfate, Coco-betaine, Glycerin, Coco-glucoside, Glyceryl oleate, Camellia sinensis leaf extract (Thé vert), Centella asiatica (Brahmi), Hydrolyzed sweet almond protein (Protéine d’amande douce), Anthemis nobilis flower oil (Camomille), Vetiveria zizanoides root oil (Vétiver), Lavandula hybrida oil, Citrus aurantifolia peel oil (citron vert), Cananga odorata flower oil (Ylang ylang), Citrus reticulata peel oil (Mandarine), Citrus sinensis peel oil expressed (Orange), Guar hydroxypropyltrimonium chloride, Citric acid, Benzyl alcohol, Dehydroacetic acid, Sodium benzoate. Composants naturels des huiles essentielles : citral, limonene. Eau, alcohol denat.1, cetearyl alcohol, Stearamidopropyl Dimethylamine, Arachis Hypogaea Oil, Betula Alba Leaf Extract1, Arctium Lappa Root Extract, Panthenol, Sodium Cetearyl Sulfate, Sodium Lauroyl Sarcosinate, Glycerin, Sodium Lactate, Lactic Acid, parfum(huiles essentielles).Cocos Nucifera (coconut) Oil. SIMMONDSIA CHINENSIS OIL* (99.8%), ROSMARINUS OFFICINALIS EXTRACT*, HELIANTHUS ANNUUS SEED OIL. Aloe barbadensis leaf extract, Succinoglican gun, Benzyl alcohol, Dehydroacetic acid, Propanedopm, Aqua.Eau de lavande (Lavandula angustifolia).Olea europea fruit oil, aqua, butyrospermum parkii butter, theobroma cacao seed butter, sodium hydroxide, brassica napus seed oil, ricinus communis seed oil, cocos nucifera oil, macadamia ternifolia seed oil, aloe barbadensis leaf juice, spinacia oleracea leaf powder, theobroma cacao fruitpowder, rosmarinus officcinalis leaf extract, helianthus annuus seed oil.Beurre de Karité, huile vierge de coco, parfum naturel.

    Vous me pardonnerez de ne pas avoir compter le nombre d'ingrédients pour chaque routine mais à vue d'oeil, la routine naturelle gagne largement au nombre d'ingrédients. Et encore, il faudrait être juste et le faire sans les soins pour cheveux (pour les deux routines) car vous ne vous lavez pas forcément les cheveux chaque jour.

    Mais ce qu'il faut retenir, c'est le nombre de fois où vous voyez des ingrédients en rouge, le nombre de fois où vous lisez "aqua" (franchement, en premier ingrédient d'un produit lavant, l'eau vous l'avez déjà sous la douche non?), et le nombre incroyables de produits issus de la pétrochimie !

    Les ingrédients les plus problématiques 

    Pas besoin de faire un match, évidemment qu'ils sont contenus dans la routine conventionnelle. Cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas être vigilant pour une routine naturelle. Il y a parfois trop d'alcool en conservateur, trop d'huiles essentielles qui peuvent être irritantes ou même des composants substituants d'autres mais dont on ne sait pas encore les effets à long terme. il n'empêche que sans viser la perfection, vous pouvez sécuriser rapidement vos produits en vous tournant vers du naturel.

    Je voulais quand même vous faire un petit clin d'oeil pour certains composants. Au-delà des parabens ou silicones désormais bien connus, c'est surtout la cohérence des compositions qui est hallucinante !

    • pour le gel lavant Lipikar : c'est un produit prévu pour les peaux sensibles, réactives....et on retrouve du sodium laureth sulfate en 3ème position qui est un tensioactifs très irritant ! Le parfum est aussi placé assez haut, c'est quand même bête pour un produit censé apaiser ! Enfin, il est bourré de PEG, surtout très nocifs pour l'environnement (j'imagine même pas l'impact pour ce simple produit!) mais qui sont quand même déconseillés aux peaux "abimées" vu leur effet sur la perméabilité de la peau. Il sert à quoi ce produit lavant déjà ? 

     

    • la crème pour le corps Nivea : un produit qui censé vous hydrater donc...mais qui est truffé de paraffine qui ne sert à rien à votre petite peau ! C'est un peu le même mécanisme que les silicones, ça se dépose sur votre peau mais ça n'apporte rien, ne pénètre pas et il faut alors répéter l'opération pour retrouver le même effet. Et pour rappel, la paraffine c'est une huile minérale issue de la distillation de la houille ou du pétrole en majorité. Sympa non? Ca vaut le coup après d'appeler à réduire le pétrole...

