Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • DIY : Gommage maison

    Pin it! Imprimer

    gommage,diy,marc de café,sucre

    Le gommage, c'est un peu le produit aberrant à acheter en boutique. S'il y a quelques gommages que je trouve chouettes (celui d'Océpin a l'air dingue), c'est globalement un produit très rapide à faire chez soi et dont on a généralement tous les ingrédients. Si en plus, on prends les gommages non-naturels, vous ajoutez la probabilité de vous retrouver avec un gommage aux microbilles platisques, une horreur pour la pollution maritime (et as-tu vraiment envie de te masser avec du pétrole?).

    Bref, le gommage maison, c'est easy-easy donc on fonce!!

    Je fais généralement deux gommages différents : celui au sucre pour le visage et celui au marc de café pour le corps. L'un et l'autre peuvent très bien faire les deux mais je trouve que le sucre fin est plus doux pour mon visage et le marc de café parfait sous la douche!

    Côté fréquence, ça dépend de la peau mais pour le visage, une fois par semaine me semble être le maximum. Pour moi, c'est plutôt deux fois par mois. Pour le corps, je suis une très mauvaise élève en général mais c'est à faire assez régulièrement l'été et l'automne lorsque le bronzage part. L'hiver, on peut y aller mollo ! J'en fais par contre assez souvent sur les pieds, running oblige. 

    Niveau écologie, on fait pas mieux : on utilise des ingrédients naturels, que l'on a chez soi et on recycle même un déchet dans le cas du marc de café ! On est en plein dans la logique de l'économie circulaire : on donne une autre fonction à un déchet. D'ailleurs, on peut faire plein de choses avec les marcs de café !

    DIY Gommage visage

    -du sucre fin (blanc ou complet, peu importe!)

    -du miel ou du sirop d'agave

    -une huile végétale (jojoba, amande, nigelle, coco...) mais c'est facultatif !

    On mélange deux cuill. à soupe de miel avec une bonne cuill. à soupe de sucre. On ajoute une cuill. à café d'huile végétale pour fluidifier un peu si besoin.

    Sur peau humide, on masse DOUCEMENT par petits cercles et on peut même laisser poser quelques minutes. On rince à  l'eau tiède, on passe un pschit d'eau florale et on applique son huile végétale ou sa crème de jour.

    DIY Gommage corps

    -du marc de café (celui que vous avez fait couler! On hésite pas à ouvrir les dosettes!)

    -de l'huile végétale (coco ou autre, mais l'huile de noix de coco étant solide, cela facilite l'application).

    On mélange deux grosses cuill. d'huile végétale avec une grosse cuill. à soupe de marc de café. On applique sous la douche, sur peau humide en frottant doucement. Si on veut faire les choses bien pour allier avec un massage lymphatique, on part des pieds pour remonter vers le haut du corps et des mains pour remonter sous les aisselles.

    Astuce conservation

    Grâce à une jolie demoiselle que je suis sur instagram (coucou laura!), j'ai découvert une super astuce pour prendre de l'avance sur la fabrication de ses gommages au marc de café et huile de coco.

    Vous réalisez un gommage en plus grande quantité, puis vous versez dans un moule en silicone type muffins ou petits formes et vous faites prendre au congélateur. Soit vous le conserver au congélateur (dans le moule ou réunis dans un sachet) et vous en prenez un quand vous faites un gommage. Soit vous les conserver dans un bocal fermé, dans une pièce plutôt tempérée. L'huile de coco fige au dessous de 25C° donc il y a peu de risque que le gommage fonde avant utilisation.

    Il reste plus qu'à prendre une petite portion de gommage (j'ai fait des Hello Kitty!) et hop sous la douche ou au bain!!

    gommage,diy,marc de café,sucre

  • Le ratio effort/utilité de mon blog

    Pin it! Imprimer

    IMG_2732.JPG

    Quel titre pompeux ! Attention article 100%blabla un peu décousu !

    Alors, avant d'avoir les foudres des biens-pensants du web : je ne fais pas un blog pour être populaire (sinon j'aurais pas pris option écologie ^^), j'ai très longtemps tenu ce blog avec très peu de vues (coucou maman et papa), et je n'ai pas assez d'égo pour penser pouvoir changer quoique ce soit dans ce monde complètement dingue.

    N'empêche. Je me questionne souvent sur ce rapport blog du commun des mortels contre blogs aux milliers de vues journalières. Et surtout sur le ratio "effort/utilité". Ben oui, parce que même un petit blog demande du temps et de l'investissement. Cela varie forcément en fonction du thème du blog et de sa "qualité" rédactionnelle. Mais faire des photos, les traiter, écrire, corriger, rechercher, vérifier... Tout ça demande du temps.

