06.06.2014

Journée mondiale de l'Océan

54706bb40f9ceffb1acc3f6958ac65cc.jpg

Ce dimanche 8 Juin, on célèbre la Journée mondiale de l'Océan ! Les Nations Unies ont décidé d'instaurer une journée mondiale de l'Océan depuis 2009. C'est une occasion de sensibiliser les gens sur la protection des Océans et sur les prochains défis à relever. Le Réseau Océan Mondial organise et gère cette journée, n'hésitez pas à aller faire un tour sur leur site!!!

C'est une cause qui me tient à cœur, j'ai encore des difficultés à comprendre la dégradation des plages, le peu d'intérêt pour la qualité de notre eau et pour la protection de la biodiversité marine.

Voici ce qu'en dit le site des Nations Unies :

Les océans

Notre eau de pluie, notre eau potable, le climat, les littoraux, une grande partie de notre nourriture et même l'oxygène de l'air que nous respirons, tout cela est en fait fourni et régulé par la mer. A travers l'histoire, les océans et les mers ont été des axes vitaux pour le commerce et les transports.

La gestion prudente de cette ressource mondiale essentielle est fondamentale pour un avenir viable.

Faits et chiffres

  • L’océan recouvre 70% de la planète. Seul 1% de l’océan est protégé aujourd’hui.
  • Selon les estimations, 50 à 80% de la vie sur Terre se trouve sous la surface de l'océan, qui constitue 90% de l’espace habitable de la planète. Moins de 10% de cet espace a été exploré.
  • L’océan contient 96% de l’eau de surface de la Terre, le reste étant de l’eau douce trouvée dans les glaces, lacs et rivières.
  • Globalement, la valeur marchande des ressources et des industries marines et côtières est estimée à 3.000 milliards de dollars par an, soit environ 5 % du PIB mondial.
  • Les océans abritent près de 200 000 espèces non encore identifiées mais il est possible qu'en réalité, leur nombre se compte en millions.
  • L’océan absorbe environ 25% du CO2 ajouté à l’atmosphère à cause d’activités humaines chaque année, réduisant fortement l’impact de ce gaz à effet de serre sur le climat.
  • Les océans sont la première source de protéines du monde et plus de 2,6 milliards de personnes dépendent principalement des océans pour leurs besoins en protéines.
  • Les pêcheries maritimes emploient directement ou indirectement plus de 200 millions de personnes.
  • Près de 40 % des océans sont considérés comme ‘lourdement affectés’ par les activités humaines, dont la pollution, la diminution des stocks de poisson, la destruction d'habitats côtiers tels que les récifs de coraux, les mangroves et les algues marines, ainsi que l'implantation d'espèces aquatiques envahissantes.
  • Les récifs de coraux rendent de nombreux services de grande valeur – dans les domaines de la gestion des risques naturels (en hausse, à 189.000 dollars par hectare et par an), du tourisme (en hausse, à 1 million de dollars/hectare/an), du matériel génétique et de la bio-prospection (en hausse, à 57.000 dollars/hectare/an) et des pêcheries (en hausse, à 3.818 dollars/hectare/an).
  • Les subventions accordées aux secteurs de la pêche contribuent à la diminution rapide des stocks de nombreux poissons et entravent les efforts déployés pour sauvegarder et restaurer les pêcheries à travers le monde et les emplois qui leur sont liés, et il en résulte pour les pêcheries maritimes un manque à gagner de 50 milliards de dollars par an.

Je comprends en revanche que l'on se sente parfois impuissant ou éloigné de ces questions lorsque l'on va à la plage qu'une fois par an. Du coup je me dis que c'était l'occasion de trouver des petits gestes qui peuvent aider l'Océan.

Bien sûr la réduction de la consommation, le tri des déchets, l'agriculture raisonnée et l'aide financière aux associations qui luttent pour la préservation des Océans sont des solutions ayant un impact plus important (Surfrider Foundation, WWF, Greenpeace...).