     

    • les produits pour cheveux : évidemment ils sont tous pleins de silicone ou de substituts qui ne feront rien à vos cheveux et demanderont une utilisation plus fréquente pour pouvoir retrouver un effet "hydratant" (le fameux cercle vicieux pour celles qui doivent se laver les cheveux tous les 2 jours). Mais ils sont aussi plein d'actifs anti uv très nocifs utilisés uniquement pour que votre produit garde sa jolie couleur crème sur la durée. Et en général, pour des produits à destination des cheveux secs, ils contiennent beaucoup trop d'ingrédients irritants, asséchants...paradoxe quand tu nous tient !

     

    • la fameuse bioderma : on va s'arrêter avec elle tant ça me semble incroyable le succès qu'elle remporte. Déjà c'est au minimum 96% d'eau. De l'eau pour 10€, ça fait quand même cher non ? Puis oh dis donc un PEG en 2ème position ! C'est chouette, ça va rendre la peau bien perméable, même aux ingrédients nocifs et toutes les impuretés présentes dans les PEG ont de si jolis noms : "l'oxyde d'éthylène, le 1,4-dioxane, des composés aromatiques polycycliques et les métaux lourds tels que le plomb, le fer, le cobalt , le nickel, le cadmium et l'arsenic...". Ah dis donc, elle va faire du bien à ma peau cette petite eau au plomb ! Et histoire de finir un beauté, un peu d'EDTA qui ne se détériore pas et finit dans nos stations d'épuration (qui ne débordent jamais donc ne polluent pas les sols, c'est bien connu...).

    J'aurais pu continuer avec tous les produits mais ça me semble suffisant pour illustrer mon propos non ? 

    Résultat du match

    Evidemment, le match était truqué depuis le début. Vous vous doutez bien qu'une routine bio et naturelle comportera moins d'ingrédients nocifs pour vous et pour l'environnement. Mais je voulais surtout vous montrer (et peut être de façon un peu simpliste) que l'excuse du prix et de la difficulté à changer sa routine ne tient pas vraiment quant on analyse tout ce qu'on se met sur la peau chaque jour ! Et encore, je n'ajoute pas le make up qui augmente encore le nombre de composants problématiques. 

    Alors, oui, je sais, c'est pas sympa de vous le montrer comme ça. Ca fait même un peu donneuse de leçon. Croyez moi, ce n'est pas le cas. J'utilisais ces produits conventionnels il y a encore quelques années sans vouloir entendre parler d'une routine plus simple et plus naturelle. Ben oui, c'est cher, c'est compliqué...et puis comment choisir ? 

    Je ne vous le cache pas, le changement c'est jamais simple. On y perd quelques euros, on aime pas forcément le résultat immédiat, ni l'odeur de certains produits. 

    Mais quand je vois la liste des ingrédients conventionnels, je sais que pour rien au monde je ne reviendrais en arrière. Je suis désormais la fille chiante qui refuse d'acheter une petite crème pour les mains toute mignonne quand elle voit écrit "paraffine" ou "PEG". 

    Il n'y pas d'urgence au changement, il y a urgence dans la prise de conscience. 

    Et pour le changement, je vous prépare un petit article "step by step" pour ne pas se perdre et paniquer. Et surtout pour ne jamais revenir en arrière !

  • DIY : les bee wraps

    Pin it! Imprimer

    bee wraps,abeillons,cire d'abeille,emballage,film alimentaire,zéro déchet

    La découverte des Bee wraps, c’est une petite révolution dans ma cuisine ! Auparavant, pour conserver des aliments, des plats ou autre au frigo, j’utilisais du film alimentaire ou encore du papier aluminium. 

    Outre le fait que c’est un déchet très rapide puisqu’on jette généralement le papier dès la première utilisation, c’est aussi problématique pour la santé. L’aluminium ou le plastique, notamment lorsqu’ils sont chauffés sont susceptibles de causer des migrations de composants potentiellement toxiques. 