    Bien sûr qu'il faut d'abord faire un blog pour le plaisir et que même souvent, cela peut suffire. Quand Banana Pancakes était un blog de cuisine (oui oui tu te souviens?), cela me suffisait la plupart du temps. C'est toujours mieux d'avoir des commentaires et des discussions, après tout, on blogue aussi (et surtout) pour le partage. Mais même quand on se sent un peu seule, le travail fourni est souvent à la hauteur du retour. Ni plus, ni moins.

    Mais aujourd'hui, c'est un peu différent. J'écris toujours par plaisir et j'ai assez de recul pour ne pas prendre à cœur le manque de commentaire ou de retour sur certains articles. Cependant, je "porte" les sujets que j'aborde. C'est plus qu'un partage de plaisir, c'est quelque chose que j'ai sur ma conscience et que j'ai besoin de partager.

    Tout simplement parce que je crois que montrer, expliquer, argumenter, fonctionne bien mieux que le jugement. Je ne pourrais pas me contenter de dire "c'est honteux d'utiliser Nivea" sur une photo instagram. Je préfère expliquer la composition, l'impact sur la santé et l'environnement, rechercher si c'est vraiment néfaste, donner des alternatives, etc...

    Du coup, la variable "travail" (et même investissement personnel), est énorme par rapport à mon ancien blog de cuisine ! Certains articles me demandent beaucoup de travail, de recherches et sont des sujets parfois très sensibles pour moi.

    Sauf que la variable "utilité" est bien plus complexe à vérifier. Non seulement les gens commentent de moins en moins les blogs et même en lisent sans doute de moins en moins. Mais en plus, la masse des blogs est soumise à  la visibilité extrême de certains blogs très populaires.

    Si parfois ça m'énerve, la majeure partie du temps, j'adore quand des blogs connus abordent des thèmes green et certaines blogueuses ont même acquises une vraie crédibilité dans ce domaine. Mais ce sont des blogs "pro" avec tout ce que ça implique pour le travail : du temps et des moyens que je n'ai pas.

    Loin de les dénigrer, je me demande plutôt l'utilité de continuer en parallèle. Quand Coline parle de véganisme ou de consommation, pourquoi s'emparer du sujet ? Son ratio travail/utilité est immense : à mon avis énormément de travail mais une utilité tout aussi gigantesque. Je ne connais pas son nombre du vue mais elle porte un sujet "green" bien plus haut et loin que je ne le fais.

    Alors je sers à quoi ? Franchement, je n'ai aucune réponse claire et je suis même souvent démoralisée. Je n'ai pas envie de partenariat, de cadeaux ou de concours. J'ai envie de démontrer, de critiquer, de bousculer mais aussi de partager simplement sur quelque chose qui me tient à cœur. Mais à quoi ça sert sans visibilité digne de ce nom ?

    Ce n'est pas mon travail, j'ai donc 70% de mon temps déjà occupé et je dois trouver du temps pour écrire, faire des recherches, des photos, vous répondre, etc...sur mon temps personnel (coucou les midi devant l'ordi au travail). Alors quand quelqu'un (et en l’occurrence beaucoup de blogs!) le fait mieux et de façon plus visible que vous, est-ce encore utile ?

    Et bien vous savez quoi ? Je crois que oui. Pas parce que je suis trop-génial-je-change-le-monde mais parce que je crois que le changement est lent et que chaque petit pas est une avancée. Même si dans le cas de mon blog, ce sont de tous petits pas ;)

    Je me suis lancée dans la rédaction de cet article après avoir lu celui de Virginie, que je suis sur Instagram et qui a écrit un article sur son changement d'habitudes sur son blog. Elle me cite dedans et je sais bien que j'ai environ 0.5% de responsabilité dans son changement de mode de vie mais, n'empêche, mon ratio travail/utilité s'améliore drôlement ! Parfois, vous m'écrivez des commentaires ou des mails et je me dis que ça serait trop bête d'arrêter. Que les blogs populaires que j'adore ont peut-être aussi besoin de petits blogs pour relayer un message aussi important que celui de l'avenir de notre planète.

    Tout ça pour vous dire que je suis parfois moins présente et moins assidue au blog. C'est souvent parce que la "vraie" vie me prend trop de temps mais aussi quelque fois le résultat de mon complexe d'infériorité face aux blogs qui font mieux et plus grand. Mais que, grâce à vous, je reprends toujours le dessus et je me rappelle la légende du colibri. Je fais ma part.

    Et merci Virginie pour ton petit mot!