Mais il est possible de trouver des petits gestes originaux qui permettent de contribuer à cette protection et qui peuvent aider à sensibiliser les plus petits.

Quelques idées en vrac pour participer à la Journée de l'Océan :

-acheter de la crème solaire certifiée non toxique pour le corail et le milieu marin : EVOA développe une gamme de protection solaire 100% naturelle et non toxique pour le milieu marin. Les crèmes solaires classiques contiennent en effet des filtres chimiques et un filtre minéral extrêmement nocif pour le corail et source de pollution de la biodiversité marine. Très rapidement le corail est directement menacé par cette pollution et un quart des espèces marines sont dépendantes du corail. Les crèmes EVOA assure à la fois une protection naturelle efficace (UVA/UVB) et une préservation du milieu aquatique !

De l'indice 15 à l'indice 30, disponible sur leur site ou dans de nombreux points de vente (épicerie bio, pharmacie, magasin de surf...)

-offrez vous un cendrier de plage. Alors forcément je vous dirais d'arrêter de fumer mais plutôt de déplacer le problème, trouver un cendrier pour la plage! Les mégots sont une vraie pollution de l'Océan et un danger pour les animaux marins, alors ON NE JETTE PLUS SON MEGOT DANS LE SABLE ! Et d'ailleurs pas non plus en ville, l'action des pluies faisant que beaucoup se retrouvent finalement dans l'Océan.

Il fut un temps où Surfrider en distribuait il me semble mais je retrouve plus. Parfois des distributions gratuites ont lieu l'été, organisées soit par des associations soit par les collectivités. Mais il y a d'autres solutions disponibles pour se procurer un cendrier de plage, notamment sur nomad attitude. Sinon on pense au moins à regrouper ses mégots et à les jeter dans une poubelle verte.

-emmener les plus petits dans un Aquarium : voir comment fonctionne les Océans, les courants maritimes et la biodiversité marines permet souvent de sensibiliser les enfants à la protection des Océans. Il y a souvent des expositions pour les plus jeunes mais sinon n'hésitez pas à leur montrer le lien entre la protection et ce qu'ils peuvent voir à l'Aquarium.

A l'occasion de la Journée de l'Océan, renseignez vous près de chez vous, de nombreux aquariums, musées ou associations organisent des activités pour enfants !

-participer à un nettoyage de plage : Initiatives Océanes recensent les nettoyages de plage et vous pouvez même en organiser un ! Voilà un bon moyen de rendre concret la protection des Océans et de faire comprendre aux plus petits la problématique des déchets.

 -demander un passeport de Citoyen de l'Océan, disponible aussi pour les enfants avec pleins d'idées d'activités pour protéger les Océans. Mis en place par le Réseau Océan Mondial, a télécharger ou à commander, c'est une idée qui devrait plaire aux enfants!

Voilà quelques idées, il y en a des tonnes d'autres ! L'essentiel est de participer à son niveau même simplement en lisant un article sur internet, en regardant un film ou en faisant dessiner l'Océan à votre enfant. Tout le monde a une vie à mener mais les Océans participent directement à notre oxygène (et à vos vacances) :-)

312c63797a3e98578d51b7b0ab550c00.jpg

Related Posts with Thumbnails

11:17 Publié dans Green, Nature | Lien permanent | Commentaires (1) |  del.icio.us | |  Facebook

C'est vrai que la dégradation des plages c'est vraiment un gros fléau. Je suis à Lyon donc je n'ai pas la plage à porté de main mais je vais souvent à Nice et c'est quelque chose qui me touche vraiment. Je ne comprend vraiment pas comment en étant quelqu'un de censé, on peut jeter mégot et laisser ses détritus ou ses sacs plastiques sur place alors qu'il y a des poubelles tous les 3 mètres... Vraiment ça me dépasse.

Écrit par : Camille | 06.06.2014

Écrire un commentaire