    J’ai alors tenté de trouver d’autres solutions. La plus simple est de mettre les restes ou les repas dans des contenants types tupperwares. Là encore, si c’est en plastique, il faut absolument éviter de le faire chauffer ensuite. J’investis petit à petit dans des contenants en verre mais vu le coût, je ne peux pas tout renouveler rapidement. On peut aussi utiliser la bonne vieille technique de l’assiette retournée sur le bol. Ça fonctionne très bien mais je trouve ça peu pratique : ça prend de la place dans le frigo et vu ma tendance au minimalisme, je n’ai pas énormément d’assiettes à disposition. 

    J’ai alors découvert les bee wraps et j’aurais bien du mal à m’en passer ! Allez je vous dis tout sur mes bee wraps, ceux que j’ai acheté et ceux que j’ai fait 

    C'est quoi un bee wrap ?

    21192120_1856737364344109_6491854670449684998_n.jpg

    C’est un tissu enduit de cire d’abeille qui permet de conserver des restes, des plats, des légumes. La cire d’abeille rigidifie le tissu, qui peut prendre la forme désirée grâce à la chaleur de la main. C’est réutilisable à l’infini tant que l’on en prend soin et éventuellement, que l’on rajoute de la cire d’abeille quand il a trop vieilli. 

    Avantages : 

    • pas de déchets, on réutilise. On peut même les fabriquer soi-même et donc donner une seconde vie à des chutes de tissus.
    • C’est joli puisque vous utilisez différents tissus. La prochaine fois que vous amènerez votre sandwich au bureau, vous aurez grave la classe ^^
    • c’est économique, même en achetant vos bee wraps. Auparavant, j’utilisais presque un rouleau de film alimentaire et aluminium par mois, les bee wraps sont donc rentabilisés en 5 mois environ. Et encore, je ne compte pas le fait qu’ils évitent bien d’autres emballages si vous les utilisez aussi en dehors de chez vous. 

    Inconvénients :

    • ils représentent un coût d’investissement à l’achat évidemment. Dans ce cas-là, il vaut mieux les faire vous-même !
    • il faut faire attention à ne pas les chauffer sinon ils s’abîment plus vite : pas d’eau chaude, pas de micro-ondes, etc.
    • Il faut être attentif si vous emballez des choses pour vos enfants, ils auront vite fait de jeter votre bee wraps ! Glissez un petit mot dedans pour dire que c’est réutilisable.

    Acheter ses bee wraps 

    17309679_1636224713062043_5662283495962348946_n.jpg

    J’ai commencé par utiliser des bee wraps déjà faits et j’en suis bien contente ! Les miens viennent de la marque Abeillons, petite marque toulousaine. 

    Ils ont réussi à trouver un mélange de cire d’abeille, de résine et d’huile végétale qui rend les tissus très agréables à utiliser et surtout très résistants dans le temps. Les miens ont presque 6 mois, sont utilisés tous les jours et sont encore en très bon état !

    C’est évidemment un petit investissement (les 3 tailles différentes sont à 18 € le lot). Mais clairement, si vous ne vous sentez pas de les faire, c’est une super idée de départ. Clairement, je n’aurais sans doute pas accroché si je m’étais lancé dans le DIY dès le départ. On le verra après, mais les bee wraps maison sont très bien mais nécessite un peu d’entraînement pour être satisfaite du résultat et restent quand même moins agréable à utiliser que ceux d’Abeillons. 

    Bref, si vous avez un cadeau à faire ou si vous n’êtes pas manuelles, c’est une bonne idée de commencer avec une petite marque de bee wraps. 

    Faire ses propres bee wraps

    Au bout de quelques mois d’utilisation des bee wraps Abeillons, je me suis rendu compte que 3 bee wraps c’est trop juste au quotidien et qu’on devait encore utiliser du papier alimentaire (un seul en 6 mois quand même !). 

    J’ai alors relu l’article sur La fabrique en Utopie, acheté un sachet de cire d’abeille et tenté l’expérience. 

    Les premiers essais n’ont pas été très concluants : j’ai utilisé d’anciens mouchoirs en tissus mais le rendu très "orange" de la cire ne faisait pas très joli. Le toucher était aussi très différent de ceux d’Abeillons. Très rigides, assez épais, ils marquaient vite les pliures. 

    J’ai alors investi dans des tissus tout fait de chez Cultura. Ce n’est évidemment pas une obligation si vous avez du tissu chez vous ou si vous en achetez bien moins cher à Emmaüs ou autre. Par contre, ça m’a permis de comprendre quel type de tissu fonctionne le mieux : des tissus foncés de préférence et pas trop fins. Le tissu des mouchoirs était trop fin, trop clair et ne supporte finalement pas bien le cirage. 

    Pour faire des bee wraps : 

    - du tissu de plusieurs tailles : de préférence foncé et pas trop fin. 

    Petit conseil : pensez à repasser vos tissus pour qu’ils soient bien plats. Et si vous devez couper du tissu et que vous ne savez pas faire d’ourlet, couper avec un ciseau cranté, ça évitera qu’il s’effiloche au fil du temps.

    - de la cire d’abeille en pépites ou à râper (en magasin bio)

    - du papier cuisson (à conserver pour cet usage, il se réutilise !)

    Préchauffer votre four à 80 °C (maintien au chaud). Disposer votre feuille de cuisson sur une plaque et étaler votre tissu dessus. S’il est trop grand, vous pouvez le plier, il suffira de le refaire une deuxième fois en le dépliant et en rajoutant un peu de cire.

    Saupoudrer par dessus vos pépites de cire d’abeille. Il ne faut pas recouvrir tout le tissu mais en mettre de façon homogène, en n’oubliant pas les coins. Veiller à ne pas en mettre trop, vous pourrez en rajouter si besoin. Pas besoin de faire les deux côtés, la cire pénètre le tissu entièrement. 

    unnamed-1.jpg

    Quand c’est le cas, il faut aller vite ! Sortir la plaque et retirer le tissu immédiatement en le tenant par deux coins. Ce n’est pas chaud, pas d’inquiétude ! Tenez-le à la verticale pendant 1 min, la cire refroidie très vite. Si jamais certains endroits ne sont pas bien enduits, vous pouvez remettre votre tissu et ajouter un peu de cire pour faire fondre de nouveau. 

    Astuce pour les faire refroidir plus facilement : je tends un fil entre deux poignées de placard dans ma cuisine, j’ajoute des petites pinces et j’accroche mes tissus pour qu’ils sèchent complètement. C’est plus facile que de les tenir et ça permet d’être sûr qu’ils sont bien secs. 

    unnamed.jpg

    Avec un peu d’entraînement, vous arriverez à trouver la quantité de cire nécessaire et à les sortir rapidement. 

    N’oubliez pas de conserver votre feuille de cuisson, après l’avoir fait refroidir. La cire qu’elle contient sera refondue à chaque fois et ça évite un déchet supplémentaire. 

    Utilisation et entretien des bee wraps

    Une fois qu’ils sont secs, les bee wraps sont très costauds. Ils peuvent prendre la forme que vous désirez, se coller à un bol grâce à la chaleur de votre main, etc. 

    Quelques idées d’utilisation :

    • recouvrir les bols et plats au frigo. Toujours attendre que le plat soit froid avant d’y appliquer le bee wraps (et de toute façon, avant de mettre au frigo aussi !).
    • recouvrir des légumes ou fruits : moitié de légumes que vous avez coupés (potiron, melon, concombre...).
    • envelopper des sandwichs pour les lunchs ou des goûters pour les enfants.
    • envelopper des gâteaux, cakes...

    Contre-indication : les seules choses qu’il vaut mieux éviter d’emballer directement dans un bee wrap sont les aliments crus (viande, poisson...) et ceux qui sont chauds !

    Pour les nettoyer si besoin, utilisez toujours de l’eau froide et du savon. Faites bien sécher avant de les replier pour les ranger. 

    Il peut arriver que certains aliments les tachent, pas d’inquiétude, ils restent opérationnels !

    Je conserve tous mes bee wraps repliés, à disposition dans la cuisine.

    Votre bee wrap fatigue ? Au bout d’un certain temps, la cire peut devenir trop fine à certains endroits ou carrément disparaître. Dans ce cas, on repasse au four avec un peu de cire et c’est reparti !

    Amusez-vous à jouer sur les tissus, les tailles, etc. pour avoir du plaisir à réutiliser vos bee wraps. Vous verrez, votre frigo va devenir sacrément joli au fur et à mesure 

  • {DIY} Un avocatier chez moi !

    Pin it! Imprimer

    unnamed.jpg

    Faire pousser un avocat, c'est non seulement assez facile mais ça permet d'avoir une plante gratuite et de ne pas jeter les noyaux d'avocat ! Attention par contre, une fois que vous aurez compris la technique et ce qui fonctionne chez vous, vous vous retrouverez avec des tonnes de noyaux dans tous les sens ! 

    La technique de base pour faire pousser un noyau d'avocat est bien connue : il faut d'abord le faire germer dans l'eau avant de le planter en terre. Vous trouverez sur des blogs ou sur Pinterest des tonnes de DIY pour comprendre comment faire germer votre noyau. 

    16247742d269eca12f1b70daa36b80c5.jpg

    Faire germer un noyau d'avocat dans l'eau 

    Step 1 : on nettoie le noyau et on laisse tremper dans l'eau 24h avant de le faire sécher 48h.

    Step 2 : on plante 2 ou 3 allumettes sur les côtés du noyau et on le plonge dans l'eau, jusqu'au niveau des allumettes. On met toujours la partir la plus grosse dans l'eau, c'est de là que sortira le germe.

    Step 3 : on lui choisit un endroit très lumineux, on change l'eau 2 fois par semaine et on en rajouter si on voit que le niveau baisse. La base du noyau doit toujours être immergée.

    Step 4 : on apprends la patience ! En moyenne, le germe sortira au bout de 3 semaines mais parfois ça peut être beaucoup plus long. Vous saurez que ça progresse en regardant votre noyau : il se fend de plus en plus pour laisser passer la plante et la base se "gonfle" avant que le germe n'apparaisse. 

    Chez moi, j'ai certains noyaux qui sont sortis très rapidement, d'autres qui ont mis plus de 2 mois ! 

    unnamed.jpg

    Planter son noyau germé en terre

    Une fois que le germe a pris et que la plante est sortie avec de petites feuilles, vous pouvez le planter en terre. Ne tardez pas trop, il aura vite besoin des nutriments de la terre pour grandir ! Sur la photo, vous voyez à peu près la taille à laquelle je les plante en terre. 

    Pour le planter, c'est simple : choisissez un pot assez profond (mais pas forcément très large). Faites un trou dans la terre pour y déposer le germe. Il peut s'enrouler, ce n'est pas grave, il prendra sa place tout seul. La base du noyau doit ensuite être recouverte de terre pour ne laisser sortir que le dessus avec la tige. 

    Vous pouvez aussi planter plusieurs avocats dans un même pot mais veiller à en choisir un assez grand. Mon grand pot bleu comporte 

    Les premières semaines, veillez à le mettre dans un endroit très lumineux et de toujours garder la terre humide (sans la noyer!).

    unnamed-2.jpg

    Faire grandir son avocatier

    L'entretien de l'avocatier est assez simple, il faut seulement beaucoup de lumière (en évitant la lumière trop directe surtout l'été) et un arrosage assez fréquent. Plus il grandira, moins il aura besoin d'eau. 

    La seule manipulation à faire pour un avocatier en pot et de veiller à "pincer" la tête des feuilles une fois qu'il sera grand. Pour cela, attendez que votre plante ait atteint 25/30cm de haut et coupez la toute petite feuille au milieu. Cela forcera votre avocatier à s'épaissir et à augmenter ses branches. Faites de même avec les nouvelles branches au fur et à mesure. 

    298490-Faire-pousser-noyau-avocat-4-4-main-12958807.jpg

    La méthode alternative : faire pousser son noyau directement en terre

    Cette méthode est rarement mise en avant et pourtant elle a eu de bons résultats chez moi. Parfois même, certains noyaux germaient plus rapidement en terre que dans l'eau.

    Le début de la méthode est identique, on rince et on fait sécher le noyau. Ensuite, il suffit de le planter dans un petit pot en faisant bien sortir le haut du noyau. Veiller à trouver un endroit lumineux et à toujours garder la terre humide. 

    Vous verrez alors le noyau se fendre petit à petit avant de laisser apparaître la jeune pousse ! 

    Et si c'est long à pousser, je trouve ça moins embêtant de garder quelques petits pots de terre à arroser dans l'espoir qu'ils germent, plutôt qu'un verre d'eau. 

    unnamed-3.jpg

    Et voilà, il n'y a plus qu'à attendre...une dizaine d'années avant d'espérer avoir un avocat !! ^^

    unnamed-1.jpg